Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
  • Tous les départements
  • Toutes les illustrations
  • Tous les types
Résultats 1 à 20 sur 16 094 - triés par pertinence
  • Maison, la Renaudière (Cesson-Sévigné)
    Maison, la Renaudière (Cesson-Sévigné) Cesson-Sévigné - la Renaudière - Cadastre : 1985 AK
    titreCourant :
    Maison, la Renaudière (Cesson-Sévigné)
    description :
    Plan allongé à étage. Toiture en ardoise à longs pans et croupe. Carrée de bois autour des
    historique :
    Cette maison de construction traditionnelle en terre est mentionnée sur le cadastre ancien et peut dater de la fin du 18e siècle ou du début du 19e siècle. Autrefois isolée, elle est aujourd'hui
    localisation :
    Cesson-Sévigné - la Renaudière - Cadastre : 1985 AK
  • Maison, rue Abbé Le Jeune (Ploubazlanec)
    Maison, rue Abbé Le Jeune (Ploubazlanec) Ploubazlanec - le Bourg - rue Abbé Le Jeune - en village - Cadastre : 2004 AR 130
    titreCourant :
    Maison, rue Abbé Le Jeune (Ploubazlanec)
    etages :
    rez-de-chaussée
    description :
    de granite. Elle est composée d'un rez-de-chaussée à deux pièces et d'un étage en léger surcroît. La Maison de plan rectangulaire à accès antérieur central et dépendance latérale édifiées en moellons dépendance abrite une pièce à feu au rez-de-chaussée. Eléments de décor : granite (pierre de taille
    typologies :
    maison à deux pièces au rez-de-chaussée
    murs :
    pierre de taille
    partiesConstituantesNonEtudiees :
    mur de clôture
    localisation :
    Ploubazlanec - le Bourg - rue Abbé Le Jeune - en village - Cadastre : 2004 AR 130
  • Maison, 8 rue Abbé Le Jeune (Ploubazlanec)
    Maison, 8 rue Abbé Le Jeune (Ploubazlanec) Ploubazlanec - le Bourg - 8 rue Abbé Le Jeune - en village - Cadastre : 2004 AR 7
    titreCourant :
    Maison, 8 rue Abbé Le Jeune (Ploubazlanec)
    etages :
    rez-de-chaussée étage de comble
    description :
    Maison de type ternaire construite en moellons de granite.
    murs :
    moellon sans chaîne en pierre de taille pierre de taille
    partiesConstituantesNonEtudiees :
    mur de clôture
    localisation :
    Ploubazlanec - le Bourg - 8 rue Abbé Le Jeune - en village - Cadastre : 2004 AR 7
  • Maison, 16 rue Abbé Le Jeune (Ploubazlanec)
    Maison, 16 rue Abbé Le Jeune (Ploubazlanec) Ploubazlanec - le Bourg - 16 rue Abbé Le Jeune - en village - Cadastre : 2004 AR 4
    titreCourant :
    Maison, 16 rue Abbé Le Jeune (Ploubazlanec)
    etages :
    rez-de-chaussée
    description :
    Maison de type ternaire flanquée à droite d'une dépendance basse abritant une pièce à feu au rez-de
    localisation :
    Ploubazlanec - le Bourg - 16 rue Abbé Le Jeune - en village - Cadastre : 2004 AR 4
  • Maison, le Moulin de la Médais (La Prénessaye)
    Maison, le Moulin de la Médais (La Prénessaye) Selle-en-Coglès (La) - le Moulin de la Médais - isolé - Cadastre : 1833 B1
    titreCourant :
    Maison, le Moulin de la Médais (La Prénessaye)
    description :
    réalisés en pierre de taille de granite bleu. Quelques encadrements de baies de la partie est (ancienne Les différents bâtiments qui composent ce lieu sont construits en moellon de granite et couverts de toits à longs pans en ardoise. Les encadrements de baies et les chaînages d'angles du logis sont
    illustration :
    Le moulin sur le cadastre napoléonien IVR53_20103511287NUCA
    historique :
    La construction de ce bâtiment remonte selon toute vraisemblance à la charnière des 19e et 20e bâtiment abritait selon la tradition orale une ferme bien que l'architecture de son logis soit assez atypique pour celle d'un logis de ferme. En effet, la majorité des logis de ferme construits à cette époque sont encore composés d'une seule pièce à feu au rez-de-chaussée accolée d'une étable, le tout surmonté d'un grenier. Or, dans ce cas, il existait au minimum deux pièces à feu au rez-de-chaussée et le celle des maisons de bourg de cette époque que de celle des logis de ferme. En 1833, lors de la réalisation du premier cadastre de la commune, il n'existait pas encore de bâtiments à cet emplacement, seul siècles. Il présente en effet les caractéristiques de cette époque de construction : faible pente de toiture, encadrements de baies et chaînages d'angles en granite bleu, façade organisée en travées... Ce bâtiment possédait un étage carré surmonté d'un grenier. L'architecture de cette maison est plus proche de
