Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Viaduc de la Fontaine-des-Eaux (Taden)

Dossier IA22133314 réalisé en 2017

Fiche

Dossiers de synthèse

Le viaduc de la Fontaine-des-Eaux a été conçu pour recevoir une double ligne de chemin de fer dès 1879. Son tablier métallique fait partie des premiers à être installés dans un ouvrage ferroviaire, celui du pont de Lessard du même type a été remplacé suite aux dommages de guerre.

Précision dénomination viaduc ferroviaire
Dénominations viaduc
Aire d'étude et canton Projet de Parc Vallée de la Rance-Côte d'Emeraude
Adresse Commune : Taden
Lieu-dit : Fontaine-des-Eaux

Le viaduc de la Fontaine-des-Eaux a été conçu pour recevoir deux voies de chemin de fer. L’une concerne la ligne de Lamballe à Lison dont le tronçon Avranches-Dol de Bretagne est ouvert le 29 décembre 1879, l’autre celle de Dinan à Dinard, aujourd’hui fermée, ouverte en 1887. En effet, c’est en 1968 que l’on dépose la voie de raccordement de la Hisse et son déclassement est formalisé le 27 juillet 1969.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Dates 1879, daté par travaux historiques

Ouvrage d'art comportant un tablier métallique de trois travées de 50, 62 et 50 mètres. Sa longueur totale est de 169,50 mètres et sa hauteur de 35,90 mètres. Il comporte des piles culées et deux piles intermédiaires maçonnées. Un soubassement en pierre de taille de granite et appareil polygonal de type "opus incertum".

Murs granite
fer