Logo ={0} - Retour à l'accueil

Reliquaire

Dossier IM22005058 réalisé en 1998

Fiche

Quatre colonnettes tronconiques cannelées, terminées par des sphères aplaties et portées par des pieds à griffes cantonnent ce pupitre reliquaire qui présente l'étonnante particularité d'avoir été conçu pour être présenté sous deux positions. La découpe trapézoïdale des côtés, qui lorsque l'objet est posé à plat lui donne un aspect bancal, est beaucoup trop accentuée pour résulter d'une maladresse d'exécution. Cette forme, volontaire, permet de soulever l'arrière du reliquaire, de le poser sur une cale et de l'incliner vers l'avant sans danger de basculement, pour faciliter l'ostension des reliques à l'occasion des cérémonies. En réalité, comme il arrive fréquemment il y a ici deux reliquaires en un, et le reliquaire extérieur, daté de1579 par la longue inscription gravée sur sa face postérieure sert d'enveloppe à un autre plus ancien. De ce premier reliquaire ont été réemployés l'âme de bois avec son garnissage d'argent dont la tranche supérieure laissée apparente est ornée d'un décor estampé gothique, un couvercle formé de bandes d'argent à découpe intérieure dentelée, rehaussées de pierres et de cabochons montées en bâtes fermées à dents de loup. A l'intérieur de ce reliquaire, des alvéoles creusées dans le bois accueillent cinq figurines d'argent doré, un ange, un saint Jean-Baptiste, une Vierge à l'Enfant dans une niche à dais, un saint Pierre ainsi qu'un saint Christophe. Ces figurines qui présentent tous les caractères du XVe siècle, proviennent d'un reliquaire plus ancien : la figure de l´homme pourvu d´ailes à gauche, image traditionnelle de saint Mathieu dans le Tétramorphe illustre une relique identifiée au dessous, de même que celle de saint Pierre, patron de la paroisse, puisque le reliquaire est censé contenir un fragment de la chaire et de l'autel de bois de ce dernier. La jolie figurine de Vierge hanchée dans sa niche à dais, finement reprise en ciselure est à mettre en relation avec celle de l´abbaye cistercienne toute proche de Boquen. Le saint Jean-Baptiste est peut-être ici présent en tant que patron de plusieurs des commanditaires cités au dos de l´objet, quant au saint Christophe.

Quoi qu´il en soit, il s'agit bien là de toute évidence d'une recomposition faite en 1579, lors de la fabrication de l´actuel reliquaire, à l'aide de fragments jugés encore suffisamment beaux et précieux pour être remontés.

Le décor de rinceaux entrelacés du nouveau reliquaire est parfaitement représentatif du style du dernier quart du XVIe siècle. Son 'examen du décor montre parfaitement les phases du travail de l'orfèvre. Le contour des rinceaux d'abord ciselé, a été ensuite été rehaussé détaché sur un fond "azuré" de traits gravés au burin, cette dernière opération faite dans une deuxième phase du travail, à l'intérieur de chaque contour, le fond azuré n'est pas aligné comme il se devrait. Il est évident que l'orfèvre, malgré sa volonté d'imiter les modèles de la mode renaissance, a commis quelques maladresses de composition, en particulier sensibles sur la face antérieure du reliquaire. Ses initiales, G et H, gravées à la fin de la longue inscription qui détaille les commanditaires de l'objet, nobles locaux, prêtres et fabriciens, apparaissent dès lors bien comme un substitut de poinçon pour un praticien qui peut-être n'a pas eu accès à la maîtrise. Il faut noter également que l'objet ne porte pas non plus de poinçon de communauté.

Dénominationsreliquaire
Aire d'étude et cantonHaute-Bretagne - Jugon-les-Lacs
AdresseCommune : Plénée-Jugon

Reliquaire du 15e siècle remonté en 1579 avec réemploi à l'intérieur, dans des alvéoles creusées dans une pièce de bois ees figuriens également du 15e siècle de provenance diverses. Il fut donné à la paroisse en 1863 par le recteur de Saint-Igneuc et restauré en 1870 par l'orfèvre Désury de Saint-Brieuc (travaux historiques).

Période(s)Principale : 15e siècle
Principale : 4e quart 16e siècle
Dates1579
Lieu d'exécutionÉdifice ou site : Bretagne
Auteur(s)Auteur : G. H. orfèvre

Coffret porté par quatre pieds cannelés, à décor de pierres, contenant des figurines et des reliques, orné d'un groupe sculpté du calvaire (fondu).

Catégoriesorfèvrerie
Matériauxargent, repoussé, ciselé, gravé, fondu, doré
Précision dimensions

l = 28 ; la = 19,5 ; h = 13

IconographiesCalvaire
Vierge à l'Enfant
saint Pierre
saint Christophe
saint Jean-Baptiste
ange
rinceaux
Précision représentations

Groupe sculpté du calvaire sur la face antérieure. Figurines de la Vierge à l'Enfant et des saints dans le coffret. Rinceaux sur les faces extérieures.

Inscriptions & marquesinscription concernant le commanditaire
signature
date
Précision inscriptions

Au revers, inscription gravée : AN L'AN 1579 IEAN SAUVAGET ECUIER SIEUR DE LA TOUCHE ET IEAN VOLANT SIEUR DU TERTRE MESTRE IEAN ABAUT SIEUR DE LA HAUTIERE POUR LES PRETRES MESTRE BERTHELEU ET DON IEAN LEFEBVRE ET DOM I GALLON ET LE DI AN ETOIENT TRESORIERS QUI ONT FAICT FAIRE SE DI RELIQERE S LE FEVRE ET I CHEVALIER AMAURI MICHEL. Signature : G H.

États conservationspartie en remploi
oeuvre restaurée
Statut de la propriétépropriété de la commune
Intérêt de l'œuvreÀ signaler
Protectionsclassé au titre objet, 1966/02/15