Logo ={0} - Retour à l'accueil

Venelle Lapie (Tréguier)

Dossier IA22133114 réalisé en 2016

Fiche

Si la "Venelle Lapie" et le "Bois Lapie" sont mentionnés sur le cadastre de 1834, l’actuelle rue du Guindy s'appelait autrefois le "chemin des Moulins". Historiquement, la "venelle Lapie" permettait de rejoindre le Bois Lapie depuis le "chemin du Champ Lainé". Long de 500 mètres, le chemin de Lapie a été inauguré en 2010. Ce chemin suit le ruisseau Goas Mickael, limite naturelle entre les communes de Tréguier et de Minihy-Tréguier puis les méandres boisés du Guindy sur la rive de Tréguier. A l'ouest, le chemin part du cimetière de Bilo où une ouverture a été pratiquée dans le mur de clôture longeant la rue du Guindy entre la maison du gardien du château du Bilo et la station d'épuration et rejoint la venelle historique de Lapie qui débouche entre la rue des Perderies et la rue du Guindy. A l'est, le chemin Lapie longe le mur de l'ancien abattoir public municipal (devenu les ateliers des services techniques de la ville de Tréguier), et passe devant un petit édicule en maçonnerie à vocation de regard protégeant la vanne de la conduite qui alimentait en eau la ville de Tréguier depuis Plouguiel via le pont-aqueduc sur le Guindy. Afin de facilité l'accessibilité aux promeneurs, des escaliers en bois ont été aménagés sur ce parcours dominant le Guindy.

Dénominationschemin, sentier
Aire d'étude et cantonSchéma de cohérence territoriale du Trégor - Tréguier
AdresseCommune : Tréguier
Adresse : Rue, du Guindy, Rue des Perderies

Période(s)Principale : 1er quart 21e siècle
Dates2010, daté par source
États conservationsbon état
Statut de la propriétépropriété de la commune

Références documentaires

Documents figurés
  • Tableau d'assemblage et plans parcellaires de la commune de Tréguier, 1834.

    Archives départementales des Côtes-d'Armor : 3P 362/1-4
Bibliographie
  • CHOUTEAU, Nicole. Les rues de Tréguier du 18e siècle à nos jours. Éditions Art, Culture et Patrimoine, Tréguier. 1995, 76 p.

    Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)