Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 20 sur 92 - triés par pertinence
  • Demeure, le Clozel (Bruz)
    Demeure, le Clozel (Bruz) Bruz - le Clozel - isolé
    titreCourant :
    Demeure, le Clozel (Bruz)
    description :
    conduit à la porte d'entrée. Le bâtiment est entièrement crépis. L'encadrement des baies rectangulaires laissent apparaître une maçonnerie en moellon de schiste. La propriété est ceinte par un mur de clôture bûcher et une serre. Des éléments sculptés ont été déposés dans le jardin. Des éléments de décor peint Cette demeure de type ternaire présente un plan double en profondeur et comporte quatre niveaux  : une cave, un rez-de-chaussée surélevé, un étage et un comble. En façade sud, un escalier double droit , les chaînes d'angle et les bandeaux sont en calcaire. La toiture à croupes est couverte d'ardoises et ornée d'une crête de toit et d'épis de faîtage en zinc. Deux souches de cheminée en brique sont placées sur chacun des murs pignons. Une aile, percée de trois portes en plein-cintre, se trouve dans un escalier situé dans une tourelle à l'arrière du bâtiment. Des lacunes au niveau de l'enduit provenant d'un plafond de l'hôtel de Freslon à Rennes, ont été remontés au Clozel.
    murs :
    pierre de taille
    illustration :
    La porte de la chapelle (1973) IVR53_19733505329NUC Le Château du Clozel au début du 20e siècle IVR53_19883500760X La façade sud (1973) IVR53_19733505331NUC La façade nord (1973) IVR53_19733505328NUC Elément de décor (1973) IVR53_19733505330NUC Vue de situation IVR53_20083500685NUCA Vue de situation IVR53_20083500684NUCA Vue de situation IVR53_20083500683NUCA La façade nord IVR53_20083501319NUCA Le jardin d'hiver IVR53_20083501327NUCA
    dc_8c9ea02c-ed1c-4f2e-a52e-6e6ef6637292_1 :
    maison de type ternaire
    dc_8c9ea02c-ed1c-4f2e-a52e-6e6ef6637292_6 :
    schiste ; calcaire ; granite ; moellon ; pierre de taille ; enduit
    dc_8c9ea02c-ed1c-4f2e-a52e-6e6ef6637292_20 :
    étage de comble
    escaliers :
    escalier de distribution extérieur escalier droit
    partiesConstituantesNonEtudiees :
    mur de clôture
    historique :
    de Cintré, a fait rajouter vers 1892 l'aile ouest, l'écurie, le lavoir, le mur d'enceinte et la chapelle. La façade de la maison, rythmée par trois travées régulières, le plan de type ternaire et les D'après la tradition orale, la demeure aurait été construite peu après la vente du champ le Clozel siècle. Paul Banéat mentionne les peintures d'un plafond du 17e siècle, allégorie de la justice à M. et Mme Thomas, datée par un acte du 21 septembre 1880. La propriétaire suivante, mademoiselle larges cheminées de briques qui desservent les pièces de chaque étage, sont caractéristiques du 19e , provenant de l'Hôtel de Freslon, situé 10 rue des Dames à Rennes.
    localisation :
    Bruz - le Clozel - isolé
    referenceDocumentaire :
    598. Environs de Rennes - PONT-REAN - Château du Clozel. Carte postale. P. Huchet, E. Mary p. 252 Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments. BANEAT, Paul. Le p. 59-61 CHEVIRE, Patricia. Escale à Pont-Réan : des cahotiers à la Royale. Dinard : Editions p. 264 ORAIN, Adolphe. Monographies de trois communes du Canton Sud-Ouest de Rennes : Chatillon-sur -Seiche, Saint-Erblon, Bruz, Revue de Bretagne, juillet 1910, tome XLIV.
