Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
  • Tous les départements
  • Toutes les illustrations
  • Tous les types
Résultats 1 à 20 sur 573 - triés par pertinence
  • Chapelle Saint-Jean-Baptiste, Saint-Jean (Questembert)
    Chapelle Saint-Jean-Baptiste, Saint-Jean (Questembert) Questembert - Saint-Jean - en village
    titreCourant :
    Chapelle Saint-Jean-Baptiste, Saint-Jean (Questembert)
    description :
    La chapelle hospitalière est située en léger retrait au sud du village de Saint-Jean au milieu d’un chœur est cantonnée de deux niches abritant les statues de Saint-Jean-Baptiste et Saint-Jean reposant
    vocables :
    Saint-Jean-Baptiste
    illustration :
    Vue générale, chapelle Saint-Jean-Baptiste, Questembert IVR53_20155607024NUCA Détail du portail occidental, chapelle Saint-Jean-Baptiste, Questembert IVR53_20155607025NUCA Porte du transept nord, chapelle Saint-Jean-Baptiste, Questembert IVR53_20155607026NUCA Fenêtre du transept nord, chapelle Saint-Jean-Baptiste, Questembert IVR53_20155607027NUCA Fenêtre du transept sud, chapelle Saint-Jean-Baptiste, Questembert IVR53_20155607028NUCA Pignon du transept sud, chapelle Saint-Jean-Baptiste, Questembert IVR53_20155607029NUCA Crossette de pignon du transept sud, chapelle Saint-Jean-Baptiste, Questembert Porte du gouttereau sud de la nef, chapelle Saint-Jean-Baptiste, Questembert IVR53_20155607031NUCA Vue générale intérieure, chapelle Saint-Jean-Baptiste, Questembert IVR53_20155607032NUCA Transept nord, chapelle Saint-Jean-Baptiste, Questembert IVR53_20155607033NUCA
    historique :
    1678, le temple est appelé Saint-Jean de Quintembert, autour sont plusieurs tenues d’héritages ainsi
    localisation :
    Questembert - Saint-Jean - en village
    referenceDocumentaire :
    Les Templiers et les Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, dits Chevaliers de Malte en Bretagne GUILLOTIN DE CORSON, Amédée. Les Templiers et les Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, dits Chevaliers Déclaration du Temple de Carentoir, commandeur Jean Pelletier, 17 Mars 1574
  • Chapelle Saint-Jean-Botlan, Saint-Jean (Edern)
    Chapelle Saint-Jean-Botlan, Saint-Jean (Edern) Edern - Saint-Jean - en écart - Cadastre : 1814 Section D 2 de Saint Jean AD29 3 P 51/1/13
    titreCourant :
    Chapelle Saint-Jean-Botlan, Saint-Jean (Edern)
    description :
    Située au sommet d’un plateau dominant la paroisse d’Edern, la chapelle Saint Jean-de-Botlan adopte
    vocables :
    Saint-Jean
    illustration :
    Extrait du cadastre. Section D 2 de Saint Jean, 1814 (A.D. Finistère, 3 P 51/1/13 Chapelle de Saint-Jean du Botlan. Dessin à la plume aquarellé, 1731 (A. D. de La Vienne, 3H1 448 Chapelle Saint-Jean-Botlan, Edern - vue générale IVR53_20152912170NUCA Chapelle Saint-Jean-Botlan, Edern - portail occidental IVR53_20152912171NUCA Chapelle Saint-Jean-Botlan, Edern - crossette sud du mur pignon occidental IVR53_20152912172NUCA Chapelle Saint-Jean-Botlan, Edern - façade méridionale IVR53_20152912173NUCA Chapelle Saint-Jean-Botlan, Edern - porte flamboyante sur le gouttereau méridional de la nef Chapelle Saint-Jean-Botlan, Edern - porte flamboyante sur le gouttereau occidental du transept sud Chapelle Saint-Jean-Botlan, Edern - façade orientale IVR53_20152912176NUCA Chapelle Saint-Jean-Botlan, Edern - maitresse-vitre IVR53_20152912177NUCA
    historique :
