Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
  • Tous les départements
  • Tous les types
Résultats 1 à 20 sur 1 667 - triés par pertinence
  • Médaillon reliquaire du bienheureux François-Régis Clet
    Médaillon reliquaire du bienheureux François-Régis Clet Saint-Benoît-des-Ondes
    titreCourant :
    Médaillon reliquaire du bienheureux François-Régis Clet
    appellations :
    du bienheureux François-Régis Clet
    historique :
    Médaillon reliquaire contenant une relique du père François-Régis Clet, lazariste missionnaire , mort en Chine en 1820, et fêté le 17 février.
  • Immeuble, le Fay (Le Ferré)
    Immeuble, le Fay (Le Ferré) Ferré (Le) - le Fay - en écart
    titreCourant :
    Immeuble, le Fay (Le Ferré)
    description :
    principale, ouverte au sud, compte cinq travées de fenêtres, avec porte d´entrée centrée. Le mur est en le mur pignon oriental. Elle est percée d´une grande baie et ne compte qu´un niveau et des combles à
    historique :
    qu'il a été construit dans la seconde moitié, voire le dernier quart du 19e siècle. On sait qu'il ...). Il a été restauré à le fin du 20e siècle afin de créer plusieurs logements. Les seules modifications
    contribution :
    Le Bohec Régis
    localisation :
    Ferré (Le) - le Fay - en écart
  • Manoir, le Rocher Couyer (Saint-Marc-le-Blanc)
    Manoir, le Rocher Couyer (Saint-Marc-le-Blanc) Saint-Marc-le-Blanc - le Rocher Couyer - isolé
    titreCourant :
    Manoir, le Rocher Couyer (Saint-Marc-le-Blanc)
    description :
    construits postérieurement. Le logis a conservé de la construction originelle des éléments de décors fenêtre à appui mouluré. Le rez-de-chaussée possédait une pièce à feu et l'étage était occupé par une
    illustration :
    Le Rocher Couyer sur le cadastre de 1833. IVR53_20113505029NUCA
    historique :
    probable qu'on l'ait confondu dans certains textes avec le manoir du Rocher Ferré, situé à quelques réalisées suite à un incendie qui a ravagé le bâtiment en 1938. Les éléments anciens forment l'alignement plus récentes sont formées des deux tours, flanquant la façade sud pour la tour carré et cantonnant le
    contribution :
    Le Bohec Régis
    localisation :
    Saint-Marc-le-Blanc - le Rocher Couyer - isolé
    referenceDocumentaire :
    p. MAUPILLE, Léon. Notices historiques et archéologiques sur le canton de Saint-Brice, 1879. p. Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments. BANEAT, Paul. Le
  • Manoir, le Rocher Ferré (Saint-Marc-le-Blanc)
    Manoir, le Rocher Ferré (Saint-Marc-le-Blanc) Saint-Marc-le-Blanc - le Rocher Ferré - en écart
    titreCourant :
    Manoir, le Rocher Ferré (Saint-Marc-le-Blanc)
    description :
    Implanté en retrait de la RD 98, le manoir est orienté est-ouest et présente donc sa façade piédroits de l'ancien portail, qui a été élargi depuis. Le manoir originel s'est vu augmenté d'une seconde fenêtre de l'étage a conservé l'appui de fenêtre en cavet, le linteau droit porte un décor végétal et rouleau complétée chacune d'une fenêtre. La porte la plus petite a été rehaussée, supprimant ainsi le et une seconde pièce à l'est, servant de cuisine. Elle possède également une cheminée sur le mur pignon est, mais a certainement été ajoutée, le traitement de la souche de cheminée étant différent, que ce soit dans le volume comme dans le décor mouluré qu'elle porte. Entre ces deux pièces, on trouve un espace cloisonné composé de deux parties, un sas d'entrée suivi dans le même axe d'un espace aveugle. Les