  • Ecart, le Clos (Bruz)
    Ecart, le Clos (Bruz) Bruz - le Clos - en écart
    titreCourant :
    Ecart, le Clos (Bruz)
    illustration :
    La Mare de la Salle sur le cadastre de 1812, aujourd'hui le Clos IVR53_20083507765NUCA Dépendances en terre d'une ferme non documentée de l'écart IVR53_20083507716NUCA
    historique :
    anciennes, certaines utilisant la terre comme matériau principal.
    localisation :
    Bruz - le Clos - en écart
    referenceDocumentaire :
    Bruz. Section D de la Chaussairie en 2 feuilles, 2e feuille Par Mrs Vauquetin et Villartay (1812
  • Maison, le Gretel (Bruz)
    Maison, le Gretel (Bruz) Bruz - le Gretel - en écart
    titreCourant :
    Maison, le Gretel (Bruz)
    description :
    moellon de schiste. Le toit à deux versants se termine à croupe du côté sud. Il est couvert d'ardoise. La dépendance en moellon de schiste violet située en bord de route à l'est de la parcelle. La maçonnerie est en , de jambages en brique et d'appuis saillants. La porte en plein-cintre est encadrée d'un gros appareil Cette maison comprend un rez-de-chaussée et un comble à surcroît dans lequel s'ouvrent trois portes hautes pendantes. Elle est flanquée d'un corps de bâtiment en appentis latéral et complétée par une souche de cheminée se situe sur un mur de refend. Les fenêtres sont encadrées d'un linteau droit en bois de schiste chanfreiné.
    illustration :
    La porte en plein-cintre chanfreinée de la façade principale IVR53_20083508267NUCA Vue d'ensemble avec la dépendance IVR53_20083508266NUCA La façade principale IVR53_20083508265NUCA
    historique :
    Le plein-cintre et le chanfrein de la porte font remonter l'origine de cette construction au 17e siècle. Ce bâtiment figure sur le cadastre de 1812, dans l'alignement d'une autre construction bordant la permettent pas de définir la typologie de ce bâtiment.
    localisation :
    Bruz - le Gretel - en écart
  • Ecart, le Gretel (Bruz)
    Ecart, le Gretel (Bruz) Bruz - le Gretel
    titreCourant :
    Ecart, le Gretel (Bruz)
    description :
    L'écart du Gretel s'inscrit dans le prolongement de l'écart du Cahot, sur la route qui rejoint la voie départementale à l'est et le centre de Bruz au nord. Il se situe entre la Seiche et la voie de chemin de fer et se compose d'environ six bâtiments.
    illustration :
    Le Gretel sur le cadastre de 1812 IVR53_20083508311NUCA
    historique :
    bâtiments disposés en longueur perpendiculairement à la route. Le bâti actuel conserve quelques traces de Sur le cadastre de 1812, seules deux parcelles contiguës du hameau étaient occupées par des
    localisation :
    Bruz - le Gretel
    referenceDocumentaire :
    Tableau d'assemblage du plan cadastral parcellaire de la commune de Brutz. Canton de Rennes, Sud , Préfet, Mr Drouet de Montgermont, maire, et sous la direction de Mr Pontallié, Directeur des Ouest. Arrondissement de Rennes, Département d'Ille-et-Vilaine sud-ouest. Arrondissement de Rennes . Département d'Ille-et-Vilaine.. Terminé sur le terrain en novembre 1812 sous l'administration Mr Bonnaire Bruz. Section J de Cahot en 2 feuilles, 1ère feuille Par Mrs Vauquetin et Villartay (1812), échelle
  • Ferme, le Marais (Bruz)
    Ferme, le Marais (Bruz) Bruz - le Marais - en écart
    titreCourant :
    Ferme, le Marais (Bruz)
    etages :
    en rez-de-chaussée
    description :
    Située près de la Vilaine. Maçonnerie en petit appareil irrégulier de schiste rouge. L'encadrement de la porte est en schiste et calcaire, la fenêtre a un linteau en bois. La façade est percée d'une élevés en terre selon la technique de la bauge. porte en plein cintre dont l'arc de cercle est en calcaire chanfreiné. Possède un fournil et une grange
    illustration :
    Console et linteau de la cheminée faisant saillie hors du mur IVR53_19733505302NUC Le logis IVR53_20083500651NUCA
    historique :
    lisible sur le bâtiment : à l'est le logis avec la porte en plein cintre et la fenêtre aux bords Cet ancien logis-étable fut construit au cours du 17e siècle. La disposition d'origine est encore grande fut percée pour le logis.
