Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
  • Toutes les personnalités
  • Tous les départements
  • Toutes les illustrations
  • Tous les types
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
  • Manoir et colombier de Lézéven (Langoat)
    Manoir et colombier de Lézéven (Langoat) Langoat - Lézéven (Lezeven) - - isolé - Cadastre :
    titreCourant :
    Manoir et colombier de Lézéven (Langoat)
    dates :
    1925 porte la date
    description :
    extrait du cadastre de 1836). La façade antérieure orientée vers le sud est très remaniée mais conserve en pierre de taille de granite, le manoir de Lézéven présentait probablement un plan en équerre (voir flanquant la façade arrière du logis. Le colombier est situé à 100 mètres au sud du logis manorial. Il est Construit en moellon de schiste et de granite à l'exception de l'entourage des ouvertures réalisé accolée à la façade sud). Au nord, dissimulée pour partie et sous un hangar agricole, la tour d'escalier abritant l'escalier en vis est éventrée mais l'on peut encore observer une petite ouverture de tir construit en moellon de granite et de schiste, couvert d'une coupole en tas de charge percée d'un jour zénithal. Le faîte du mur extérieur accueille une corniche en schiste formant larmier. A l´intérieur, les boulins ou niches, disposés en quinconce, sont formés d'une alternance de blocs de granite plus ou moins épais. Ce colombier compterait 637 trous de boulins. Une échelle tournante (disparue) permettait l´accès
    cadresEtude :
    inventaire topographique Communauté de communes du Haut Trégor
    illustration :
    Langoat, Le Château : maison vraisemblablement datable de la 2e moitié du 19e siècle située Extrait du cadastre ancien de la commune de Langoat, 1836 : Lézéven Bras, Convenant Moreau, Moulin immédiatement au nord du colombier (au lieu-dit Lezeven Bras sur le cadastre de 1836), vue générale depuis le Langoat, Le Château : colombier de Lézeven, vue générale depuis le nord IVR53_20132219309NUCA Langoat, Le Château : colombier de Lézeven, vue depuis le nord, porte à linteau droit à chanfrein Langoat, Le Château : colombier de Lézeven, vue intérieure vers le nord IVR53_20132219311NUCA Langoat, Le Château : colombier de Lézeven, vue intérieure vers le nord IVR53_20132219312NUCA Langoat, Le Château : manoir de Lézeven, vue générale depuis le sud. Le manoir a connu des Langoat, Le Château : manoir de Lézeven, vue générale depuis le sud-sud-ouest. Le manoir a connu Langoat, Le Château : manoir de Lézeven, élévation antérieure orientée vers le sud. Porte et
    contenu :
    Situé au lieu dit "Le Château", le colombier de Lézéven est daté des années 1580. L'article 389 de la coutume de Bretagne défendait à tout particulier d´avoir des colombier soit "à pied" ou "sur trois cents journaux de terre en fief ou domaine noble aux environs du lieu où il veut faire bâtir le colombier. Le colombier de Lézéven constitue un édifice remarquable à l'échelle du territoire du Schéma de piliers", à moins qu´il n'ait en sa faveur une possession immémoriale ou qu´il ne soit propriétaire de
    historique :
    , il se trouve sur la rive occidentale, à moins de 150 mètres du Jaudy. On pouvait franchir le Jaudy au -dit "Lézéven". Le manoir a appartenu à la famille de Hémery du ramage de Cavan, qui blasonne "D'or à nord sur le linteau au-dessus de la porte). Situé à l'est de Buquino, la chapelle seigneuriale était - moyennant 5.100 francs, par Joseph Casimir Le Saux, ancien maire de La Roche-Derrien. Elle a été détruite au servant d´abri pour les pigeons. Le nombre de boulins était proportionnel à la surface des terres nobles 2600 mètres au sud du bourg de Langoat. Établi une vingtaine de mètres au dessus du niveau de la mer Moulin Coz distant de 300 mètres au nord-est. Le toponyme "Le château" est relativement récent. En effet nord-ouest de la cour, a servi de point de repère lors de l'établissement du cadastre en 1836. Trois trois chouettes de sable, membrées et becquées de gueules (sceau 1381)". Le volume, les éléments stylistiques (fenêtre étroite à traverse et porte en arc plein cintre) et la mise en œuvre du corps de logis
