Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
  • Tous les départements
  • Toutes les illustrations
  • Tous les types
Résultats 1 à 20 sur 316 - triés par pertinence
  • Le patrimoine mobilier de la mairie
    Le patrimoine mobilier de la mairie Gahard - 7 Place de la Mairie
    titreCourant :
    Le patrimoine mobilier de la mairie
    localisation :
    Gahard - 7 Place de la Mairie
  • Alignement de maisons, le Gât (Gahard)
    Alignement de maisons, le Gât (Gahard) Gahard - le Gât - isolé - Cadastre : 1828 B1 1983 B1
    titreCourant :
    Alignement de maisons, le Gât (Gahard)
    dates :
    1820 porte la date
    description :
    de grès et possèdent une couverture d'ardoise. La partie nord possède encore une porte en plein Cet alignement est composé de trois anciennes propriétés. Les bâtiments sont construits en moellon cintre ainsi qu'une porte au linteau chanfreiné qui est partiellement murée. La partie sud correspond à un logis de type ternaire.
    illustration :
    Les bâtiments sur le cadastre de 1828 IVR53_20053506597NUC Vue de la partie nord en 1971 IVR53_19713500506Z
    historique :
    , il existait donc trois logis dans le même alignement. En 1828, lors de la réalisation du premier cadastre de la commune, seuls deux logis étaient alignés ; il en existait un troisième perpendiculaire aux de la fin du 19e siècle. La partie nord peut correspondre à une construction du début du 17e siècle 1971, une inscription avait été relevée sur un linteau de la façade arrière de cette partie : D E O I C Cet alignement est composée de trois parties distinctes, possédant chacune une cheminée. A priori deux autres au nord. Actuellement, seule la partie nord est ancienne, la partie sud date probablement , preuve en est la porte en plein cintre chanfreinée. Il s'agissait selon toute vraisemblance d'un logis étable car il existe deux portes ; la porte en plein cintre pour l'entrée du logis et la porte partiellement murée à linteau droit pour l'entrée dans une dépendance. Lors de l'enquête de pré-inventaire de
    localisation :
    Gahard - le Gât - isolé - Cadastre : 1828 B1 1983 B1
    referenceDocumentaire :
    Gahard. Section B, dite de Morée, 1re feuille. Levée par Mr Demay, géomètre du cadastre, [1828
  • Le patrimoine mobilier de l'église paroissiale
    Le patrimoine mobilier de l'église paroissiale Gahard
    titreCourant :
    Le patrimoine mobilier de l'église paroissiale
    annexe :
    de la Vierge a disparu. Le bras droit de la Vierge est abîmé, le bras droit de l'Enfant est détaché Autres oeuvres conservées dans l'église : NB : Les oeuvres sont décrites selon le  ; dimensions. État de conservation. Inscriptions. Datation. Décor. Numéro d'image. Une seule oeuvre d'une série ou d'une paire est généralement photographiée ; plusieurs oeuvres sont parfois rassemblées sur la même image ; elles sont décrites de gauche à droite dans les légendes. Meuble de . Série de 4 Chandeliers d'autel : métal : fondu, doré ; 45,5 h. Oeuvre raccourci. 2e moitié 19e siècle de Croix d'autel : métal : fondu, argenté ; 53 h. Oeuvre déposée. 2e moitié 19e siècle . Vase d'autel : porcelaine (blanche) : moulée, dorée ; 19 h. Oeuvre déposée ; la dorure est lacunaire , quelques fêlures. Inscription : GV 19 / 44 sous le pied ; marque peinte : Limoges/France. 2e moitié 19 . Plateaux de communion : laiton : matricé ; 20 l ; 22, 5 l. 1ère moitié 20e siècle. Fig. 10
    illustration :