    illustration :
    Le Rocher Ferré sur le cadastre de 1833. IVR53_20113505030NUCA Vue générale depuis le sud-est. IVR53_20103510897NUCA Porte piétonne dans le mur de clôture. IVR53_20113501143NUCA
    historique :
    , par des changements de gabarits ou des percements nouveaux. Le linteau de la porte piétonne du mur de
    contribution :
    Le Bohec Régis
    localisation :
    Saint-Marc-le-Blanc - le Rocher Ferré - en écart
    referenceDocumentaire :
    p. MAUPILLE, Léon. Notices historiques et archéologiques sur le canton de Saint-Brice, 1879. p. Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments. BANEAT, Paul. Le
  • Maison, le Rocher Ferré (Saint-Marc-le-Blanc)
    Maison, le Rocher Ferré (Saint-Marc-le-Blanc) Saint-Marc-le-Blanc - le Rocher Ferré - en écart
    titreCourant :
    Maison, le Rocher Ferré (Saint-Marc-le-Blanc)
    description :
    Implantée le long de la route départementale 98, cette maison offre sa façade principale au sud trouve aussi parmi les décors, une corniche à modillons couronnant le mur de façade, élément que l'on
    illustration :
    Le Rocher Ferré sur le cadastre de 1833. IVR53_20113505030NUCA
    historique :
    apportées sur la façade par le percement d'une porte charretière, probablement dans la seconde moitié du 19e
    contribution :
    Le Bohec Régis
    localisation :
    Saint-Marc-le-Blanc - le Rocher Ferré - en écart
  • Maison, le Rocher Bigot (Saint-Marc-le-Blanc)
    Maison, le Rocher Bigot (Saint-Marc-le-Blanc) Saint-Marc-le-Blanc - le Rocher Bigot - en écart
    titreCourant :
    Maison, le Rocher Bigot (Saint-Marc-le-Blanc)
    description :
    ébrasée et à coussièges. Le mur sud, qui alterne maçonnerie en pierre de taille et moellon, est couronné sur le haut des piédroits. La toiture à deux pans et coyau est couverte en ardoise.
    illustration :
    Le Rocher Bigot sur le cadastre de 1833. IVR53_20113505028NUCA Bassin dans le jardin. IVR53_20113501783NUCA
    historique :
    été remaniée dans le troisième quart du 20e siècle, et quelques modifications ont été apportées
    contribution :
    Le Bohec Régis
    localisation :
    Saint-Marc-le-Blanc - le Rocher Bigot - en écart
  • Maison, le Rocher Bigot (Saint-Marc-le-Blanc)
    Maison, le Rocher Bigot (Saint-Marc-le-Blanc) Saint-Marc-le-Blanc - le Rocher Bigot - en écart
    titreCourant :
    Maison, le Rocher Bigot (Saint-Marc-le-Blanc)
    description :
    fenêtre chanfreinée, aujourd'hui bouchée. Le rez-de-chaussée comprenait deux portes et une fenêtre, avec seconde porte desservait le cellier. Les deux pignons sont découverts, même sil celui du pignon est est
    illustration :
    Le Rocher Bigot sur le cadastre de 1833. IVR53_20113505028NUCA
    contribution :
    Le Bohec Régis
    localisation :
    Saint-Marc-le-Blanc - le Rocher Bigot - en écart
  • Maison, le Haut Bourg Neuf (Saint-Marc-le-Blanc)
    Maison, le Haut Bourg Neuf (Saint-Marc-le-Blanc) Saint-Marc-le-Blanc - le Haut Bourg Neuf - en écart
    titreCourant :
    Maison, le Haut Bourg Neuf (Saint-Marc-le-Blanc)
    description :
    maison est en effet construite avec une belle maçonnerie de pierre de taille assisée. Le rez-de-chaussée
    illustration :
    Le Haut Bourg-Neuf sue le cadastre de 1833. IVR53_20113505020NUCA Vue d'ensemble depuis le sud. IVR53_20113501148NUCA
    historique :
    fenêtre est a été percée dans le dernier quart du 20e siècle.
