Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 233967 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Écart, la Garlais (Langon)
    Écart, la Garlais (Langon) Langon - la Garlais - Cadastre : 1818 D1 1983 ZY
    Historique :
    L'écart de la Garlais se compose principalement d'un alignement de logis anciens fortement remaniés
    Référence documentaire :
    Ille-et-Vilaine. Commune de Langon. Section D1, plan cadastral napoléonien, échelle : 1/1 250e Ille-et-Vilaine. Commune de Langon. Section ZY, plan cadastral, échelle : 1/2 000e, 1983.
    Localisation :
    Langon - la Garlais - Cadastre : 1818 D1 1983 ZY
    Titre courant :
    Écart, la Garlais (Langon)
    Illustration :
    Extrait du cadastre de 1983 IVR53_20013510714NUC Extrait du cadastre de 1818 IVR53_20013510713NUC
  • Ferme, la Garlais (Langon)
    Ferme, la Garlais (Langon) Langon - la Garlais - en écart - Cadastre : 1983 ZY 64, 65, 225, 226
    Historique :
    La typologie de ce logis de ferme, daté 1923, doit être remarquée.
    Murs :
    moellon sans chaîne en pierre de taille
    Localisation :
    Langon - la Garlais - en écart - Cadastre : 1983 ZY 64, 65, 225, 226
    Titre courant :
    Ferme, la Garlais (Langon)
    Dates :
    1923 porte la date
    dc_8c9ea02c-ed1c-4f2e-a52e-6e6ef6637292_6 :
    grès ; moellon sans chaîne en pierre de taille ; enduit partiel
  • Ferme, la Garlais (Langon)
    Ferme, la Garlais (Langon) Langon - la Garlais - en écart - Cadastre : 1983 ZY 68
    Historique :
    Logis de ferme construit en 1877 (date portée) auquel a été juxtaposé, postérieurement, une grange
    Murs :
    moellon sans chaîne en pierre de taille
    Localisation :
    Langon - la Garlais - en écart - Cadastre : 1983 ZY 68
    Titre courant :
    Ferme, la Garlais (Langon)
    Dates :
    1877 porte la date
    dc_8c9ea02c-ed1c-4f2e-a52e-6e6ef6637292_6 :
    schiste ; grès ; moellon sans chaîne en pierre de taille ; appareil mixte
  • Alignement de maisons, la Garlais (Langon)
    Alignement de maisons, la Garlais (Langon) Langon - la Garlais - en écart - Cadastre : 1818 D1 1983 ZY 71, 75, 79, 259, 317
    Historique :
    et 20e siècles. Une maison a été supprimée dans la partie est, mais l'emprise de l'ensemble est encore semblable à celle que l'on peut lire sur le cadastre de 1818.
    Murs :
    moellon sans chaîne en pierre de taille
    Description :
    Alignement de 7 logis. Le logis de la parcelle 259 porte la date "1845" sur sa façade sud.
    Localisation :
    Langon - la Garlais - en écart - Cadastre : 1818 D1 1983 ZY 71, 75, 79, 259, 317
    Titre courant :
    Alignement de maisons, la Garlais (Langon)
    Dates :
    1845 porte la date
    dc_8c9ea02c-ed1c-4f2e-a52e-6e6ef6637292_6 :
    schiste ; grès ; moellon sans chaîne en pierre de taille ; appareil mixte
    Illustration :
    Vue générale sud de l'extrémité est IVR53_20013510669NUCA
  • Instruments de la Passion
    Instruments de la Passion Lanrigan - Bourg
    Matériaux :
    bois décor dans la masse décor rapporté décor en bas relief décor en haut relief peint polychrome
    Dénominations :
    instruments de la Passion
    Statut :
    propriété de la commune
    Titre courant :
    Instruments de la Passion
  • Croix-reliquaire la Vraie Croix
    Croix-reliquaire la Vraie Croix Drouges
    Inscriptions & marques :
    Pas de poinçon visible.
    Dénominations :
    reliquaire de la Vraie Croix
    Canton :
    Guerche-de-Bretagne (La)
    Statut :
    propriété de la commune
    dc_ca2066bc-4b52-4157-90bd-f81cfb66c11d_80 :
    typicum au niveau de l'aire d'étude ou du diocèse
    Titre courant :
    Croix-reliquaire la Vraie Croix
    dc_ca2066bc-4b52-4157-90bd-f81cfb66c11d_81 :
    Croix reliquaire de la vraie croix datant du milieu du 19e siècle.