    Drapeau de la JAC et garniture de brancard de procession IVR53_20053507279NUCA Vue générale vers le choeur IVR53_20053500574NUCA Vue générale vers la nef IVR53_20053500573NUCA Meuble de sacristie IVR53_20053507261NUCA Bougeoir et paire de croix d'autel IVR53_20053507264NUCA Plateau à burettes, plateaux de communion IVR53_20053507268NUCA Couronne de statue IVR53_20053507270NUCA Bannière de procession : Saint Joseph IVR53_20053507271NUCA Bannière de procession : Enfant Jésus IVR53_20053507272NUCA Bannière de procession : Immaculée Conception IVR53_20053507273NUCA
    contenu :
    était séparé de la nef par un balustre en bois surmonté d´un crucifix. On peut supposer que le Christ de l´église donnée par Paul Banéat. Le fichier Bourde de la Rogerie signale différentes créations ou ´Annonciation) réalisés pour la somme de 280 livres selon le marché passé en 1631 avec Jean Rimasson, Sieur du La paroisse de Gahard semble être l´une des plus anciennes du département. Elle appartenait dès , existait déjà au 10e siècle. Si la nef est romane, le collatéral nord a été construit en 1405, comme indiqué sur l´arc de la porte (LAN MIL QUATRE CENS CINQ), la façade ouest est précédée d´un porche du 16e siècle et la croisée du transept a été remaniée au 15e ou au 16e siècle. En 1638, le choeur , actuellement conservé au chevet, et la clôture de choeur sont des vestiges de cette description de l´intérieur interventions sur le mobilier de l´église. En 1633 (notice 04316) un dénommé Claude Jollif, menuisier, réalise l sainte-Anne. Certains de ces autels étaient ornés de tableaux (le Rosaire et les mystères, sainte Anne, l
    partiesConstituantesNonEtudiees :
    croix de procession croix de procession hampe de procession pied de croix d'autel boîte de calice lambris de demi-revêtement bannière de procession chemin de croix
    referenceDocumentaire :
    -et-Vilaine. Paris : Flohic Editions, 2000. (Le patrimoine des communes de France). 00888,01232,01821,03140,04316,05961,06837,07305,07305,07680,08013 Fichier Bourde de la Rogerie p. 49, 274, 354, 394 Le mobilier religieux du XIXe siècle en Ille-et-Vilaine. POCQUET DU HAUT-JUSSÉ , Bertrand. Le mobilier religieux du XIXe siècle en Ille-et-Vilaine. Bannalec : imprimerie Régionale, 1985. T.2, p. 1358-1359 Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Le patrimoine des communes d'Ille T. 4, p. 644-645 Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. GUILLOTIN DE CORSON, Amédée. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray, Paris : René Haton. T.2, p. 86-87 Le département d'Ille-et-Vilaine. Histoire, Archéologie, Monuments. BANÉAT, Paul. Le  : Editions Régionales de l´Ouest, 1994.
  • Alignement de maisons, le Couralay (Gahard)
    Alignement de maisons, le Couralay (Gahard) Gahard - le Couralay - en écart - Cadastre : 1983 C2
    titreCourant :
    Alignement de maisons, le Couralay (Gahard)
    dates :
    1842 porte la date
    description :
    . Certains encadrements de baies sont en granite ; il existe l'inscription suivante sur le linteau de la Cet alignement est construit en moellon de grès et en terre enduite ; il est couvert d'ardoise
    illustration :
    La date portée IVR53_20053506683NUCA
    historique :
    Comme l'indique la date portée sur le linteau de la porte, ce bâtiment a été construit en 1842. Le nom inscrit sur le linteau est probablement le nom du propriétaire de l'époque, un certain Meteyer. La façade a subi quelques transformations, particulièrement le percement de la fenêtre située entre les baies à encadrements de granite.
