Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
  • Tous les départements
  • Toutes les illustrations
  • Tous les types
Résultats 61 à 80 sur 391 - triés par pertinence
  • Manoir, le Bois Doré (Bruz)
    Manoir, le Bois Doré (Bruz) Bruz - le Bois Doré - isolé
    titreCourant :
    Manoir, le Bois Doré (Bruz)
    description :
    Cet ancien manoir est construit en schiste violet et terre masqués par un crépi. La tête de pignon un linteau en bois dont la partie supérieure était décorée de colonnettes et les piédroits doublement est en pan de bois. Les ouvertures sont également masquées par un crépi mais on distingue du schiste et du calcaire. Les petites fenêtres du rez-de-chaussée ont été agrandies. Une fenêtre du premier
    murs :
    pan de bois
    illustration :
    Le Bois Doré sur le cadastre de 1812 IVR53_20083507773NUCA
    dc_8c9ea02c-ed1c-4f2e-a52e-6e6ef6637292_6 :
    terre ; schiste ; moellon ; calcaire ; enduit ; pan de bois
    historique :
    grille en façade postérieure. Le toit a gardé son coyau très marqué brisant la forte pente de toiture, ce qui est une des caractéristiques de l'époque de construction de ce bâtiment. La façade principale De l'ancienne maison noble ne subsiste que l'architecture générale (un étage) et une fenêtre à (orientée au sud) a été enduite et les ouvertures du rez-de-chaussée agrandies.
    localisation :
    Bruz - le Bois Doré - isolé
    referenceDocumentaire :
    Bruz. Section C de la Bihardais en 2 feuilles, 2e feuille Par Mrs Vauquetin et Villartay (1812
  • Ferme, le Cormier (Bruz)
    Ferme, le Cormier (Bruz) Bruz - le Cormier - isolé
    titreCourant :
    Ferme, le Cormier (Bruz)
    description :
    Cette ferme se compose d'un logis avec un cellier en appentis postérieur et d'un four. Le logis est encadrements faits en gros appareil de calcaire et un linteau constitué d'une dalle de schiste violet.
    historique :
    La maison de la ferme est un logis à fonctions combinées, c'est-à-dire que sous le même toit on trouve les hommes et les animaux, la pièce à feu servant pour les hommes. Cette typologie se caractérise souvent par des ouvertures plus petites pour les animaux, porte plus basse comme c'est le cas ici et simple jour plutôt que fenêtre, c'est sans doute pour cela que la fenêtre a été refaite. Ce logis remonte sans doute au 17e siècle et a été remanié au 19e siècle avec l'agrandissement du jour en fenêtre et la
    localisation :
    Bruz - le Cormier - isolé
  • Maison 4, le Manoir (Bruz)
    Maison 4, le Manoir (Bruz) Bruz - le Manoir - en écart
    titreCourant :
    Maison 4, le Manoir (Bruz)
    description :
    Maison construite en moellon de schiste avec des encadrements d'ouvertures en brique et linteau
    illustration :
    Le logis IVR53_20083508102NUCA La dépendance IVR53_20083508103NUCA
    historique :
    Cette maison élémentaire fut peut-être construite vers la fin du 17e siècle, elle figure sur le cadastre napoléonien de 1812. A la fin du 19e siècle, sa façade fut modifiée avec la réfection des
    localisation :
    Bruz - le Manoir - en écart
  • Maison, 5 Rue de la La Croix Maréchal (Bruz)
    Maison, 5 Rue de la La Croix Maréchal (Bruz) Bruz - la Croix Maréchal - 5 Rue de la La Croix Maréchal - en village
    titreCourant :
    Maison, 5 Rue de la La Croix Maréchal (Bruz)