    localisation :
    Bruz - le Marais - en écart
  • Ecart, le Marais (Bruz)
    Ecart, le Marais (Bruz) Bruz - le Marais - en village
    titreCourant :
    Ecart, le Marais (Bruz)
    illustration :
    Le Marais sur le cadastre napoléonien de 1812 IVR53_20083507934NUCA La Vilaine au Marais IVR53_20083507914NUCA
    historique :
    . L'intérêt du Marais réside également dans sa qualité de site situé au fond de la Vallée de la Vilaine. L'intérêt principal du hameau du Marais est d'être constitué de plusieurs maisons anciennes, dont
    localisation :
    Bruz - le Marais - en village
    referenceDocumentaire :
    Bruz. Section F de Mons en 2 feuilles, 2e feuille Par Mrs Vauquetin et Villartay (1812), échelle 1
  • Ecart, le Manoir (Bruz)
    Ecart, le Manoir (Bruz) Bruz - le Manoir - en écart
    titreCourant :
    Ecart, le Manoir (Bruz)
    illustration :
    La Manoir sur le cadastre ancien IVR53_20083507665NUCA
    historique :
    conservé la structure qu'il avait lors de la levée du cadastre napoléonien en 1812. Outre ce manoir, on y l'emplacement de ce village jusqu'au 16e siècle, époque à laquelle le bourg aurait été incendié par les Anglais . Cette erreur vient d'une mauvaise interprétation du Journal de Pichart, où l'on voit simplement qu'à la L'écart du Manoir est très ancien puisque un manoir existait dès le 11e siècle. Cet écart a trouvait un pont datant du 15e siècle et une chapelle de Notre-Dame du bout du Pont, à l'extrémité sud -ouest de ce pont. Construite vers 1427 par Anselme de Chantemerle, elle est déjà en ruines au milieu du
    localisation :
    Bruz - le Manoir - en écart
    referenceDocumentaire :
    Bruz de B à Z, ville de Bruz, 1994.
  • Maison, le Boutoir (Bruz)
    Maison, le Boutoir (Bruz) Bruz - le Boutoir - en écart
    titreCourant :
    Maison, le Boutoir (Bruz)
    description :
    -chaussée ont des encadrements en pierre calcaire chanfreinée. Une des portes de la façade principale est en Maison recouverte d'un enduit et à pan de bois apparent à l'étage. Les ouvertures du rez-de plein cintre, on retrouve la même porte dans l'axe sur la façade arrière.
    murs :
    pan de bois
    dc_8c9ea02c-ed1c-4f2e-a52e-6e6ef6637292_6 :
    enduit ; pan de bois
    historique :
    manoir à la Boutouère près d'une fontaine comblée.
    localisation :
    Bruz - le Boutoir - en écart
  • Maison, le Patis Cahot (Bruz)
    Maison, le Patis Cahot (Bruz) Bruz - le Patis Cahot - en écart
    titreCourant :
    Maison, le Patis Cahot (Bruz)
    description :
    . L'une est située sur le mur pignon ouest, l'autre est placée à la perpendiculaire au niveau d'un mur de La maison actuelle est une longère disposée perpendiculairement à la route. Elle comprend un rez-de refend. La maçonnerie est en moellon de schiste. Les portes en plein-cintre ont un encadrement chanfreiné de bois peint pour la gerbière. . Elle est couverte d'un toit à deux versants en ardoise. Les deux souches de cheminée sont en brique alternant le calcaire, le schiste gris et le schiste pourpre. Les encadrements des fenêtres sont hétérogènes  : linteaux de pierre ou de bois, jambages de brique, de calcaire ou de schiste, appuis de schiste et carrés
    illustration :
    Façade de la partie ouest IVR53_20083508271NUCA Façade de la partie est IVR53_20083508272NUCA
    historique :
    bâtiment figure sur le cadastre de 1812, où il occupe trois parcelles. Il comportait alors un troisième corps de bâtiment, qui prolongeait l'ensemble vers l'est et bordait la route. Ce corps de bâtiment Le plein-cintre et le chanfrein des portes indiquent une première datation du 17e siècle. Ce
    localisation :
    Bruz - le Patis Cahot - en écart
  • Ferme, le Patis Cahot (Bruz)
    Ferme, le Patis Cahot (Bruz) Bruz - le Patis Cahot - en écart
    titreCourant :