    Illustration :
    Croix reliquaire de la vraie croix IVR53_20043513386NUCA
  • Croix reliquaire de la Vraie Croix
    Croix reliquaire de la Vraie Croix Plesder
    Dénominations :
    reliquaire de la Vraie Croix
    Statut :
    propriété de la commune
    Titre courant :
    Croix reliquaire de la Vraie Croix
    Illustration :
    Croix reliquaire de la Vraie Croix IVR53_20063510393NUCA
  • Barre de tire-veille de l'Amiral Courbet
    Barre de tire-veille de l'Amiral Courbet Plouézec - Saint-Riom - en écart
    Historique :
    Cette barre de tire-veille qui se trouvait sur la chaloupe des officiers de la Marine nationale française, précisément sur la chaloupa amiral de l´amiral Adrien Courbet a été donnée par l´officier en chef des équipages Monsieur Losser à la famille Cren de Plouézec. L´amiral Courbet avait fait la campagne de Chine en 1885 lorsque les Chinois ont abandonné le Tonkin et l´Aman). La barre port les marques de cette campagne de Chine, symbolisée par deux dragons ailés sculptés sur la barre en laiton.
    Dénominations :
    matériel d'aide à la navigation
    Description :
    . Elle est fixée sur un support en chêne. Les motifs de la sculpture : dragons ailés, ancres ; les motifs Barre de tire-veille servant à manoeuvrer le gouvernail d'une chaloupe militaire. Elle est constituée d'une barre en bois sculptée, munie à son extrémité de petites poulies en bois avec réas en laiton
    Titre courant :
    Barre de tire-veille de l'Amiral Courbet
    Illustration :
    Vue générale de la barre de tire-veille de l'Amiral Adrien Courbet IVR53_20022215937NUCA Vue générale de la barre de tire-veille de l'Amiral Adrien Courbet IVR53_20022215938NUCA Détail des poulies de la barre de tire-veille IVR53_20022215939NUCA
  • Compas de doris
    Compas de doris Pléneuf-Val-André - Dahouët - en ville
    Historique :
    La pêche à la morue en doris à Terre-Neuve ou au Groenland utilise un compas d'embarcation gradué en quart et demi-quart ou en degré de 1 à 90 degrés. Les tentis sont disposés autour du doris mouillé , à l'aide d'une rose de vent, à 2 quarts et demi soit 30 degrés les uns des autres. Le compas représentait encore un outils de navigation précieux pour retrouver le navire en temps de brume. Ce type de
    Observation :
    Cet outil de navigation est à conservé et à étudier (collection Atelier du Patrimoine).
    Dénominations :
    matériel d'aide à la navigation
    Description :
    Compas de doris réalisé dans une pièce de bois avec une couronne en laiton et une disque de verre de diamètre sur 4,5 cm d'épaisseur.
    Titre courant :
    Compas de doris
    Illustration :
    Compas de doris (Atelier du Patrimoine) IVR53_20032205860NUCA Vue de détail : compas de doris gradué en quart et demi-quart IVR53_20032205861NUCA
  • Baromètre
    Baromètre Saint-Jacut-de-la-Mer - en village
    Historique :
    orale) près du port du Châtelet et a été déplacé pour des riasons de commodité près de la Grande Rue, où Ce baromètre à mercure est daté du 19ème siècle. Il était placé à l'origine (selon la tradition les marins pêcheurs se réunissaient régulièrement au café. Il permettait de donner des informations sur la pression atmosphérique et permettait d'évaluer les possibilités d'aller en mer, sans être obligé de se déplacer au port.
    Cadre de l'étude :
    inventaire préliminaire Saint-Jacut-de-la-Mer
    Dénominations :
    instrument de mesure de la pression atmosphérique
    Statut :
    propriété de la commune
    Localisation :
    Saint-Jacut-de-la-Mer - en village
    Catégories :
    industrie de mécanique de précision
    Illustration :
    Vue de détail IVR53_20082206711NUCA
  • Baromètre islandais
    Baromètre islandais Plouézec - Hent Poul Du - Hent Poul Du - en écart
    Historique :
    Baromètre et thermomètre ramené d'Islande par François Jouanjean, capitaine de navire islandais.
