Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 10 sur 10 - triés par pertinence
  • Maison dite l'Oasis, 15 avenue de la Marne (Vannes)
    Maison dite l'Oasis, 15 avenue de la Marne (Vannes) Vannes - 15 avenue de La Marne - en ville - Cadastre : 1980 CW 79 a
    annexe :
    Sources iconographiques 20045605381NUCB : Archives municipales de Vannes, 9 Fi. 20055604138NUCA  : Archives municipales de Vannes, 9 Fi.
    typologies :
    en retrait de rue maison de plan massé à double pignon
    cadresEtude :
    inventaire topographique ville de Vannes
    illustration :
    Plan de la ville de Vannes par Léchard, 1897 : lieu-dit de Kernoguet. AM Vannes 9Fi Plan de la ville par Gay, Ministère de la Reconstruction, 1952 : détail parties avenue de la Marne Vue de la façade sur jardin depuis l'impasse de la Marne. IVR53_20045605384NUCA et route de Sainte-Anne. AM Vannes 9Fi. IVR53_20055604138NUCA
    profession :
    [architecte] Le Cloërec Pierre [commanditaire] Le Filleul
    copyrights :
    (c) Ville de Vannes
    localisation :
    Vannes - 15 avenue de La Marne - en ville - Cadastre : 1980 CW 79 a
    titreCourant :
    Maison dite l'Oasis, 15 avenue de la Marne (Vannes)
    etages :
    rez-de-chaussée surélevé étage de comble
    description :
    projetées qui inscrivent la maison dans le style Art Déco de l'époque, repris également par la forme des façade antérieure ainsi que l'ensemble du rez-de-chaussée surélevé. Le soubassement de la maison est Maison isolée bâtie sur une parcelle d'angle en retrait de la rue avec un jardin environnant clos de murs. C'est une maison de plan massé à double pignon avec rez-de-chaussée surélevé bâti sur sous surmonté d'une marquise. L'enduit de façade de couleur bleue est d'origine et est composé de boules balcons et des jardinières en béton. Un bandeau lisse souligne la base des fenêtres du bow-window situé en
    observation :
    par son architecture, sa couleur et le décor de ses façades. Le jardin est également à souligner et la légende qui entoure le bâtiment, considéré pendant la guerre comme un point de repère par les résistants Très belle maison qui s'inscrit dans le paysage urbanistique environnant de façon exceptionnelle . Selon la descendante des commanditaires, elle est le pendant d'une autre maison dite la maison rose
    historique :
    l'impasse de la Marne. On sait par une descendante des commanditaires que le style de la maison et du jardin est un rappel voulu du sud de la France que les Le Filleul avaient parcouru lors de leur voyage de noces. Par l'intermédiaire d'amis communs, ils font la connaissance de l'architecte Le Cloërec et lui est en place sur le plan de la ville dressé par Léchard en 1897 au lieu dit Kernoguet. Maison construite en 1934 pour monsieur Le Filleul, représentant de commerce, sur les plans de l'architecte Pierre Le Cloërec par l'entrepreneur J. Morin de Grandchamp sur une parcelle du lotissement de confie leur envie de faire construire une maison qui rappelle cette région tant appréciée. La parcelle
    referenceDocumentaire :
    Fiche 9 L'Oasis HERBAUT, Claudie. L'Oasis. Dans Le tour de la ville en 24 fiches.Ville de Vannes de Vannes ; Animation du patrimoine. 2008.
  • Maison, 34 rue Pierre de La Gorce (Vannes)
    Maison, 34 rue Pierre de La Gorce (Vannes) Vannes - 34 rue Pierre de La Gorce - en ville - Cadastre : 1980 AX 104
    titreCourant :
    Maison, 34 rue Pierre de La Gorce (Vannes)
    etages :
    en rez-de-chaussée
    description :
    -de-chaussée sur sous-sol. La maison est enduite avec soubassement en appareil polygonal. Maison en alignement sur la rue avec jardin en façade postérieure. Elle est dotée d'un simple rez
    annexe :
    20055600648NUCA : Archives municipales de Vannes, 9 Fi. 20035603814NUCA : Archives départementales du Morbihan, 1 Fi 381/ 1-5. 20055600674NUCA : Archives municipales de Vannes, 1O 221 N°4 . 20035603853NUCB : Archives municipales de Vannes, 3D 16. 20045604984NUCB : Archives municipales de Vannes, 5I 162.