    localisation :
    Selle-en-Coglès (La) - le Moulin de la Médais - isolé - Cadastre : 1833 B1
    referenceDocumentaire :
    Le guide de l'Ille-et-Vilaine FROTIER DE LA MESSELIERE, Henri. Le guide de l'Ille-et-Vilaine Le patrimoine industriel en Ille et Vilaine (19e-20e siècles). De l'inventaire à l'histoire . GASNIER, Marina. Le patrimoine industriel en Ille et Vilaine (19e-20e siècles). De l'inventaire à RICHESSES ARTISTIQUES DE LA FRANCE, Comission régionale Bretagne. Patrimoine industriel d'Ille-et-Vilaine DE LA France, BARRIE, Roger, RIOULT, Jean-Jacques. Région Bretagne. Les malouinières - Ille-et RICHESSES ARTISTIQUES DE LA FRANCE. Région Bretagne. Eglises d'Ille-et-Vilaine. L'architecte Arthur Regnault ARTISTIQUES DE LA FRANCE. Région Bretagne. Eglises et Chapelles, Ille-et-Vilaine. Rennes : Association pour Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. OGÉE, Jean-Baptiste . Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. Nlle éd. [1778-1780] rev. et augm. Rennes -Vilaine pour servir de guide aux voyageurs dans Rennes et le Département. Rennes : P. Dubois Libraire
    airesEtudes :
    Pays de Fougères
  • Le patrimoine balnéaire de la communauté de communes de Crozon
    Le patrimoine balnéaire de la communauté de communes de Crozon
    titreCourant :
    Le patrimoine balnéaire de la communauté de communes de Crozon
    annexe :
     : Service départemental de l'architecture et du patrimoine du Finistère, Carte postale : CROZON 6202 . 20092906184VAB : Service départemental de l'architecture et du patrimoine du Finistère, Carte postale : CROZON 6203. 20092906192VAB : Service départemental de l'architecture et du patrimoine du Finistère, Carte postale : CROZON 6211. 20092906193VAB : Service départemental de l'architecture et du patrimoine du Finistère, Carte postale : CROZON 6214. 20092906195VAB : Service départemental de l'architecture et du patrimoine du Finistère, Carte postale : CROZON 6216. 20102911431NUCB : Archives minicipales de Brest 20102911425NUCB : Archives minicipales de Brest 20102911443NUCB : Archives minicipales de Brest 20102911428NUCB  : Archives minicipales de Brest 20102911432NUCB : Archives minicipales de Brest 20112905727NUCAB : Collection
    cadresEtude :
    inventaire topographique Communauté de communes de Crozon
    illustration :
    Photograhie ancienne. Morgat, le boulevard de la plage, début 20e siècle (Fonds Villard Photographie ancienne. Morgat, le Grand Hôtel de la Mer au début du 20e siècle, vue générale sud Photographie ancienne. Morgat, le Grand Hôtel de la Mer au début du 20e siècle. Vue ouest (Fonds Photographie ancienne. Morgat, le Grand Hôtel de la Mer au début du 20e siècle, vue générale de la Photographie ancienne. Morgat, Villa dite 'Le Château de Ruliannec', 1927. La villa en construction Morgat. Villas le long du boulevard de la plage, vue générale est prise du littoral Photographie ancienne. Villas bordant la plage de Morgat, début 20e siècle (collection Photographie ancienne. Morgat, la route de la plage (collection particulière Didier Cadiou Photograhie ancienne. Morgat, vue générale de la plage, début 20e siècle (Fonds Villard Morgat. Vue de la plage avec l'ancien Hôtel de la plage IVR53_20112900102NUCA
    denominations :
    hôtel de voyageurs
    historique :
