Logo ={0} - Retour à l'accueil

Séminaire, hôpital, actuellement maison de retraite, rue de Dinan, l'Abbaye-sous-Dol (Dol-de-Bretagne)

Dossier IA35001787 inclus dans Faubourg de l'Abbaye-sous-Dol (Dol-de-Bretagne) réalisé en 1998

Fiche

  • Vue générale ouest
    Vue générale ouest
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • chapelle
    • conciergerie
    • monument
    • croix monumentale
    • cénotaphe

Œuvres contenues

Destinationsmaison de retraite
Parties constituantes non étudiéeschapelle, conciergerie, monument, croix monumentale, cénotaphe
Dénominationsséminaire, hôpital
Aire d'étude et cantonIlle-et-Vilaine - Dol-de-Bretagne
AdresseCommune : Dol-de-Bretagne
Lieu-dit : l' Abbaye-sous-Dol
Adresse : rue de
Dinan
Cadastre : 1982 AD 767
Edifice construit à l'emplacement d'un ancien prieuré, dépendant de l'abbaye Saint-Florent d'Anjou, fondé à la fin du 11e siècle, au moment de la création d'une nouvelle paroisse séparée de celle de Carfantain. [Il comprenait un logis prioral, une chapelle, une grange dîmeresse, un colombier et un auditoire de justice.] Il accueille le Grand Séminaire en 1697, à l'initiative de Mgr Chamaillart. Les bâtiments sont reconstruits : en 1771, le corps de logis, en 1777, l'église. Transformé en hôpital après la Révolution, il remplace l'hôpital de Dol situé dans le faubourg de l'Evêque. Il est transformé au début du 20e siècle par Jean-Marie Laloy.
Période(s)Principale : 4e quart 18e siècle
Principale : 1er quart 20e siècle
Dates1772, porte la date, daté par travaux historiques
1777, daté par source
1914, daté par source
Auteur(s)Auteur : Laloy Jean-Marie architecte attribution par travaux historiques
Mursgranite
schiste
pierre de taille
moellon
appareil mixte
Toitardoise
Statut de la propriétépropriété publique

Annexes

  • Description de l'hôpital par Jean-Marie Laloy (architecte rennais) le 18 octobre 1910.

    "L'hospice-hôpital de Dol fut bâti en 1780, au 18e siècle. C'était une robuste construction Louis XIV ; comme tous les édifices de cette époque, elle était puissante par la simplicité de ses lignes et par les dimensions mêmes de ses ouvrages, l'épaisseur de ses maçonneries, la hauteur de ses toits, les équarrissages de ses planchers, l'ampleur de ses escaliers.

    Mais l'entretien de pareils édifices coute cher, et il est advenu a cet hospice-hôpital ce qu'il est advenu a bien d'autres établissements de ce genre, il n'a pas été suffisemment entretenu.

    [...] Plan général - On aperçoit qu'il s'agit dun grand établissement composé de 2 bâtiments se coupant à angle droit ; l'un d'eux se raccorde au nord à la chapelle. A l'aile sud-est on a soudé une annexe qui se compose de caves, rez-de-chaussée, mansardes. Cette partie bien que de construction assez récente est peu solide.

    La grande cour au nord-ouest est enclose.

    Face à l'entrée se trouve une ferme.

    A l'extrémité sud de la cour, une série de petites constructions : cabanes, salle des morts, etc....

    [...] Solution - Une première étude de cet établissement a été présentée étudiée ; elle a soulevé des critiques.

    De ces critiques il semble résulter que la solution la plus pratique consistait :

    1° A conserver à l'usage d'hospice et en l'appropriant le vieil établissement.

    2° A construire un hôpital neuf.

    Le projet que je soumets est conforme à cette idée d'ensemble.

    Hospice - A l'intersection des 2 ailes du vieil établissement seront les services économiques. L'aile du fond sera affectée aux vieillards hommes ; l'aile en retour aux vieilllards femmes. Nous trouverons pour l'hospice 100 lits avec les surfaces et cubes d'air nécessaires.

    Hôpital - L'hôpital sra construit dans le prolongement de l'aile qui va du sud-est au sud-ouest. En face sera le pavillon d'isolement. Ces bâtiments contiendront 43 lits.

    L'ensemble général de la dépense s'élèvera à la somme de 246000F00.

    Le présent devis montant à la somme de 246000F00 dressé par l'architecte soussigné.

    Fait à Rennes, le 18 octobre 1910 après avoir rectifié le dossier sur les indications contenues dans les lettres ministérielles en date du 17 et du 28 février 1910 et du 8 juillet 1910".

Références documentaires

Bibliographie
  • BANÉAT, Paul. Le Département d'Ille-et-Vilaine. Histoire - Archéologie - Monuments. Rennes : Librairie Moderne J. Larcher, 1927-1929.

    t. 1
  • DUINE, François. Histoire civile et politique de Dol jusqu'en 1789. nlle éd. [1911]. Marseille : Laffite Reprints, 1975.

    p. 185
  • GUILLOTIN DE CORSON, Abbé. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray Libraire-éditeur. Paris : René Hatton Libraire-éditeur, 1882-1886.

    p. 406-410
  • BLANCHON, Marie-Laure. Catalogue de l'oeuvre de l'architecte rennais Jean-Marie Laloy (1851-1927) . Mém. maîtrise : Hist. Art : Rennes 2, Université de Haute-Bretagne : 1979.

    t. 1, p. 244, 246, 254 ; t. 2, annexe 55, p. 215-220
  • LOYER, François, GUENE, Hélène. L'Eglise, l'Etat et les architectes, Rennes 1870-1940. Institut français d'architecture. Paris : Editions Norma, 1995.

    p. 128