Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 18 sur 18 - triés par pertinence
  • Demeure, le Pont Gilles (Saint-Coulomb)
    Demeure, le Pont Gilles (Saint-Coulomb) Saint-Coulomb - le Pont Gilles - isolé - Cadastre : 1982 P 205
    titreCourant :
    Demeure, le Pont Gilles (Saint-Coulomb)
    dates :
    1677 porte la date
    illustration :
    Détail : le linteau de la porte avec l'inscription IVR53_19993507188NUCA Plan de situation sur le cadastre de 1982 IVR53_20003506213NUC Plan de situation sur le cadastre de 1828 IVR53_20003506204NUC Vue de situation sud IVR53_19993507186NUCA
    dc_8c9ea02c-ed1c-4f2e-a52e-6e6ef6637292_1 :
    maison de type ternaire
    partiesConstituantesNonEtudiees :
    clôture de jardin
    historique :
    Une inscription sur le linteau de la porte désigne le commandaire de l'oeuvre : maître ou messire Cuc ou Evé [les formes dans les boucles du C peuvent être interprétées comme la barre du milieu d'un E ]. Cette petite demeure de plan massé est comparable à de très petites malouinières du type 'vide
    localisation :
    Saint-Coulomb - le Pont Gilles - isolé - Cadastre : 1982 P 205
    referenceDocumentaire :
    Feuille cadastrale de la section D2 dite de la Tiolais. Levée par Demolon, géomètre, [1828
  • Demeure, dite "malouinière" de la Villazé (Saint-Coulomb)
    Demeure, dite "malouinière" de la Villazé (Saint-Coulomb) Saint-Coulomb - la Ville Azé - isolé - Cadastre : 1982 T 146-149
    titreCourant :
    Demeure, dite "malouinière" de la Villazé (Saint-Coulomb)
    dates :
    1729 porte la date
    illustration :
    Plan de situation sur le cadastre IVR53_20003506183NUC Elévation de la façade sud sur cour IVR53_19853500931VA Elévation de la façade sud sur cour IVR53_19993507336NUCA Elévation nord, vue depuis le jardin IVR53_19753500387V Le puits IVR53_19993507214NUCA
    dc_8c9ea02c-ed1c-4f2e-a52e-6e6ef6637292_1 :
    maison de type ternaire
    contenu :
    décor intérieur. La date de construction est connue par la mention « 1729 » portée sur le fronton de la , sur la façade sud, en porte-fenêtre. Les dispositions générales, avec le logis flanqué de deux petites encore en place et constituent le seul décor de ces pièces ; le décor du salon, plus soigné grâce à la lucarne de la façade sud. Elle correspond bien en effet au style de cette malouinière, qui nous est parvenue quasi intacte. La seule modification visible est la transformation de la fenêtre de la cuisine caractéristiques. L'architecture très sobre, à trois travées, présente en dépit de la petite taille de l'édifice toit à croupe, dont la pente très prononcée est également bien représentative de ce type d'architecture . En dépit de la petitesse du logis, la distribution intérieure est tout à fait classique : vestibule avec départ d'escalier (de belle facture) communiquant avec la salle à manger centrale, entourée du salon à l'ouest et de la cuisine à l'est. L´étroitesse du plan explique l'absence de murs de refends
    historique :
    Datée 1729, cette demeure est représentative d'une série de petites malouinières à trois travées semblables à celles du Puits-Sauvage à Saint-Servan ou le Petit-Lévy à Paramé.
    localisation :
    Saint-Coulomb - la Ville Azé - isolé - Cadastre : 1982 T 146-149
    referenceDocumentaire :
    artistiques de la France. Région Bretagne ; par Roger BARRIE et Jean-Jacques RIOULT. Rennes : APIB, 1984, rééd p. 25 [Exposition. 1975]. Les malouinières : exposition itinérante, organisée avec le concours de la Société d'histoire et d'archéologie de Saint-Malo et de la ville de Saint-Malo, 1975. Réd , manoirs, malouinières. D.E.A : Hist. Art : Rennes 2, Université de Haute Bretagne : 1993. . Françoise Hamon. Rennes : Commission régionale d'inventaire de Bretagne, 1975.
