Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
  • Tous les départements
  • Toutes les illustrations
  • Tous les types
Résultats 1 à 20 sur 1 725 - triés par pertinence
  • Le bourg de la commune de Botsorhel
    Le bourg de la commune de Botsorhel Botsorhel - bâti dense
    titreCourant :
    Le bourg de la commune de Botsorhel
    illustration :
    Carte - le bourg de Botsorhel en 1838 (sources : cadastre napoléonien) IVR53_20152908556NUCA Carte - le bourg de Botsorhel en 1950 (sources : photographies aériennes 1950 Carte - le bourg de Botsorhel en 2015 (sources : cadastre) IVR53_20152908558NUCA Carte postale ancienne : Botsorhel, bourg, vue aérienne de la place de l'église Carte postale ancienne : Botsorhel, bourg, place de l'église, maison vers 1900 Carte postale ancienne : Botsorhel, bourg, maison et café place de l'église IVR53_20152908586NUCA Carte postale ancienne, début 20e siècle : Botsorhel, bourg, fontaine et lavoir de Kerizella Botsorhel, bourg : fontaine et lavoir de Kerizella, 18e et 19e siècles IVR53_20152908568NUCA Botsorhel, bourg, venelle du château : maison de maître, début 20e siècle IVR53_20152908571NUCA Botsorhel, bourg, place de l'église : maison, 2e moitié 19e siècle IVR53_20152908573NUCA
    historique :
    ans a doublé. Le bourg concentre tout au long du 19e siècle la majeure partie de la population de la et un agrandissement principalement le long de la route vers le Ponthou au nord, et Guerlesquin au Comme bon nombre de bourgs ruraux du Finistère, le bourg de Botsorhel a connu un renouvellement de . Depuis une cinquantaine d’années, le bourg a connu un décalage de l’habitat vers une zone pavillonaire accompagné d’un étalement urbain. De la forme du bourg et des édifices antérieurs au 19e siècle, il ne reste certainement d’anciennes exploitations agricoles, sont implantés au sud, au sud-est et à l’est. Proche de la parties les plus anciennes remontent au 18e siècle. La maison à avancée route de Ker Huella, à l’est , reconstruite au 19e siècle, est encore entourée de dépendances datables du 18e siècle. La disposition du bourg avant le 19e siècle était tout à fait différente de l’organisation de l’habitat actuel, centré autour de 1841 et 1901, la population du bourg passe de 160 à 260 individus. Les dénombrements de population
  • Le bourg de la commune de Plougonven
    Le bourg de la commune de Plougonven Plougonven - bâti dense
    titreCourant :
    Le bourg de la commune de Plougonven
    illustration :
    Plougonven, bourg - Ancienne dépendance de la ferme de Pors an Nuijen au sud de l'enclos paroissial Plougonven, bourg - Maison, 19e siècle, place de la Résistance IVR53_20152908828NUCA Plougonven, bourg - Maison, 18e siècle, place de la Résistance IVR53_20152908829NUCA Plougonven, bourg - Maison, 19e siècle, le rez-de-chaussée a été remanié au 20e siècle Carte de l'évolution de l'implantation du bâti du bourg de Plougonven IVR53_20152908834NUCA Carte générale du bourg de Plougonven en 1970 IVR53_20152908840NUCA Carte générale d'évolution de l'implantation du bâti du bourg de Plougonven - bâti apparu entre Carte générale d'évolution de l'implantation du bâti du bourg de Plougonven - bâti apparu entre Plougonven, bourg - Ancienne maison noble de Monvouloir, remaniée, détail du pignon, vue depuis Plougonven, bourg - Ancienne maison noble de Monvouloir, remaniée, façade sud IVR53_20152908821NUCA
    historique :
    urbain. Le bourg ancien De la forme du bourg et des édifices antérieurs au 19e siècle, il ne reste que par des petites fenêtres. La disposition du bourg avant le 19e siècle était tout à fait différente de long du 19e siècle la majeure partie de la population de la commune spécialisée dans le commerce et 1920-1930, surtout à l’ouest sur la route menant vers Plourin et le nouveau sanatorium de Guervenan « pavillonnaires », bordant le chemin. Évolution urbaine du bourg A partir de 1950, la vocation commerciale et agricoles, murs en béton ou parpaings de béton, reproduction de styles régionalistes… Le décalage de la Le bourg de Plougonven est situé sur un promontoire culminant à 180 mètres d’altitude, dernier relief accentué entre la partie est des monts d’Arrée, au sud de la commune, s’adoucissant progressivement jusqu’à Morlaix, au nord. L’église paroissiale en est le point le plus élevé. Comme bon nombre de bourgs ruraux du Finistère, le bourg de Plougonven a connu un renouvellement de son habitat quasi total