    La chapelle Saint Jean-de-Botlan apparaît en 1539 comme dépendance de la commanderie hospitalière écoinçons, l’inscription « ecce agnus dei » sur un phylactère rappelle la citation de Jean le Baptiste panneaux de l’escalier. À la fin du XIXe siècle, en contrebas de la colline Saint-Jean se trouvait encore
    localisation :
    Edern - Saint-Jean - en écart - Cadastre : 1814 Section D 2 de Saint Jean AD29 3 P 51/1/13
    referenceDocumentaire :
    Les Templiers et les Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, dits Chevaliers de Malte en Bretagne GUILLOTIN DE CORSON, Amédée. Les Templiers et les Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, dits Chevaliers Notices des paroisses du diocèse de Quimper et de Léon PEYRON, Paul, ABGRALL, Jean-Marie. Berrien
  • Eglise paroissiale Saint-Jean-Baptiste (Saint-Jean-sur-Vilaine)
    Eglise paroissiale Saint-Jean-Baptiste (Saint-Jean-sur-Vilaine) Saint-Jean-sur-Vilaine
    titreCourant :
    Eglise paroissiale Saint-Jean-Baptiste (Saint-Jean-sur-Vilaine)
    description :
    possessions templières et hospitalières dans la commune. L’église, bien que dédiée à Saint-Jean-Baptiste, est
    vocables :
    Saint-Jean-Baptiste
    illustration :
    Tour-clocher, façade septentrionale, église Saint-Jean-Baptiste, Saint-Jean-sur-Vilaine
    historique :
    départementale,1994) En 1211, Saint-Jean-sur-Vilaine était déjà érigé en paroisse comme en témoigne la donation de la terre de Alfred Coisnon et le fief de Jean Coileifort par André Bute aux Templiers in parochiâ de Sancti Johannis Super vicenoniam. Dès l’année 1563, il y avait en la paroisse de Sainct Jean sur sujets de Saint-Jean-sur-Vilaine ne devaient ni rentes, ni argent, ni grain, (…) mais des Pater Nostre et sur l’église Saint-Jean-Baptiste qui était en dehors de la juridiction de la commanderie de La Guerche
    localisation :
    Saint-Jean-sur-Vilaine
    referenceDocumentaire :
    Les Templiers et les Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, dits Chevaliers de Malte en Bretagne GUILLOTIN DE CORSON, Amédée. Les Templiers et les Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, dits Chevaliers
  • Porte du Faubourg Saint-Jean, ou poterne Saint-Jean (Moncontour)
    Porte du Faubourg Saint-Jean, ou poterne Saint-Jean (Moncontour) Moncontour - en ville - Cadastre :
    titreCourant :
    Porte du Faubourg Saint-Jean, ou poterne Saint-Jean (Moncontour)
    illustration :
    Vue est de la poterne Saint-Jean IVR53_20152201790NUCA Vue ouest de la poterne Saint-Jean IVR53_20152201791NUCA
  • Statue : Saint Jean Baptiste
    Statue : Saint Jean Baptiste Kergloff
    titreCourant :
    Statue : Saint Jean Baptiste
    illustration :
    Eglise Saint-Trémeur : statue de saint Jean-Baptiste IVR53_19642900328V
  • Chapelle Saint-Jean-Balanan (Plouvien)
    Chapelle Saint-Jean-Balanan (Plouvien) Plouvien - Balanan - en village - Cadastre : 1830 Section C feuille 1 du Bourg, AD29 3 P 210/1/8
    titreCourant :
    Chapelle Saint-Jean-Balanan (Plouvien)
    description :
    Le village de Saint-Jean Balanan est situé à moins de deux kilomètres à l’est du bourg de Plouvien , de l’ensemble manorial, il ne subsiste aujourd’hui que la chapelle Saint-Jean. C’est un édifice
    vocables :
    Saint-Jean
    illustration :