  • Demeure, dite "malouinière" de la Grande Gatinais (Saint Coulomb)
    Demeure, dite "malouinière" de la Grande Gatinais (Saint Coulomb) Saint-Coulomb - la Grande Gatinais - isolé - Cadastre : 1982 R 13-15
    titreCourant :
    Demeure, dite "malouinière" de la Grande Gatinais (Saint Coulomb)
    illustration :
    Plan de situation sur le cadastre de 1828 : parcelle 290 IVR53_20003506206NUC Situation sur le cadastre IVR53_20003506226NUC Détail des toitures au-dessus des clôtures de jardin IVR53_19993507039NUCA
    precisionsProtection :
    Façades et toitures ; rabine d'accès et murs de clôture de la propriété (cad. R 13 à 19
    contenu :
    une certaine sécheresse de la modénature indiquent une date tardive dans le XVIIIe siècle ; malgré Les proportions du fronton de la Grande Gatinais, la masse trop importante des ailes latérales et cela, la Grande Gatinais est un bon exemple de la persistance du modèle de la malouinière qui inspirera les pastiches de la fin du XIXe siècle, maisons de capitaines ou de négociants construites bien au
    partiesConstituantesNonEtudiees :
    clôture de jardin
    historique :
    La Grande Gatinais est un exemple de la persistance du modèle de la malouinière à la fin du 18e sécheresse de la modénature, la différencient des modèles de l'époque 'classique' de la première moitié du siècle. Les proportions du fronton, la masse trop importante des ailes latérales et une certaine
    localisation :
    Saint-Coulomb - la Grande Gatinais - isolé - Cadastre : 1982 R 13-15
    referenceDocumentaire :
    artistiques de la France. Région Bretagne ; par Roger BARRIE et Jean-Jacques RIOULT. Rennes : APIB, 1984, rééd p. 29 [Exposition. 1975]. Les malouinières : exposition itinérante, organisée avec le concours de la Société d'histoire et d'archéologie de Saint-Malo et de la ville de Saint-Malo, 1975. Réd Feuille cadastrale de la section E1 dite de Saint-Vincent. Levée par Demolon, géomètre, [1828 p. 365 Le département d'Ille-et-Vilaine. Histoire, Archéologie, Monuments. BANÉAT, Paul. Le . Françoise Hamon. Rennes : Commission régionale d'inventaire de Bretagne, 1975.
  • Demeure dite de la Motte-aux-Chauffs (Saint-Coulomb)
    Demeure dite de la Motte-aux-Chauffs (Saint-Coulomb) Saint-Coulomb - Motte aux Chauff - isolé - Cadastre : 1982 B 155-156
    titreCourant :
    Demeure dite de la Motte-aux-Chauffs (Saint-Coulomb)
    dates :
    1660 porte la date
    description :
    Souches de cheminée décalées au sud par rapport à l'axe du faitage ; baies décalées au nord dans le
    illustration :
    La 'Motte au Chauff' sur le Relevé des Côtes de France de 1775 IVR53_19993507351NUC Plan de situation sur le cadastre IVR53_20003506179NUC Plan de situation sur le cadastre de 1828 IVR53_20003506191NUC Vue générale de la façade principale IVR53_19753500355V Vue générale de la façade postérieure IVR53_19753500347V Détail des armoiries au-dessus de la porte d'entrée IVR53_19753500346X Détail d'une lucarne de la façade principale IVR53_19753500348X Vue générale de la salle-à manger : cheminée et lambris IVR53_19753500350V Vue de situation IVR53_19753500349V Départ de l'escalier IVR53_19753500354V
    dc_8c9ea02c-ed1c-4f2e-a52e-6e6ef6637292_1 :
    maison de type ternaire
    contenu :
    La Motte-aux-Chauffs, dont le logis porte la date de 1660, est le premier exemple de la maison de plaisance de plan et de composition symétriques ; il constitue l'archétype de la malouinière classique, dont le modèle se diffuse rapidement dans le Clos-poulet : au Petit-Lévy à Paramé en 1667, au Blessin à
    partiesConstituantesNonEtudiees :
    clôture de jardin
    historique :
    La Motte aux Chauff datée 1660 constitue l'archétype de la petite malouinière 'classique' dont le modèle, de plan et de composition symétriques, se diffuse dans le Clos Poulet : au Blessin à Saint-Méloir
    referenceDocumentaire :
    artistiques de la France. Région Bretagne ; par Roger BARRIE et Jean-Jacques RIOULT. Rennes : APIB, 1984, rééd p. 18 [Exposition. 1975]. Les malouinières : exposition itinérante, organisée avec le concours de la Société d'histoire et d'archéologie de Saint-Malo et de la ville de Saint-Malo, 1975. Réd Feuille cadastrale de la section B1 dite du bourg. Levée par Demolon, géomètre, [1828], échelle 1 p. 358 Le département d'Ille-et-Vilaine. Histoire, Archéologie, Monuments. BANÉAT, Paul. Le . Françoise Hamon. Rennes : Commission régionale d'inventaire de Bretagne, 1975.