    Ferme, le Patis Cahot (Bruz)
    description :
    placée sur le mur pignon est. La maçonnerie est en moellon de schiste sur un solin enduit. Les ouvertures Cet ensemble se compose de deux bâtiments disposés en L autour d'une cour. Le bâtiment principal ardoise marqué par une forte pente et un coyau important. La souche de cheminée recouverte d'ardoise est versants en ardoise. La cheminée est placée sur un mur de refend. Un linteau filant en bois regroupe trois ouvertures. La quatrième est encadrée de brique avec un linteau droit et un appui saillant en béton. La ferme la cour à l'ouest. Elle est construite en terre sur un solin de moellon de schiste et couverte d'un toit à deux versants en ardoise. Un puits situé au sud de la cour complète les dépendances. comprend un rez-de-chaussée, un étage carré et un comble. Il est couvert d'un toit à deux versants en de ce bâtiment ont été remaniées et sont hétérogènes : encadrement en gros appareil de schiste irrégulier et chanfreiné avec un linteau droit au rez-de-chaussée, encadrements de brique avec des linteaux
    illustration :
    La façade de la dépendance IVR53_20083508277NUCA Vue de situation IVR53_20083501020NUCA La façade du logis IVR53_20083508276NUCA La grange IVR53_20083508278NUCA Le puits IVR53_20083501019NUCA
    dc_8c9ea02c-ed1c-4f2e-a52e-6e6ef6637292_20 :
    étage de comble
    historique :
    figure en tout cas sur le cadastre de 1812. La grange, enfin, a été ajoutée dans un troisième temps, à la et de l'évolution des pratiques agricoles. Le corps de logis principal, qui comprend un étage , pouvait accueillir deux pièces à feu superposées. La forte pente du toit et le coyau marqué, ainsi que le Cette ferme constitue un bon témoigne des transformations subies par le bâti ancien au fil du temps chanfrein et l'encadrement en schiste des ouvertures, permettent de faire remonter l'origine de cette construction au 17e siècle. La dépendance juxtaposée a peut-être été construite dans un second temps. Elle
    localisation :
    Bruz - le Patis Cahot - en écart
  • Ferme, le Clos Renaud (Bruz)
    Ferme, le Clos Renaud (Bruz) Bruz - le Clos Renaud - isolé
    titreCourant :
    Ferme, le Clos Renaud (Bruz)
    description :
    Cette ferme se compose de deux alignements de bâtiments formant un L. Au nord, l'alignement se pignon. Un autre alignement situé à l'ouest regroupe une remise et une étable. A l'arrière de cet postérieur. Les dépendances sont construites en moellon de schiste et en terre.
    illustration :
    Porte en plein cintre au pignon de la grange IVR53_20083507736NUCA Arrière de la grange IVR53_20083507737NUCA Vue arrière de la remise IVR53_20083507885NUCA Arrière de la dépendance IVR53_20083507739NUCA Le Clos Renaud sur le cadastre ancien IVR53_20083507761NUCA Dépendance en moellon de schiste IVR53_20083507883NUCA La remise en terre IVR53_20083507884NUCA Le four IVR53_20083507886NUCA
    historique :
    L'intérêt de cette ferme réside dans ses dépendances, en effet le logis a été très remanié et ne présente plus de caractère ancien. La grange accolée au logis semble très ancienne et pourrait remonter au
    localisation :
    Bruz - le Clos Renaud - isolé
    referenceDocumentaire :
    Bruz. Section C de la Bihardais en 2 feuilles, 2e feuille Par Mrs Vauquetin et Villartay (1812
  • Ferme, le Manoir (Bruz)
    Ferme, le Manoir (Bruz) Bruz - le Manoir - en écart
    titreCourant :
    Ferme, le Manoir (Bruz)
    description :
    grange, d'un four et d'un puits. Les bâtiments sont construits en moellon de schiste. Les encadrements
    illustration :
    Le logis IVR53_20083507642NUCA La grange IVR53_20083507646NUCA Le puits IVR53_20083507647NUCA
    historique :
    La longère où se trouve le logis et l'étable remonte au moins au 17e siècle, et fut remaniée vers la fin du 19e siècle.