  • Maison, le Pré (La Chapelle-de-Brain)
    Maison, le Pré (La Chapelle-de-Brain) Chapelle-de-Brain (La) - le Pré - en écart - Cadastre : 1847 L3 1389-1392 1984 YK 170, 172
    titreCourant :
    Maison, le Pré (La Chapelle-de-Brain)
    cadresEtude :
    inventaire préliminaire La Chapelle-de-Brain
    dc_8c9ea02c-ed1c-4f2e-a52e-6e6ef6637292_3 :
    incertitude ; l'hypothèse concerne la 1ère destination de l'ouvrage, une maison ; la description l'état transformé, la maison devenue ferme avec le haut surcroit
    illustration :
    Plan de situation sur le cadastre actuel IVR53_20013514606NUC Ouvrage parcelle 1392 sur le cadastre de 1847 IVR53_20013514562NUC
    historique :
    à l'étage et la tour d'escalier, en demi hors-oeuvre, visible sur le cadastre de 1847, fût supprimée Maison de la limite du 16e siècle et du 17e siècle(?) disposant probablement, lors de sa conception , de chambres à l'étage. Cette distribution, notable à l'époque, fût remaniée à l'occasion de la affectation probable de la maison en ferme au 19e siècle. Sur la façade nord, des portes hautes furent percées lors de la transformation de l'étage en grenier.
    localisation :
    Chapelle-de-Brain (La) - le Pré - en écart - Cadastre : 1847 L3 1389-1392 1984 YK 170, 172
    referenceDocumentaire :
    Feuille cadastrale de la section L3 dite de la Lande, par Leblanc géomètre, [1847], échelle 1/1000e
  • Maison, la Croix de Bois (Le Pertre)
    Maison, la Croix de Bois (Le Pertre) Pertre (Le) - la Croix de Bois - en écart - Cadastre : 1986 AD
    titreCourant :
    Maison, la Croix de Bois (Le Pertre)
    description :
    Plan rectangulaire. Parti haut : présence d'un étage carré. Gros oeuvre en moellons de granite , encadrements des ouvertures en pierre de taille.
    cadresEtude :
    inventaire préliminaire Le Pertre
    illustration :
    Vue générale de la façade sur rue IVR53_20023517725NUCA Vue générale de la façade sur rue IVR53_20023517726NUCA Vue générale de la façade arrière IVR53_20023517727NUCA
    historique :
    . La façade sur rue possède une niche à statue de la Vierge. Léon Chapelle mentionne à cet endroit une Cette maison de dimension importante a été remaniée à des périodes différentes et présente des difficultés de lecture. Il se peut qu'elle abrite plusieurs logements qui pourraient remonter au 17e siècle famille Souvigné dont le père Julien meurt en 1669. Il avait deux fils prêtres dont un au Pertre et
    localisation :
    Pertre (Le) - la Croix de Bois - en écart - Cadastre : 1986 AD
  • Maison, ruelle de la Rousselière (Le Pertre)
    Maison, ruelle de la Rousselière (Le Pertre) Pertre (Le) - ruelle de la Rousselière - en village - Cadastre : 1986 AB 68
    titreCourant :
    Maison, ruelle de la Rousselière (Le Pertre)
    description :
    le rez-de-chaussée et en brique pour l'étage. Gros oeuvre en moellons de granite. Les encadrements des ouvertures sont en pierre de taille pour
    cadresEtude :
    inventaire préliminaire Le Pertre
    historique :
    Maison modeste de la 2e moitié du 19e siècle située au fond d'une impasse. Collage d'un appentis à
    localisation :
    Pertre (Le) - ruelle de la Rousselière - en village - Cadastre : 1986 AB 68
  • Maison, la Croix de Bois (Le Pertre)
    Maison, la Croix de Bois (Le Pertre) Pertre (Le) - la Croix de Bois - en écart - Cadastre : 1986 AD
    titreCourant :
    Maison, la Croix de Bois (Le Pertre)
    description :
    Gros oeuvre en moellons enduit. Encadrement des ouvertures en pierre de taille de granite. Décor de
    cadresEtude :
    inventaire préliminaire Le Pertre
    historique :
    de café. le décor extérieur, corniche, fenêtres a pans coupés, pilastres sont dans un style art déco Ferme du 19e siècle entièrement reprise pour le logis vers 1945. A cette époque une pièce servait
    localisation :
    Pertre (Le) - la Croix de Bois - en écart - Cadastre : 1986 AD
  • Maison, le Courtil de la Loge (Paimpont)
    Maison, le Courtil de la Loge (Paimpont) Paimpont - le Courtil de la Loge - isolé - Cadastre : 2000 E3
    titreCourant :
    Maison, le Courtil de la Loge (Paimpont)
    canton :
    Plélan-le-Grand
    historique :
    La maison est l'un des cinq logis recensés en terre dans la commune.