    localisation :
    Gahard - le Couralay - en écart - Cadastre : 1983 C2
  • Architecture commerciale sur la commune de Gahard
    Architecture commerciale sur la commune de Gahard Gahard
    titreCourant :
    Architecture commerciale sur la commune de Gahard
    illustration :
    Maison à boutique de la rue Jean Morin IVR53_20053506390NUCA Maison à boutique de la rue de la Guerche IVR53_20053506371NUCA
    denominations :
    magasin de commerce hôtel de voyageurs
    contenu :
    village où se trouvaient les commerces étaient les rues Jean Morin et de la Guerche. En campagne, il logement, une café épicerie. La majorité des constructions ayant abrité des commerces date de la fin du 19e L'architecture commerciale : Le commerce était semble-t-il assez peu développé à Gahard , vraisemblablement à cause du manque de moyens de communication. Il existait seulement, comme dans toutes les agglomérations, même d'importance réduite, quelques commerces de type café/épicerie, boulangerie... Les rues du existait également certains commerces comme à Pontenard par exemple, où le bâtiment abritait outre un
    referenceDocumentaire :
    LUCAS, Jules. Un coin d'Ille-et-Vilaine. Gahard. Gahard : Amicale Laïque de Gahard, Association Familles Rurales de Gahard, Association Gahardaise d'Initiatives et Réflexions, Association des Parents d'Elèves de l'Ecole Publique de Gahard, 1994.
  • Croix de chemin, rue de la Guerche (Gahard)
    Croix de chemin, rue de la Guerche (Gahard) Gahard - rue de la Guerche - en village - Cadastre : 1983 D1
    titreCourant :
    Croix de chemin, rue de la Guerche (Gahard)
    description :
    Cette croix est élevée en bois, le Christ qu'elle porte est en fonte. Le Christ en croix est surmonté de l'inscription "INRI".
    denominations :
    croix de chemin
    historique :
    de la réalisation du cadastre de 1828, il n'existait pas encore de croix à cet emplacement.
    localisation :
    Gahard - rue de la Guerche - en village - Cadastre : 1983 D1
  • Présentation de la commune de Gahard
    Présentation de la commune de Gahard Gahard
    titreCourant :
    Présentation de la commune de Gahard
    annexe :
    Liste des chronogrammes de la commune : Les croix : Les Viviers : 1868 Les maisons et les fermes : 7 rue Jean Morin : 1584 2 rue de la Guerche : 1904 26 rue Jean Morin : 1905 La Prévotais  : 1842 La Godais : 1866 Le Clairay : 1766 Le Clairay : 1808 Le Clairay : 1668 ; 1818 La Chupinais : 1585 La Gât : 1820 La Chellerais : 1573 La Basse Auriais : 1817 Le Couralay : 1842 La Bécassière : 1718 La Gerbaudais : 1630 La Berthais : 1529 La Berthais : 1797 La Rosière : 1781 Borne : 1618 Le Val Joie : 1814 Les
    type :
    présentation de la commune
    illustration :
    Maison du numéro 26 de la rue Jean Morin IVR53_20053500462NUCA Ancienne ferme du hameau de la Godais IVR53_20053500472NUCA Bâtiments du hameau de la Chupinais IVR53_20053500474NUCA Logis d'une ferme de la Lézais IVR53_20053500868NUCA Ferme de la Croix Chellerais IVR53_20053507026NUCA L'église, le prieuré et le presbytère IVR53_20053500470NUCA L'ancienne ferme de Tahan IVR53_20053506804NUCA Le Grand Clos IVR53_20053500879NUCA
    contenu :
    dernier endroit abritait des fours à chaux, toutefois, ils sont situés sur le territoire de la commune Gahard comme Saint-Marc-le-Blanc ou encore Tremblay. La bauge, technique de construction en terre crue ne système élaboré de distribution d'eau dans le village. De plus, la population s'accroissant, en effet, au /Pleines-Fougères) ; la mise en place de ce réseau avait pour but de désenclaver les campagnes. Le prieur de Gahard. Elle était divisée en sections appelées "traités" ou "fiefs" (le fief de la Ville, de justice et droits d'impôts. Il avait, entre autre, le droit exclusif de pêche dans la rivière du Couesnon moulin de Piguel et le droit de pêche dans la rivière de l'Illet. - la cohue et les droits levés sur Présentation générale de la commune : Superficie de la commune : 2409 hectares Population en 1999 : 920 habitants La voie romaine de Rennes à Avranches sert de limite sud-ouest à la commune , elle se présentait sous la forme d'un talus de deux mètres de haut, bordé de deux fossés et de deux