    pas de valeur absolue. Définition Le patrimoine balnéaire est né, au 19e siècle, de la pratique de villégiature sur la presqu'île de Crozon Dès le début du 19e siècle, le pittoresque de la presqu'île attire les visiteurs, l'accès étant facilité par la liaison maritime avec Brest, via le port du Fret situé au nord de années 1880. Sur le port de Landévennec, la villa construite en 1876, d'après les plans de l'architecte création tardive Comparée à d'autres stations bretonnes de la côte d'Emeraude nées sous le Second Empire mondiale. L'enclavement de la presqu'île explique pour partie le développement tardif de la villégiature sur le territoire. Venant de Paris ou de Brest la voie de terre est beaucoup trop longue : l'absence rapproche la fortune, la religion et le mode de vie. Ce choix explique l'absence de casinos, de centres principalement entre 1908 et la fin des années 1930. La stabilité de la commande, concentrée dans l´espace et le . L'oeuvre de Gaston Chabal Le patrimoine balnéaire de la presqu'île est indissociablement lié à Morgat et à
    contribution :
    Enqueteur Le Lu Stéphanie
    referenceDocumentaire :
    BUREL, Marcel, CADIOU, Didier, KERDREUX, Jean-Jacques. La Presqu´île de Crozon. Plomelin : Éditions Collectif (Auteur). La Côte d'Emeraude. La villégiature balnéaire autour de Dinard et Saint-Malo . Inventaire général des monuments et des richesses artistiques de la France, Région Bretagne. Paris : Centre CONSEIL RÉGIONAL DE BRETAGNE. GLAD : Le portail des patrimoines de Bretagne. Le patrimoine maritime LE COUEDIC, Daniel. Les architectes et l'idée bretonne, 1904-1945. D' un renouveau des arts à la VINCENT, Johan. Morgat : et la station balnéaire fut. Apparition et impact de l´activité balnéaire dans la presqu´île de Crozon (mi-XIXe siècle-1939). Dans : Avel Gornog, N° 14, juillet 2006, pp. 2-11. Archives municipales de Brest. Série 7 S. Fonds Chabal (non consulté). Service départemental de l'Architecture et du Patrimoine du Finistère. Fonds Villard. Collections particulières de photographies.
  • Maison, la Croix de la Mission (Le Tronchet)
    Maison, la Croix de la Mission (Le Tronchet) Tronchet (Le) - la Croix de la Mission - isolé - Cadastre : 1982 B
    titreCourant :
    Maison, la Croix de la Mission (Le Tronchet)
    description :
    baies sont réalisés en pierre de taille. La façade est rythmée par des percements réguliers organisés en trois travées. La travée centrale se termine par une porte haute pendante dont le linteau est cintré Cette maison est construite en moellon de granite ; les chaînages d'angle et les encadrements de . Il existe un appentis postérieur construit également en moellon de granite.
    cadresEtude :
    inventaire préliminaire Le Tronchet
    dc_8c9ea02c-ed1c-4f2e-a52e-6e6ef6637292_1 :
    maison de type ternaire
    historique :
    La construction de ce bâtiment est datable de la charnière du 19e et du 20e siècle. Ainsi, le bâtiment présente des caractéristiques architecturales propres à cette époque de construction : façade
    localisation :
    Tronchet (Le) - la Croix de la Mission - isolé - Cadastre : 1982 B
  • Le bourg de la commune de Botsorhel
    Le bourg de la commune de Botsorhel Botsorhel - bâti dense
    titreCourant :
    Le bourg de la commune de Botsorhel
    illustration :
    Carte - le bourg de Botsorhel en 1838 (sources : cadastre napoléonien) IVR53_20152908556NUCA Carte - le bourg de Botsorhel en 1950 (sources : photographies aériennes 1950 Carte - le bourg de Botsorhel en 2015 (sources : cadastre) IVR53_20152908558NUCA Carte postale ancienne : Botsorhel, bourg, vue aérienne de la place de l'église Carte postale ancienne : Botsorhel, bourg, place de l'église, maison vers 1900 Carte postale ancienne : Botsorhel, bourg, maison et café place de l'église IVR53_20152908586NUCA Carte postale ancienne, début 20e siècle : Botsorhel, bourg, fontaine et lavoir de Kerizella Botsorhel, bourg : fontaine et lavoir de Kerizella, 18e et 19e siècles IVR53_20152908568NUCA Botsorhel, bourg, venelle du château : maison de maître, début 20e siècle IVR53_20152908571NUCA Botsorhel, bourg, place de l'église : maison, 2e moitié 19e siècle IVR53_20152908573NUCA
    historique :