    localisation :
    Paimpont - le Courtil de la Loge - isolé - Cadastre : 2000 E3
  • Le patrimoine maritime de la Ria d'Etel
    Le patrimoine maritime de la Ria d'Etel
    titreCourant :
    Le patrimoine maritime de la Ria d'Etel
    annexe :
    20095606393NUCB : Archives communales de Plouhinec 20095606239NUCB : Archives communales de
    illustration :
    Plouhinec, entrée de la rivière, mât Fenoux remployé sur le nouveau sémaphore IVR53_20105607513NUCA Plouhinec. Le Vieux Passage : vue du village prise de la côte au sud et ilôt de Miniavec Plouhinec. Le Vieux Passage, rue de la Montagne, maison de marin, fin 19e siècle Plouhinec. Le Magouer, ancienne conserverie portant la date de 1852 IVR53_20095600183NUCA Etel, la glacière et le canot de sauvetage IVR53_20065600210NUCA Plouhinec : emplacement du moulin du Bisconte et de la digue de Kerichard (Plan cadastral 1837 Plouhinec. Le Magouer. Demande de concession ostréicole, 1899 : détail. Plan des cales Penaud et Landévant, moulin à marée de la Demi-Ville IVR53_20095600269NUCA Landévant, moulin à marée de la Demi-Ville IVR53_20095600270NUCA Plouhinec. Feu d'entrée de la rivière et vue sur Etel IVR53_20105600550NUCA
    contenu :
    , avec le développement de la pêche sardinière puis thonière, et de l´ostréiculture. Dans l´ensemble Bordeaux. Elle est appelée « Etablissement pour confire la sardine » sur le plan cadastral d´Étel de 1850 contribué à la mise en place de nouveaux quais, tels Rodel en 1848, le relais étant pris tardivement par l poissons est construite à cet effet en 1888. La Seconde Guerre mondiale sonne le glas de la grande pêche à la pêche côtière. Depuis le mois d´août 1947 pourtant, une nouvelle fabrique de glace dont la de la traditionnelle cale de lancement sur rails. Dans l´abri, le canot et son système de mise en l protestation de ce propriétaire de la presqu'île de La Forest dont le conseil municipal de Locoal-Mendon se fait l'écho en 1899 : "Monsieur Gaudin, propriétaire à La Forest attire l'attention de Monsieur le dire dans le port d´Etel. Les intéressés à la libre pratique de ces terrains ont lors des enquêtes ´intérêt des pêcheurs et des pauvres et à la commodité de la navigation ». Encore plus intéressant est le
    referenceDocumentaire :
    A. D. Morbihan. Série 4S. Fond de la préfecture. 4S 3136. Pêches maritimes. 1846-1857. 4S 3137 A. D. Morbihan. 2O 169/1428. Plouhinec. Travaux communaux. 1913-1935. 1913 : Réparation du pont de A. M. Lorient. 5 Fi 12428. Mai 1951. Plouhinec. Moulin à marée de Beringue. Photographie A. M. Lorient. 5 Fi 12078. Vers 1945 ? Plouhinec. Moulin à marée de Beringue. Photographie
  • Le bourg de Langoat
    Le bourg de Langoat Langoat - - - en village - Cadastre :
    titreCourant :
    Le bourg de Langoat
    statut :
    propriété de la commune
    cadresEtude :
    inventaire topographique Communauté de communes du Haut Trégor
    illustration :
    Extrait du cadastre ancien de la commune de Langoat, 1836 : le bourg de Langoat (centre et est Langoat : le bourg, la place de l'Église depuis l'est, carte postale (collection particulière Langoat, le bourg (sud), rue de Bellevue : maison de maître inspirée des villas de la Côte de Langoat : le bourg et les commerces, la place de l'Église depuis l'est, photographie ancienne de Langoat : le bourg, la place de l'Église depuis l'ouest, carte postale (collection particulière Langoat : "le barbier de Langoat", carte postale de la collection Hamon à Guingamp (collection Langoat, le bourg : vue de la Place de l'Église vers le nord-est, signalétique en place. Dans le Langoat, le bourg : vue de la Place de l'Église vers le nord, alignement d'anciens magasins de Langoat, le bourg : vue de la Place de l'Église vers le sud, alignement d'anciens magasins de Langoat, le bourg : vue de la Place de l'Église depuis l'ouest et la rue des Ecoles. A gauche