    Dénominations :
    instrument de mesure de la pression atmosphérique
    Description :
    Baromètre et thermomètre encastrés dans une menuiserie de décoration, pour être accrochés au mur
  • Matériel d'aide à la navigation : aviron
    Matériel d'aide à la navigation : aviron Plouézec - Saint-Riom - en écart
    Historique :
    mur de la chapelle, peut-être par suite du naufrage d'un navire. Cet aviron, trouvé en mer en novembre 1942, a été placé dans la chapelle Saint-Riom et accroché au
    Dénominations :
    matériel d'aide à la navigation
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Sur la pelle de cet aviron de nage en bois, entièrement peint de couleur noire, a été peint à au pochoir en caractères d'imprimerie et les chiffres plus grossièrement à la main. L'aviron de nage mesure environ 3 mètres de long pour une largeur de pelle de 15 cm.
    Emplacement dans l'édifice :
    sur le mur sud de la chapelle
    Titre courant :
    Matériel d'aide à la navigation : aviron
    Illustration :
    Vue aviron dans la chapelle de Saint-Riom IVR53_20022215914NUCA
  • Matériel d'aide à la navigation : compas de route (Binic fusionnée en Binic-Etables-sur-Mer en 2016)
    Matériel d'aide à la navigation : compas de route (Binic fusionnée en Binic-Etables-sur-Mer en 2016) Binic-Etables-sur-Mer
    Historique :
    Ce compas de route de grand voilier est daté du 19ème siècle. Il est conservé au Musée des traditions populaires de Binic.
    Observation :
    Ce compas de rote, daté du 19ème siècle, mérite d'être signalé pour son ancienneté et sa rareté.
    Dénominations :
    matériel d'aide à la navigation
    Description :
    Ce compas de route de grand voilier de Pêche ou de cabotage, de 18 cm de diamètre, constitué d'une en bois de 35 cm au carré sur 25 cm de hauteur.
    Précision localisation :
    commune fusionnée après inventaire Commune inventoriée sous le nom de Binic
    Titre courant :
    Matériel d'aide à la navigation : compas de route (Binic fusionnée en Binic-Etables-sur-Mer en 2016)
  • Matériel d'aide à la navigation : barre à roue
    Matériel d'aide à la navigation : barre à roue Perros-Guirec - Ploumanac'h - en écart
    Historique :
    Cette barre à roue de manoeuvre à la passerelle haute, supérieure d'un cargo (vapeur charbonnier à l'origine), faisait partie des outils de navigation du cargo pinardier "Daphné" de la Cie Navale caennaise . Elle est datée de 1950. Le cargo était commandé à cette époque (1950-60) par Pierre Le Gaouyat , originaire de Ploumanac'h.
    Dénominations :
    matériel d'aide à la navigation
    Description :
    Barre à roue de manœuvre à bord d'un cargo, en bois tourné (chêne) pour le rayonnage (8 bras) et
    Titre courant :
    Matériel d'aide à la navigation : barre à roue
    États conservations :
    en état de marche
    Illustration :
    Détails de la barre à roue IVR53_20062208192NUCA
  • Matériel d'aide à la navigation : octant (Binic fusionnée en Binic-Etables-sur-Mer en 2016)
    Matériel d'aide à la navigation : octant (Binic fusionnée en Binic-Etables-sur-Mer en 2016) Binic-Etables-sur-Mer
    Historique :
    ), pour mesurer la hauteur des astres. Cet octant de grand voilier est daté du 1er quart du 19ème siècle Ancêtre du sextant, l'octant tire son nom du secteur gradué qui le compose (soit 1/8ème de cercle . Les instruments de navigation à bord des voiliers de cabotage ou de grande pêche étaient souvent achetés à Marseille, lors des escales, pour vendre la morue. Il est conservé au Musée des traditions populaires de Binic.
    Observation :
    Cet instrument de navigation est à signaler pour son état exceptionnel et son acienneté.