    ans a doublé. Le bourg concentre tout au long du 19e siècle la majeure partie de la population de la et un agrandissement principalement le long de la route vers le Ponthou au nord, et Guerlesquin au Comme bon nombre de bourgs ruraux du Finistère, le bourg de Botsorhel a connu un renouvellement de . Depuis une cinquantaine d’années, le bourg a connu un décalage de l’habitat vers une zone pavillonaire accompagné d’un étalement urbain. De la forme du bourg et des édifices antérieurs au 19e siècle, il ne reste certainement d’anciennes exploitations agricoles, sont implantés au sud, au sud-est et à l’est. Proche de la parties les plus anciennes remontent au 18e siècle. La maison à avancée route de Ker Huella, à l’est , reconstruite au 19e siècle, est encore entourée de dépendances datables du 18e siècle. La disposition du bourg avant le 19e siècle était tout à fait différente de l’organisation de l’habitat actuel, centré autour de 1841 et 1901, la population du bourg passe de 160 à 260 individus. Les dénombrements de population
  • Le bourg de la commune de Plougonven
    Le bourg de la commune de Plougonven Plougonven - bâti dense
    titreCourant :
    Le bourg de la commune de Plougonven
    illustration :
    Plougonven, bourg - Ancienne dépendance de la ferme de Pors an Nuijen au sud de l'enclos paroissial Plougonven, bourg - Maison, 19e siècle, place de la Résistance IVR53_20152908828NUCA Plougonven, bourg - Maison, 18e siècle, place de la Résistance IVR53_20152908829NUCA Plougonven, bourg - Maison, 19e siècle, le rez-de-chaussée a été remanié au 20e siècle Carte de l'évolution de l'implantation du bâti du bourg de Plougonven IVR53_20152908834NUCA Carte générale du bourg de Plougonven en 1970 IVR53_20152908840NUCA Carte générale d'évolution de l'implantation du bâti du bourg de Plougonven - bâti apparu entre Carte générale d'évolution de l'implantation du bâti du bourg de Plougonven - bâti apparu entre Plougonven, bourg - Ancienne maison noble de Monvouloir, remaniée, détail du pignon, vue depuis Plougonven, bourg - Ancienne maison noble de Monvouloir, remaniée, façade sud IVR53_20152908821NUCA
    historique :
    urbain. Le bourg ancien De la forme du bourg et des édifices antérieurs au 19e siècle, il ne reste que par des petites fenêtres. La disposition du bourg avant le 19e siècle était tout à fait différente de long du 19e siècle la majeure partie de la population de la commune spécialisée dans le commerce et 1920-1930, surtout à l’ouest sur la route menant vers Plourin et le nouveau sanatorium de Guervenan « pavillonnaires », bordant le chemin. Évolution urbaine du bourg A partir de 1950, la vocation commerciale et agricoles, murs en béton ou parpaings de béton, reproduction de styles régionalistes… Le décalage de la Le bourg de Plougonven est situé sur un promontoire culminant à 180 mètres d’altitude, dernier relief accentué entre la partie est des monts d’Arrée, au sud de la commune, s’adoucissant progressivement jusqu’à Morlaix, au nord. L’église paroissiale en est le point le plus élevé. Comme bon nombre de bourgs ruraux du Finistère, le bourg de Plougonven a connu un renouvellement de son habitat quasi total
  • Maison, le Haut de la Lande (La Bouëxière)
    Maison, le Haut de la Lande (La Bouëxière) Bouëxière (La) - le Haut de la Lande - en écart - Cadastre : 1979 C1 122(partiel)
    titreCourant :
    Maison, le Haut de la Lande (La Bouëxière)
    cadresEtude :
    inventaire préliminaire La Bouëxière
    murs :
    moellon sans chaîne en pierre de taille
    dc_8c9ea02c-ed1c-4f2e-a52e-6e6ef6637292_6 :
    grès ; moellon sans chaîne en pierre de taille
    localisation :
    Bouëxière (La) - le Haut de la Lande - en écart - Cadastre : 1979 C1 122(partiel)
  • Maison, le Champ de la Croix (La Guerche-de-Bretagne)
    Maison, le Champ de la Croix (La Guerche-de-Bretagne) Guerche-de-Bretagne (La) - le Champ de la Croix - en écart - Cadastre : 1998 AS
    titreCourant :
    Maison, le Champ de la Croix (La Guerche-de-Bretagne)
    description :
    Cette maison est élevée en microdiorite de quartz et couverte d'ardoise. Les baies du rez-de -chaussée possèdent des encadrements en granite et la porte haute pendante est en brique.