    contribution :
    Le Bohec Régis
    localisation :
    Saint-Marc-le-Blanc - le Haut Bourg Neuf - en écart
  • Maison de prêtre, le Rocher Hue (Saint-Marc-le-Blanc)
    Maison de prêtre, le Rocher Hue (Saint-Marc-le-Blanc) Saint-Marc-le-Blanc - le Rocher Hue - en écart
    titreCourant :
    Maison de prêtre, le Rocher Hue (Saint-Marc-le-Blanc)
    description :
    Inscrite dans un alignement de fermes, cette maison est remarquable par le traitement qu'elle a trouve aussi sur le linteau de la cheminée un calice sculpté dans un écu, couronné d'un animal. La
    illustration :
    Le Rocher Hue sur le cadastre de 1833. IVR53_20113505031NUCA Vue de la maison sur le cadastre de 1833. IVR53_20113505032NUCA Vue d'ensemble depuis le sud-est. IVR53_20113501767NUCA Vue de la façade sud depuis le sud-est. IVR53_20113501768NUCA
    historique :
    . On trouve d'ailleurs la date de 1621 sur le cadran solaire de la façade principale. Les éléments été apportées au début du 20e siècle, notamment par le percement d'une porte en façade postérieure
    contribution :
    Le Bohec Régis
    localisation :
    Saint-Marc-le-Blanc - le Rocher Hue - en écart
    referenceDocumentaire :
    p. Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine . Paris : Flohic éditions 2000, 2 tomes, (Le patrimoine des communes de France).
  • Mairie-école (Le Tiercent)
    Mairie-école (Le Tiercent) Tiercent (Le) - le Tiercent - en village
    titreCourant :
    Mairie-école (Le Tiercent)
    description :
    -Marc-le-Blanc. On observe une organisation classique de la façade, ordonnancée, à trois travées de également en granite. La maçonnerie est composée de granite jaune et bleu. Le granite jaune est utilisé pour les murs, tandis que le granite bleu sert pour les encadrements des ouvertures et les chaînes d'angle
    illustration :
    Vue d'ensemble depuis le nord-est. IVR53_20113501349NUCA Le pavillon principal vu depuis le nord-est. IVR53_20113501351NUCA
    historique :
    avant le milieu du 19e siècle. La réalisation de la mairie s'est accompagnée de nouvelles constructions réellement dotée d'un "centre". Le projet de création d'une véritable mairie-école au Tiercent apparaît assez tardivement comparé aux initiatives des communes voisines. C'est en 1898 que le conseil municipal décide cette construction, le projet est confié à M. Lorin, agent voyer cantonal. Le Conseil Municipal approuve le projet, estimé à 14 700 Frs, lors d'une délibération de mai 1899. Il s'en suit des difficultés pour la commune d'assurer le financement de la construction, retardant d'autant le début de la en 1902. La construction proprement dite fut réalisée dans les temps et le bâtiment reçu définitivement le 22 mars 1904.
    contribution :
    Le Bohec Régis
    localisation :
    Tiercent (Le) - le Tiercent - en village
    referenceDocumentaire :
    . Monuments et établissements publics. Le Tiercent. Ecoles. 20 338/13.
  • Presbytère, Plaisance (Le Tiercent)
    Presbytère, Plaisance (Le Tiercent) Tiercent (Le) - Plaisance - isolé
    titreCourant :
    Presbytère, Plaisance (Le Tiercent)
    description :
    Le presbytère est implanté à l'ouest du château et au nord de l'église, il est entouré d'un mur de
    illustration :
    Le Presbytère sur le cadastre de 1833. IVR53_20113505009NUCA Carte postale ancienne, vue d'ensemble depuis le sud-ouest. IVR53_20113501789NUCA Le presbytère vu depuis l'église. IVR53_20103501223Z Vue d'ensemble depuis le nord. IVR53_20103510262NUCA Croix sur le mur d'enclos. IVR53_20103510264NUCA Vue d'ensemble depuis le nord-est. IVR53_20103510266NUCA
    historique :
    Le bâtiment considéré aujourd'hui comme l'ancien presbytère est en fait le second presbytère de la hameau de Montéchard) au moins jusqu'au 18e siècle, puisque le presbytère actuel est déjà mentionné sur le cadastre de 1833. Le bâtiment actuel est la résultante de deux campagnes de construction
    contribution :
    Le Bohec Régis
    localisation :
    Tiercent (Le) - Plaisance - isolé
    referenceDocumentaire :
    p. MAUPILLE, Léon. Notices historiques et archéologiques sur le canton de Saint-Brice, 1879. p. Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments. BANEAT, Paul. Le
  • Le site de Marigny
    Le site de Marigny Saint-Germain-en-Coglès - Marigny la Gélinais
    titreCourant :
    Le site de Marigny
    description :
    Le site s'organise de part et d'autre de l'étang de retenue du moulin de La Gélinais. Au nord-ouest , on trouve la chapelle, la maison du chapellain et une ferme, ainsi que le moulin à l'ouest. A l'est construits avec les matériaux locaux traditionnels, dont le granite pour la maçonnerie, et reprennent des typologies connues dans le Coglais. Ces bâtiments, bien que typiques du Coglais, sont néanmoins de grande qualité, qu'il s'agisse de la chapelle ou bien de la maison de prêtre. Le nouveau château de Marigny fut érigé en remplacement du manoir du 16e siècle, sur le même site.