    denominations :
    magasin de commerce débit de boissons
    contenu :
    ) ; - vers le sud (en direction de Kerlider) ; - dernièrement vers l'ouest-nord-ouest (au sud de la ligne Langoat est une commune rurale de 1 118 habitants. Le bourg historique, de morphologie en étoile de la cité. Aujourd'hui, agglomération de taille et de fonctions - notamment commerciales (lieu de marché) -, intermédiaire entre le village et la ville". L'étalement urbain est très marqué de maisons. De 1990 à 2013, la construction de plus de 160 logements neufs a été autorisé. Les activités de loisirs (notamment le terrain de foot) sont situées au nord immédiat de l'église. , correspond à un carrefour d'anciens chemins ; il est centré autour de l'église paroissiale et du presbytère , aujourd'hui mairie. Le bourg est excentré vers le nord-est. Il est définit comme une "Agglomération ou partie , après l’ancienne ferme de Coat Croas / Koad Kroaz) ; - vers l'est (Chapelle du Bois / Chapel ar C'hoad Kergaric – Le Launay). Plus on avance dans le temps, plus ces lotissements regroupent un nombre important
    referenceDocumentaire :
    De la terre à la source LE GRAND, Jean. (Association "Vivre à Langoat"). De la terre à la source Langoat et ses noms de lieux KERVELLA, Divi. (Association "Vivre à Langoat"). Langoat et ses noms de lieux. Brest, 2010, 113 p.
    airesEtudes :
    Schéma de cohérence territoriale du Trégor
  • Le bourg de Trémel
    Le bourg de Trémel Trémel - Le bourg - - en village - Cadastre :
    titreCourant :
    Le bourg de Trémel
    statut :
    propriété de la commune
    illustration :
    Extrait du cadastre ancien de la commune de Trémel, 1814 : le bourg (l'église et son ossuaire Extrait du cadastre ancien de la commune de Trémel, 1814 : le bourg (l'église et son ossuaire Extrait du cadastre ancien de la commune de Trémel, 1848 : le bourg (l'église et son ossuaire commerce sont implantés le long de la route) IVR53_20142205673NUCA Trémel : présentation de la commune (le bourg, la poste et l'église paroissiale), carte postale Trémel, le bourg (sud) : ancien presbytère. Il est datable de la 2e moitié du 19e siècle Trémel, le bourg (sud) : ancien presbytère. Il est datable de la 2e moitié du 19e siècle Trémel, le bourg : vue de la rue Beaumanoir depuis l'enclos paroissial IVR53_20152206037NUCA Trémel, le bourg : vue générale de la rue Beaumanoir depuis le sud IVR53_20152206039NUCA Trémel, le bourg : vue de la rue Beaumanoir depuis le sud (ancien café), photographie de 1970
    denominations :
    magasin de commerce débit de boissons
    contenu :
    petite agglomération. - de manière linéaire et ordonnée, à l'ouest et le long de la route : 16 bâtis dont sont : - au nord-est : Kerantraon (littéralement, le lieu habité de la vallée) composé d'une ferme (au l'église tréviale, des carrefours et le long de la principale voie de communication. En raison de la Hernot – est datée 1865. Plusieurs édifices sont datés dans le bourg : à l'ouest de la route, - au nord ) ; Plusieurs cartes postales montrent le bourg de Trémel au cours du 20e siècle : - la présence de devantures Dans les constructions du 17e au 20e siècle, le granite est omniprésent sous la forme de blocs de nombreux bâtiments sont actuellement désaffectés dans le bourg. La restitution des enduits anciens De une trève de la paroisse de Plestin. L'actuelle église était à l'origine une chapelle ou église tréviale. En 1814, le bourg de Trémel ne compte qu'une trentaine de bâtiments : fermes et dépendances grossièrement vers le sud. A l'est immédiat de l'église, en contrebas, une fontaine alimente un bassin dont le