    cadresEtude :
    inventaire préliminaire La Guerche-de-Bretagne
    canton :
    Guerche-de-Bretagne (La)
    dc_8c9ea02c-ed1c-4f2e-a52e-6e6ef6637292_20 :
    étage de comble
    historique :
    entourages de granite et sa lucarne en brique en plein cintre. Lorsque le cadastre fut achevé en 1827, il existait une construction à cet endroit. Il ne s'agit pas de la construction actuelle. Cette maison remonte probablement à la fin du 19e siècle comme l'indiquent ses ouvertures à
    localisation :
    Guerche-de-Bretagne (La) - le Champ de la Croix - en écart - Cadastre : 1998 AS
  • Maison, le Champ de la Croix (La Guerche-de-Bretagne)
    Maison, le Champ de la Croix (La Guerche-de-Bretagne) Guerche-de-Bretagne (La) - le Champ de la Croix - en écart - Cadastre : 1998 AS
    titreCourant :
    Maison, le Champ de la Croix (La Guerche-de-Bretagne)
    description :
    Les murs de cette construction sont enduits et la toiture à croupes est couverte de fibrociment . Contrairement aux autres constructions de ce lieu, celle-ci est implantée perpendiculairement à la route. En effet, même si la façade donne sur la rue, puisque les ouvertures sont percées dans le pignon, les murs gouttereaux de la maison sont perpendiculaires à la route. Les ouvertures sont des carrées bois. Un puits est accolé à l'ouest de la façade.
    cadresEtude :
    inventaire préliminaire La Guerche-de-Bretagne
    canton :
    Guerche-de-Bretagne (La)
    historique :
    habitation par la suite. En 1827, le cadastre indique l'existence d'une construction à cet emplacement.
    localisation :
    Guerche-de-Bretagne (La) - le Champ de la Croix - en écart - Cadastre : 1998 AS
  • Maison, le Champ de la Croix (La Guerche-de-Bretagne)
    Maison, le Champ de la Croix (La Guerche-de-Bretagne) Guerche-de-Bretagne (La) - le Champ de la Croix - en écart - Cadastre : 1998 AS
    titreCourant :
    Maison, le Champ de la Croix (La Guerche-de-Bretagne)
    description :
    Ce bâtiment est élevé en moellon de microdiorite de quartz et couvert d'ardoise. Les baies originelles possèdent des encadrements de brique et des appuis et seuils en granite. Il existe deux pièces à
    cadresEtude :
    inventaire préliminaire La Guerche-de-Bretagne
    canton :
    Guerche-de-Bretagne (La)
    dc_8c9ea02c-ed1c-4f2e-a52e-6e6ef6637292_20 :
    étage de comble
    historique :
    semble que cette maison possédait deux pièces à feu en rez-de-chaussée ; la disposition des ouvertures est particulière puisqu'il existait une fenêtre au centre de la façade et une porte de chaque côté de Certains éléments architecturaux de cette maison permettent d'avancer une datation correspondant à la fin du 19e ou bien au début du 20e siècle. En effet, la poutraison et les ouvertures d'origine composées d'appuis et de seuils en granite et d'encadrements de brique correspondent à cette époque. Il celle-ci. En 1827, lorsque le cadastre fut achevé, il existait déjà une ferme à cet endroit.
