Logo ={0} - Retour à l'accueil

Route des Nielles dit boulevard Hébert (Saint-Malo)

Dossier IA35000206 inclus dans Station de villégiature balnéaire de Paramé (Saint-Malo) réalisé en 1995

Fiche

Appellationsdit route des Nielles dit boulevard Hébert
Dénominationsboulevard
Aire d'étude et cantonCôte d'Emeraude - Saint-Malo Nord
AdresseCommune : Saint-Malo
Lieu-dit : Paramé
Adresse : boulevard
Hébert
Cadastre : 1982 A, AM
Précisionsanciennement commune de Paramé

Le boulevard Hébert correspond au tracé de l'ancienne voie militaire reliant la ville fortifiée de Saint-Malo au fort de la Varde, voie dont le tracé apparaît sur une carte de 1713. En 1871, la route des Nielles est tracée parallèlement au rivage dans l'espace de dunes héritées d'une créance par le banquier parisien Hébert. Dès 1876, les terrains sont vendus le long de ce chemin encore sablonneux. En 1880, le fondateur de la station de Paramé décide de construire un boulevard pour structurer le lotissement balnéaire à peine formé. Il fait une demande au Conseil municipal de Paramé en juillet 1880, et sa demande est rejetée par M. Thomas Desessart, propriétaire malouin. La commune estime que ce litige privé ne relève pas de sa compétence. La même année, M. Hébert réitère sa demande à la commune, pour la cession du vieux chemin de La Hoguette entre le moulin de M. Lemoine et la nouvelle digue. Il propose d'établir à ses frais un nouveau chemin. La commune n'ayant aucune dépense à faire, elle décide d'autoriser cet échange en septembre 1880. Dès lors, la construction de villas se fait entre 1880 et 1890 le long du boulevard. Par une délibération du Conseil muncipal de 1893, le boulevard Hébert est classé chemin vicinal de petite communication. Lors de la délimitation des communes de Saint-Malo et de Paramé en 1897, le boulevard Hébert est coupé en deux par la limite communale jusqu'au niveau de l'avenue Jules Simon. En 1912, une pétition des propriétaires riverains a pour objet l'amélioration du boulevard Hébert. Un état de répartition des dépenses pour les trottoirs et caniveaux par propriétaire est établi et envoyé aux riverains. Ces propriétaires ont la liberté de confirmer ou d'infirmer leur participation financière aux travaux.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Principale : 4e quart 19e siècle
Dates1871, daté par source
1880, daté par source
Statut de la propriétépropriété publique

Annexes

  • Informations complémentaires :
  • 19963500271X : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine, Série O, Voirie Urbaine, Paramé.

    19963500272X : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine, Série O, Voirie Urbaine, Paramé.

    19963500744X : Archives communales de Saint-Malo, 1 O 22 à 30, fonds Paramé.

    19963500745X : Archives communales de Saint-Malo, 1 O 22 à 30, fonds Paramé.