Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
  • Tous les départements
  • Toutes les illustrations
  • Tous les types
Résultats 1 à 20 sur 2 108 - triés par pertinence
  • Croix de chemin de Serrens,la Renaudière (La Fresnais)
    Croix de chemin de Serrens,la Renaudière (La Fresnais) Fresnais (La) - la Renaudière - isolé - Cadastre : 1982 L
    titreCourant :
    Croix de chemin de Serrens,la Renaudière (La Fresnais)
    description :
    Inscription sur la base : A LA MEMOIRE DES DUCS DE SERRENS.
    cadresEtude :
    inventaire préliminaire La Fresnais
    illustration :
    Détail : l'inscription sur la base IVR53_19993505815NUCA
    denominations :
    croix de chemin
    historique :
    La famille de Serent fit ériger cette croix à l'emplacement où le comte de Serent trouva la mort déplacée d'une centaine de mètres vers le sud
    localisation :
    Fresnais (La) - la Renaudière - isolé - Cadastre : 1982 L
  • Maison, le Champ de la Croix (La Guerche-de-Bretagne)
    Maison, le Champ de la Croix (La Guerche-de-Bretagne) Guerche-de-Bretagne (La) - le Champ de la Croix - en écart - Cadastre : 1998 AS
    titreCourant :
    Maison, le Champ de la Croix (La Guerche-de-Bretagne)
    description :
    Les murs de cette construction sont enduits et la toiture à croupes est couverte de fibrociment . Contrairement aux autres constructions de ce lieu, celle-ci est implantée perpendiculairement à la route. En effet, même si la façade donne sur la rue, puisque les ouvertures sont percées dans le pignon, les murs gouttereaux de la maison sont perpendiculaires à la route. Les ouvertures sont des carrées bois. Un puits est accolé à l'ouest de la façade.
    cadresEtude :
    inventaire préliminaire La Guerche-de-Bretagne
    canton :
    Guerche-de-Bretagne (La)
    historique :
    habitation par la suite. En 1827, le cadastre indique l'existence d'une construction à cet emplacement.
    localisation :
    Guerche-de-Bretagne (La) - le Champ de la Croix - en écart - Cadastre : 1998 AS
  • Moulin, le Moulin de la Chicane (Orgères)
    Moulin, le Moulin de la Chicane (Orgères) Orgères - le Moulin de la Chicane - isolé
    titreCourant :
    Moulin, le Moulin de la Chicane (Orgères)
    description :
    La maçonnerie de ce moulin est recouverte d'un enduit et le toit en poivrière est couvert d'ardoise.
    illustration :
    Le moulin sur une carte postale ancienne IVR53_20083506347NUCB Le moulin sur une carte postale du début du 20e siècle IVR53_20083506346NUCB
    historique :
    Ce moulin est figuré sur le cadastre de la commune réalisé en 1812 ; à cette époque, il portait le a été restauré au cours des années 1990 ; il a toutefois perdu un étage. Le moulin de la Chicane nom de moulin de Saint-James. Son nom actuel résulterait d'une querelle entre le meunier et son voisin moudre. Toutefois, dès la fin du 19e siècle, ce moulin était en ruines. A cette époque, tout comme le moulin de la Briançais, celui-ci cessa son activité face à la concurrence de minoterie telles celles de , qui aurait planté un rideau d'arbres pour empêcher le vent d'actionner les ailes du moulin. Le moulin était encore très utilisé au milieu du 19e siècle ; de nombreuses personnes y apportaient leur grain à Carcé ou de Châtillon.