    localisation :
    Guerche-de-Bretagne (La) - le Champ de la Croix - en écart - Cadastre : 1998 AS
  • Maison, le Champ de la Croix (La Guerche-de-Bretagne)
    Maison, le Champ de la Croix (La Guerche-de-Bretagne) Guerche-de-Bretagne (La) - le Champ de la Croix - en écart - Cadastre : 1998 AS
    titreCourant :
    Maison, le Champ de la Croix (La Guerche-de-Bretagne)
    description :
    Cette construction est élevée en moellon de microdiorite de quartz et couverte d'ardoise. Le pignon Est est en pan de bois. Ce logis est composé d'un pièce unique à feu, d'un cellier dans un appentis
    cadresEtude :
    inventaire préliminaire La Guerche-de-Bretagne
    canton :
    Guerche-de-Bretagne (La)
    historique :
    dans la maçonnerie. Il s'agissait peut-être d'une ancienne construction en pans de bois. En effet, dans ce secteur de la commune, il existe plusieurs exemples de bâtiments construits selon cette technique Ce bâtiment présente des vestiges anciens : tête de pignon en pan de bois, poteaux de bois insérés , notamment à la Martinière et à la Paverie. Pourtant, il semble avoir été remanié à la limite du 19e et du
    localisation :
    Guerche-de-Bretagne (La) - le Champ de la Croix - en écart - Cadastre : 1998 AS
  • Maison, le Pré (La Chapelle-de-Brain)
    Maison, le Pré (La Chapelle-de-Brain) Chapelle-de-Brain (La) - le Pré - en écart - Cadastre : 1847 L3 1389-1392 1984 YK 170, 172
    titreCourant :
    Maison, le Pré (La Chapelle-de-Brain)
    cadresEtude :
    inventaire préliminaire La Chapelle-de-Brain
    dc_8c9ea02c-ed1c-4f2e-a52e-6e6ef6637292_3 :
    incertitude ; l'hypothèse concerne la 1ère destination de l'ouvrage, une maison ; la description l'état transformé, la maison devenue ferme avec le haut surcroit
    illustration :
    Plan de situation sur le cadastre actuel IVR53_20013514606NUC Ouvrage parcelle 1392 sur le cadastre de 1847 IVR53_20013514562NUC
    historique :
    à l'étage et la tour d'escalier, en demi hors-oeuvre, visible sur le cadastre de 1847, fût supprimée Maison de la limite du 16e siècle et du 17e siècle(?) disposant probablement, lors de sa conception , de chambres à l'étage. Cette distribution, notable à l'époque, fût remaniée à l'occasion de la affectation probable de la maison en ferme au 19e siècle. Sur la façade nord, des portes hautes furent percées lors de la transformation de l'étage en grenier.
    localisation :
    Chapelle-de-Brain (La) - le Pré - en écart - Cadastre : 1847 L3 1389-1392 1984 YK 170, 172
    referenceDocumentaire :
    Feuille cadastrale de la section L3 dite de la Lande, par Leblanc géomètre, [1847], échelle 1/1000e
  • Maison, la Croix de Bois (Le Pertre)
    Maison, la Croix de Bois (Le Pertre) Pertre (Le) - la Croix de Bois - en écart - Cadastre : 1986 AD
    titreCourant :
    Maison, la Croix de Bois (Le Pertre)
    description :
    Plan rectangulaire. Parti haut : présence d'un étage carré. Gros oeuvre en moellons de granite , encadrements des ouvertures en pierre de taille.
    cadresEtude :
    inventaire préliminaire Le Pertre
    illustration :
    Vue générale de la façade sur rue IVR53_20023517725NUCA Vue générale de la façade sur rue IVR53_20023517726NUCA Vue générale de la façade arrière IVR53_20023517727NUCA
    historique :
    . La façade sur rue possède une niche à statue de la Vierge. Léon Chapelle mentionne à cet endroit une Cette maison de dimension importante a été remaniée à des périodes différentes et présente des difficultés de lecture. Il se peut qu'elle abrite plusieurs logements qui pourraient remonter au 17e siècle famille Souvigné dont le père Julien meurt en 1669. Il avait deux fils prêtres dont un au Pertre et
    localisation :
    Pertre (Le) - la Croix de Bois - en écart - Cadastre : 1986 AD
  • Maison, rue de la Gravelle (Le Pertre)
    Maison, rue de la Gravelle (Le Pertre) Pertre (Le) - rue de la Gravelle - en village - Cadastre : 1986 AC
    titreCourant :
    Maison, rue de la Gravelle (Le Pertre)
    description :
    Galerie couverte de circulation. Balcon formant loggia. Toiture avec demi-croupe. Jardin encadré d'un enclos de style régionaliste.