    localisation :
    Trémel - Le bourg - - en village - Cadastre :
    airesEtudes :
    Schéma de cohérence territoriale du Trégor
  • Alignement de maisons, le Glébel (La Chapelle-de-Brain)
    Alignement de maisons, le Glébel (La Chapelle-de-Brain) Chapelle-de-Brain (La) - le Glébel - en écart - Cadastre : 1984 ZH
    titreCourant :
    Alignement de maisons, le Glébel (La Chapelle-de-Brain)
    dates :
    1921 porte la date
    cadresEtude :
    inventaire préliminaire La Chapelle-de-Brain
    historique :
    Alignement de logis du 19e siècle -à l'Est- et début du 20e siècle -à l'Ouest-. Partie modifiée au
    localisation :
    Chapelle-de-Brain (La) - le Glébel - en écart - Cadastre : 1984 ZH
  • Alignement de maisons, le Vault (La Chapelle-de-Brain)
    Alignement de maisons, le Vault (La Chapelle-de-Brain) Chapelle-de-Brain (La) - le Vault - en écart - Cadastre : 1984 ZI
    titreCourant :
    Alignement de maisons, le Vault (La Chapelle-de-Brain)
    cadresEtude :
    inventaire préliminaire La Chapelle-de-Brain
    historique :
    Oeuvres du patrimoine vernaculaire en grande partie à l'état de ruines.
    localisation :
    Chapelle-de-Brain (La) - le Vault - en écart - Cadastre : 1984 ZI
  • Alignement de maisons, le Tertre (La Chapelle-de-Brain)
    Alignement de maisons, le Tertre (La Chapelle-de-Brain) Chapelle-de-Brain (La) - le Tertre - en écart - Cadastre : 1984 YC
    titreCourant :
    Alignement de maisons, le Tertre (La Chapelle-de-Brain)
    cadresEtude :
    inventaire préliminaire La Chapelle-de-Brain
    historique :
    Oeuvre du patrimoine vernaculaire conservée modifiée ; ensemble de logis à salle unique disposés en
    localisation :
    Chapelle-de-Brain (La) - le Tertre - en écart - Cadastre : 1984 YC
  • Le bourg de Ploubezre
    Le bourg de Ploubezre Ploubezre - Le bourg - - en village - Cadastre :
    titreCourant :
    Le bourg de Ploubezre
    statut :
    propriété de la commune
    illustration :
    Ploubezre : le bourg, vue générale de la Place de l'église, carte postale (collection particulière Ploubezre : le bourg, vue générale de la Grande-rue, carte postale (collection particulière Ploubezre, le bourg : vue générale de la clôture de l'ancien cimetière, du monument aux morts, de Ploubezre, le bourg, extrémité orientale de la rue Yves Le Cudénnec faisant face à l'église Ploubezre, le bourg, extrémité orientale de la rue Yves Le Cudénnec faisant face à l'église Ploubezre, le bourg, extrémité orientale de la rue Yves Le Cudénnec faisant face à l'église Ploubezre) situés le long de la départementale n° 11 depuis les environs de Keranglas IVR53_20142205499NUCA Ploubezre : le bourg, la Grande-Rue, vue générale, carte postale (collection particulière Ploubezre : le bourg, débit de boissons "AU RETOUR DU POILU / tenu par LANDOIS KERLEAU", carte Ploubezre, le bourg : église paroissiale Saint-Pierre, vue générale depuis le sud, photographie de
    denominations :
    magasin de commerce débit de boissons
    contenu :
    - arrivé à Ploubezre et à Lannion en 1881, est le symbole de la modernité. C’est en effet vers Paris que Ploubezre, en direction de Coat Frec connait une urbanisation diffuse le long de la route comme d'autres élevés en moellon équarri de grès schisteux dite aussi "pierre de schiste" (ferme de la rue Yves Le Le développement du bourg dans la deuxième moitié du 19e siècle, au 20e siècle et au 21e siècle En maisons voire d’une véritable petite agglomération. En 1836, le bourg de Ploubezre ne compte qu'une quinzaine de maisons et de fermes établies autour de l’église. Le bourg ne se développe réellement qu'à partir de la deuxième moitié du 19e siècle avec l'installation d'activités commerciales et artisanales puis le développement du chemin de fer. Il est de morphologie "linéaire". Dans les campagnes, le train estivale entre Lannion et Paris via Plouaret. Le développement urbain de Ploubezre s'est fait le long de l'axe principal de communication reliant Plouaret à Lannion. Le gabarit des chemins a sensiblement