    illustration :
    Le site de Marigny sur le cadastre de 1833. IVR53_20113505073NUCA Croix de chemin de la Gélinais vue depuis le sud. IVR53_20113501536NUCA
    historique :
    Le site de Marigny que nous considérons regroupe les actuels écarts de Marigny et de La Gélinais . Ce site est le fief de la seigneurie de Marigny, connue depuis le 12e siècle. Elle était alors la retiendrons deux pour les transformations qu'elles apportèrent sur le site : les Harpin, ou Herpin, vers 1550 Bretagne, avait fait reconstruire l'ancien manoir en 1572 et construire la chapelle en 1573. Le domaine fut retrouve les armoiries sur la chapelle Saint-Jacques. C'est en 1832 que fut construit le dernier château à Marigny, par le Général baron de Pommereul. On retrouve la tombe de son fils derrière la chapelle, le
    contribution :
    Le Bohec Régis
    referenceDocumentaire :
    p. MAUPILLE, Léon. Notices historiques et archéologiques sur le canton de Saint-Brice, 1879. p. Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments. BANEAT, Paul. Le p. Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine . Paris : Flohic éditions 2000, 2 tomes, (Le patrimoine des communes de France).
  • Maison, le Domaine (Gosné)
    Maison, le Domaine (Gosné) Gosné - le Domaine - en écart
    titreCourant :
    Maison, le Domaine (Gosné)
    description :
    l'existence de deux unités au rez-de-chaussée à l'origine de la construction. On peut supposer, vu le gabarit trouvait deux chambres à l'étage. On trouve l'inscription IHS sur le linteau de la porte principale, ainsi sculptée. Comme le linteau de la porte principale, il porte l'inscription IHS. La façade postérieure possède un appentis abritant le cellier.
    illustration :
    Vue de la maison sur le cadastre de 1834 IVR53_20113506242NUCA
    contribution :
    Le Bohec Régis
    localisation :
    Gosné - le Domaine - en écart
    referenceDocumentaire :
    -Cormier, Arrondissement de Fougères, Département d'Ille-et-Vilaine. Terminé sur le terrain le 16 décembre
  • Moulin, le Perret (Baillé fusionnée en Saint-Marc-le-Blanc en 2019)
    Moulin, le Perret (Baillé fusionnée en Saint-Marc-le-Blanc en 2019) Saint-Marc-le-Blanc - Baillé Perret (le) - isolé
    titreCourant :
    Moulin, le Perret (Baillé fusionnée en Saint-Marc-le-Blanc en 2019)
    description :
    Le moulin du Perret a été implanté sur la rivière Minette, dans une partie particulièrement alimentant le moulin puis se rejoignant plus à l'ouest, créant ainsi un petit ilôt. Cette ancienne minoterie bâtiment imposant qui compte deux étages. Les matériaux utilisés sont encore le granite pour la maçonnerie tandis que le reste du bâtiment est en moellon. On trouve également des agrafes renforçant les chaînes
    illustration :
    Le Moulin de Perret sur le cadastre de 1833. IVR53_20113505004NUCA Vue d'ensemble depuis le sud. IVR53_20113501002NUCA Vue d'ensemble depuis le sud. IVR53_20113501004NUCA Vue d'ensemble depuis le sud-ouest. IVR53_20113501005NUCA
    precisionsLocalisation :
    commune fusionnée après inventaire Commune inventoriée sous le nom de Baillé
    historique :
    Le moulin de Perret est connu sur la commune depuis le 17e siècle, même si du bâtiment originel il percée dans la partie basse. Le moulin que nous voyons aujourd'hui a été construit en 1926. Jusqu'au 19e siècle, le moulin était composé des ruines actuelles et d'une petite dépendance implantée au nord. La dernier. Le moulin et la maison font l'objet d'une rénovation depuis le début des années 2000.