    Chapelle Saint-Jean-Balanan. Dessin à la plume aquarellé, 1731 (A. D. de La Vienne, 3H1 449 Chapelle Saint-Jean-Balanan. Terrier de la commanderie de La Feuillée, 1705 (A. D. de La Vienne Chapelle Saint-Jean-Balanan. Arpentement et mesurage de la commanderie de La Feuillée, 1730.(A. D Chapelle Saint-Jean-Balanan, Plouvien - vue générale IVR53_20152912140NUCA Chapelle Saint-Jean-Balanan, Plouvien - portail occidental IVR53_20152912141NUCA Chapelle Saint-Jean-Balanan, Plouvien - détail du trumeau IVR53_20152912142NUCA Chapelle Saint-Jean-Balanan, Plouvien - haut-relief du Baptême du Christ IVR53_20152912143NUCA Chapelle Saint-Jean-Balanan, Plouvien - fenêtre de la façade occidentale IVR53_20152912144NUCA Chapelle Saint-Jean-Balanan, Plouvien - façade septentrionale IVR53_20152912145NUCA Chapelle Saint-Jean-Balanan, Plouvien - chevet IVR53_20152912146NUCA
    historique :
    , il est noté la présence d’une relique de Saint-Jean renfermée dans un bras d’argent. Les plans du Saint-Jean, la maison principale au sud et un petit bâtiment à l’ouest à l’emplacement de l’actuelle
    referenceDocumentaire :
    Déclaration de la commanderie de La Feuillée par Jean Le Pelletier commandeur de Carentoir, 1574. », dans Les cahiers de Saint-Jean, bulletin trimestriel de l'ordre souverain de Saint-Jean-de-Jérusalem Les Templiers et les Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, dits Chevaliers de Malte en Bretagne GUILLOTIN DE CORSON, Amédée. Les Templiers et les Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, dits Chevaliers
  • Eglise Saint-Jean de Keraudy (Ploumilliau)
    Eglise Saint-Jean de Keraudy (Ploumilliau) Ploumilliau - Keraudy - en village
    titreCourant :
    Eglise Saint-Jean de Keraudy (Ploumilliau)
    description :
    , une pierre tombale provenant de l’ancien cimetière de la chapelle (disparue) hospitalière Saint-Jean piédestal à une statue de Jeanne d’Arc. On peut signaler les vitraux des XVes et XVIes siècles remontés dans baie 4 présente une Vierge à l’enfant sur un dais d’architecture accompagnée de Saint-Jean-Baptiste à
    vocables :
    Saint-Jean
    illustration :
    Façade méridionale, angle sud-ouest, Eglise Saint-Jean de Keraudy (Ploumilliau Façade occidentale, Eglise Saint-Jean de Keraudy (Ploumilliau) IVR53_20152211826NUCA Portail occidental, Eglise Saint-Jean de Keraudy (Ploumilliau) IVR53_20152211827NUCA Clocher trégorrois, Eglise Saint-Jean de Keraudy (Ploumilliau) IVR53_20152211828NUCA Crossette de pignon sud, façade occidentale, Eglise Saint-Jean de Keraudy (Ploumilliau Lucarne en façade méridionale, Eglise Saint-Jean de Keraudy (Ploumilliau) IVR53_20152211830NUCA Porche méridional, Eglise Saint-Jean de Keraudy (Ploumilliau) IVR53_20152211831NUCA Portail méridional, Eglise Saint-Jean de Keraudy (Ploumilliau) IVR53_20152211832NUCA Voûte sur croisée d'ogives, porche méridional, Eglise Saint-Jean de Keraudy (Ploumilliau Culot sculpté d'un ange banderolé, porche méridional, Eglise Saint-Jean de Keraudy (Ploumilliau
    representations :
    Christ en croix saint Jean Vierge Vierge à l'Enfant vigne
    historique :
    chapelle Notre-Dame de Keraudy, l’édifice était, encore au XIXe siècle, placé sous le vocable de Saint-Jean
    referenceDocumentaire :
    Les Templiers et les Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, dits Chevaliers de Malte en Bretagne GUILLOTIN DE CORSON, Amédée. Les Templiers et les Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, dits Chevaliers
  • Statue : Saint Jean (Noyal-sous-Bazouges)
    Statue : Saint Jean (Noyal-sous-Bazouges) Noyal-sous-Bazouges - en village
    titreCourant :
    Statue : Saint Jean (Noyal-sous-Bazouges)
    representations :
    Saint Jean se tient la joue droite.