    localisation :
    Bruz - le Manoir - en écart
  • Ferme, le Pâtis Cahot (Bruz)
    Ferme, le Pâtis Cahot (Bruz) Bruz - le Pâtis Cahot - en écart
    titreCourant :
    Ferme, le Pâtis Cahot (Bruz)
    etages :
    en rez-de-chaussée
    description :
    schiste et de calcaire. Une niche est aménagée dans la façade. Le linteau et les piédroits de la gerbière de piédroits de bois sur la partie sud. Une souche de cheminée en brique est placée sur le mur pignon et un écu sur le manteau. Devant la dépendance de la maison se trouve un puits de section carré Ce bâtiment se compose d'un corps de logis et d'une dépendance latérale. La maçonnerie est en sur la façade principale. L'ouverture de droite est cintrée et présente un encadrement chanfreiné en sont en bois. Le toit en ardoise se compose de deux parties imbriquées l'une dans l'autre, de pentes moellon de schiste violet disposé en petit appareil irrégulier. L'accès se fait par deux portes situées calcaire, celle de gauche a un linteau droit de bois et un encadrement en grosses pierres irrégulières de différentes. Une petite lucarne s'ouvre sur la partie nord, une porte haute pendante encadrée d'un linteau et , construit en moellon de schiste avec un piédroit en bois.
    illustration :
    La porte en plein-cintre chanfreinée de la façade IVR53_20083508269NUCA
    historique :
    La forte pente et le coyau marqué du toit, le chanfrein de la porte, ainsi qu'à l'intérieur de la maison l'écu et les corbelets de la cheminée rendent possible une première datation du 16e siècle. Il
    localisation :
    Bruz - le Pâtis Cahot - en écart
  • Ferme, le Hil (Bruz)
    Ferme, le Hil (Bruz) Bruz - le Hil - en écart
    titreCourant :
    Ferme, le Hil (Bruz)
    etages :
    en rez-de-chaussée
    description :
    deux portes en plein cintre de la façade. Maçonnerie en petit appareil irrégulier de schiste. Les ouvertures sont en calcaire, notamment les
    illustration :
    Le Hil sur le cadastre napoléonien IVR53_20083507666NUCA
    historique :
    du Hil est constitué par un alignement de maisons jointives. Vers le nord, la dernière maison de cet Intéressante ferme du 17e siècle incluse dans un alignement ancien, aujourd'hui démolie. Le hameau d'un logis à fonctions combinées, c'est-à-dire servant à la fois pour l'abri des hommes et des animaux , avec d'un côté une pièce à feu et de l'autre une sans feu, chacun ayant sa porte d'entrée en façade
    localisation :
    Bruz - le Hil - en écart
  • Ferme, le Marais (Bruz)
    Ferme, le Marais (Bruz) Bruz - le Marais - en écart
    titreCourant :
    Ferme, le Marais (Bruz)
    description :
    construite en moellon de schiste présente une porte en plein cintre avec le haut en calcaire chanfreiné, la Le bâtiment se divise en deux parties : au sud le logis, au nord une dépendance. La partie également en calcaire chanfreiné. La dépendance, sans doute une étable, est construite en moellon de schiste fenêtre du rez-de-chaussée a été remaniée, mais les ouvertures de l'étage, dont une au pignon, sont
    illustration :
    Ouverture sur le pignon IVR53_20083507894NUCA
    historique :
    en plein cintre et les ouvertures hautes du logis qui sont dans le style de cette époque. Elle fut remaniée dès le 19e siècle avec l'agrandissement de certaines baies. Cette ancienne petite ferme fut construite dans le courant du 17e siècle, comme l'indique sa porte
    localisation :
    Bruz - le Marais - en écart
  • Maison, le Cas Rouge (Bruz)
    Maison, le Cas Rouge (Bruz) Bruz - le Cas Rouge - en écart
    titreCourant :
    Maison, le Cas Rouge (Bruz)
    description :
    pente et un coyau marqué. La souche de cheminée, située sur le mur pignon ouest, est enduite. Cette maison comprend un rez-de-chaussée et un comble à surcroît dans lequel s'ouvrent deux portes hautes pendantes. Elle est prolongée à l'est par un corps de bâtiment en appentis latéral. Elle est construite en moellon de schiste. Deux portes jumelées en plein-cintre ont un encadrement de calcaire fenêtres sont en bois, les appuis en schiste pourpre. Le toit à deux versants en ardoise présente une forte
