Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Stèle christianisée dit stèle de Prostlon et croix de chemin, Pen Pont (Locoal-Mendon)

Dossier IA56005689 réalisé en 2006
Dénominations monument, croix de chemin
Aire d'étude et canton Ria d'Etel - Belz
Adresse Commune : Locoal-Mendon
Lieu-dit : Pen Pont
Cadastre : YW 25 ; 1845 N2

Stèle d'époque gauloise associée à une croix du 17e siècle, toutes deux implantées à Pen-Pont, à l'entrée de la presqu'île de Locoal. On appelle ce monument, la stèle de Prostlon d'après l'inscription Crux Prostlon gravée dessus, probablement au 9e siècle, en souvenir de l'épouse de Pascueten, comte de Vannes qui régnait sur cette partie sud de la Bretagne à la fin du 9e siècle. Elle est probablement christianisée à cette époque comme le montre la croix sculptée en creux à son sommet. Une charte du cartulaire de Redon rédigée en 874 rapporte que Pascueten a fait d'importants dons aux moines de l'abbaye de Redon afin qu'ils prient pour la mémoire de son épouse enterrée à l'abbaye. La croix de chemin voisine est édifiée au 17e siècle à côté de la stèle pour la christianiser, comme d'autres exemples de monuments gaulois inventoriés sur la commune. Le cadastre de 1845 situe la croix à son emplacement actuel sous le nom de croix de Penpont. Son socle porte la date de 1807 qui semble correspondre à une date de restauration.

Période(s) Principale : Age du fer
Principale : 9e siècle
Principale : 2e moitié 17e siècle
Secondaire : 1er quart 19e siècle
Dates 1807, porte la date

La stèle et la croix associées de Pen-er-Pont sont implantées en bordure du chemin vicinal de Mendon à Locoal. Le monument de forme aproximativement cylindrique est terminé par une sorte de calotte limitée par un tore et un motif à torsade retombant verticalement sur les faces sud et nord. Sur les faces ouest et est sont gravées une croix grecque sur hampe encadrée de motifs côté est. Une gravure linéaire en creux commence à mi-hauteur de la stèle. La croix de chemin est formée d'un soubassement carré en pierre de taille, d'un socle, d'un fût chanfreiné en deux parties et d'un croisillon à bras tréflés.

Murs granite
pierre de taille
Typologies stèle christianisée. Croix sur socle et soubassement, trilobée
Techniques sculpture
Représentations losange fleur croix grecque
Précision représentations

Le centre de la croix de chemin est sculpté en creux d'un losange aux côtés incurvés, lui-même orné d'une fleur à six pétales. Croix grecque sculptée en creux au sommet de la stèle.

Mesures h : 205.0
d : 65.0
h : 329.0
l : 76.0
la : 75.0

Un ancien socle placé en remploi sous le socle de la croix a été dégagé lors de sa restauration, il y a quelques années, et déposé près de la chapelle Saint-Jean. Il porte une inscription ancienne illisible sur laquelle est regravée la date 1807. Cette dernière correspond probablement à une restauration post-révolutionnaire.

Statut de la propriété propriété de l'Etat
propriété d'une personne privée
Intérêt de l'œuvre à signaler
Protections classé MH, 1942/02/12
inscrit MH, 1935/03/29

Annexes

  • 20065605459NUCA : Archives départementales du Morbihan, Série 3P.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales du Morbihan. Cadastre ancien, série 3P.

Bibliographie
  • DANIGO, Joseph. Eglises et chapelles du doyenné de Belz. Imprimerie Régionale 29114 Bannalec, 1986.

    p. 67
  • LE TALLEC, Frédéric. HENRIO, Mériadec. Locoal-Mendon, "L'île du bonheur". Imprimerie de la Rivière, Belz, 1994.

    p. 15-18

Liens web