    referenceDocumentaire :
    INVENTAIRE GÉNÉRAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA FRANCE. Région Bretagne. Le , sous l'Administration de Mr. Le Vicomte de Curray, Préfet, Mr Rimasson, Maire, et sous la Direction de ARTISTIQUES DE LA FRANCE. Région Bretagne. Eglises et Chapelles, Ille-et-Vilaine. Rennes : Association pour -Vilaine. Paris : Flohic éditions 2000, 2 tomes, (Le patrimoine des communes de France). Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. OGÉE, Jean-Baptiste . Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. Nlle éd. [1778-1780] rev. et augm. Rennes Tableau d'assemblage du plan cadastral parcellaire de la commune de Gahard, Canton de Saint-Aubin -d'Aubigné, Arrondissement de Rennes, Département d'Ille-et-Vilaine. Terminé sur le terrain le 28 Xbre 1828 vocabulaire. Paris : Inventaire Général des monuments et des richesses artistiques de la France, Centre des Gahard. Section D, dite de la Mazure, 1re feuille. Levée par Mr Maudet, géomètre du cadastre, [1828
  • Ferme, le Clairay (Gahard)
    Ferme, le Clairay (Gahard) Gahard - le Clairay - en écart - Cadastre : 1983 B1
    titreCourant :
    Ferme, le Clairay (Gahard)
    dates :
    1808 porte la date
    description :
    Le logis de cette ancienne ferme est construit en moellon de grès et possède des encadrements de un cheminée sur chaque pignon. La façade est percée de deux trous de boulins à l'étage , vraisemblablement destinés à un couple de pigeons. Enfin, le linteau d'une des baies du logis porte une inscription baies en granite. Il s'élève sur trois niveaux : rez-de-chaussée, premier étage et combles ; il existe  : H : F 1808. A l'est du logis, il existe une grange construite en terre sur un solin de pierre . Accolé à l'ouest du logis, il existe une construction en moellon de grès couverte d'ardoise.
    illustration :
    Vue générale de la façade nord IVR53_20053506541NUCA Façade postérieure de la partie est IVR53_20053506542NUCA Façade postérieure de la partie ouest IVR53_20053506543NUCA Façade sud de la partie ouest IVR53_20053506544NUCA Façade sud de la partie est IVR53_20053506545NUCA La grange IVR53_20053507118NUCA
    historique :
    initiales et la proximité des dates permet de supposer que ces deux bâtiments ont été construits par le même La partie la plus ancienne de cet ensemble semble être la partie ouest qui pourrait remonter au 18e siècle et qui est figurée sur le cadastre de 1828. Cette partie était vraisemblablement un ancien logis  ; elle possède une corniche composée de corbelets en bois sculptés remontant au minimum au 18e siècle. Le bâtiment voisin. En effet, ici, il s'agit de H : F : 1808 et à côté de H : F : 1818. La similitude des commanditaire. La grange en bauge située à l'est date plus vraisemblablement de la seconde moitié du 19e siècle. logis a, quant à lui, été construit au début du 19e siècle comme l'indique une date de 1808 portée sur un linteau. D'autre part, l'inscription portée sur ce linteau rappelle une inscription portée sur le
    localisation :
    Gahard - le Clairay - en écart - Cadastre : 1983 B1
  • Ferme, le Couralay (Gahard)
    Ferme, le Couralay (Gahard) Gahard - le Couralay - en écart - Cadastre : 1983 C2
    titreCourant :
    Ferme, le Couralay (Gahard)
    description :
    Le logis de cette ferme est construit en moellon de grès et couvert d'ardoise ; les baies de la saillants. La pièce centrale possède une poutraison de forte section et une cheminée monumentale en granite dont la tête de pignon est en pan de bois. Au sud-ouest, il existe un puits et un fournil. façade présentent des encadrements de granite. Certaines baies sont chanfreinées et possèdent des appuis