  • Port Saint-Jean (La Ville-ès-Nonais)
    Port Saint-Jean (La Ville-ès-Nonais) Ville-ès-Nonais (La) - Port Saint-Jean - en village - Cadastre : 1848 B6 de la Ville-ès-Nonais AD 35 3 P 5538/2
    titreCourant :
    Port Saint-Jean (La Ville-ès-Nonais)
    description :
    n’ayant eu absolument aucune possession à Port Saint-Jean. Seule, la croix du bourg rappelle le souvenir des Hospitaliers-de-Saint-Jean-de-Jérusalem à Port Saint-Jean. Bien que son emplacement soit déjà
    illustration :
    L'arrivée à Port-Saint-Jean de la Ville-es-Nonais, reproduction d'une carte postale du début du 20e Le port Saint-Hubert et le Port Saint-Jean, reproduction d'une carte postale, HLM, édition Port Saint-Jean, reproduction d'une carte postale ancienne, G.F., édition IVR53_20063502025NUC Le Port-Saint-Jean, reproduction d'une carte postale du début du siècle IVR53_20063502027NUC Le port Saint-Jean avant la construction des quais et de la cale, reproduction d'une carte postale Port Saint-Jean, côte ouest de la falaise, village et ancien embarcadère, reproduction d'une carte Vue générale, la Rance et Port Saint-Jean (état en 2006) IVR53_20063501911NUCA Vue générale du Port Saint-Jean prise du pont Saint-Hubert (état en 2006) IVR53_20063502789NUCA Vue générale, croix de chemin, Port Saint-Jean IVR53_20153505411NUCA Ancien bénitier de la chapelle Saint-Jean-Baptiste, détail, croix de chemin. IVR53_20153505413NUCA
    contenu :
    Les hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem Le village de Port Saint-jean est situé sur une pointe construit par les chevaliers de saint-Jean de Jérusalem. La possession de leurs biens est confirmé par Conan . La chapelle fut rebâtie en 1574 et dédiée à Saint-Jean Baptiste. Un violent incendie ravagea vers , ni de la commanderie des hospitaliers de Saint- Jean. Quelques éléments épars ont été rassemblés au . Comme la plupart des villages de Rance, celui du Port Saint-Jean abritait une population de marins, dont
    historique :
    En 1160, les Hospitaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem se voient confirmer par le duc Conan IV une Février 1566. En 1574, le membre de Saint-Jean du Port d’Establehon consiste en une chapelle dédiée à Saint-Jean Baptiste, ainsi qu’un emplacement de fuie et un colombier caduque contre l’édifice. En 1643
    localisation :
    Ville-ès-Nonais (La) - Port Saint-Jean - en village - Cadastre : 1848 B6 de la Ville-ès-Nonais AD
    referenceDocumentaire :
    Déclaration du Temple de Carentoir, commandeur Jean Pelletier, 17 Mars 1574 Les Templiers et les Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, dits Chevaliers de Malte en Bretagne GUILLOTIN DE CORSON, Amédée. Les Templiers et les Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, dits Chevaliers Arrivée de la Ville-es-Nonais, reproduction de carte postale ancienne Port- Saint-Jean (I. et V Les Bords de la Rance. Le Port Saint-Jean, reproduction d'une carte postale 1619. Les Bords de la Rance. Le Port Saint-Jean, reproduction d'une carte postale. ELD, édition. (A.C. La Ville-es-Nonais). Bords de la Rance. Port Saint-Jean, reproduction d'une carte postale Bords de la Rance. Port Saint -Jean, reproduction d'une carte postale. Dinan, J.P., édition. (A.C. La Ville-es-Nonais). Les Bords de la Rance. 1174. Port Saint-Jean COTE d'EMERAUDE. Les Bords de la Rance. 1174. Port Saint-Jean. Saint Grégoire : collection Germain fils Ainé. (A.Privées : Eugène Berrier, la Ville-es