    localisation :
    Orgères - le Moulin de la Chicane - isolé
    referenceDocumentaire :
    4. ORGERES (I.-et-V.). Le moulin de la Chicane. Carte postale éditée par J. Sorel, éditeur, Rennes 827. Orgères (I.-&-V.). Excursionnistes au moulin de la Chicane. Carte postale, [s. d. ] (A.D. Ille  : Flohic éditions 2000, 2 tomes, (Le patrimoine des communes de France). LOUAIL, Jules. Esquisse sur le pays d'Orgères. 1892. Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Paris
  • Croix de chemin, le Gage (Epiniac)
    Croix de chemin, le Gage (Epiniac) Epiniac - le Gage - en écart
    titreCourant :
    Croix de chemin, le Gage (Epiniac)
    denominations :
    croix de chemin
    canton :
    Dol-de-Bretagne
    historique :
    Belle croix imposante par sa hauteur ; comparable à la Croix-Harel notamment.
    localisation :
    Epiniac - le Gage - en écart
  • Canal du Blavet, le chemin de halage
    Canal du Blavet, le chemin de halage
    titreCourant :
    Canal du Blavet, le chemin de halage
    illustration :
    Plan de la maison de Saint-Adrien (sd) (Archives départementales du Morbihan, 3S405 Chemin de halage du canal du Blavet, entre Moulin Neuf et Boterneau IVR53_20165606610NUCA Dessin d'un ponceau de halage du canal du Blavet (1862) (Archives départementales du Morbihan Maison éclusière de Saint-Adrien, avec son écurie en premier plan IVR53_20025604130NUCA Chemin de halage sous un pont, entre Guern et Saint-Nicolas IVR53_20165606671NUCA Maison éclusière de Saint-Adrien, avec l'écurie au deuxième plan (état avant 1994 Maison éclusière de Saint-Adrien IVR53_20025606174NUCA
    denominations :
    chemin de halage
    contenu :
    naturel à ce canal. Cet encaissement et le creusement du chenal du côté de la berge gauche du cours du halage sur le canal du Blavet uniquement à la rive gauche. Qu'il s'agisse de halage à dos d'homme halage : dernier village avant le port d'Hennebont, la maison, présente sur le cadastre napoléonien de Le chemin de halage est un élément inhérent du paysage des canaux. Sa fonction est d'abord technique, à l'origine comme encore aujourd'hui (chemin de service pour l'entretien de la voie navigable ), même si son usage à des fins de loisirs s'amplifie. Habituellement, le paysage des canaux comprend des revanche l'encaissement d'autres zones ne permet pas la plantation systématique tout au long de son tracé . Dans les espaces resserrés, le Blavet est entouré de versants rocheux et forestiers, donnant un aspect d'eau ont également pour conséquence la présence unilatérale du chemin de halage, limitant la pratique , d'animaux ou de traction à moteur, il est préférable que le chemin soit continu et sans obstacle pour cette
    historique :
    Le chemin de halage est créé lors de la canalisation du Blavet, sans doute en partie avec le remblais résiduels aux travaux de la canalisation. Sa finalisation est toutefois secondaire au creusement du chenal, le chemin n'étant pas considéré comme de première nécessité.
    referenceDocumentaire :
    ., GUYOMARD E., La batellerie bretonne. Vie quotidienne des mariniers de l'Ouest. Douarnenez, Le Chasse-Marée Halage : le cheval marinier, de la rivière au canal, un patrimoine perceptible en pointillés BERG , Charles. Halage : le cheval marinier, de la rivière au canal, un patrimoine perceptible en pointillés. In La batellerie bretonne. Vie quotidienne des mariniers de l'Ouest CEBRON J.-P., GUILLET J , Editions de l'Estran, 1988. COLLOQUE Le patrimoine du cheval au travail. Alençon et Haras du Pin, 2014