    contribution :
    Le Bohec Régis
    localisation :
    Saint-Marc-le-Blanc - Baillé Perret (le) - isolé
  • Château du Tiercent (Le Tiercent)
    Château du Tiercent (Le Tiercent) Tiercent (Le) - le Tiercent - en écart
    titreCourant :
    Château du Tiercent (Le Tiercent)
    description :
    métairie au nord. Le donjon, implanté au sud du grand logis, au coeur du parc, est doté de trois niveaux encore couronné de mâchicoulis et d´un mur en surplomb et possède une cheminée. Le grand logis est par six travées de fenêtres sur trois niveaux. Le bâtiment est doté d'un étage carré et de combles . Les fenêtres possèdent une croisée en bois reprenant le décor des fenêtres de l'ancien château. Le rez-de-chaussée alors que les piédroits portent des pilastres. Le fronton, également à arc en anse de chaque pan de toiture. Parmi les autres éléments du lieu, on peut noter le pavillon du cocher, à l´est
    illustration :
    Le château du Tiercent sur le cadastre de 1833. IVR53_20113505010NUCA Vue du donjon depuis le sud-ouest. IVR53_20103501238Z Le donjon vu depuis les combles du château. IVR53_20103501243Z Vue d'ensemble depuis le sud-ouest. IVR53_20103501313Z Donjon vu depuis le nord. IVR53_20103510227NUCA Donjon vu depuis le sud. IVR53_20103510230NUCA Donjon et chambre des Coëtlogon vus depuis le sud-ouest. IVR53_20103510261NUCA Vue du château depuis le sud-est. IVR53_20113500533NUCA Le château depuis le jardin. IVR53_20113500538NUCA Vue d'ensemble, le château et le donjon. IVR53_20113500539NUCA
    historique :
    Le château du Tiercent est implanté sur un site ancien, certaines sources évoquent même la présence château, dont les ruines actuelles (le donjon) sont les derniers éléments. Cette nouvelle construction fut en arc brisé et une fenêtre à meneau et traverse mitoyennes du donjon, le tympan de la porte était doté de deux écussons. On trouve encore sur le cadastre de 1833 la présence d'un long bâtiment perpendiculaire aux Vieilles Salles et au donjon, aujourd'hui disparu. Le logis existant, appelé chambre des ancien pan de mur en ruines, avec fenêtre à coussiège et porte en anse de panier. Le bâtiment principal de Ruellan, considérée par Richelieu comme "colossale", lui permit de construire dans le pays de
    contribution :
    Le Bohec Régis
    localisation :
    Tiercent (Le) - le Tiercent - en écart
    referenceDocumentaire :
    p. MAUPILLE, Léon. Notices historiques et archéologiques sur le canton de Saint-Brice, 1879. p. Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments. BANEAT, Paul. Le p. Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine . Paris : Flohic éditions 2000, 2 tomes, (Le patrimoine des communes de France).
  • Ferme, la Rouaudière (Le Ferré)
    Ferme, la Rouaudière (Le Ferré) Ferré (Le) - la Rouaudière - en écart
    titreCourant :
    Ferme, la Rouaudière (Le Ferré)
    description :
    Ce site d'ancien château est aujourd´hui siège d´exploitation agricole. Le bâtiment le plus ancien complété par des bâtiments agricoles, ancienne étable, granges, fermant la cour. Le logis compte un étage -chaussée, dont l´une d´elle a vu son gabarit modifié. L´étage compte deux fenêtres dans le même axe que
    illustration :
    La Rouaudière sur le cadastre de 1834. IVR53_20093505610NUCA
    historique :
    1642 à 1789. Le bâtiment actuel ne semble pas remonter au-delà du 19e siècle, comme l´indique le
    contribution :
    Le Bohec Régis
    localisation :
    Ferré (Le) - la Rouaudière - en écart
    referenceDocumentaire :
    p. Le Ferré. Section B dite de l'Eglise, en deux feuilles, 1e feuille, du n°1 au n°706, par
  • Moulin, le Moulin d'Ouée (Gosné)
    Moulin, le Moulin d'Ouée (Gosné) Gosné - le Moulin d'Ouée - isolé
    titreCourant :
    Moulin, le Moulin d'Ouée (Gosné)
    description :
    plan rectangulaire, a un étage carré ; le tout étant construit en moellon de grès, les encadrements et
    illustration :