    description :
    d'ardoise. Le mur pignon est conserve la trace de l'inclinaison d'origine du toit, qui présentait une forte La maison actuelle regroupe deux bâtiments qui comprennent un rez-de-chaussée, un étage carré et un comble. La maçonnerie est en moellon de schiste. Les encadrements des ouvertures sont hétérogènes  : carrés de bois, appuis saillants en béton, schiste ou granite monolithique. La porte du bâtiment situé à l'est a des jambages chanfreinés en gros appareil de schiste. Le toit à deux versants est couvert pente corrigée depuis. Une souche de cheminée enduite de béton se situe sur le mur pignon ouest ; une autre est placée sur le mur gouttereau postérieur du logis situé à l'est. Des vestiges d'un ancien
    illustration :
    La façade principale (sud) IVR53_20083508187NUCA La porte et la fenêtre en façade du logis est IVR53_20083508188NUCA Le mur pignon du logis est IVR53_20083508189NUCA
    dc_8c9ea02c-ed1c-4f2e-a52e-6e6ef6637292_20 :
    étage de comble
    historique :
    sur le cadastre de 1812, accolés à un troisième édifice qui ouvrait à l'ouest sur la grande route de auberge de Réan, qui selon la tradition orale, se serait trouvée de l'autre côté de la rue. L'ensemble est La forte pente du toit (aujourd'hui corrigée) et l'encadrement chanfreiné indiquent une première date de construction ancienne, qui remonterait au 17e siècle. Ces deux bâtiments mitoyens sont présents Redon à Rennes. Il pouvait s'agir de deux logis juxtaposés comportant chacun une pièce à feu. Les vestiges d'un ancien fournil permettent aussi d'imaginer que le logis situé à l'est fonctionnait comme boulangerie. Cette hypothèse est confortée par des actes notariés (conservés par le propriétaire actuel) qui désignent cette construction comme boulangerie. Elle aurait pu constituer une dépendance de l'ancienne
    localisation :
    Bruz - la Croix Maréchal - 5 Rue de la La Croix Maréchal - en village
  • Maison 3, le Manoir (Bruz)
    Maison 3, le Manoir (Bruz) Bruz - le Manoir - en écart
    titreCourant :
    Maison 3, le Manoir (Bruz)
    description :
    Maison construite en moellon de schiste. Les ouvertures ont un linteau et un appui en schiste, la
    dc_8c9ea02c-ed1c-4f2e-a52e-6e6ef6637292_20 :
    étage de comble
    localisation :
    Bruz - le Manoir - en écart
  • Château, le Vau Gaillard (Bruz)
    Château, le Vau Gaillard (Bruz) Bruz - le Vau Gaillard - en village
    titreCourant :
    Château, le Vau Gaillard (Bruz)
    description :
     ; son toit à la Mansart est coupé du côté sud par un fronton triangulaire percé d'un œil-de-bœuf, et du côté nord par un fronton arrondi. Deux tours isolées et plus petites se dressent en avant de la façade Corps principal flanqué au sud de deux pavillons à toits élevés et au nord de deux grosses tours sud. Le château avait une douve et une fuie.
    illustration :
    Fonds Lagrée - Carte postale ancienne - 875 - Bruz (I.-et-V.) - Le Château du Vau-Gaillard
    historique :
    . Il appartenait au 18e siècle au directeur de la mine de Pont-Péan, puis aux de la Bourdonnaye Le château était une construction du 17e siècle, il fut détruit par les bombardements du 8 mai 1944 seigneurs de Blossac.
    localisation :
    Bruz - le Vau Gaillard - en village
    referenceDocumentaire :