  • Moulin de Pengreal (Le Cambout)
    Moulin de Pengreal (Le Cambout) Cambout (Le) - le Moulin de Pengreal - isolé - Cadastre : 1987 ZB 70
    titreCourant :
    Moulin de Pengreal (Le Cambout)
    hydrographie :
    ruisseau de Durboeuf
    typologies :
    moulin à eau à chaussée et bassin de retenue
    cadresEtude :
    inventaire topographique La Chèze
    canton :
    Chèze (La)
    escaliers :
    escalier de distribution échelle
    partiesConstituantesNonEtudiees :
    bassin de retenue
    historique :
    , vestiges de la chaussée encore en place, roue disparue, mécanisme et machines disparus. Moulin du 19e siècle, construit avant 1829 (date du cadastre ancien) ; bassin de retenue détruit
    localisation :
    Cambout (Le) - le Moulin de Pengreal - isolé - Cadastre : 1987 ZB 70
    airesEtudes :
    Chèze (La)
  • Croix de chemin, rue de la Cour ; chemin rural n° 11, le Cloître (Pléneuf-Val-André)
    Croix de chemin, rue de la Cour ; chemin rural n° 11, le Cloître (Pléneuf-Val-André) Pléneuf-Val-André - le Cloître - rue de la Cour chemin rural n° 11 - en écart - Cadastre : 2003 E 616
    titreCourant :
    Croix de chemin, rue de la Cour ; chemin rural n° 11, le Cloître (Pléneuf-Val-André)
    description :
    Croix en grès au fût de section circulaire dressée sur un soubassement cubique appareillé en
    statut :
    propriété de la commune
    murs :
    moellon sans chaîne en pierre de taille
    denominations :
    croix de chemin
    historique :
    Croix de chemin datant de la 1ère moitié du 19ème siècle, probablement déplacée à la fin du 20ème siècle, de provenance inconnue.
    localisation :
    Pléneuf-Val-André - le Cloître - rue de la Cour chemin rural n° 11 - en écart - Cadastre : 2003
  • Maison, 8 rue de la Machine, le Bézier (La Fresnais)
    Maison, 8 rue de la Machine, le Bézier (La Fresnais) Fresnais (La) - le Bézier - 8 rue de la Machine - en écart - Cadastre : 1982 K 211
    titreCourant :
    Maison, 8 rue de la Machine, le Bézier (La Fresnais)
    cadresEtude :
    inventaire préliminaire La Fresnais
    localisation :
    Fresnais (La) - le Bézier - 8 rue de la Machine - en écart - Cadastre : 1982 K 211
  • Maison, 1 rue de la Forêt (Le Pertre)
    Maison, 1 rue de la Forêt (Le Pertre) Pertre (Le) - 1 rue de la Forêt - en village - Cadastre : 1986 AB
    titreCourant :
    Maison, 1 rue de la Forêt (Le Pertre)
    description :
    Pignon sur rue. Gros oeuvre en moellons de granite. Encadrement des baies mixte en granite et en
    cadresEtude :
    inventaire préliminaire Le Pertre
    illustration :
    Détail de la façade sur cour IVR53_20023517812NUCA
    historique :
    Maison située perpendiculairement à la rue de la Forêt. Cette disposition à pignon sur rue indique une datation plus ancienne que les maisons voisines. Il semblerait que la construction remonte à la première moitié du 19e siècle. L'étage semble ici réservé à un espace de stockage.
    localisation :
    Pertre (Le) - 1 rue de la Forêt - en village - Cadastre : 1986 AB
  • Relais de poste, le Haut-Jussé (Noyal-sur-Vilaine)
    Relais de poste, le Haut-Jussé (Noyal-sur-Vilaine) Noyal-sur-Vilaine - le Haut-Jussé - en écart - Cadastre : 2002 H1
    titreCourant :
    Relais de poste, le Haut-Jussé (Noyal-sur-Vilaine)
    description :
    d'accéder à la salle avec cheminée de l'étage.