    localisation :
    Ploubezre - Le bourg - - en village - Cadastre :
    airesEtudes :
    Schéma de cohérence territoriale du Trégor
  • Le patrimoine rural de la communauté de communes de Crozon
    Le patrimoine rural de la communauté de communes de Crozon
    titreCourant :
    Le patrimoine rural de la communauté de communes de Crozon
    cadresEtude :
    inventaire topographique Communauté de communes de Crozon
    illustration :
    Crozon. Le hameau de Ménesguen en 1830. Extrait du cadastre ancien, section 40 (A.D. Finistère 3P Crozon. Kerrelot-Tremet. Maison de la 1ère moitié du 17e siècle. Détail de baies en microdiorite Argol. Kerlivit, vue générale de la ferme 2 IVR53_20122900594NUCA Telgruc-sur-Mer. Kerdreïn. Ancienne ferme, 1923, vue générale sud de la ferme IVR53_20112900564NUCA Landévennec. Kervéleyen, ferme, détail de graffiti sur la porte charretière IVR53_20112900363NUCA Telgruc-sur-Mer. Elléouët. Ancien logis de prêtre, 1579. Façade ouest IVR53_20122900322NUCA Lanvéoc. Sévignon, logis double, encadrements de portes IVR53_20112905361NUCA Argol. Coat Carrec, vue générale d'un ensemble de fermes IVR53_20122900572NUCA Argol. Poulloudour. Ancien logis de ferme daté (1935) IVR53_20122905024NUCA Argol. Le Restou, vue générale IVR53_20122900548NUCA
    historique :
    significatif de l'architecture rurale, a lieu entre 1900 et 1938, à la faveur des lois sur le logement social , plus particulièrement sur le Cap de la Chèvre. On le retrouve ponctuellement à Roscanvel et Lanvéoc par les animaux et de préserver l'espace situé devant la maison qui peut, le cas échéant, servir , cour fermée par un ou deux murs, soues en appentis contre le mur nord de part et d'autre de la porte et deux pièces : le "haut bout" où se déroule, autour du foyer, l'ensemble de la vie domestique ; le "bas Une double identité Entre l'est et l'ouest de la presqu'île, l'habitat rural est très différent, à l'image du paysage. La paisible campagne d'Argol, de Telgruc, et de Landévennec avec ses grands arbres , ses terres cultivées, ses parcelles remembrées et ses grands bâtiments de ferme laisse peu à peu la compacts. Cette diversité est liée à la nature du relief, du sol, à la proximité de la mer et aux activités , l'autre vers la mer avec des types d'organisation de hameaux très marqués et des formes d'habitat
    contribution :
    Contributeur Le Lu Stéphanie
  • Alignement de maisons, la Potinière (Montreuil-le-Gast)
    Alignement de maisons, la Potinière (Montreuil-le-Gast) Montreuil-le-Gast - la Potinière - en écart
    titreCourant :
    Alignement de maisons, la Potinière (Montreuil-le-Gast)
    description :
    Cet alignement de deux maisons est construit en terre sur un solin de moellon puis a été enduit. Il
    cadresEtude :
    inventaire préliminaire Montreuil-le-Gast
    illustration :
    Détail de la feuillure IVR53_20053516077NUCA Corbelets anciens de la partie est IVR53_20053516078NUCA Vue générale de l'alignement IVR53_20053516075NUCA Fenêtre à carré de bois IVR53_20053516076NUCA
    historique :