    illustration :
    Les portes jumelées de la façade sud IVR53_20083508257NUCA La façade principale (sud) IVR53_20083508258NUCA
    historique :
    La forte pente et le coyau du toit, ainsi que les portes jumelées en plein-cintre indiquent une l'est. Sur le cadastre de 1812, ce bâtiment figurait en face d'une maison construite de l'autre côté de la route, au croisement du chemin qui menait vers l'écart de la Vieille Rue. date de construction ancienne remontant au 17e siècle. Les ouvertures ont été remaniées depuis. Il
    localisation :
    Bruz - le Cas Rouge - en écart
  • Ecart, le Petit Ormeau (Bruz)
    Ecart, le Petit Ormeau (Bruz) Bruz - le Petit Ormeau
    titreCourant :
    Ecart, le Petit Ormeau (Bruz)
    description :
    Le hameau du Petit Ormeau se situe entre la Seiche et la ligne de chemin de fer, à l'intersection de trois routes, qui partent au sud, vers la voie départementale, à l'ouest vers la Barre et à l'est vers les manoirs de la Pommeraie et de Pierrefitte. Il est très peu loti et se compose de quelques constructions éparses. La ferme du Petit Ormeau constitue l'ensemble le plus important.
    illustration :
    Le Petit Ormeau sur le cadastre de 1812 IVR53_20083508314NUCA
    historique :
    Sur le cadastre de 1812, le Petit Ormeau se trouvait au carrefour de quatre routes. La route qui , cette route obliquant désormais vers le nord en direction de la Motte. C'est une quatrième route qui d'autre part, à la maison située aujourd'hui près de la voie ferrée. Selon la tradition orale, le hameau mène à l'Evenais repartait vers le sud jusqu'au Pâtis de Cahot. Ce chemin n'existe plus aujourd'hui , depuis le Petit Ormeau, partait vers le nord, pour desservir la Motte. En 1812, ce hameau se composait seulement de deux constructions mitoyennes, qui correspondent, d'une part, à la ferme du Petit Ormeau et tiendrait son nom de l'ormeau qui se trouvait dans la cour de la ferme, aujourd'hui abattu.
    localisation :
    Bruz - le Petit Ormeau
    referenceDocumentaire :
    Tableau d'assemblage du plan cadastral parcellaire de la commune de Brutz. Canton de Rennes, Sud , Préfet, Mr Drouet de Montgermont, maire, et sous la direction de Mr Pontallié, Directeur des Bruz. Section H de la Mine en 2 feuilles, 2e feuille Par Mrs Vauquetin et Villartay (1812), échelle Ouest. Arrondissement de Rennes, Département d'Ille-et-Vilaine sud-ouest. Arrondissement de Rennes . Département d'Ille-et-Vilaine.. Terminé sur le terrain en novembre 1812 sous l'administration Mr Bonnaire
  • Ecart, le Patis Cahot (Bruz)
    Ecart, le Patis Cahot (Bruz) Bruz - le Patis Cahot
    titreCourant :
    Ecart, le Patis Cahot (Bruz)
    description :
    Le hameau du Pâtis Cahot se situe entre la Seiche, à l'ouest, et la ligne de chemin de fer, à l'est vers la Barre et la Pommeraie. Le bâti actuel conserve les traces de constructions anciennes. . Il se compose d'une dizaine de maisons disposées en paquet le long d'une route qui remonte au nord
    illustration :
    Le Pâtis Cahot sur le cadastre de 1812 (partie nord) IVR53_20083508312NUCA Le Pâtis Cahot sur le cadastre de 1812 (partie sud) IVR53_20083508313NUCA
    historique :
    Sur le cadastre de 1812, le hameau est désigné sous le terme du Pâtis de Cahot. Il comprend alors une douzaine de constructions, principalement des petites maisons alignées autour de deux axes : la partait vers l'ouest pour rejoindre l'Evenaie. Les origines de la maison la plus ancienne, peut-être un ancien manoir, pourraient remonter à la fin du 16e siècle. Paul Banéat, dans son ouvrage de 1927 , mentionne par ailleurs l'ancien manoir du Pâty situé à un kilomètre au sud du manoir de la Pommeraye, qui peut que ce manoir se soit effectivement trouvé dans le hameau du Pâtis Cahot.