    illustration :
    Le relais de poste (vue nord est) IVR53_20043501627NUCA Le relais de poste (vue sud) IVR53_20043501629NUCA Le relais de poste (vue nord est) IVR53_20043501628NUCA La salle de l'étage IVR53_20043501631NUCA Détail de la charpente du grenier IVR53_20043501632NUCA Détail de la charpente du grenier IVR53_20043501633NUCA La grange (ancienne écurie?) IVR53_20043501634NUCA
    denominations :
    relais de poste
    historique :
    . Le bâtiment à l'ouest était probablement un ancien relais de poste. Il a été construit pendant la Le relais de poste est composé de plusieurs bâtiments : une auberge avec chambres et salle à manger première moitié du 19e siècle. La partie au nord abritait le cellier où l'on faisait du cidre. La salle appentis. La dépendance en face (actuellement grange) était l'écurie. Les traces de l'ancienne ouverture avec cheminée, au dessus du restaurant, était destinée à l'hôtel. Derrière lui, le fournil était en (plus petite que la présente) sont encore visibles. L'ouverture a été modifiée pour transformer l'écurie
    contribution :
    Le Ninivin Anne-Cécile
    localisation :
    Noyal-sur-Vilaine - le Haut-Jussé - en écart - Cadastre : 2002 H1
  • Croix de chemin, le Haut Rayer (Epiniac)
    Croix de chemin, le Haut Rayer (Epiniac) Epiniac - le Haut Rayer - isolé
    titreCourant :
    Croix de chemin, le Haut Rayer (Epiniac)
    denominations :
    croix de chemin
    canton :
    Dol-de-Bretagne
    historique :
    Croix quelque peu oubliée du fait des réaménagements des voies de circulation ; seul exemple de croix sur une base tronconique dans la commune.
    localisation :
    Epiniac - le Haut Rayer - isolé
  • Ferme, le Haut de la Lande (Baguer-Morvan)
    Ferme, le Haut de la Lande (Baguer-Morvan) Baguer-Morvan - le Haut de la Lande - en écart - Cadastre : 1982 B 309, 310
    titreCourant :
    Ferme, le Haut de la Lande (Baguer-Morvan)
    illustration :
    Vue de situation sur le cadastre de 1982 IVR53_19983501664NUC
    canton :
    Dol-de-Bretagne
    localisation :
    Baguer-Morvan - le Haut de la Lande - en écart - Cadastre : 1982 B 309, 310
    referenceDocumentaire :
    Plan cadastral rénové, commune de Baguer-Morvan, section B, 1/2500e, 1982.
  • Alignement de maisons, la Ville Joie (Le Tronchet)
    Alignement de maisons, la Ville Joie (Le Tronchet) Tronchet (Le) - la Ville Joie - en écart - Cadastre : 1982 D
    titreCourant :
    Alignement de maisons, la Ville Joie (Le Tronchet)
    description :
    Cet ancien alignement de plusieurs logis est, à l'instar des bâtiments voisins, construit en moellon de granite ; toutefois, contrairement aux autres bâtiments de l'écart, celui-ci est couvert en chaume. Les encadrements des différentes baies sont réalisés en pierre de taille ; en façade est, se trouve une porte dont l'encadrement est chanfreiné et dont le linteau est décoré d'une accolade.
    cadresEtude :
    inventaire préliminaire Le Tronchet
    historique :
    Sur le cadastre de la commune réalisé en 1849, ce bâtiment était divisé en quatre logis distincts . Ce bâtiment est assez difficilement interprétable car il a été remanié, en effet, par exemple, la
    localisation :
    Tronchet (Le) - la Ville Joie - en écart - Cadastre : 1982 D
  • Maison, 4 rue de la Poste (Le Pertre)
    Maison, 4 rue de la Poste (Le Pertre) Pertre (Le) - 4 rue de la Poste - en village - Cadastre : 1986 AC
    titreCourant :
    Maison, 4 rue de la Poste (Le Pertre)
    description :
    Maison de plan rectangulaire à étage. Trois travées en façade.
    cadresEtude :
    inventaire préliminaire Le Pertre
    historique :
    Maison de la 1ère moitié du 19e siècle?. La baie plus grande du rez-de-chaussée semble indiquer une
    localisation :
    Pertre (Le) - 4 rue de la Poste - en village - Cadastre : 1986 AC
  • Ancienne ferme, le Haut de la Lande (Bonnemain)
    Ancienne ferme, le Haut de la Lande (Bonnemain) Bonnemain - le Haut de la Lande - en écart - Cadastre : 1982 A2
    titreCourant :
    Ancienne ferme, le Haut de la Lande (Bonnemain)
    description :
    Les murs du logis sont en moellons de granite, les encadrements des baies en pierre de taille de granite, la couverture en ardoise.