    875. Bruz (I.-et-V.). - Le Château du Vau Gaillard. Carte posale. [s.d.].
  • Maison, le Haut Launay (Bruz)
    Maison, le Haut Launay (Bruz) Bruz - le Haut Launay - en écart
    titreCourant :
    Maison, le Haut Launay (Bruz)
    description :
    linteaux sont légèrement cintrés avec une clé en calcaire. Le chaînage des angles et la corniche sont Maison construite en moellon de schiste. Les encadrements des ouvertures sont en brique et les
    dc_8c9ea02c-ed1c-4f2e-a52e-6e6ef6637292_20 :
    étage de comble
    localisation :
    Bruz - le Haut Launay - en écart
  • Maison, le Bas Launay (Bruz)
    Maison, le Bas Launay (Bruz) Bruz - Bas Launay - en écart
    titreCourant :
    Maison, le Bas Launay (Bruz)
    dates :
    1690 porte la date
    description :
    Maison construite en moellon de schiste et vraisemblablement rehaussée en terre et enduite. La façade est percée d'une porte en plein cintre et d'une fenêtre. La fenêtre a un appui et un linteau de
    illustration :
    Le logis en 1973 IVR53_19733505307NUC
    historique :
    Cette maison porte la date de 1690 sur la façade. Il s'agit de la date de sa construction, même si aujourd'hui seule la porte en plein cintre est un élément de cette époque. La fenêtre et la gerbière sont des réfections de la fin du 19e siècle.
  • Statue : Education de la Vierge
    Statue : Education de la Vierge Bruz
    titreCourant :
    Statue : Education de la Vierge
    description :
    Le revers n'a pas été vu. Bras et jambe gauches de sainte Anne sont rapportés.
    statut :
    propriété de la commune
    observation :
    Statue ancienne de bonne qualité ; cette oeuvre mériterait une protection au titre des monuments
  • Maison, le Cas Rouge (Bruz)
    Maison, le Cas Rouge (Bruz) Bruz - le Cas Rouge - en écart
    titreCourant :
    Maison, le Cas Rouge (Bruz)
    description :
    latéral. La maçonnerie est en moellon de schiste. Le toit à deux versants est couvert d'ardoise et présente un coyau marqué. La souche de cheminée est placée sur le mur pignon ouest. Les encadrements des Cette maison comprend un rez-de-chaussée et un comble à surcroît percé d'une porte haute pendante et d'une porte haute en toiture seule. Il est prolongé à l'ouest par un corps de bâtiment en appentis ouvertures sont en gros appareil de schiste. Ils ont été remaniés, notamment par l'ajout de linteaux de bois.
    historique :
    Le coyau marqué du toit ainsi que les encadrements en gros appareil de schiste permettent de faire combinées juxtaposant une pièce à feu à l'ouest et une dépendance à l'est. Sur le cadastre de 1812, ce bâtiment se trouvait à l'angle de deux chemins. Celui qui partait à l'est vers le hameau de Vieille Rue remonter l'origine de cette construction au 17e siècle. Il s'agissait sans doute d'un logis à fonctions
    localisation :
    Bruz - le Cas Rouge - en écart
  • Manoir Saint Armel, le Manoir (Bruz)
    Manoir Saint Armel, le Manoir (Bruz) Bruz - le Manoir - en écart
    titreCourant :
    Manoir Saint Armel, le Manoir (Bruz)
    etages :
    étage de comble
    description :
     ; celui du sud, appelé le Pavillon, présente trois gerbières analogues à la précédente. Le côté nord de la Le manoir est composé de deux bâtiments rectangulaires très allongés et se rassemblant à angle qui vient d'être décrite, il renfermait la prison. Le portail d'entrée est en plein cintre : on y voit droit. Des douves qui existent encore au nord et à l'ouest formaient un grand carré autour de l'ensemble . Au sud se trouvaient une écurie, un porche et diverses servitudes. Le bâtiment ouest présente une porte en plein cintre ornée de deux pilastres ioniques et d'un fronton triangulaire que remplit un écusson en accolade. Son toit est percé d'une petite gerbière à fronton arrondi, flanquée de deux consoles renversées. Ce bâtiment est accosté de deux pavillons non saillants à toits élevés munis d'épis de plomb cour comprend un autre bâtiment et le portail d'entrée. Ce bâtiment possède une porte analogue à celle
    illustration :