  • Chapelle Saint-Jean-Baptiste de Trévoazan (Prat)
    Chapelle Saint-Jean-Baptiste de Trévoazan (Prat) Prat - Trévoazan - en village
    titreCourant :
    Chapelle Saint-Jean-Baptiste de Trévoazan (Prat)
    description :
    La chapelle Saint-Jean est située au village de Trévoazan à 2,5km à l’ouest du bourg de Prat. Elle
    annexe :
    La chapelle Saint-Jean de Trévoazan par René Couffon (Répertoire des Églises et Chapelles du y a pardon très suivi à cette chapelle le jour de la Saint-Jean".
    vocables :
    Saint-Jean-Baptiste
    illustration :
    Chapelle Saint-Jean-Baptiste de Trévoazan (Prat) Terrier de la commanderie de La Feuillée, 1705 (A Chapelle Saint-Jean-Baptiste de Trévoazan (Prat) Dessin à la plume aquarellé, 1731 (A. D. de La Prat : chapelle Saint-Jean de Trévoazan, carte postale (collection particulière Prat : chapelle Saint-Jean de Trévoazan, carte postale (collection particulière Prat, Trévoazan : chapelle Saint-Jean de Trévoazan, vue générale sud (état en 2012 Prat, Trévoazan : chapelle Saint-Jean de Trévoazan, vue générale sud (état en 2012 Prat, Trévoazan : chapelle Saint-Jean de Trévoazan et croix, vue générale sud (état en 2012 Prat, Trévoazan : chapelle Saint-Jean de Trévoazan, vue générale sud (état en 2012 Vue générale, façade sud, Chapelle Saint-Jean-Baptiste de Trévoazan (Prat) IVR53_20152211918NUCA Prat, Trévoazan : chapelle Saint-Jean de Trévoazan, porche sud (état en 2012) IVR53_20122213341NUCA
    historique :
    chapelle est ensuite rattachée aux possessions des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem et placée sous la protection de saint Jean-Baptiste. Chœur et pignon ouest datables de la fin du 15e siècle de Saint-Jean de Prat. (Stéven Lemaître, enquête thématique régionale, 2016)
    referenceDocumentaire :
    Déclaration de la commanderie de La Feuillée par Jean Le Pelletier commandeur de Carentoir, 1574. Les Templiers et les Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, dits Chevaliers de Malte en Bretagne GUILLOTIN DE CORSON, Amédée. Les Templiers et les Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, dits Chevaliers L’architecture religieuse des Hospitaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem en Bretagne au Moyen-Âge BOCCARD, M. « L’architecture religieuse des Hospitaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem en Bretagne au Moyen "La chapelle Saint-Jean de Trévoazan en Prat" LE GOFF, Hervé (dir.). "La chapelle Saint-Jean de "La chapelle Saint-Jean de Trévoazan en Prat" LE GOFF, Hervé (dir.). "La chapelle Saint-Jean de
  • Eglise Saint-Jean-Baptiste de Lantiern (Arzal)
    Eglise Saint-Jean-Baptiste de Lantiern (Arzal) Arzal - Lantiern - en village
    titreCourant :
    Eglise Saint-Jean-Baptiste de Lantiern (Arzal)
    description :
    L’église Saint-Jean-Baptiste de Lantiern adopte un plan à nef unique bordée d’un bas-côté au nord
    vocables :
    Saint-Jean-Baptiste
    illustration :