    illustration :
    Le fournil : vue générale ouest IVR53_20023505854NUCA
    historique :
    L'intérêt de cette ancien porte ici sur l'ensemble agricole qui a été conservé malgré la rénovation
    localisation :
    Bonnemain - le Haut de la Lande - en écart - Cadastre : 1982 A2
  • Maison de ferme, le Petit Pellan (La Nouaye)
    Maison de ferme, le Petit Pellan (La Nouaye) Nouaye (La) - le Petit Pellan - en écart - Cadastre : 1845 Section unique 1ère feuille 41 1983
    titreCourant :
    Maison de ferme, le Petit Pellan (La Nouaye)
    cadresEtude :
    inventaire préliminaire La Nouaye
    murs :
    moellon sans chaîne en pierre de taille
    illustration :
    Vue de situation sud-ouest IVR53_20033512165NUCA
    localisation :
    Nouaye (La) - le Petit Pellan - en écart - Cadastre : 1845 Section unique 1ère feuille 41 1983
  • Maison 1, le Clos de la Pihargnais (Pipriac)
    Maison 1, le Clos de la Pihargnais (Pipriac) Pipriac - le Clos de la Pihargnais - en écart - Cadastre : 1983 YA
    titreCourant :
    Maison 1, le Clos de la Pihargnais (Pipriac)
    murs :
    moellon sans chaîne en pierre de taille
    dc_8c9ea02c-ed1c-4f2e-a52e-6e6ef6637292_6 :
    poudingue ; schiste ; moellon sans chaîne en pierre de taille
    localisation :
    Pipriac - le Clos de la Pihargnais - en écart - Cadastre : 1983 YA
  • Salle de spectacle, puis cinéma La Garenne, 12, 12 bis rue Alexandre Le Pontois (Vannes)
    Salle de spectacle, puis cinéma La Garenne, 12, 12 bis rue Alexandre Le Pontois (Vannes) Vannes - 12, 12 bis rue Alexandre Le Pontois - en ville - Cadastre : 1844 K6 1078, 1079 1980 BY127, 128
    titreCourant :
    Salle de spectacle, puis cinéma La Garenne, 12, 12 bis rue Alexandre Le Pontois (Vannes)
    description :
    Long et large bâtiment rectangulaire, perpendiculaire à la rue flanqué d'un autre édifice plus
    annexe :
    Sources iconographiques 19975601174X : Archives municipales de Vannes, 21 Fi. 19975601201XA  : Archives municipales de Vannes 20015604410NUCA : Archives départementales du Morbihan, 3P 297/56 . 20065603922NUCB : Archives municipales de Vannes, 21Fi. 20015600267XA : Archives départementales du Morbihan, 1 Fi 381/ 2. 20065603919NUCB : Archives municipales de Vannes, 1I128. 20065603920NUCB : Archives municipales de Vannes, 1I128. 20065603921NUCB : Archives municipales de Vannes, 1I128. 20035603777NUCB  : Archives municipales de Vannes, Photos IGN.