    airesEtudes :
    Schéma de cohérence territoriale du Trégor
  • Manoir du Bois Riou (Cavan)
    Manoir du Bois Riou (Cavan) Cavan - Bois Riou - isolé
    description :
    fronton curviligne et fenêtre à traverse), un logis (dont la façade arrière semble avoir servi de corps de de la seconde moitié du 16e siècle. Les façades du logis ont cependant été fortement remaniées au Le manoir est toujours centré sur sa cour fermée, ce qui en fait sa principale caractéristique : à d'équerre orientée vers le sud (milieu du 19e siècle). Le mur d'enceinte du "pourpris" subsiste en partie . Orienté vers l'est, le logis manorial fait face à l'entrée. Il comporte des portes géminées à piédroits moulurés et des fenêtres à meneau et linteau en accolade. L'ornementation de cette porte monumentale : archivoltes en accolade et pinacles semble déjà annoncer la Renaissance. A l'intérieur du logis, cheminées anciennes en place (dont une blasonnée ornée de têtes humaines). Ces éléments stylistiques semblent datables fil du temps : vers l'ouest, la façade postérieure montre notamment une ancienne porte charretière (donnant sur une cour, voir cadastre de 1835) et une fenêtre de très bonne facture (appui orné en saillie
    cadresEtude :
    inventaire topographique Communauté de communes du Haut Trégor
    illustration :
    Extrait du cadastre ancien de la commune de Cavan, 1835 IVR53_20122213616NUCA Cavan, Bois Riou : manoir homonyme, dessin de Henri Frotier de la Messelière, 17 juin 1929 Cavan, Bois Riou : manoir, pavillon nord flanquant l'entrée, vue de détail de la baie datable du Cavan, Bois Riou : dépendance nord, détail des ouvertures et de la lucarne à fronton curviligne Cavan, Bois Riou : logis est, détail de la cheminée IVR53_20132200392NUCA Cavan, Bois Riou : logis est, détail de la charpente IVR53_20132200395NUCA Cavan, Bois Riou : manoir, pignon nord, détail des rampants et de la souche de cheminée Cavan, Bois Riou : manoir, entrée de l'allée IVR53_20122212740NUCA Cavan, Bois Riou : manoir, vue générale depuis le nord-est IVR53_20132200348NUCA Cavan, Bois Riou : manoir, vue générale depuis le nord IVR53_20122212741NUCA
    canton :
    Roche-Derrien (La)
    historique :
    Kerjavat ou par l'est, en passant par la route de Guingamp à Lannion puis par Kergolvez. Le toponyme est d'accès. La seigneurie de Bois Riou ou Koad - Coat Riou, littéralement en breton "le bois des Riou" est siècle (1580-1610). Il a été déclassé en ferme à une date indéterminée. Le dessin de Henri Frotier de la petit affluent du Guindy. Le manoir est isolé dans la campagne ; on y accède par le sud-ouest via orthographié "Bois Riou" sur le cadastre de 1835. Une longue avenue court vers le sud, parallèle au chemin attesté depuis le 15e siècle. Elle possédait un droit de moyenne et basse justice et s'étendait encore au 17e siècle sur le territoire des paroisses de Prat et de Quemperven. Les seigneurs de Bois Riou chef d'un lion naissant de gueules, et d'un bâton de même en bande, brochant sur le tout". Le manoir du Bois Riou est vraisemblablement datable de la seconde moitié du 16e siècle voire du tout début du 17e ouvragées. L'édifice a été remanié au 20e siècle afin de l’adapter à la vie moderne et au travail à la ferme
    airesEtudes :
    Schéma de cohérence territoriale du Trégor
1