    illustration :
    Visage sculpté de la cheminée IVR53_20053506675NUCA Pignon nord de la grange IVR53_20053506677NUCA Fenêtre du rez-de-chaussée IVR53_20053506671NUCA Fenêtre de l'étage IVR53_20053506672NUCA La cheminée IVR53_20053506673NUCA La grange IVR53_20053506676NUCA Le fournil IVR53_20053506678NUCA
    historique :
    En 1828, le premier cadastre de la commune semble indiquer l'existence de deux logis alignés à cet bâtiment ait été surélevé comme l'indique la différence de maçonnerie de la partie supérieure des murs. Le d'une grande ancienneté. En effet, les baies chanfreinées à appuis saillants, la poutraison de forte section et la cheminée décorée d'un visage sont caractéristiques de la fin du 16e ou du début du 17e l'origine, il s'agissait d'autres logis ; le cadastre de 1828 le montre. . Actuellement, il ne s'agit plus que d'une seule propriété. La partie centrale du bâtiment présente des éléments siècle. Le bâtiment a été quelque peu modifié, certaines baies ont ainsi été créées et il semble que le bâtiment perpendiculaire, au nord, du logis sert actuellement de dépendances à cette ferme, cependant, à
    localisation :
    Gahard - le Couralay - en écart - Cadastre : 1983 C2
  • Ferme, le Clairay (Gahard)
    Ferme, le Clairay (Gahard) Gahard - le Clairay - en écart - Cadastre : 1983 B1
    titreCourant :
    Ferme, le Clairay (Gahard)
    dates :
    1766 porte la date
    description :
    granite et sur l'une des pierres composant le jambage de la porte, est inscrite une date : 1766. La maçonnerie de ce bâtiment est composée de moellon de grès ; la toiture est couverte d'ardoise et de tôles. Le comble à haut surcroît est percé de portes hautes. Les encadrements de baies sont en
    illustration :
    Vue de la partie ouest IVR53_20053506557NUCA La date portée IVR53_20053506540NUCA
    historique :
    Ce bâtiment date probablement du troisième quart du 18e siècle comme l'indique la date de 1766 portée sur une pierre du jambage de la porte. Il s'agissait, selon la tradition orale, d'un logis étable . Sur le cadastre de 1828, est figuré, à cet endroit, un alignement de trois logis distincts qui existent toujours actuellement, même si des bâtiments de dépendances ont été ajoutés au 19e siècle notamment. Cette partie correspond à l'un des logis représentés sur le premier cadastre.
    localisation :
    Gahard - le Clairay - en écart - Cadastre : 1983 B1
  • Écart, le Couralay (Gahard)
    Écart, le Couralay (Gahard) Gahard - le Couralay - en écart - Cadastre : 1828 C2 1983 C2
    titreCourant :
    Écart, le Couralay (Gahard)
    description :
    Cet écart est situé au sud-est du bourg de Gahard, non loin de la forêt domaniale de Saint-Aubin-du -Cormier. Actuellement, il se compose d'une ferme ainsi que de plusieurs maisons installées dans des
    illustration :
    L'écart sur le cadastre de 1828 IVR53_20053506667NUC Vue nord de l'écart IVR53_20053506679NUCA Le puits IVR53_20053506668NUCA
    historique :
    siècle. Au début du 19e siècle, le premier cadastre de la commune nous apprend qu'il existait deux Certains bâtiments de cet écart sont particulièrement anciens, vraisemblablement de la fin du 16e alignements de logis à cet endroit.
    localisation :
    Gahard - le Couralay - en écart - Cadastre : 1828 C2 1983 C2
    referenceDocumentaire :
    Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. OGÉE, Jean-Baptiste . Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. Nlle éd. [1778-1780] rev. et augm. Rennes LUCAS, Jules. Un coin d'Ille-et-Vilaine. Gahard. Gahard : Amicale Laïque de Gahard, Association Familles Rurales de Gahard, Association Gahardaise d'Initiatives et Réflexions, Association des Parents d'Elèves de l'Ecole Publique de Gahard, 1994.