  • Demeure dite de la Ville-es-Treux (Saint-Coulomb)
    Demeure dite de la Ville-es-Treux (Saint-Coulomb) Saint-Coulomb - Ville es Treux - isolé - Cadastre : 1982 D 14
    titreCourant :
    Demeure dite de la Ville-es-Treux (Saint-Coulomb)
    dates :
    1696 porte la date
    illustration :
    Plan de situation sur le cadastre de 1828 IVR53_20003506193NUC La Ville es Treux protégé à l'est par un alignement de chênes verts au deuxième plan Vue générale de la façade sud IVR53_19753500383V Situation sur le cadastre IVR53_20003506232NUC Souche de cheminée IVR53_19753500384V Le logis : vue partielle sud-ouest IVR53_19993507215NUCA Détail : souche de cheminée et lucarne IVR53_19993507216NUCA
    contenu :
    fin du XVIIIe siècle. Malgré la scansion rigoureuse des lucarnes dans le toit, le décalage d'une travée et les baies de modules différents révèlent la persistance d'une habitude ancienne de percer les Dès 1660, la Ville-ès-Treux illustre l'allure générale des malouinières qui persistera jusqu'à la
    historique :
    Malouinière de la fin du 17e siècle [souche de cheminées datée 1696], présentant une composition de façade dissymétrique révélatrice d'une habitude ancienne, révolue ailleurs, par exemple à la Motte aux
    referenceDocumentaire :
    artistiques de la France. Région Bretagne ; par Roger BARRIE et Jean-Jacques RIOULT. Rennes : APIB, 1984, rééd p. 18 [Exposition. 1975]. Les malouinières : exposition itinérante, organisée avec le concours de la Société d'histoire et d'archéologie de Saint-Malo et de la ville de Saint-Malo, 1975. Réd Feuille cadastrale de la section B2 dite du Bourg. Levée par Demolon, géomètre, [1828], échelle 1 DE LA France, BARRIE, Roger, RIOULT, Jean-Jacques. Région Bretagne. Les malouinières - Ille-et . Françoise Hamon. Rennes : Commission régionale d'inventaire de Bretagne, 1975.
  • Demeure dite Le Vieux Prieuré, Saint-Vincent (Saint-Coulomb)
    Demeure dite Le Vieux Prieuré, Saint-Vincent (Saint-Coulomb) Saint-Coulomb - Saint-Vincent - en écart - Cadastre : 1982 S 216-217
    titreCourant :
    Demeure dite Le Vieux Prieuré, Saint-Vincent (Saint-Coulomb)
    illustration :
    Plan de situation sur le cadastre de 1828 : parcelle 366 IVR53_20003506208NUC Situation sur le cadastre IVR53_20003506238NUC
    dc_8c9ea02c-ed1c-4f2e-a52e-6e6ef6637292_1 :
    maison de type ternaire
    historique :
    Petite maison du 18e siècle s'inspirant d'un très petit modèle de malouinière. L'appellation du logis indique une relation probable avec la chapelle toute proche. S'agissait-il du logis du prêtre ?
