Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
  • Toutes les personnalités
  • Tous les départements
  • Toutes les illustrations
  • Tous les types
Résultats 1 à 4 sur 4 - triés par pertinence
  • Demeure dite de la Motte-aux-Chauffs (Saint-Coulomb)
    Demeure dite de la Motte-aux-Chauffs (Saint-Coulomb) Saint-Coulomb - Motte aux Chauff - isolé - Cadastre : 1982 B 155-156
    titreCourant :
    Demeure dite de la Motte-aux-Chauffs (Saint-Coulomb)
    dates :
    1660 porte la date
    description :
    Souches de cheminée décalées au sud par rapport à l'axe du faitage ; baies décalées au nord dans le
    illustration :
    La 'Motte au Chauff' sur le Relevé des Côtes de France de 1775 IVR53_19993507351NUC Plan de situation sur le cadastre IVR53_20003506179NUC Plan de situation sur le cadastre de 1828 IVR53_20003506191NUC Vue générale de la façade principale IVR53_19753500355V Vue générale de la façade postérieure IVR53_19753500347V Détail des armoiries au-dessus de la porte d'entrée IVR53_19753500346X Détail d'une lucarne de la façade principale IVR53_19753500348X Vue générale de la salle-à manger : cheminée et lambris IVR53_19753500350V Vue de situation IVR53_19753500349V Départ de l'escalier IVR53_19753500354V
    dc_8c9ea02c-ed1c-4f2e-a52e-6e6ef6637292_1 :
    maison de type ternaire
    contenu :
    La Motte-aux-Chauffs, dont le logis porte la date de 1660, est le premier exemple de la maison de plaisance de plan et de composition symétriques ; il constitue l'archétype de la malouinière classique, dont le modèle se diffuse rapidement dans le Clos-poulet : au Petit-Lévy à Paramé en 1667, au Blessin à
    partiesConstituantesNonEtudiees :
    clôture de jardin
    historique :
    La Motte aux Chauff datée 1660 constitue l'archétype de la petite malouinière 'classique' dont le modèle, de plan et de composition symétriques, se diffuse dans le Clos Poulet : au Blessin à Saint-Méloir
    referenceDocumentaire :
    artistiques de la France. Région Bretagne ; par Roger BARRIE et Jean-Jacques RIOULT. Rennes : APIB, 1984, rééd p. 18 [Exposition. 1975]. Les malouinières : exposition itinérante, organisée avec le concours de la Société d'histoire et d'archéologie de Saint-Malo et de la ville de Saint-Malo, 1975. Réd Feuille cadastrale de la section B1 dite du bourg. Levée par Demolon, géomètre, [1828], échelle 1 p. 358 Le département d'Ille-et-Vilaine. Histoire, Archéologie, Monuments. BANÉAT, Paul. Le . Françoise Hamon. Rennes : Commission régionale d'inventaire de Bretagne, 1975.
  • Demeure, la Ville es Offran (Saint-Coulomb)
    Demeure, la Ville es Offran (Saint-Coulomb) Saint-Coulomb - la Ville es Offran - en écart - Cadastre : 1982 S 267
    titreCourant :
    Demeure, la Ville es Offran (Saint-Coulomb)
    dates :
    1670 porte la date
    illustration :
    'La Ville Les Offrands' sur le Relevé des Côtes de France de 1775 IVR53_19993507112NUC Plan de situation sur le cadastre de 1828 : parcelle 247 IVR53_20003506207NUC Vue générale de la façade sud IVR53_19753500389V Vue générale de la façade sud IVR53_19753500393VA Vue générale de la façade nord IVR53_19753500391V Vue partielle des pavillons des communs au sud de la propriété IVR53_19993507068NUCA Puits sur la clôture de l'extrémité nord du jardin IVR53_19993507066NUCA Situation sur le cadastre IVR53_20003506221NUC Vue de situation sud-est IVR53_19993507047NUCA Vue générale depuis le sud-ouest IVR53_19753500392V
    partiesConstituantesNonEtudiees :
    clôture de jardin
    historique :
    logis de 1670, au 19e siècle, par la construction de corps de liaison. Une pièce d'archive de 1756 Au 18e siècle, la Ville es Offran présentait deux pavillons indépendants qui ont été reliés au signale dans le jardin une tonnelle couverte d'ardoise avec charpente à l'impériale ; le pavillon à l'est
    localisation :
    Saint-Coulomb - la Ville es Offran - en écart - Cadastre : 1982 S 267
    referenceDocumentaire :
    artistiques de la France. Région Bretagne ; par Roger BARRIE et Jean-Jacques RIOULT. Rennes : APIB, 1984, rééd p. 20 [Exposition. 1975]. Les malouinières : exposition itinérante, organisée avec le concours de la Société d'histoire et d'archéologie de Saint-Malo et de la ville de Saint-Malo, 1975. Réd Feuille cadastrale de la section E1 dite de Saint-Vincent. Levée par Demolon, géomètre, [1828 p. 365 Le département d'Ille-et-Vilaine. Histoire, Archéologie, Monuments. BANÉAT, Paul. Le . Françoise Hamon. Rennes : Commission régionale d'inventaire de Bretagne, 1975.
  • Demeure dite la Grand Tour, 24 rue Jean de Gennes (Gennes-sur-Seiche)
    Demeure dite la Grand Tour, 24 rue Jean de Gennes (Gennes-sur-Seiche) Gennes-sur-Seiche - 24 rue Jean de Gennes - en village - Cadastre : 1986 B2
    titreCourant :
    Demeure dite la Grand Tour, 24 rue Jean de Gennes (Gennes-sur-Seiche)
    dates :
    1653 porte la date
    illustration :
    La tour IVR53_20023518090NUCA
    historique :
    linteau de la porte du pignon ouest M.IV.T / MALET / 1653, la maison a probablement été remaniée au milieu du 19e siècle. Parmi les demeures du 17e siècle conservées dans le village, la présente se distingue Datant du 3e quart du 17e siècle comme l'indique l'inscription concernant le commanditaire sur le par l'ensemble des communs qui la composent au sein d'une cour fermée.
    localisation :
    Gennes-sur-Seiche - 24 rue Jean de Gennes - en village - Cadastre : 1986 B2
  • Demeure, 17 rue du Belêtre (La Gouesnière)
    Demeure, 17 rue du Belêtre (La Gouesnière) Gouesnière (La) - 17 rue du Belêtre - en village
    titreCourant :
    Demeure, 17 rue du Belêtre (La Gouesnière)
    dates :
    1673 porte la date
    description :
    sont en gros appareil régulier de granite. La porte d'entrée porte la date de 1673 sur la traverse. Le La maçonnerie de cette demeure est recouverte d'un enduit blanc. Les encadrements des ouvertures
    cadresEtude :
    inventaire préliminaire La Gouesnière
    illustration :
    Vue du pignon et de l'arrière IVR53_20073507664NUCA
    historique :
    Cette demeure s'appelle le Grand Belestre, elle jouxte l'ancien manoir du Petit Belestre. Elle a un type extérieur de malouinière et fut construite en 1673 par François Maingard, sieur de Belestre.
    localisation :
    Gouesnière (La) - 17 rue du Belêtre - en village
    referenceDocumentaire :
    Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Collection : Le patrimoine des communes de France VIEL, Joseph, La Gouesnière et Bonaban, Rennes : Rue des Scribes, 1986.
1