Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 3 sur 3 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Crosse de Mgr Tréhiou évêque de Vannes
    Crosse de Mgr Tréhiou évêque de Vannes Rostrenen
    Inscriptions & marques :
    poinçon de maître Poinçon de fabricant, Désury Saint-Brieuc dans un cadre rectangulaire (sur la tranche du boitier à reliques au centre du crosseron) ; poinçon garantie et titre argent Paris apres 1838 (à la base de la crosse) : une tête de Minerve ; armoiries, sur le noeud : sur la face antérieure : monogramme du Christ sur champ de gueules, en chef trois coquilles sur champ d'azur, bordure d'hermines, devise KENTOH MERWEL et MIHI VIVERE CHRISTUS ; au revers : d´argent à un arbre arraché cantonné de deux hermines, au
    Historique :
    Crosse réalisée en 1929 par l'orfèvre de Saint-Brieuc, René Desury, sur des dessins de James Bouillé, architecte et fondateur de l'Atelier Breton d' Art Chrétien, pour Monseigneur Tréhiou évêque de
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale orfèvrerie religieuse de Haute-Bretagne
    Représentations :
    Motif central de crosseron : hévoud celtique.
    Auteur :
    [orfèvre] Désury René
    Description :
    Crosseron dont l'enroulement comporte trois brides. La terminaison de la volute occupée par un
    Titre courant :
    Crosse de Mgr Tréhiou évêque de Vannes
    Texte libre :
    Réalisée en 1929 pour Monseigneur Tréhiou évêque de Vannes par l´orfèvre René Desury de Saint triangles, révèle ici le métier accompli de l´orfèvre René Desury, et sa connivence avec le concepteur -Brieuc, sur des dessins de l´architecte James Bouillé, cette crosse pastorale est une oeuvre emblématique . Elle illustre parfaitement la volonté de ce créateur, associé à plusieurs artistes et artisans, dans le cadre de l´Atelier Breton d´Art Chrétien, de renouveler de façon radicale les formes et les objets de l ´art sacré en puisant aux sources de la tradition bretonne. Elle incarne aussi l´ambition de ce groupe , proche de celui des Seiz Breur, d´étendre à l´ensemble des arts, y compris le mobilier et les objets un répandues de façon indifférenciée par les fabricants sur l´ensemble du territoire. Le crosseron, dont le décor gravé à base de triangles et de lignes brisées, qui appartient pleinement au répertoire ornemental de ce mouvement. La qualité de la gravure, de même que la maîtrise de la dorure réservée aux
    Illustration :
    Crosse dans son étui : vue générale de dessus IVR53_20032207935NUCA
  • Château, Triandin (Combourg)
    Château, Triandin (Combourg) Combourg - Triandin - isolé - Cadastre : 1982 I1
    Historique :
    ]. Guillotin de Corson signalait l'existence d'un oratoire établi dans son manoir de ce nom par Mgr Guynemer de détruit. [Un témoignage oral signale son emplacement au sud de la ferme où s'élèvent aujourd'hui des silos la Hailandière, ancien évêque de Vincennes, mort en 1882.
    Référence documentaire :
    historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray Libraire-éditeur. Paris : René Hatton Libraire tome IV, p. 465 Pouillé historique de l'archevêché de Rennes GUILLOTIN DE CORSON. Pouillé Environ de Combourg. (I. et V.) Le Château de Criandin à Mr le Vte Roger-du Petit Bois, carte La Bretagne- 13. Combourg (I.-et-V.) Le Château de Triendain, carte postale, Sorel éditeur, [s.d
  • Château, la Morinais (Iffendic)
    Château, la Morinais (Iffendic) Iffendic - la Morinais - isolé - Cadastre : 1982 XR
    Historique :
    Le château de la Morinais est mentionné en 1420, il appartient à cette date à Eustache de la Morinaye. Propriété des de la Monneraye, hommes de magistrature, à partir du 17e siècle, il avait un droit de haute justice. Reconstruit en 1749, on y adjoignit une chapelle qui existe toujours et qui fut desservie par les prêtres de la paroisse jusqu´en 1960 environ, avec des périodes d´interruptions. Il fut saccagé et brûlé en partie en janvier 1790 par une bande de paysans armé puis restauré au début du 19e siècle. En 1849, Anna de la Monneraye épousa l´amiral Camille Fleuriot de Langle, famille à laquelle il appartient depuis cette date. La façade sur jardin est composée de huit travées. L´irrégularité de celles-ci témoignent de campagnes successives de travaux. Le corps central cantonné à l´arrière d´une tour carrée cadastre de 1845 sont toujours en place. Intérieur non vu. Une monographie et une étude plus complète s
    Référence documentaire :
    Cadastre de 1845 (A.D.Ille-et-Vilaine).
    Annexe :
    Extrait de René Jet. Chapelle de l´Immaculée conception Il y a longtemps qu´il existe une -Malo, Mgr de Forgasse de la Bastié, se rendit à la Morinais. Il trouva la chapelle en bon état et chapelle au château de la Morinais. En 1427, elle appartenait aux de la Morinais, mais l´histoire connue ne par Messire François-Ange de la Monneraye et Dame Agathe de Kerret son épouse, seigneur et dame du Breil, la Morinais, le Pin, le Bois Picard et autres lieux. Ils fondèrent la chapelle de Messes par acte du 22 juin 1749. Le 28 février 1750, M. Samson, recteur d´Iffendic, délégué de l´évêque de Saint suffisamment pourvue d´ornements ; il en fit la bénédiction en présence des propriétaires et de plusieurs saints Eutrope et Mathurin ; aujourd´hui, elle est sous le vocable de l´Immaculée Conception. En 1766 , comme le propriétaire ne présentait pas de prêtre pour la desservir, l´évêque ordonna que le service en au Plessis-Jus, de Eustache et de Marie Boutreuil, y débuta son ministère par un mariage. Ce prêtre
    Illustration :
    Extrait du cadastre de 1845 section E3 dite de Canlou IVR53_20033515672NUCA Vue générale de la façade avant IVR53_20033515677NUCA Vue générale de la façade arrière IVR53_20033515678NUCA Vue générale de la façade arrière IVR53_20033515674NUCA Vue rapprochée de la façade arrière IVR53_20033515673NUCA Façade arrière, détail deux premières travées du logis à gauche de la tour IVR53_20033515682NUCA Façade arrière et départ de l'aile en retour d'équerre IVR53_20033515683NUCA Aile de communs perpendiculaire au logis IVR53_20033515676NUCA Entrée de la chapelle IVR53_20033515679NUCA Intérieur de la chapelle IVR53_20033515680NUCA
1