    Le cadastre de 1843 signale la présence d'un alignement de trois logis à cet endroit. Il s'agit de la construction que nous voyons aujourd'hui, cependant le logis situé à l'extrémité ouest sur le anciens, la forte section et le décor des poutres. Il conserve, par ailleurs, un ancien vaisselier mural intégré. La datation de la partie Est est rendue difficile par les remaniements de la façade. Cependant cadastre ancien a été remplacé par une soue en appentis latéral. Les deux logis étaient de type élémentaire , elle pourrait dater du 17e siècle. Au 20e siècle, l'alignement a été transformé en ferme, la partie
    contribution :
    Le Ninivin Anne-Cécile
    localisation :
    Montreuil-le-Gast - la Potinière - en écart
  • Alignement de maisons, la Piardais (Plélan-le-Grand)
    Alignement de maisons, la Piardais (Plélan-le-Grand) Plélan-le-Grand - la Piardais - en écart - Cadastre : 1980 ZV
    titreCourant :
    Alignement de maisons, la Piardais (Plélan-le-Grand)
    cadresEtude :
    inventaire préliminaire Plélan-le-Grand
    murs :
    moellon sans chaîne en pierre de taille
    dc_8c9ea02c-ed1c-4f2e-a52e-6e6ef6637292_6 :
    schiste ; grès ; moellon sans chaîne en pierre de taille ; appareil mixte
    canton :
    Plélan-le-Grand
    historique :
    L'un des deux alignements constituant le hameau de la Piardais. La partie est a été partiellement détruite. La plupart des logis ont été complètement restructurés (par rénovation ou dénaturation).
    localisation :
    Plélan-le-Grand - la Piardais - en écart - Cadastre : 1980 ZV
  • Alignement de maisons, la Ville Joie (Le Tronchet)
    Alignement de maisons, la Ville Joie (Le Tronchet) Tronchet (Le) - la Ville Joie - en écart - Cadastre : 1982 D
    titreCourant :
    Alignement de maisons, la Ville Joie (Le Tronchet)
    description :
    granite de Lanhélin, c'est le cas de la partie haute des murs notamment. Le toit à longs pans est couvert Ce bâtiment est construit en moellon de granite ; certaines parties sont réalisées en moellon de d'ardoise ; le comble à haut surcroît est desservi grâce à une porte haute.
    cadresEtude :
    inventaire préliminaire Le Tronchet
    historique :
    En 1849, lors de la réalisation du cadastre, il existait déjà une construction à cet emplacement subis par le bâtiment ne permettent pas de l'interpréter. , toutefois, il ne semble pas qu'elle corresponde au bâtiment actuel. La construction du bâtiment actuel remonte en effet plutôt à la fin du 19e ou au début du 20e siècle, même si les remaniements importants
    localisation :
    Tronchet (Le) - la Ville Joie - en écart - Cadastre : 1982 D
  • Maison, 11 rue de la Mairie (Le Pertre)
    Maison, 11 rue de la Mairie (Le Pertre) Pertre (Le) - 11 rue de la Mairie - en village - Cadastre : 1986 AC
    titreCourant :
    Maison, 11 rue de la Mairie (Le Pertre)
    description :
    Gros oeuvre en moellons de granite. Présence d'un étage surélevé d'un étage en surcroît.
    cadresEtude :
    inventaire préliminaire Le Pertre
    historique :
    Maison de bourg du 19e siècle. Elle devait à l'origine être enduite. Le rez-de-chaussée semble
    localisation :
    Pertre (Le) - 11 rue de la Mairie - en village - Cadastre : 1986 AC
  • Alignement de deux maisons, le Bouessay (La Bouëxière)
    Alignement de deux maisons, le Bouessay (La Bouëxière) Bouëxière (La) - le Bouessay - en écart - Cadastre : 1826 E2 598, 599, 600 1979 E2 289, 1136, 1137
    titreCourant :
    Alignement de deux maisons, le Bouessay (La Bouëxière)
    cadresEtude :
    inventaire préliminaire La Bouëxière
    illustration :
    Vue de situation sud-est IVR53_20013509676NUCA
    localisation :
    Bouëxière (La) - le Bouessay - en écart - Cadastre : 1826 E2 598, 599, 600 1979 E2 289, 1136, 1137
1 2 3 4 87 Suivant