  • Écart, le Pâtis (Gahard)
    Écart, le Pâtis (Gahard) Gahard - le Pâtis - en écart - Cadastre : 1828 F2 1983 F2
    titreCourant :
    Écart, le Pâtis (Gahard)
    description :
    Cet écart se trouve dans la partie sud-ouest du territoire de la commune. Il est principalement composé de constructions situées à l'ouest de la route.
    illustration :
    L'écart sur le cadastre de 1828 IVR53_20053506914NUC
    historique :
    Il existait déjà un groupe conséquent de constructions à cet emplacement lorsque le cadastre de ce document ancien puisqu'il s'agit principalement de bâtiments de la fin du 19e ou début du 20e
    localisation :
    Gahard - le Pâtis - en écart - Cadastre : 1828 F2 1983 F2
    referenceDocumentaire :
    LUCAS, Jules. Un coin d'Ille-et-Vilaine. Gahard. Gahard : Amicale Laïque de Gahard, Association Familles Rurales de Gahard, Association Gahardaise d'Initiatives et Réflexions, Association des Parents d'Elèves de l'Ecole Publique de Gahard, 1994.
  • Ferme, le Clairay (Gahard)
    Ferme, le Clairay (Gahard) Gahard - le Clairay - en écart - Cadastre : 1983 B1
    titreCourant :
    Ferme, le Clairay (Gahard)
    dates :
    1668 porte la date
    description :
    possède des baies à encadrements de granite. Le logis est situé dans la partie est alors que les Ce bâtiment est construit en moellon de grès et en terre enduite. Il est couvert d'ardoise et des inscriptions, notamment : H : F : 1818 et 1668 sur la façade nord.
    illustration :
    Détail du corbeau de la cheminée IVR53_20053506562NUCA
    historique :
    est représentée sur le cadastre de 1828 ; en effet, il s'agit d'un ancien logis à pièce unique de la n'existaient en effet pas encore en 1828 lorsque le premier cadastre de la commune a été réalisé. La partie la plus ancienne de ce bâtiment est sans conteste la partie située à l'est. Cette partie seconde moitié du 17e siècle. La date de 1668 portée sur un linteau de la façade nord, la poutraison de forte section de cette pièce ainsi que les corbeaux de la cheminée en granite à trois ressauts permettent d'avancer cette datation. D'autre part, l'inscription portée sur un des linteaux de la façade sud rappelle étrangement une inscription portée sur le bâtiment voisin. En effet, ici, il s'agit de H : F  : 1818 et à côté de H : F : 1808. La similitude des initiales et la proximité des dates permet de supposer que ces deux bâtiments ont été construits par le même commanditaire. L'étable et la grange situées dans l'alignement du logis à l'ouest datent probablement de la seconde moitié du 19e siècle, elles
    localisation :
    Gahard - le Clairay - en écart - Cadastre : 1983 B1
  • Écart, le Clairay (Gahard)
    Écart, le Clairay (Gahard) Gahard - le Clairay - en écart - Cadastre : 1828 B1 1983 B1
    titreCourant :
    Écart, le Clairay (Gahard)
    description :
    Cet écart est actuellement composé de plusieurs constructions parallèles à la route situées au sud de cette dernière.
    illustration :
    L'écart sur le cadastre de 1828 IVR53_20053506537NUC
    historique :
    suivantes : 1668, 1766, 1808 et 1818. A la fin du 18e siècle, un tanneur habitait dans cet écart. Cette information est intéressante puisqu'elle permet de connaître l'activité des habitants du lieu, les activités de ce type ayant souvent une incidence sur l'architecture des bâtiments.
    localisation :
    Gahard - le Clairay - en écart - Cadastre : 1828 B1 1983 B1
    referenceDocumentaire :
    LUCAS, Jules. Un coin d'Ille-et-Vilaine. Gahard. Gahard : Amicale Laïque de Gahard, Association Familles Rurales de Gahard, Association Gahardaise d'Initiatives et Réflexions, Association des Parents d'Elèves de l'Ecole Publique de Gahard, 1994.