    Dénominations :
    matériel d'aide à la navigation
    Précision localisation :
    commune fusionnée après inventaire Commune inventoriée sous le nom de Binic
    Titre courant :
    Matériel d'aide à la navigation : octant (Binic fusionnée en Binic-Etables-sur-Mer en 2016)
  • Barre à roue du Terre-Neuvas Léon
    Barre à roue du Terre-Neuvas Léon Pléneuf-Val-André - Dahouët - en ville
    Historique :
    La barre à roue du dernier navire Terre-Neuvas de Dahouët (armement Carfantan) représente l'ultime au long cours depuis le port de Gravelines pendant trois ans (capitaine Feutren), pour la Société de des soldats allemands pendant la guerre 1939-45. Cette barre à roue est la propriété de l'Atelier du vestige de ce grand voilier trois-mâts, qui a travaillé à Terre-neuve jusqu'en 1926, puis au cabotage et Dunkerque, avant d'être désarmé et échoué au fond du port de Dahouët ; où il fut ensuite détruit sur l'ordre Patrimoine de Dahouët. Le "Léon" est un trois mâts gréé en goélette avec des voiles à corne et des voiles carrées, construit au chantier Bonne de Kérity Paimpol en 1912, il juage 203 tonneaux. Sous les ordres du capitaine Texier de Pléhérel, puis Pansard de Pléneuf, il va régulièrement faire les "Terreneuvaisons" avec le "Brocéliande" de P. Galerne de Binic et les autres navires de Paimpol. L'histoire de ce trois -mâts est racontée et illustrée par l'Atelier du Patrimoine de Dahouët.
    Observation :
    Cette barre à roue, unicum, dernier témoin de l'épopée de la pêche à Terre-Neuve des Dahouétins
    Référence documentaire :
    DUMONT LE DOUAREC, Jean Pol. La saga des Verry Carfantan. Paris : Les Goélettes Blanches, 1985.
    Dénominations :
    matériel d'aide à la navigation
    Description :
    Barre à roue entièrement réalisée en bois. Dimensions : 113 cm de diamètre hors-tout, comprenant 8
    Illustration :
    Détail d'assemblage de la barre à roue du navire Léon (Atelier du Patrimoine) IVR53_20032205705NUCA Photographie, carte postale du Léon, échoué dans la vasière du port de Dahouët avant 1940 Le dernier Terre-Neuvas de l'armement Carfantan : le Léon désarmé à la grande pêche en 1926 Barre à roue du Terre-Neuvas Léon de l'armement Carfantan de Dahouët (Atelier du Patrimoine Photographie du Terre-Neuvas Léon de l'armement Carfantan (collection Grimaud Le dernier Terre-Neuvas de l'armement Carfantan : Léon IVR53_20032205733NUCB Trois-mâts Terre-Neuvas à quai avec doris sur le pont : le Léon ou un autre navire de grande pêche Terre-Neuvas au fond du port de Dahouët entre les deux guerres (collection Grimaud Carte postale d'un Terre-Neuvas au port de Dahouët entre les deux guerres (collection Grimaud
  • Matériel d'aide à la navigation : lanterne du phare de Rohein
    Matériel d'aide à la navigation : lanterne du phare de Rohein Lézardrieux - Port de Lézardrieux - en écart
    Historique :
    La lanterne et l'optique du feu de Rohein a été installée en 1939, en baie de Saint-Brieuc, sur le rocher du même nom. La lanterne a été déplacée plus tard, lors de l'installation d'un aérogénérateur en 1973. La lanterne a été construite par les établissement Barbier, Benard et Turenne de Paris, sous le n
    Observation :
    La lanterne et l'optique du phare de Rohein sont à signaler pour leur bon état de conservation.
    Dénominations :
    matériel d'aide à la navigation
    Statut :
    propriété de l'Etat
    Description :
    L'ancienne lanterne du feu de Rohein est construite en tôle d'acier et en fonte, avec les orifices de ventilation sur le côté. Elle mesure 110 cm de diamètre et 3 mètres de hauteur. Elle a conservé l'optique de marque BBT (Barbier, Benard et Turenne). Ce fonctionnait au gaz propane en 1939.
    Localisation :
    Lézardrieux - Port de Lézardrieux - en écart
    Titre courant :
    Matériel d'aide à la navigation : lanterne du phare de Rohein
    États conservations :
    en état de marche Bon état de fonctionnement.
    Illustration :
    Vue de la lanterne dans son environnement IVR53_20092206380NUCA Vue de détail de la plaque du constructeur : BBT IVR53_20092206387NUCA
  • Matériel d'aide à la navigation : lanterne du phare des Triagoz
    Matériel d'aide à la navigation : lanterne du phare des Triagoz Lézardrieux - Port de Lézardrieux - en écart
    Historique :
    La lanterne et l'optique de marque BBT du phare des Triagoz est datée de 1925. Elle a remplacé la démontée et déposée à la subdivision des Phares et Balises. En 2002, un petit court métrage de 12 mn a été réalisé par la société Toot, poour l'exposition 'Phares et Balises' au Château de la Roche-Jagu sur le attaque des alliés sur un convie allemand. En 1981, après l'électrification du phare, la lanterne a été fonctionnement d'un feu à pétrole, avec l'allumage de l'ancien feu à pétrole des Triagoz, à Lézardrieux.