    Façade septentrionale, Eglise Saint-Jean-Baptiste de Lantiern, Arzal IVR53_20155607093NUCA Façade occidentale, Eglise Saint-Jean-Baptiste de Lantiern, Arzal IVR53_20155607094NUCA Portail occidental, Eglise Saint-Jean-Baptiste de Lantiern, Arzal IVR53_20155607099NUCA Fenêtre gothique de la façade occidentale, Eglise Saint-Jean-Baptiste de Lantiern, Arzal Façade méridionale, Eglise Saint-Jean-Baptiste de Lantiern, Arzal IVR53_20155607095NUCA Porte latérale de la nef, gouttereau sud, Eglise Saint-Jean-Baptiste de Lantiern, Arzal Détail de maçonnerie, aisselle sud-ouest, Eglise Saint-Jean-Baptiste de Lantiern, Arzal Vue générale angle sud-est, Eglise Saint-Jean-Baptiste de Lantiern, Arzal IVR53_20155607096NUCA Polissoir servant d'assise de fondation, Eglise Saint-Jean-Baptiste de Lantiern, Arzal Chevet, Eglise Saint-Jean-Baptiste de Lantiern, Arzal IVR53_20155607097NUCA
    historique :
    , car en 1574, le commandeur Hospitalier Jean pelletier perçoit le tiers des oblations et aumônes qui d'estain. Il y a quelques tenues qui doibvent des rentes et dixmes coutums, et s'appelle Saint-Jean de Laurencin ajoute que le temple est fondé de Monsieur Saint-Jan-Baptiste, appelé Saint-Jean-de-Lantiern, dans
    referenceDocumentaire :
    Déclaration du Temple de Carentoir, commandeur Jean Pelletier, 17 Mars 1574 Les Templiers et les Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, dits Chevaliers de Malte en Bretagne GUILLOTIN DE CORSON, Amédée. Les Templiers et les Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, dits Chevaliers
  • Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste (La Feuillée)
    Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste (La Feuillée) Feuillée (La) - Bourg - en village - Cadastre : 1835 F
    titreCourant :
    Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste (La Feuillée)
    vocables :
    saint Jean-Baptiste
    illustration :
    La Feuillée, église paroissiale Saint-Jean-Baptiste : Extrait du cadastre de 1835, section F (A.D La Feuillée, église paroissiale Saint-Jean-Baptiste : Dessin à la plume aquarellé, 1731 (A. D La Feuillée, église paroissiale Saint-Jean-Baptiste : Elévation ouest. Dessin de l'architecte Jules La Feuillée, église paroissiale Saint-Jean-Baptiste : Clocher. Dessins de l'architecte Jules Boyer La Feuillée, église paroissiale Saint-Jean-Baptiste : Translation du cimetière, plan des lieux La Feuillée, église paroissiale Saint-Jean-Baptiste : Vue de l'église. Carte postale du début du La Feuillée, église paroissiale Saint-Jean-Baptiste : Vue générale ouest (état en 1969 La Feuillée, église paroissiale Saint-Jean-Baptiste : Elévation sud (état en 1969 La Feuillée, église paroissiale Saint-Jean-Baptiste : Vue générale sud (état en 2006 La Feuillée, église paroissiale Saint-Jean-Baptiste : La Feuillée, église paroissiale Saint-Jean
    historique :
    par les ducs de Bretagne en faveur de la commanderie des hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, l
    referenceDocumentaire :
    A.D. Finistère, 41 H 6. Arpentage de la commanderie des hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem basée à La Feuillée, 1731. PEYRON, Paul, ABGRALL, Jean-Marie. La Feuillée. Notices des paroisses du diocèse de Quimper et de
  • Chapelle Saint-Jean de Keramanac'h (Plounévez-Moëdec)
    Chapelle Saint-Jean de Keramanac'h (Plounévez-Moëdec) Plounévez-Moëdec - Keramanac'h - en village
    titreCourant :
    Chapelle Saint-Jean de Keramanac'h (Plounévez-Moëdec)
    description :
    de Saint-Jean-de-Jérusalem, de gueule à la croix d’argent, et du commandeur Pierre de Keramborgne, de
    vocables :
    Saint-Jean-Baptiste
    illustration :