  • Demeure, la Bréarde (Saint-Coulomb)
    Demeure, la Bréarde (Saint-Coulomb) Saint-Coulomb - la Bréarde - isolé - Cadastre : 1982 D 253
    titreCourant :
    Demeure, la Bréarde (Saint-Coulomb)
    illustration :
    Plan de situation sur le cadastre de 1982 IVR53_20003506212NUC Plan de situation sur le cadastre de 1828 IVR53_20003506193NUC Détail : rampe de l'escalier IVR53_19993507127NUCA
    dc_8c9ea02c-ed1c-4f2e-a52e-6e6ef6637292_1 :
    maison de type ternaire
    historique :
    Présentant une composition de façade dissymétrique, suivant une habitude ancienne, et une toiture à
    localisation :
    Saint-Coulomb - la Bréarde - isolé - Cadastre : 1982 D 253
    referenceDocumentaire :
    Feuille cadastrale de la section B2 dite du Bourg. Levée par Demolon, géomètre, [1828], échelle 1
  • Demeure, la Ville Poulet (Saint-Coulomb)
    Demeure, la Ville Poulet (Saint-Coulomb) Saint-Coulomb - la Ville Poulet - isolé - Cadastre : 1982 N 45-47
    titreCourant :
    Demeure, la Ville Poulet (Saint-Coulomb)
    illustration :
    Plan de stuation sur le cadastre de 1982 IVR53_20003506211NUC Plan de situation sur le cadastre de 1828 IVR53_20003506201NUC Vue de situation nord IVR53_20003500774XA
    dc_8c9ea02c-ed1c-4f2e-a52e-6e6ef6637292_1 :
    maison de type ternaire
    historique :
    hauteur de la toiture, la largeur des souches de cheminées plaident pour un modèle assez tardif dans le Bel ensemble du 18e siècle réunissant une ferme et un grand logis de type malouinière. La faible
    localisation :
    Saint-Coulomb - la Ville Poulet - isolé - Cadastre : 1982 N 45-47
    referenceDocumentaire :
    Feuille cadastrale de la section D1 dite de la Tiolais. Levée par Demolon, géomètre, [1828
  • Les manoirs, châteaux et demeures sur la commune de Saint-Coulomb
    Les manoirs, châteaux et demeures sur la commune de Saint-Coulomb Saint-Coulomb
    titreCourant :
    Les manoirs, châteaux et demeures sur la commune de Saint-Coulomb
    illustration :
    La Fosse Hingant IVR53_20003500800XA
    contenu :
    « Dès la fin du XVIe siècle, les bourgeois de Saint-Malo, enrichis dans le grand commerce maritime assez beaux, le pays est montagneux et rempli de quantité de vallons comme il est marqué dans la carte villages ; aussi bien que de belles maisons de plaisance, comme le Lupin, la Motte aux Chauff, la Ville l'espace de la cour de celui du jardin (il n'y a pratiquement qu'une seule exception : le château du Bosc à Blanc, à Launay-Ravilly, la Chipaudière, le Vaulérault - la cuisine, dans le corps de logis principal ou recouper un volume simple de quatre murs) : c'est le cas par exemple au Puits-Sauvage et à la Ville Azé de quelques rares édifices (la Chipaudière, le Bosc, le Mur Blanc). - les cheminées : elles sont du Japon, les porcelaines de la Compagnie des Indes, les faïences de Rouen, dont le rôle était dès s'étend de façon générale à toute la bourgeoisie malouine de la fin du XVIe à celle du XVIIe siècle . L'ingénieur Picot en fait en 1703 la description suivante : « Les environs de Saint-Malo du côté de l'Est sont
    referenceDocumentaire :
    [Exposition. 1975]. Les malouinières : exposition itinérante, organisée avec le concours de la Société d'histoire et d'archéologie de Saint-Malo et de la ville de Saint-Malo, 1975. Réd. Françoise Hamon t. 2, p. 733-756 LESPAGNOL, André. Messieurs de Saint-Malo ; une élite négociante au temps de Louis XIV. Rennes : Presses Universitaires de Rennes, 1997. Les malouinières, Ille-et-Vilaine. Inventaire général des monuments et des richesses artistiques de la France. Région Bretagne ; par Roger BARRIE et Jean-Jacques RIOULT. Rennes : APIB, 1984, rééd. 1997 . Rennes : Commission régionale d'inventaire de Bretagne, 1975.
  • Demeure, la Grande Gatinais (Saint-Coulomb)
    Demeure, la Grande Gatinais (Saint-Coulomb) Saint-Coulomb - la Grande Gatinais - en écart - Cadastre : 1982 R 6-9
    titreCourant :
    Demeure, la Grande Gatinais (Saint-Coulomb)
    illustration :
    Plan de situation sur le cadastre de 1828 : parcelle 295 IVR53_20003506206NUC Situation sur le cadastre IVR53_20003506225NUC Vue de situation sud-ouest IVR53_19993507040NUCA A l'étage, une cheminée sur le pignon est IVR53_19993507041NUCA
    historique :
    Cette petite demeure de plan carré, couverte d'un toit en pavillon, est assimilable aux 'maisons des champs' du type 'vide-bouteilles' précédant les modèles de malounière de plan plus développé.