    Observation :
    La lanterne et l'optique de l'ancien phare des Triagoz méritent d'être signalées pour leur ancienneté et leur bon état de conservation.
    Dénominations :
    matériel d'aide à la navigation
    Statut :
    propriété de l'Etat
    Description :
    détenteurs d'air - d'un brûleur avec un manchon de 80 mm de diamètre. L'optique d'horizon, enfermée dans la lanterne, a 920 mm de distance focale. La portée du phare (feu à 2 occultations en 8 secondes) était de 15 milles dans le secteur blanc et de 11 milles dans le secteur rouge. L'ensemble est conservé à la subdivision des Phares et balises de Lézardrieux, avec une ouverture et une visite proposée au public. La L'ancienne lanterne du phare des Triagoz (construit en 1864) et l´ensemble de son équipement intérieur composé : - d´une optique de grande taille (0,70m focale) - d´un ensemble tournant permettant l ´occultation par intermittence du faisceau (machine de rotation) - d´un groupe à vapeur de pétrole servant à l ´alimentation du fanal, avec un générateur de vapeur, 2 réservoirs à air, 2 régulateurs de pression et mesure environ 450 cm de diamètre extérieur et 6 mètres de hauteur.
    Localisation :
    Lézardrieux - Port de Lézardrieux - en écart
    Titre courant :
    Matériel d'aide à la navigation : lanterne du phare des Triagoz
    États conservations :
    en état de marche En bon état de fonctionnement avec l'énegie du pétrole.
    Illustration :
    Vue générale de la lanterne située à l'entrée de l'établissement adminisratif et tecniques des Vue de la lanterne IVR53_20092206326NUCA Vue de l'ouverture de la lanterne et des ventilations IVR53_20092206328NUCA Vue de la coupole ouvragée IVR53_20092206329NUCA Vue des parements en bois de la lanterne IVR53_20092206331NUCA Vue du brûleur à incandescence par la vapeur de pétrole IVR53_20092206332NUCA Vue des deux réservoirs à pétrole et du manomètre de marque Luchaire IVR53_20092206330NUCA Vue d'une optique d'horizon (lentille de Fresnel) IVR53_20092206378NUCA
  • Lazaret, dit sanitat, devenu hôpital général puis arsenal et caserne, rue de l' Arsenal (Rennes)
    Lazaret, dit sanitat, devenu hôpital général puis arsenal et caserne, rue de l' Arsenal (Rennes) Rennes - rue de l' Arsenal - en ville
    Historique :
    destinés à accueillir les malades atteints de la peste que l´hôtel-Dieu ou hôpital Saint-Yves ne pouvait construit un hospice et une chapelle, achevés en 1609. En 1632, la construction d'un canal de dérivation pour la retraite des vieux prêtres, au nord-est, grâce au don du comte de la Bourdonnaye de Montluc et de sa soeur la comtesse Le Maistre de la Garlaye (inscription et date portées sur la façade), et d implanté en coeur de parcelle. Une chapelle est visible au centre de la cour. Le plan de 1783, revu vers disposition en U, bordé au sud et à l'ouest par des jardins. Le plan de 1813 lui donne la forme d'un L. Celui de 1830 présente un plan en U ; la chapelle a disparu. Le plan de 1846 indique la construction de nouveaux bâtiments, au sud : ateliers et magasins. Le plan de 1854 distingue la caserne, au nord, et 1880, on peut voir la voie ferrée qui relie le site à la cartoucherie de la Courouze, au sud de la Selon Guillotin de Corson, François Thierry de Boisorcant donne, en 1546, une maison et un jardin
    Parties constituantes non étudiées :
    atelier de fabrication
    Référence documentaire :
    p. 184 MEYNIER. Atlas et géographie de la France moderne. La Bretagne. [1806 ca.]. Plan de la ville de Rennes et de ses faubourgs dédié à monsieur Caze baron de la Bove [1829]. Plan de la ville de Rennes, d'après le plan officiel approuvé par ordonnance royale du 22 [1846]. Plan de la ville de Rennes en 1846, à joindre au rapport en date de ce jour, sur le projet [1854]. Plan de la ville de Rennes, indiquant les alignements projetés, dressés par E. Gaboriaud [1861]. Plan de la ville de Rennes, avec indication des travaux exécutés depuis 1855, sous [1877]. Plan de la ville de Rennes avec indication de la limite de l'octroi et des anciens chemins [1880]. Plan de la ville de Rennes, Oberthür éditeur, 1880 (A. C. Rennes ; 1 Fi 84). [1822 ca.]. Plan de l'hôpital général de la ville de Rennes, dessin sur toile, vers 1822 (A. C p. 53 [1900 ca.]. Rennes. Caserne de l'Arsenal, carte postale, E. Mary-Rousselière éditeur, 1er