    Chapelle Saint-Jean de Keramanac'h (Plounévez-Moëdec), terrier de la commanderie de La Feuillée Chapelle Saint-Jean de Keramanac'h (Plounévez-Moëdec), Dessin à la plume aquarellé, 1731 (A. D. de Chapelle Saint-Jean de Keramanac'h (Plounévez-Moëdec), Arpentement et mesurage de la commanderie de Façade méridionale, Chapelle Saint-Jean de Keramanac'h (Plounévez-Moëdec) IVR53_20152211853NUCA Portail occidental, Chapelle Saint-Jean de Keramanac'h (Plounévez-Moëdec) IVR53_20152211854NUCA Porche méridional, Chapelle Saint-Jean de Keramanac'h (Plounévez-Moëdec) IVR53_20152211855NUCA Gable timbré du porche méridional, Chapelle Saint-Jean de Keramanac'h (Plounévez-Moëdec Portail méridional, Chapelle Saint-Jean de Keramanac'h (Plounévez-Moëdec) IVR53_20152211857NUCA Tympan de l'Annonciation, portail méridional, Chapelle Saint-Jean de Keramanac'h (Plounévez-Moëdec Chevet, Chapelle Saint-Jean de Keramanac'h (Plounévez-Moëdec) IVR53_20152211859NUCA
    historique :
    Cette chapelle dite au 16e siècle Saint-Jean de Keramanac´h ou Saint-Jean de Kermenech (ou village des moines), appartenait à l´ordre des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem ou ordre de Malte et fenêtres, le reliquaire et la toiture sont restaurés en 1708, par Jean Morvan, maçon, Jean Cloarec restauration de l’édifice dans le second quart du XVe siècle. En 1575, le commandeur Jean Pelletier rend aveu , l’église Saint-Jean de Keranmenech est desservie par Mire philippe Locan Chapelain de Keranmenech. En 1697 mitoyennes au nord n’apparaissent plus et la chapelle est à nouveau mentionnée sous le vocable de Saint-Jean
    referenceDocumentaire :
    Déclaration de la commanderie de La Feuillée par Jean Le Pelletier commandeur de Carentoir, 1574. Les Templiers et les Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, dits Chevaliers de Malte en Bretagne GUILLOTIN DE CORSON, Amédée. Les Templiers et les Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, dits Chevaliers
  • Église paroissiale Saint Jean-Baptiste (La Feuillée)
    Église paroissiale Saint Jean-Baptiste (La Feuillée) Feuillée (La) - Bourg - en village - Cadastre : 1835 F
    titreCourant :
    Église paroissiale Saint Jean-Baptiste (La Feuillée)
    vocables :
    saint Jean Baptiste
    historique :
    par les ducs de Bretagne en faveur de la commanderie des hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, l
    referenceDocumentaire :
    A.D. Finistère, 41 H 6. Arpentage de la commanderie des hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem basée à La Feuillée, 1731. PEYRON, Paul, ABGRALL, Jean-Marie. La Feuillée. Notices des paroisses du diocèse de Quimper et de
  • Eglise Paroissiale Saint-Jean-Baptiste (La Prénessaye)
    Eglise Paroissiale Saint-Jean-Baptiste (La Prénessaye) Prénessaye (La) - en village - Cadastre : 1988 AC 107
    titreCourant :
    Eglise Paroissiale Saint-Jean-Baptiste (La Prénessaye)
    vocables :
    Saint-Jean-Baptiste
    contribution :
    Ducouret Jean-Pierre
  • Statue : Saint Jean-Baptiste, chapelle Saint-Yves (Caro)
    Statue : Saint Jean-Baptiste, chapelle Saint-Yves (Caro) Caro - Saint-Yves - en écart
    titreCourant :
    Statue : Saint Jean-Baptiste, chapelle Saint-Yves (Caro)
    illustration :
    Statue : Saint Jean-Baptiste (état en 1984) IVR53_19845600092X
    inscriptions :
    Inscription peinte sur le socle : ST JEAN.
