Logo ={0} - Retour à l'accueil

Station de villégiature balnéaire de Paramé (Saint-Malo)

Dossier IA35000239 réalisé en 1995

Fiche

Œuvres contenues

Appellationsdite Station balnéaire de Paramé
Parties constituantes non étudiéesdigue, golf
Dénominationsstation de villégiature, station balnéaire
Aire d'étude et cantonCôte d'Emeraude - Saint-Malo Nord
AdresseCommune : Saint-Malo
Lieu-dit : Adresse : Paramé
Cadastre : 1982 A, H, G, B
Précisionsanciennement commune de Paramé

C'est vers 1860 que se situe le démarrage de la villégiature balnéaire à Paramé. En 1866, M. Besnier ouvre le premier établissement de bains, avec des cabines de bains roulantes annexées à un hôtel de voyageurs, sur la grève de Rochebonne. Les première maisons de villégiature, construites pour des notables de la région à partir de 1870 (Villa Beausite, Les Roches) sont édifiées sur la pointe de Rochebonne, point le plus haut du rivage. Suite à l'acquisition des terrains de Beaurivage par la banquier parisien Hébert, un plan de lotissement est mis en place sur les nielles (ou dunes) de Paramé par la Société anonyme de la Baie de St-Malo-Paramé, créée en 1881 à Paris, afin d'aménager les terrains en une station nouvelle. Au coeur du lotissement, un Grand Hôtel et un casino sont édifiés dès 1883. On assiste alors à une croissance sans précédent de l'activité de construction de maisons de plaisance et d'hôtels de voyageurs entre 1881 et 1890. Les acheteurs de lots viennent de la région parisienne, du Nord ou de Normandie. De nouvelles voies sont ouvertes dans la station : dès 1861, le boulevard des Bains reliant le bourg ancien à la mer est ouvert, suivi dix ans plus tard par les boulevards Hébert et Chateaubriand. La digue-promenade, commencée en 1833 sur la commune de Saint-Malo par les Ponts-et-Chaussées, se prolonge vers l'est pour atteindre Rochebonne en 1913. A partir de 1885, un second noyau de villégiature apparaît vers l'est sur les falaises de la plage du Pont (avec un plan de lotissement de 1898 par les architectes Auscher et Frangeul) et à la plage du Val en Rothéneuf, où l'ouverture d'une ligne de tramway en 1894 et un plan de lotissement réalisé par l'architecte Jardin du Mans accélèrent la construction de villas à partir de 1902. Le terrain de golf de la Guimorais qui ouvre en 1893 contribue aussi à attirer des touristes, majoritairement anglais, dans cette partie est de la commune. En 1911, on dénombre environ 700 villas dans la station balnéaire de Paramé. Dans l'entre-deux guerres, la modernisation de la commune de Paramé grâce notamment à la taxe de séjour (réseaux divers, voirie, bains-douches, jardin public, projet de piscine) apporte des améliorations à la vie des estivants. En 1921, la commune de Paramé-Rothéneuf obtient le rang de station climatique. En 1946, le casino de la Conchée est édifié selon les plans de l'architecte Gautier, mais sera démoli dès 1957. En 1953, un ensemble de 28 cabines de bains en béton sont construites à Rochebonne.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Dates1866, daté par source
Mursgranite
moellon
Toitardoise
Étagesétage de soubassement, 1 étage carré, étage de comble

Annexes

  • Informations complémentaires :
  • 19963500394X : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine, 3P.

    19963500393X : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine, 3P.

    19963500392X : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine, 3P.

    19963500391X : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine, 3P.

    19963500390X : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine, 3P.

    19963500268X : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine, 4 J, Fonds des Bouillons.

    19963500386X : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine, 4J, Fonds des Bouillons.

    19963500757X : Archives communales de Saint-Malo, 1 M 10, n°33.

    19963500758X : Archives communales de Saint-Malo, 1 M 15.

    19963500759X : Archives communales de Saint-Malo, 1 M 16.

    19973500319X : Archives communales de Saint-Malo, Fonds Hémar, non côté.

    19963500405X : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine, 1Fi O2 Paramé.

    19963501422X : Archives Privées

    19963502091XA : Musée de Saint-Malo

    19963501435X : Archives Privées

    19963500163X : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine, 6Fi.