    Façade postérieure (ouest) vue de la route IVR53_19733505244NUC Ancienne chapelle (mur dans le prolongement de l'aile ouest-est du manoir) IVR53_19733505251NUC Ancienne chapelle, porte de la propriété IVR53_19733505259NUC Détail du fronton triangulaire avec écusson de la porte IVR53_20083508371NUCA Détail du pilastre de la porte IVR53_20083501305NUCA Ouvertures dans le mur de clôture IVR53_20083501346NUCA Porte dans le mur de clôture IVR53_20083501347NUCA Carte postale anciene : Bruz - Ancienne propriété des Archevêques de Rennes IVR53_19883500099X Carte postale ancienne : 871. Bruz (I.-et-V.) Le Château du Manoir et les Douves IVR53_19883500100X Façade ouest (le pont au-dessus des douves) IVR53_19733505254NUC
    historique :
    de Rennes depuis le 11e siècle jusqu'à la Révolution. Le manoir est situé un peu au sud de Bruz, au . A la fin du 16e siècle, le manoir d'Anselme de Chantemerle, assez logeable mais bâti à l'antique bâtiment de service le prolongeait jusqu'à la chapelle construite en 1329 et démolie en 1791. Le tableau de celui de la Louvière à Bruz. En 1790, le manoir est vendu aux enchères. L'acheteur s'appelle Charles Bonaventure Toullier, professeur de faculté de droit à Rennes. Avant le détournement de la Seiche (pour les bord de la Seiche et à proximité des restes d'un pont du 15e siècle. Les premiers bâtiments étaient très anciens puisque le Manoir fut donné aux évêques de Rennes en 1076 par le Comte de Rennes Geffroy . Y étaient attachés les droits du seigneur (fuie, qui devait se trouver à l'ouest, près de la pièce jardin, à l'angle du chemin et de la route). Il ne reste plus rien du premier manoir. Il fut reconstruit au 15e siècle par l'évêque Anselme de Chantemerle, qui remplaça également un pont de bois sur la
    localisation :
    Bruz - le Manoir - en écart
    referenceDocumentaire :
    Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Collection : Le patrimoine des communes de France W. L. 622. - BRUZ.- Ancienne propriété des Archevêques de Rennes. - Ancien manoir du jurisconsulte 872. - BRUZ (I.-et-V.) Le Château du Manoir et les Douves. Mary-Rousselière, E. (éditeur), Rennes Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments. BANEAT, Paul. Le département Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. GUILLOTIN DE CORSON, Amédée. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray, Paris : René Haton, 1884. Bruz de B à Z, ville de Bruz, 1994.
  • Ferme, le Haut Launay (Bruz)
    Ferme, le Haut Launay (Bruz) Bruz - le Haut Launay - en écart
    titreCourant :
    Ferme, le Haut Launay (Bruz)
    description :
    en forme de demi-lune au pignon. Les ouvertures situées au pignon éclairent sans doute une étable. On
    illustration :
    Le four IVR53_20083507587NUCA
    historique :
    La construction de cette ferme remonte vraisemblablement à la fin du 19e siècle.
    localisation :
    Bruz - le Haut Launay - en écart
  • Pont, la Haye de Cicé (Bruz)
    Pont, la Haye de Cicé (Bruz) Bruz - la Haye de Cicé - en écart
    titreCourant :
    Pont, la Haye de Cicé (Bruz)
    hydrographie :
    la Mortais
    illustration :
    Le ruisseau de Mortais IVR53_20083507855NUCA
    historique :
    Ce pont construit au 20e siècle passe au-dessus du ruisseau de la Mortais.
    localisation :
    Bruz - la Haye de Cicé - en écart
  • Ecart, la Haye de Cicé (Bruz)
    Ecart, la Haye de Cicé (Bruz) Bruz - la Haye de Cicé - en écart
    titreCourant :
    Ecart, la Haye de Cicé (Bruz)
    illustration :
    La Haye de Cicé sur le cadastre napoléonien IVR53_20083507866NUCA
    historique :
    L'écart de la Haye de Cicé a conservé la structure qu'il avait lors de la levée du cadastre
    localisation :
    Bruz - la Haye de Cicé - en écart
    referenceDocumentaire :
    Bruz. Section A de Cicé en 2 feuilles, 2e feuille Par Mrs Vauquetin et Villartay (1812), échelle 1
  • Ecart, la Haye de Pan (Bruz)
    Ecart, la Haye de Pan (Bruz) Bruz - la Haye de Pan
    titreCourant :
    Ecart, la Haye de Pan (Bruz)
    illustration :
    L'écart sur le cadastre napoléonien IVR53_20083507660NUCA
    historique :
    L'écart de la Haye de Pan se caractérise surtout par la présence de l'ancien manoir du 16e siècle et sa chapelle. Il appartenait en 1513 à Tréfine de Beaucé, et devenu plus tard la propriété du Petit -Séminaire de Rennes.