    contribution :
    Contributeur Ducouret Jean-Pierre
  • Église paroissiale Saint-Exupère, rue Jean-Morin (Gahard)
    Église paroissiale Saint-Exupère, rue Jean-Morin (Gahard) Gahard - en village - Cadastre : 1983 D1
    titreCourant :
    Église paroissiale Saint-Exupère, rue Jean-Morin (Gahard)
    referenceDocumentaire :
    Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. OGÉE, Jean-Baptiste
  • Moulin à eau de Saint-Germain, Saint-Jean (Matignon)
    Moulin à eau de Saint-Germain, Saint-Jean (Matignon) Matignon - Saint-Jean - en écart - Cadastre : 1825 A 656 2004 A0 320, 321, 167
    titreCourant :
    Moulin à eau de Saint-Germain, Saint-Jean (Matignon)
    observation :
    Département (service des Espaces Naturels). Un sentier balisé permet de découvrir le site jusqu'à Port St-Jean
    historique :
    Plancoët. En 1840, Jean Durand est le nouveau meunier propriétaire. En 2006, l'ensemble des ruines, faisant
    localisation :
    Matignon - Saint-Jean - en écart - Cadastre : 1825 A 656 2004 A0 320, 321, 167
  • Prieuré Saint-Jean-Baptiste, Saint-Martin, église paroissiale de bénédictins (Saint-Jean-sur-Couesnon fusionnée en Rives-du-Couesnon en 2019)
    Prieuré Saint-Jean-Baptiste, Saint-Martin, église paroissiale de bénédictins (Saint-Jean-sur-Couesnon fusionnée en Rives-du-Couesnon en 2019) Rives-du-Couesnon - Saint-Jean-sur-Couesnon - en village - Cadastre : 1982 AB 100
    titreCourant :
    Prieuré Saint-Jean-Baptiste, Saint-Martin, église paroissiale de bénédictins (Saint-Jean-sur
    vocables :
    Saint-Jean-Baptiste
    precisionsLocalisation :
    commune fusionnée après inventaire Commune inventoriée sous le nom de Saint-Jean-sur-Couesnon
    historique :
    La première église dédiée à saint Jean-Baptiste fut donnée vers le 11e siècle à l'abbaye de Saint
    localisation :
    Rives-du-Couesnon - Saint-Jean-sur-Couesnon - en village - Cadastre : 1982 AB 100
  • Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste (La Selle-en-Luitré)
    Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste (La Selle-en-Luitré) Selle-en-Luitré (La) - en village - Cadastre : 1966 B 348
    titreCourant :
    Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste (La Selle-en-Luitré)
    description :
    L'église Saint Jean Baptiste est située au centre du bourg ancien de la Selle-en-Luitré. Elle a nombreux travaux de restauration ainsi que des aménagements intérieurs furent entrepris par Jean-Marie tableaux du baptême de Jésus et de Saint-Jean-Baptiste prêchant dans le désert. Il fabriqua également le
    vocables :
    Saint-Jean-Baptiste
    illustration :
    Sculpture sur bois représentant Saint-Jean-Baptiste prêchant dans le désert IVR53_20133501977NUCA
1 2 3 4 29 Suivant