    localisation :
    Saint-Coulomb - la Grande Gatinais - en écart - Cadastre : 1982 R 6-9
    referenceDocumentaire :
    Feuille cadastrale de la section E1 dite de Saint-Vincent. Levée par Demolon, géomètre, [1828
  • Demeure, la Basse Rue (Saint-Coulomb)
    Demeure, la Basse Rue (Saint-Coulomb) Saint-Coulomb - la Basse Rue - isolé - Cadastre : 1982 L 210
    titreCourant :
    Demeure, la Basse Rue (Saint-Coulomb)
    dates :
    1687 porte la date
    illustration :
    Plan de situation sur le cadastre IVR53_20003506178NUC Situation sur le cadastre 'napoléonien' IVR53_20003506249NUC
    dc_8c9ea02c-ed1c-4f2e-a52e-6e6ef6637292_1 :
    maison de type ternaire
    historique :
    développées qui aboutiront à la formation de la 'malouinière'.
    localisation :
    Saint-Coulomb - la Basse Rue - isolé - Cadastre : 1982 L 210
  • Demeure, la Ville es Offran (Saint-Coulomb)
    Demeure, la Ville es Offran (Saint-Coulomb) Saint-Coulomb - la Ville es Offran - en écart - Cadastre : 1982 S 267
    titreCourant :
    Demeure, la Ville es Offran (Saint-Coulomb)
    dates :
    1670 porte la date
    illustration :
    'La Ville Les Offrands' sur le Relevé des Côtes de France de 1775 IVR53_19993507112NUC Plan de situation sur le cadastre de 1828 : parcelle 247 IVR53_20003506207NUC Vue générale de la façade sud IVR53_19753500389V Vue générale de la façade sud IVR53_19753500393VA Vue générale de la façade nord IVR53_19753500391V Vue partielle des pavillons des communs au sud de la propriété IVR53_19993507068NUCA Puits sur la clôture de l'extrémité nord du jardin IVR53_19993507066NUCA Situation sur le cadastre IVR53_20003506221NUC Vue de situation sud-est IVR53_19993507047NUCA Vue générale depuis le sud-ouest IVR53_19753500392V
    partiesConstituantesNonEtudiees :
    clôture de jardin
    historique :
    logis de 1670, au 19e siècle, par la construction de corps de liaison. Une pièce d'archive de 1756 Au 18e siècle, la Ville es Offran présentait deux pavillons indépendants qui ont été reliés au signale dans le jardin une tonnelle couverte d'ardoise avec charpente à l'impériale ; le pavillon à l'est
    localisation :
    Saint-Coulomb - la Ville es Offran - en écart - Cadastre : 1982 S 267
    referenceDocumentaire :
    artistiques de la France. Région Bretagne ; par Roger BARRIE et Jean-Jacques RIOULT. Rennes : APIB, 1984, rééd p. 20 [Exposition. 1975]. Les malouinières : exposition itinérante, organisée avec le concours de la Société d'histoire et d'archéologie de Saint-Malo et de la ville de Saint-Malo, 1975. Réd Feuille cadastrale de la section E1 dite de Saint-Vincent. Levée par Demolon, géomètre, [1828 p. 365 Le département d'Ille-et-Vilaine. Histoire, Archéologie, Monuments. BANÉAT, Paul. Le . Françoise Hamon. Rennes : Commission régionale d'inventaire de Bretagne, 1975.
  • Demeure, Blanguenon (Saint-Coulomb)
    Demeure, Blanguenon (Saint-Coulomb) Saint-Coulomb - Blanguenon - en écart - Cadastre : 1982 S 467
    illustration :
    Plan de situation sur le cadastre de 1982 IVR53_20003506216NUC 'Blanchon' sur le Relevé des Côtes de France de 1775 IVR53_19993507113NUC Plan de situation sur le cadastre de 1828 IVR53_20003506209NUC Mur nord de la partie accolée au logis principal ouest IVR53_19993507105NUCA Vue de situation sud IVR53_20003500770XA Les portes d'accès à la cour IVR53_19993507089NUCA Un cadran solaire sur le rampant du pignon ouest IVR53_19993507104NUCA
    historique :
    Remarquable 'maison des champs', atypique dans le paysage architectural local : son portail crénelé est unique, son logis de plan massé couvert d'une toiture à deux pans se distingue des petites
    referenceDocumentaire :
    Feuille cadastrale de la section E1 dite de Saint-Vincent. Levée par Demolon, géomètre, [1828
  • Demeure, Saint-Vincent (Saint-Coulomb)
    Demeure, Saint-Vincent (Saint-Coulomb) Saint-Coulomb - Saint-Vincent - en écart - Cadastre : 1982 R 71,79
    illustration :
    La toiture en pavillon au-dessus des arbres dans le jardin clos IVR53_20003500651XA Situation sur le cadastre IVR53_20003506236NUC Vue partielle sur le pignon est IVR53_19993507078NUCA
    historique :
    Petite demeure, semblable à un type précoce de malouinière ; comparable au 'vide-bouteilles' de la Grande Gatinais, par exemple. Avec sa haute toiture à croupe et ses souches de cheminées hautes et minces épaulées de contreforts à glacis, cette demeure offre quelques unes des caractéristiques des malouinières.