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_36 :
    site de périphérie
    Étages :
    étage de comble
    Auteur :
    [commanditaire] La Garlais de [fondateur] Boisorcant François Thierry de [commanditaire] La Bourdonnais
    Localisation :
    Rennes - rue de l' Arsenal - en ville
    Titre courant :
    Lazaret, dit sanitat, devenu hôpital général puis arsenal et caserne, rue de l' Arsenal (Rennes)
    Texte libre :
    La reconstitution du 19e siècle donne une première représentation du sanitat, de plan en L, qui semble correspondre à son état après l'extension de 1657, mentionnée par Guillotin de Corson. La étape de l'aménagement du site. En 1778, la construction de l'aile est, reliant l'hospice des religieux construit en 1767, donne à l'édifice un plan en U. La chapelle reste une construction isolée au centre de la agrandissements puis des transformations importantes. Bien que Guillotin de Corson situe la démolition de la profondes modifications comme le montre la comparaison des plans de 1877 et de 1880 ; l'ensemble est alors relié à la cartoucherie de la Courouze par une voie ferrée. Les plans du 20e siècle attestent des pestiférés et donc implanté à l'écart de la ville, le lazaret, doté d'un aménagement hydraulique qui permet rendent nécessaire la construction de nouveaux bâtiments. Les lettres patentes de 1679, qui lui donnent le statut d'hôpital général dont la création fait suite à l'édit de 1656, ne fait qu'officialiser une
    Illustration :
    Plan de la ville de Rennes avec indication des travaux exécutés depuis 1855 (A. C. Rennes ; 1 Fi 76 Plan de la ville de Rennes avec indication de la limite de l'octroi et des anciens chemins vicinaux Démolition de la cheminée (repro. Cl. Ouest-France) IVR53_19863500370X Démolition de la cheminée (repro. Cl. Ouest-France) IVR53_19863500371X Démolition de la cheminée (repro. Cl. Ouest-France) IVR53_19863500372X Démolition de la cheminée (repro. Cl. Ouest-France) IVR53_19863500373X Démolition de la cheminée (repro. Cl. Ouest-France) IVR53_19863500374X Démolition de la cheminée (repro. Cl. Ouest-France) IVR53_19863500375X Démolition de la cheminée (repro. Cl. Ouest-France) IVR53_19863500377X Démolition de la cheminée (repro. Cl. Ouest-France) IVR53_19863500378X
  • Croix de procession
    Croix de procession Erdeven - Bourg - en village
    Inscriptions & marques :
    Poinçons portés sur un bras de la croix, sur la Vierge et sur la hampe. Poinçon d'orfèvre en poinçon de maître
    Historique :
    Croix de procession due à l'orfèvre parisien Jean-Joseph Loque dont le poinçon losangique est
    Observation :
    Oeuvre de grande qualité à décor caractéristique de la période néo-classique, dont la hampe a été
    Vol :
    Dimensions de la croix.
    Représentations :
    Croix à bouts fleuronnés ornés de palmettes. Noeud à têtes d'angelots, décor à canal, à godrons, à feuille d'acanthe, à palmettes. Christ en croix surmonté de rayons et titulus avec inscription INRI. Hampe à décor de palmettes.
    Dénominations :
    croix de procession
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Croix de procession en argent sur âme bois, Christ en croix en argent fondu doré ; au revers , Vierge à l'Enfant en argent repoussé doré ; rayons en lame d'argent repoussé doré ; le noeud est orné de bustes d'angelots fondus ; titulus formé d'une plaque d'argent à décor gravé. Hampe d'origine formée de
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Ile-de-France, 75, Paris
    Titre courant :
    Croix de procession
    États conservations :
    Manques d'argent sur la hampe ; réparations. Les côtés du titulus sont cassés.
    Illustration :
    Revers, détail de la Vierge à l'Enfant IVR53_20055600436NUCA Détail de la hampe IVR53_20055600439NUCA Détail de l'extrémité du bras IVR53_20055600437NUCA