    localisation :
    Bruz - la Haye de Pan
    referenceDocumentaire :
    Bruz. Section C de la Bihardais en 2 feuilles, 2e feuille Par Mrs Vauquetin et Villartay (1812
  • Ferme, le Bas Launay (Bruz)
    Ferme, le Bas Launay (Bruz) Bruz - Bas Launay - en écart
    titreCourant :
    Ferme, le Bas Launay (Bruz)
    description :
    Les bâtiments composant cette ferme sont enduits. Ils sont disposés en alignement. Seul le fournil est à l'écart. L'alignement se compose au moins d'une pièce à feu puis de parties de dépendances. Un
    illustration :
    Le fournil IVR53_20083507521NUCA
    historique :
    La construction de cette ferme remonte au 19e siècle.
  • Maison 2, le Manoir (Bruz)
    Maison 2, le Manoir (Bruz) Bruz - le Manoir - en écart
    titreCourant :
    Maison 2, le Manoir (Bruz)
    description :
    Maison construite en moellon de schiste. Les ouvertures ont été remaniées exceptées deux fenêtres , l'une au rez-de-chaussée barreaudée avec chanfrein sur tout l'encadrement, et l'autre plus petite à
    historique :
    encore en place permettent toutefois de la dater du 17e siècle. La partie ouest possède une cheminée à l'étage, ce qui indique un niveau de vie assez aisé des propriétaires de l'époque.
    localisation :
    Bruz - le Manoir - en écart
  • Edifice Fortifié, le Cas Rouge (Bruz)
    Edifice Fortifié, le Cas Rouge (Bruz) Bruz - le Cas Rouge - en écart
    titreCourant :
    Edifice Fortifié, le Cas Rouge (Bruz)
    illustration :
    Le Cas Rouge sur le cadastre de 1812 IVR53_20083508309NUCA Le Menhir du Cas Rouge avec en arrière plan, les vestiges de l'enceinte fortifiée
    historique :
    -vis du confluent de la Vilaine et de la Seiche, une enceinte nommée le Camp, limitée au sud par la L'ouvrage de Paul Banéat signale l'existence d'une enceinte médiévale sur la lande de Cahot, vis-à rivière et à l'ouest par de profonds ravins ; un talus de dix pieds de largeur et 170 pieds de longueur le
    localisation :
    Bruz - le Cas Rouge - en écart
    referenceDocumentaire :
    p. 250 Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments. BANEAT, Paul. Le Bruz. Section J de Cahot en 2 feuilles, 1ère feuille Par Mrs Vauquetin et Villartay (1812), échelle
  • Maison, le Haut Launay (Bruz)
    Maison, le Haut Launay (Bruz) Bruz - le Haut Launay - en écart
    titreCourant :
    Maison, le Haut Launay (Bruz)
    description :
    Maison construite en moellon de schiste, un appentis postérieur au logis abrite un cellier.
    historique :
    Cette maison fut construite vers la fin du 19e siècle ou le début du 20e siècle.
    localisation :
    Bruz - le Haut Launay - en écart
  • Maison, le Haut Launay (Bruz)
    Maison, le Haut Launay (Bruz) Bruz - le Haut Launay - en écart
    titreCourant :
    Maison, le Haut Launay (Bruz)
    description :
    Maison construite en moellon de schiste et partiellement recouverte d'un enduit. Les ouvertures ont
    historique :
    Il s'agit peut-être ici d'une ancienne petite ferme qui fut construite vers la fin du 19e siècle.
    localisation :
    Bruz - le Haut Launay - en écart