    localisation :
    Bruz - le Patis Cahot
    referenceDocumentaire :
    Tableau d'assemblage du plan cadastral parcellaire de la commune de Brutz. Canton de Rennes, Sud , Préfet, Mr Drouet de Montgermont, maire, et sous la direction de Mr Pontallié, Directeur des Bruz. Section H de la Mine en 2 feuilles, 2e feuille Par Mrs Vauquetin et Villartay (1812), échelle Ouest. Arrondissement de Rennes, Département d'Ille-et-Vilaine sud-ouest. Arrondissement de Rennes . Département d'Ille-et-Vilaine.. Terminé sur le terrain en novembre 1812 sous l'administration Mr Bonnaire Bruz. Section J de Cahot en 2 feuilles, 1ère feuille Par Mrs Vauquetin et Villartay (1812), échelle p. 249 Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments. BANEAT, Paul. Le
  • Maison, le Manoir (Bruz)
    Maison, le Manoir (Bruz) Bruz - le Manoir - en écart
    titreCourant :
    Maison, le Manoir (Bruz)
    description :
    . Certaines de ses ouvertures ne sont pas d'origine car la façade a été remaniée. Un appentis postérieur Cette maison construite en moellon de schiste présente des éléments anciens comme une porte en plein cintre, une porte à linteau droit et gros appareil de schiste chanfreiné, une fenêtre barreaudée
    illustration :
    Le logis IVR53_20083500668NUCA
    historique :
    La construction de cette maison remonte sans doute au 17e siècle, comme l'indique la forte pente de toit brisée par un coyau et le style des ouvertures. Cette maison se composait peut-être à l'origine de
    localisation :
    Bruz - le Manoir - en écart
  • Maison, le Petit Ormeau (Bruz)
    Maison, le Petit Ormeau (Bruz) Bruz - le Petit Ormeau - en écart
    titreCourant :
    Maison, le Petit Ormeau (Bruz)
    description :
    appentis latéral et postérieur. Il est construit en moellon de schiste mais la partie supérieure de la façade sud est enduite. Il est couvert d'un toit à deux pentes en ardoise. La souche de cheminée en Cette maison comprend un rez-de-chaussée et un comble à surcroît percé de deux portes hautes pendantes couvertes d'un toit à croupe. Il se compose d'un corps principal et de deux corps de bâtiment en brique est placée sur un mur de refend. Les ouvertures ont été remaniées et sont hétérogènes  : encadrement d'une porte basse en gros appareil de schiste chanfreiné ; encadrements de deux portes hautes en l'intérieur se trouvait un vaisselier et des niches encadrant la cheminée.
    murs :
    parpaing de béton
    illustration :
    La façade principale (sud) IVR53_20083508318NUCA
    dc_8c9ea02c-ed1c-4f2e-a52e-6e6ef6637292_6 :
    moellon ; schiste ; terre ; enduit ; parpaing de béton ; brique
    historique :
    . L'encadrement en gros appareil de schiste chanfreiné, ainsi que le vaisselier et la cheminée qui se trouvaient à Cette maison se situe à l'emplacement d'une construction ancienne, visible sur le cadastre de 1812 l'intérieur, permettent de dater la partie ouest du bâtiment du 17e siècle. Les ouvertures ont été remaniées à plusieurs reprises, notamment à la fin du 19e siècle comme en témoignent les encadrements de brique et les ne permet pas de définir avec certitude la typologie de cette construction. Il pouvait s'agir d'un logis à fonctions combinées comprenant la pièce à feu à l'ouest, la dépendance à l'est et le cellier en linteaux légèrement cintrés des deux portes hautes. La maison a également été surélevée lors d'une rénovation récente, par une construction en parpaings recouverte d'enduit. La transformation des ouvertures
    localisation :
    Bruz - le Petit Ormeau - en écart
1 2 3 4 5 Suivant