    cadresEtude :
    inventaire topographique ville de Vannes (secteur sauvegardé)
    appellations :
    cinéma La Garenne
    illustration :
    Plan cadastral 1809. Section I2 : partie est de la ville ; faubourg Saint-Patern, partie sud. AM Plan de la commune par Gay, Ministère de la Reconstruction, 1952 : partie ouest de la ville. AD Clery, 1951 : élévation de la façade sur rue. AM Vannes 1I128. IVR53_20065603919NUCB Vue du cinéma à l'extrême gauche de la photo, 1921. AM Vannes photographies IGN Elévation du premier cinéma et de la façade sur rue de la construction postérieure Plan d'alignement et de voirie, 1840, section C, partie est. AM Vannes. IVR53_19975601201XA Projet de construction d'une entrée avec foyer-bar et de mise en conformité par Guy Caubert de Projet de construction d'une entrée avec foyer-bar et de mise en conformité par Guy Caubert de Projet de construction d'une entrée avec foyer-bar et de mise en conformité par Guy Caubert de Clery, 1951 : plan de l'étage. AM Vannes 1I128. IVR53_20065603921NUCB
    profession :
    [architecte] Caubert de Cléry Guy
    denominations :
    salle de spectacle
    copyrights :
    (c) Ville de Vannes
    historique :
    Le cinéma de la Garenne est créé vers 1925 par l'abbé Guillaume professeur de dessin au collège directeur des travaux. Cette salle occupe une partie de la cour du bas de l'école des Frères que les . Les murs de la salle étaient décorés de panneaux évocateurs de sites et de monuments morbihannais (calvaire de Guehenno) peints par l'artiste vannetais Victor Guesde. En 1951, on procède à la mise en sécurité de l'entrée du cinéma qui n'était pas en conformité avec le décrèt du 7 février 1941. Cette mise Saint-François-Xavier dans une ancienne salle de patronage dite salle Saint-François appartenant au collège Saint-François Xavier. Cette grande salle aménagée pour le spectacle prend place dans une maison Etel dans d'autres archives). Quelques années plus tard, le cinéma s'agrandit et se dote d'une nouvelle salle parallèle et contiguë à l'ancienne. C'est l'abbé Guillaume qui en fut dit-on l'architecte et le en conformité est confiée à l'architecte Guy Caubert de Clery et donne lieu à l'aménagement de
    localisation :
    Vannes - 12, 12 bis rue Alexandre Le Pontois - en ville - Cadastre : 1844 K6 1078, 1079 1980 BY127
    referenceDocumentaire :
    Morbihan pittoresque et disparu. Paris : la Nef de Paris éditions, 1955. 219p. ; 28 cm. Villes et villages du Morbihan pittoresque et disparu GALZAIN, Michel de. Villes et villages du Amis de Vannes. 1996, n°21, p.32-35. P. 25 Histoire du cinéma "La Garenne" COLLOBERT, Christian. Histoire du cinéma "La Garenne". In  : Bulletin des Amis de Vannes, 2014, n°39.
  • Maison dite "de la Nonne", le Pré (Renac)
    Maison dite "de la Nonne", le Pré (Renac) Renac - le Pré - en écart - Cadastre : 1818 C1 610-611 1843 D3 879-880 1986 ZS
    titreCourant :
    Maison dite "de la Nonne", le Pré (Renac)
    murs :
    moellon sans chaîne en pierre de taille
    dc_8c9ea02c-ed1c-4f2e-a52e-6e6ef6637292_6 :
    grès ; schiste ; appareil mixte ; moellon sans chaîne en pierre de taille
    localisation :
    Renac - le Pré - en écart - Cadastre : 1818 C1 610-611 1843 D3 879-880 1986 ZS
  • Ferme, la Mariais (Le Tronchet)
    Ferme, la Mariais (Le Tronchet) Tronchet (Le) - la Mariais - en village - Cadastre : 1982 B
    titreCourant :
    Ferme, la Mariais (Le Tronchet)
    description :
    Cette construction est élevée en moellon de granite et possède un toit à longs pans couvert
    cadresEtude :
    inventaire préliminaire Le Tronchet
    historique :
    Comme pour sa voisine, une construction est figurée à cet emplacement sur le cadastre de 1849. Il s'agit vraisemblablement de ce bâtiment, bien qu'il ait été remanié par la suite (réfection de certaines baies). Il existait probablement, sous un même toit, le logis à pièce à feu unique au nord et une dépendance au sud. Au milieu du 19e siècle, lorsque le cadastre a été achevé, il existait un fournil à l'extrémité sud de ce bâtiment.
    localisation :
    Tronchet (Le) - la Mariais - en village - Cadastre : 1982 B