  • Ferme, le Bois Renault (Gahard)
    Ferme, le Bois Renault (Gahard) Gahard - le Bois Renault - en écart - Cadastre : 1983 F2
    titreCourant :
    Ferme, le Bois Renault (Gahard)
    description :
    La maçonnerie de ce bâtiment est composée de moellon de grès ; les encadrements de baies sont principalement en granite, quelques baies possèdent des linteaux cintrés en bois. Les baies de la partie centrale sont chanfreinées. Le comble à surcroît est percé de portes hautes pendantes.
    illustration :
    Partie ouest de la façade nord IVR53_20053507048NUCA Détail d'une porte chanfreinée de la partie centrale du bâtiment IVR53_20053507049NUCA Fenêtre de l'étage de la partie ouest IVR53_20053507051NUCA Jour percé dans le surcroît IVR53_20053507050NUCA
    historique :
    Ce bâtiment existait déjà lors de la réalisation du cadastre de 1828. La partie la plus ancienne remonter au 17e siècle. Elle abritait le logis primitif. La partie sud du bâtiment abritait probablement uniquement des dépendances à l'origine. En effet, la souche de cheminée ainsi que les baies à linteaux cintrés de l'étage semblent plus récentes. Cette partie a vraisemblablement été réaménagée au cours de la le pignon. Sur le cadastre de 1828, cette partie était une propriété indépendante du reste du semble être la partie centrale, celle même où les baies sont chanfreinées. Cette partie pourrait seconde moitié du 19e siècle. La partie nord abrite également un logis puisqu'il existe une cheminée sur
    localisation :
    Gahard - le Bois Renault - en écart - Cadastre : 1983 F2
  • Maison, le Petit Clairay (Gahard)
    Maison, le Petit Clairay (Gahard) Gahard - le Petit Clairay - en écart - Cadastre : 1983 B1
    titreCourant :
    Maison, le Petit Clairay (Gahard)
    description :
    Cette petite maison est élevée en bauge et couverte d'ardoise. Les ouvertures de la façade sont des
    illustration :
    Détail du corbeau de la cheminée IVR53_20053506550NUCA La cheminée IVR53_20053506549NUCA
    historique :
    La construction de cette maison remonte, selon toute vraisemblance, à la seconde moitié du 19e siècle. Elle n'était en effet pas encore construite en 1828, lors de la levée du premier cadastre de la
    localisation :
    Gahard - le Petit Clairay - en écart - Cadastre : 1983 B1
  • Ferme, le Grand Clos (Gahard)
    Ferme, le Grand Clos (Gahard) Gahard - le Grand Clos - isolé - Cadastre : 1828 F1 1983 F1
    titreCourant :
    Ferme, le Grand Clos (Gahard)
    description :
    Cette ferme est composée de constructions de taille très importante. La logis est situé au nord ouest de la cour ; il est construit en moellon de grès, possède des encadrements de baies en granite et en moellon de grès se trouve au sud-est de la cour ; elle possède des baies aux linteaux cintrés en est couvert d'ardoise. Dans l'alignement du logis, à l'est, s'élève un long bâtiment en moellon de grès également couvert d'ardoise. Les percements de ce bâtiment sont très réguliers et sont encadrés de
    illustration :
    Le Grand Clos sur le cadastre de 1828 IVR53_20053506940NUC Vue est de la cour IVR53_20053500883NUCA Le logis IVR53_20053506941NUCA La cheminée du logis IVR53_20053506947NUCA Détail de l'une des baies de l'étable IVR53_20053506945NUCA La grange IVR53_20053506946NUCA Bâtiment abritant le fournil, les porcheries et le poulailler IVR53_20053500880NUCA
    historique :
    poutraison de forte section, le décor de la cheminée ainsi que de la porte d'entrée en granite notamment. Le bâtiment possédant un plan en L. Le corps de bâtiment situé au nord occupait plus ou moins la place de dépendances actuelles ont été construites à la fin de ce siècle. Ainsi, l'écurie, le cellier et la grange ont été construits à l'emplacement de l'ancien corps de bâtiment visible sur le premier cadastre de la La construction du logis de cette ferme semble remonter au début du 17e siècle. En témoignent la cadastre de 1828 représente le bâtiment tel qu'il devait être à l'origine, il s'agissait, semble-t-il, d'un l'actuel dépendance abritant le cellier, l'écurie et la grange. Perpendiculairement à ce premier bâtiment bâtiment d'origine a été modifié au cours de la seconde moitié du 19e siècle vraisemblablement car les commune. De plus, l'étable au sud et le bâtiment abritant le fournil, les porcheries et le poulailler datent également de cette époque. Par ailleurs, la tradition orale nous a rapporté qu'une tour existait
    localisation :
    Gahard - le Grand Clos - isolé - Cadastre : 1828 F1 1983 F1
    referenceDocumentaire :
    Gahard. Section F, dite de la Lezais, 1re feuille. Levée par Mr Demay, géomètre du cadastre, [1828 LUCAS, Jules. Un coin d'Ille-et-Vilaine. Gahard. Gahard : Amicale Laïque de Gahard, Association Familles Rurales de Gahard, Association Gahardaise d'Initiatives et Réflexions, Association des Parents d'Elèves de l'Ecole Publique de Gahard, 1994.