    Le moulin sur le cadastre de 1834 IVR53_20113506269NUCA
    historique :
    Le moulin actuel a été élevé à la fin du 19e siècle ou au début du 20e siècle. Il possède la petite maison au nord de la minoterie reprend l'emplacement. Le cadastre de 1833 précise le titre de
    contribution :
    Le Bohec Régis
    localisation :
    Gosné - le Moulin d'Ouée - isolé
    referenceDocumentaire :
    -Cormier, Arrondissement de Fougères, Département d'Ille-et-Vilaine. Terminé sur le terrain le 16 décembre
  • Manoir, la Phélipotière (Le Ferré)
    Manoir, la Phélipotière (Le Ferré) Ferré (Le) - Phélipotière - isolé
    titreCourant :
    Manoir, la Phélipotière (Le Ferré)
    description :
    Le manoir est divisé en quatre parties. Le logis, tout d´abord, avait sa façade principale tournée travées avec les fenêtres de l´étage. Seule une petite fenêtre vient contredire cette tendance. Le décor principal par le cellier. Ce dernier s´appuie sur le pignon occidental du logis. Il est percé au sud d´une
    illustration :
    La Phélipotière sur le cadastre de 1834. IVR53_20093505594NUCA Elévation méridionale vue depuis le sud-est. IVR53_20103506252NUCA
    historique :
    Cet ensemble manorial a été construit au 17e siècle. Le logis porte les dates de 1648 et de 1661 , tandis que la date de 1669 est inscrite sur le linteau de cheminée d´une maison annexe. Le retour en
    contribution :
    Le Bohec Régis
    localisation :
    Ferré (Le) - Phélipotière - isolé
    referenceDocumentaire :
    p. Le Ferré. Section D dite des Valaine, en deux feuilles, 1e feuille, du n°1 au n°825, par
  • Ecart de Montéchard (Le Tiercent)
    Ecart de Montéchard (Le Tiercent) Tiercent (Le) - Montéchard - en écart
    titreCourant :
    Ecart de Montéchard (Le Tiercent)
    description :
    chemin, avec des façades orientées au sud ou au sud-est. Le bâti se caractérise par de modestes maisons sur l'ensemble du territoire, à savoir le granite en maçonnerie, l'ardoise et la tuile plate en
    illustration :
    L'écart de Montéchard sur le cadastre de 1833. IVR53_20113505014NUCA Maison 5, date portée sur le linteau. IVR53_20103501263Z Four vu depuis le sud. IVR53_20103501293Z Four vu depuis le nord. IVR53_20103501294Z Ferme dans le bas de Montéchard. IVR53_20103510354NUCA
    historique :
    L'écart de Montéchard a pu être considéré comme le bourg du Tiercent jusqu'au milieu du 19e siècle , organisés en dix-neuf ensembles bâtis. Il y a donc eu assez peu d'évolution entre le début du 19e siècle et le milieu du 20e siècle.
    contribution :
    Le Bohec Régis
    localisation :
    Tiercent (Le) - Montéchard - en écart
    referenceDocumentaire :
    p. Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine . Paris : Flohic éditions 2000, 2 tomes, (Le patrimoine des communes de France).
  • Ferme, la Prais (Le Ferré)
    Ferme, la Prais (Le Ferré) Ferré (Le) - la Prais - en écart
    titreCourant :
    Ferme, la Prais (Le Ferré)
    description :
    Le logis daté de 1585 occupe la partie occidentale de la ferme. Il comporte une porte surélevée et volutes sur le linteau, un cœur disposé entre les deux volutes complète le décor. Le linteau est délardé en arc déprimé. L´extension de 1601 s´appui sur le mur pignon oriental. Elle abritait l´étable et le cellier, avec le grenier à l´étage. La porte du cellier est surbaissée par rapport au niveau du logis. La
    illustration :
    Façade méridionale depuis le sud-ouest. IVR53_20103502043Z Vue d'ensemble depuis le sud-est. IVR53_20103506296NUCA Vue d'ensemble depuis le sud-ouest. IVR53_20103506297NUCA
    historique :
    de la fin du 16e siècle, notamment par la présence du décor à accolade et volute porté sur le linteau , que l'on retrouve ailleurs dans le Pays de Fougères, toujours accompagné d'une date du dernier quart
    contribution :
    Le Bohec Régis
    localisation :
    Ferré (Le) - la Prais - en écart
1 2 3 4 84 Suivant