  • Demeure, Roz Ven (Saint-Coulomb)
    Demeure, Roz Ven (Saint-Coulomb) Saint-Coulomb - Roz Ven - isolé - Cadastre : 1982 A 95
    illustration :
    Vue générale nord de puis la plage de la Touesse IVR53_20003501053XA Paysage : plage de la Touesse au premier plan IVR53_20003501027XA
    dc_8c9ea02c-ed1c-4f2e-a52e-6e6ef6637292_1 :
    maison de type ternaire
    historique :
    d'une tour de plan carré sur le pignon ouest. Cette maison, consacrée à la villégiature, a abrité l'écrivain Colette lors de ses fréquents séjours en Bretagne au début du 20e siècle. Le roman le Blé en herbe
  • Demeure dite des Courtils-Launay (Saint-Coulomb)
    Demeure dite des Courtils-Launay (Saint-Coulomb) Saint-Coulomb - les Courtils Launay - isolé - Cadastre : 1982 T 136
    dates :
    1724 porte la date
    illustration :
    La ferme au nord de la malouinière IVR53_19993507118NUCA Vue de situation sud IVR53_20003500789XA Vue de situation nord IVR53_19993507122NUCA Vue intérieure : cheminée de l'ancienne cuisine IVR53_19753500379V Vue intérieure : départ de l'escalier IVR53_19753500375V Vue intérieure : départ de l'escalier IVR53_19753500382V
    precisionsProtection :
    Façades et toitures du logis et du bâtiment des communbes, ainsi que l'escalier du logis et le mur de l'enceinte (cad. T 136 à 138) : inscription par arrêté du 3 août 1993.
    contenu :
    , comme la façade sud avec sa recherche rythmique (en dépit des quatre travées : le nombre pair de travées  ; une porte percée dans le mur est de la salle permet de communiquer avec la cuisine. Les modifications siècle, percement des deux baies du rez-de-chaussée) et au décor compliquent encore le problème : si la siècle au palier du second étage soulève le problème de la datation de cet édifice. Est-ce une Catherine Hervé-Commereuc, à l'occasion de la Commisssion régionale du patrimoine historique à la même époque. Certains aspects sont bien représentatifs de leur architecture et de leur décor est presque inconnu dans les malouinières, car il ne permet pas de mettre en valeur la travée axiale ) ; la modénature des baies sans harpages en arcs segmentaires et des lucarnes ; le toit à croupe rythmé ´architecture manoriale : le grand salon occupe la moitié ouest du logis, tandis que l´escalier, puis la salle sculpté. La cuisine se trouve reléguée dans l´ancien manoir, situé dans le prolongement du logis, à l´est
    historique :
    Datée 1724, cette malouinière se distingue, sensiblement, par une composition de façade présentant
    referenceDocumentaire :
    p. 24 [Exposition. 1975]. Les malouinières : exposition itinérante, organisée avec le concours de la Société d'histoire et d'archéologie de Saint-Malo et de la ville de Saint-Malo, 1975. Réd . Françoise Hamon. Rennes : Commission régionale d'inventaire de Bretagne, 1975.
  • Demeure, Saint-Vincent (Saint-Coulomb)
    Demeure, Saint-Vincent (Saint-Coulomb) Saint-Coulomb - Saint-Vincent - en écart - Cadastre : 1982 S 209,210
    illustration :
    Plan de situation sur le cadastre de 1828 : parcelle 368 IVR53_20003506208NUC Situation sur le cadastre IVR53_20003506239NUC
    historique :
    La toiture haute, les souches de cheminées élancées révèlent une malouinière peu connue du 18e
  • Demeure, les Barreaux (Saint-Coulomb)
    Demeure, les Barreaux (Saint-Coulomb) Saint-Coulomb - les Barreaux - isolé - Cadastre : 1982 T 125
    illustration :
    Plan de situation sur le cadastre IVR53_20003506184NUC Vue de situation est IVR53_20003501043XA
    dc_8c9ea02c-ed1c-4f2e-a52e-6e6ef6637292_1 :
    maison de type ternaire
    historique :
    Intéressant petit modèle de malouinière comparable à la Ville Azé tout proche, mais d'une époque
1