Logo ={0} - Retour à l'accueil

Retable du choeur

Dossier IM56007080 réalisé en 2006

Fiche

  • Vue générale
    Vue générale
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • tableau
    • statue
Dénominationsretable
Parties constituantes non étudiéestableau, statue
Aire d'étude et cantonRia d'Etel - Belz
AdresseCommune : Ploemel
Emplacement dans l'édificeéglise paroissiale Saint-André
choeur

D'après l'abbé Le Tallec, ce retable de style néoclassique serait comme le tableau l'oeuvre de Pobéguin en 1859. Pour cet ouvrage, la fabrique a payé la somme de 4000 francs : il semble plus probable que le retable date de la fin du 18e siècle et que seul le tableau soit l'oeuvre de Pobéguin qui a aussi restauré (et adapté) le retable.

Période(s)Principale : 4e quart 18e siècle
Auteur(s)Auteur : Pobéguin Parfait sculpteur, peintre

Retable architecturé peint faux marbre à trois travées sur deux niveaux. Travée centrale à partie supérieure cintrée à frise et corniche à modillons, contretable occupée par un tableau. Travées latérales encadrées de colonnes corinthiennes en bois peint faux marbre supportant un entablement avec frise ornée de têtes d'angelots et fleurs. Un pilastre appuyé sur le mur gouttereau limite le retable.

Catégoriesmenuiserie
Structuresélévation, droit travée, 3 niveau, 2 colonne, 4
Matériauxbois, taillé, décor en bas-relief, polychrome, faux marbre, peint faux or
Précision dimensions

l = 795 ; pr = 70. Hauteur non mesurée. Profondeur approximative.

IconographiesDieu le Père, en buste
ange, tête
croix
ornementation, ordre corinthien, à grappe, acanthe, à fleur, à modillon
Précision représentations

Le sommet de la travée centrale est ornée d'un buste de Dieu le Père en ronde-bosse et surmonté d'une croix. Corniche de l'entablement à modillons. Socle des niches ornés de feuilles d'acanthe. Niches bordées par des colonnes corinthiennes, à encadrement de grappes et pampres.

États conservationsoeuvre reconstituée
Précision état de conservation

Le déplacement de ce retable du choeur de l'ancienne église à l'église actuelle suppose une adaptation, sans doute en hauteur, mais peut-être aussi en largeur, qui explique peut-être les pilastres adossés au mur du choeur et surtout les curieux paralléllépipèdes peint à faux marbres posés sur la corniche des travées latérales.

Statut de la propriétépropriété publique
Intérêt de l'œuvreÀ signaler
Protectionsinscrit au titre objet : 1983/02/01

Annexes

  • 20045603877NUC : , 89/14.

Références documentaires

Bibliographie
  • LE TALLEC, Frédéric. Histoire de la paroisse de Ploemel..

    p. 74