    cadresEtude :
    inventaire préliminaire Le Pertre
    illustration :
    Vue générale de situation IVR53_20033500215NUCA Vue générale de situation prise à l'arrivée du Pertre IVR53_20023517881NUCA Façade donnant sur la rue IVR53_20023517882NUCA
    historique :
    Cette imposante maison de type villa construite dans la première moitié du 20e siècle semble être un site en hauteur permet une vue dégagée sur la campagne environnante. Elle reprend les attributs de la maison de villégiature en particulier par l'ajout de nombreux appendices extérieurs, comme les galeries couvertes, la loggia, l'aménagement de terrasses et de jardin. L'enclos fait ici parti du programme de la maison, les boules de granite sur la pergola donnent un accent de style régionaliste.
    localisation :
    Pertre (Le) - rue de la Gravelle - en village - Cadastre : 1986 AC
  • Maison, la Bretonnière (Le Ferré)
    Maison, la Bretonnière (Le Ferré) Ferré (Le) - la Bretonnière - en écart
    titreCourant :
    Maison, la Bretonnière (Le Ferré)
    dates :
    1653 porte la date
    description :
    date de 1653 est inscrite sur le linteau de la porte. Un second oculus, plus petit, éclaire la cage d La façade de la maison est en pierre de taille, l´ensemble compte un étage qui a été rehaussé. On trouve une fenêtre à l´étage, une porte et un étonnant oculus au rez-de-chaussée en guise de fenêtre. La ´escalier. L´annexe mitoyenne, qui servit de grange était semble-t-il une maison à l´origine. La façade comptait en effet une porte piétonne et une petite fenêtre, surmontées d´une gerbière. La façade latérale a
    annexe :
    20103502190Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 111_35_70_bande28 . 20103502191Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 111_35_70_bande28.
    murs :
    pierre de taille
    illustration :
    Façade principale de la maison. IVR53_20093506530NUCA Oculus de la façade principale. IVR53_20093506529NUCA Façade principale de la dépendance. IVR53_20093506528NUCA Vue d'ensemble depuis le sud. IVR53_20103502191Z
    historique :
    , comme l'oculus et les moulures portées sur la souche de cheminée. Elle nous montre également un nouvel exemple de ferme du 17e siècle sans porte en plein cintre. L'ensemble était complété avec le bâtiment mitoyen, datant de la fin du 17e siècle ou du 18e siècle, formant ainsi une ferme. Cette maison a été construite en 1653, et rehaussée dans la deuxième moitié du 19e siècle. Elle nous offre des éléments typiques du 17e siècle, bien que rarement observés sur des maisons de ferme
    contribution :
    Le Bohec Régis
    localisation :
    Ferré (Le) - la Bretonnière - en écart
    airesEtudes :
    Pays de Fougères
  • Maison, rue de la Gravelle (Le Pertre)
    Maison, rue de la Gravelle (Le Pertre) Pertre (Le) - rue de la Gravelle - en village - Cadastre : 1986 AC
    titreCourant :
    Maison, rue de la Gravelle (Le Pertre)
    description :
    Plan de type complexe à décrochement. Gros oeuvre en moellons de granite. Les encadrements des
    cadresEtude :
    inventaire préliminaire Le Pertre
    illustration :
    Vue de face IVR53_20033500217NUCA
    historique :
    attributs de la maison de villégiature tels l'aménagement de volumes imbriqués, les terrasses et le goût Cette maison de type villa est construite dans la première moitié du 20e siècle. Son implantation exceptionnelle sur un site en hauteur permet une vue dégagée sur la campagne environnante. Elle reprend certains pour la polychromie. Les bandeaux horizontaux en brique polychrome et les encadrements mixtes des ouvertures agrémentent la relative austérité des façades. Dossier à compléter, faire une recherche sur l'architecte. Il peut s'agir du même architecte que la gendarmerie.
    localisation :
    Pertre (Le) - rue de la Gravelle - en village - Cadastre : 1986 AC
  • Maison, le Champ de la Croix (Rannée)
    Maison, le Champ de la Croix (Rannée) Rannée - le Champ de la Croix - en écart
    titreCourant :
    Maison, le Champ de la Croix (Rannée)
    description :
    Rez-de-chaussée surélevé. Gros oeuvre en moellons de grès. Encadrement des baies et chaînage des
    canton :
    Guerche-de-Bretagne (La)
    historique :
    Maison élevée à la fin du 19e siècle ou au début du 20e siècle. C'est la seule maison de l'écart à faire partie de la commune de Rannée, l'autre côté de la route étant situé sur la commune de la Guerche -de-Bretagne. Reprise d un modèle de maison standardisée sur caves.
    localisation :
    Rannée - le Champ de la Croix - en écart