Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Vestibule et escalier d'honneur du palais épiscopal, boulevard Anatole Le Braz (Tréguier)

Dossier IA22133301 inclus dans Palais épiscopal puis hôtel de ville actuellement mairie et bibliothèque, boulevard Anatole Le Braz (Tréguier) réalisé en 2017
Dénominations vestibule, escalier
Aire d'étude et canton Schéma de cohérence territoriale du Trégor - Tréguier
Adresse Commune : Tréguier
Adresse : 1 boulevard Anatole le Braz

Le pavillon ouest du palais épiscopal a vraisemblablement été construit entre 1700 et 1715 sous l'épiscopat de Olivier Jégou de Kervilio (évêque de 1694 à 1731) : il abrite un grand escalier en granite à garde-corps en fer forgé desservant notamment la "salle synodale". C’est lors de la transformation de l’ancien palais épiscopal en hôtel de ville en 1922 que l’enduit a été piqué (Archives communales de Tréguier : 1M2, carton n° 73). Selon, l’étude préalable de Christophe Batard, la rampe en fer forgé date de 1938 (devis du 13 août 1938).

Période(s) Principale : 1er quart 18e siècle , (?)
Secondaire : 1er quart 20e siècle
Dates 1922, daté par source
1938, daté par source

Situé dans le pavillon ouest accostant le corps principal de logis du palais épiscopal, le vestibule et l’escalier d’honneur sont accessibles depuis l’avant-cour faisant "cour d’honneur". L’escalier en pierre de taille de granite flanqué d’une rampe en fer forgé donne accès à la "salle synodale" ou "galerie" située au premier étage et à des pièces situées dans le pavillon ouest et dans l’aile nord-ouest. Au même niveau, en enfilade de la "salle synodale" se trouvait une "antichambre" et la "chambre de l’évêque".

Cet espace était à l’origine éclairé par sept grandes fenêtres (contre quatre fenêtres aujourd’hui). L’enduit originel clair a disparu et laisse place au parement de moellon rejointoyé au ciment (en dos d’anguille), le plafond du vestibule a conservé son plafond à caisson en sapin. Son décor peint est composé par les armoires de la ville de Tréguier. Les huisseries et boiseries anciennes sont actuellement peintes de couleur turquoise, l’imposte de la porte de la salle du conseil donnant sur l’escalier d’honneur porte l’inscription en bronzine : "SALLE DES SEANCES" tandis que celle d’en face porte la mention : "BVREAVX DU SECRETARIAT". Ces inscriptions témoignent de la transformation de l’ancien palais épiscopal en hôtel de ville.

Le vestibule et le palier abritent plusieurs éléments mobiliers au rez-de-chaussée dont une statue de femme avec jeune enfant, un canon d'apparat, des statues de saints et des armoiries d'évêque en kersantite (Claude de Kernevenoy, évêque de 1566 à 1572 ?), sur le mur oriental, une tapisserie (on peut lire : "Les notables de Tréguier accueillant Jean V, duc de Bretagne") et sur le palier de l’étage, une étude de Armel Beaufils, "La dernière épingle" (Jeune fille en pied portant le costume de Plougastel-Daoulas : jupe et tablier, gilet et corselet, chaussée de sabots. Debout, elle a les bras levés et ajuste les épingles de sa coiffe...).

Murs granite moellon enduit
maçonnerie
Toit ardoise
Statut de la propriété propriété de la commune
Protections inscrit MH, 1925/02/23
classé MH, 1954/04/12
classé MH, 1956/05/31

Références documentaires

Documents d'archives
  • Mairie ; aménagement dans les locaux de l'ancien palais épiscopal : correspondance, délibérations du conseil municipal, rapport du Conseil général, dossier d’acquisition des bâtiments, plans, soumissions, 1 affiche (1920-1923). Projet de réaménagement des locaux : correspondance, délibération du conseil municipal, devis estimatif, plan (1938). 1920-1938.

    Archives communales de Tréguier : 1M2
Documents figurés
  • Ancien évêché de Tréguier : plan du 1er étage des parties à réparer, plan validé le 22 décembre 1922 par le préfet des Côtes-d'Armor.

    Archives communales de Tréguier : 1M2 (carton n° 73)
  • Archives départementales des Côtes-d'Armor : V3540
  • Plan de localisation des bâtiments de l'ancien évêché de Tréguier et du tracé de nouvelle route départementale à partir du cadastre par l’architecte départemental, à Saint-Brieuc, 10 juin 1917.

    Archives départementales des Côtes-d'Armor : 2-O 362-4-calque - FRAD022_2O362_4_77 (version numérique)
  • Plan du rez-de-chaussée et coupe sur la cour d’honneur de l'ancien évêché de Tréguier, état avant travaux, dressé par l’architecte départemental, 10 juin 1917.

    Archives départementales des Côtes-d'Armor : 2-O 362-4-calque - FRAD022_2O362_4_79 (version numérique)
  • Archives départementales des Côtes-d'Armor : 2-O 362-4-calque
  • Ancien évêché de Tréguier : plan du 1er étage des parties à réparer, plan validé le 22 décembre 1922 par le préfet des Côtes-d'Armor.

    Archives communales de Tréguier : 1M2 (carton n° 73)
Bibliographie
  • BATARD, Christophe (architecte en chef des monuments historiques). Étude préalable à la restauration générale de l'ancien évêché de Tréguier. Annexes : recherche de polychromies par Joël Marie, restaurateur de peintures murales. 2008, 17 p. Étude historique et documentaire réalisée dans ce cadre par Gérard Danet, historien du patrimoine.

    Archives communales de Tréguier
  • BATARD, Christophe (architecte en chef des monuments historiques). Étude préalable à la restauration générale de l'ancien évêché de Tréguier. Rapport de présentation. Juin 2010, 86 p. Étude historique et documentaire réalisée dans ce cadre par Gérard Danet, historien du patrimoine.

    Archives communales de Tréguier

Liens web