  • Ferme, le Couralay (Gahard)
    Ferme, le Couralay (Gahard) Gahard - le Couralay - en écart - Cadastre : 1983 C2
    titreCourant :
    Ferme, le Couralay (Gahard)
    description :
    baies en granite. Certains de ces encadrements sont chanfreinés. Une cheminée se trouve sur le pignon ouest, indiquant par même la présence d'une pièce à feu à cet endroit. D'autre part, le comble à haut Ce bâtiment est construit en moellon de grès et couvert d'ardoise ; il possède des encadrements de surcroît est percé de plusieurs portes hautes.
    historique :
    La construction de ce bâtiment semble relativement ancienne. En effet, il figure sur le cadastre de dépend de la ferme voisine, selon la tradition orale, il aurait perdu sa fonction d'habitation depuis un 1828, d'ailleurs, à cet époque il était divisé en deux propriétés distinctes. La pièce à feu située à l'ouest constituait une propriété et le reste du bâtiment, une autre propriété. Actuellement, ce bâtiment
    localisation :
    Gahard - le Couralay - en écart - Cadastre : 1983 C2
  • Ferme, le Clairay (Gahard)
    Ferme, le Clairay (Gahard) Gahard - le Clairay - en écart - Cadastre : 1983 B1
    titreCourant :
    Ferme, le Clairay (Gahard)
    description :
    Ce bâtiment est construit en moellon de grès ; il possède une couverture d'ardoise. Le linteau de la porte actuelle est décoré d'une accolade.
    historique :
    remonter au 16e siècle, en témoigne l'accolade portée sur le linteau de la porte. Le logis a subi une inversion porte/fenêtre, l'accolade décorait en effet le linteau de la fenêtre du logis à l'origine. Par Le cadastre de 1828 figure un bâtiment à cet emplacement à cette date. Il correspond partiellement à la construction actuelle. En effet, la partie la plus à l'ouest, abritant le logis pourrait contre, l'étable située à l'est semble être une construction de la fin du 19e siècle.
    localisation :
    Gahard - le Clairay - en écart - Cadastre : 1983 B1
  • Ferme, le Pâtis (Gahard)
    Ferme, le Pâtis (Gahard) Gahard - le Pâtis - en écart - Cadastre : 1983 F2
    titreCourant :
    Ferme, le Pâtis (Gahard)
    description :
    de deux portes hautes. La cheminée du logis se trouve sur le mur pignon ouest.
    historique :
    siècle. Elle n'existait en effet pas encore lors de la levée du cadastre de 1828. Il s'agissait peut-être l'est. Il existe ainsi une porte desservant de manière indépendante cette partie de la construction. Cette construction en terre enduite remonte, selon toute vraisemblance à la seconde moitié du 19e
    localisation :
    Gahard - le Pâtis - en écart - Cadastre : 1983 F2
1 2 3 4 16 Suivant