    typologies :
    2 pièces en rez-de-chaussée
    cadresEtude :
    inventaire topographique ville de Vannes
    observation :
    vue de l'extension de l'entreprise. Après la faillite de la Boulonnaise, le lotissement se développe L'urbanisation de ce lotissement se fait en lien avec la Boulonnaise, sans que l'on sache si cette opération de lotissement constituait pour l'entreprise une opération financière ou une réserve foncière en
    illustration :
    Plan de la ville de Vannes par Léchard, 1897 : vue du quartier nord-gare. AM, Vannes 9Fi Plan de la commune de Vannes par Gay, Ministère de la Reconstruction, 1952. AD Morbihan 1 Fi 381/1 Plan de la maison de monsieur Grives par Morin entrepreneur, 1929. AM Vannes 5 I 162 Plan masse du lotissement, 1927. AM, Vannes 1O221 dossier de lotissement 4. IVR53_20055600674NUCA Plan du lotissement de Poignant, 1936 (?). AM Vannes 3D16. IVR53_20035603853NUCB
    copyrights :
    (c) Ville de Vannes
    historique :
    La maison fait partie du lotissement de Poignant-gare. Elle est construite vers 1930-1935 (le le plan de la Reconstruction de 1952. La façade sur rue a subi des modifications : création de la cadastre donne la date de 1933, ce qui en fait une des premières maisons du lotissement). Elle apparaît sur petite ouverture centrale, modification des entourages des ouvertures. Ce qui la ferait peut-être Grives comme propriétaire et Morin de Grandchamps comme entrepreneur en 1929. Garage légèrement
    localisation :
    Vannes - 34 rue Pierre de La Gorce - en ville - Cadastre : 1980 AX 104
  • Maison, 4 rue Arthur-de la Borderie (Rennes)
    Maison, 4 rue Arthur-de la Borderie (Rennes) Rennes - 4 rue Arthur-de la Borderie - en ville - Cadastre : 1980 BE 299
    titreCourant :
    Maison, 4 rue Arthur-de la Borderie (Rennes)
    etages :
    étage de comble
    description :
    La demeure, implantée entre cour et jardin, est construite avec une ossature de béton armé et un remplissage de parpaings de béton masqués par un enduit tyrolien ; le toit à pans brisés est couvert d ´ardoises. Elle compte un étage carré et un étage de comble, présentant une élévation sur rue à 5 travées
    murs :
    parpaing de béton
    illustration :
    Vue générale depuis la rue de La Borderie IVR53_20033501831XA Plan du rez-de-chaussée, par Eugène Guillaume, 5 janvier 1926 (A. C. Rennes) IVR53_20013500353X Plan de l'étage, par Eugène Guillaume, 5 janvier 1926 (A. C. Rennes) IVR53_20013500354X
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_36 :
    site de jonction
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_11 :
    jardin en fond de parcelle
    historique :
    . Les plans (doc. 1 et 2) conservés aux archives communales donnent la distribution projetée de l ´édifice. Au rez-de-chaussée se trouvent le vestibule et l'escalier principal, cave, buanderie et remise Demeure construite en 1926, sur les plans de l´architecte rennais Eugène Guillaume, pour M. Morin de service. Au premier étage : une chambre, salon, salle à manger et cuisine côté rue, l'oratoire côté jardin, à l'est, un cabinet de travail et une chambre à l'ouest.
    localisation :
    Rennes - 4 rue Arthur-de la Borderie - en ville - Cadastre : 1980 BE 299
    referenceDocumentaire :
    A. C. Rennes. Permis de construire 744 W 38. Rue de la Borderie (1908-1987) . Construction d'une maison d'habitation. Rue de la Borderie. Plan du premier étage, plan d'exécution Construction d'une maison d'habitation. Rue de la Borderie. Plan du rez-de-chaussée, plan
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_37 :
    Exemple exceptionnel pour cette période de maison de ville disposant d'une chapelle et d'une double distribution des niveaux avec escalier principal et escalier de service.
  • Maison, 105 avenue de Verdun (Vannes)
    Maison, 105 avenue de Verdun (Vannes) Vannes - 105 avenue de Verdun - en ville - Cadastre : 1980 AY178
    annexe :
    Sources iconographiques 19975601145X : Archives municipales de Vannes, 21 Fi. 19985600193XA  : Archives municipales de Vannes 19985600205XA : Archives municipales de Vannes, 9 Fi. 20015600268XA
    typologies :
    en retrait de rue maison de plan double en profondeur allongé sous toiture terrasse
    cadresEtude :
    inventaire topographique ville de Vannes
    illustration :
    Plan cadastral 1807-1809. Section B2 : l'étang au Duc, partie sud, la Tête Noire et le départ de la Plan de la ville... de Vannes, par Bassac, éd.1869 : partie nord. AM Vannes 9Fi Plan de la ville de Vannes et de ses environs, par Léchard, 1897. Partie nord-est. AM Vannes 9Fi Plan de la commune par Gay, Ministère de la Reconstruction, 1952 : partie sud est de la ville. AD Signature de l'architecte et de l'entrepreneur sur le pilier d'entrée. IVR53_20065603864NUCA route de Rennes. AM Vannes 21Fi. IVR53_19975601145X
    profession :
    [architecte] Le Cloërec Pierre
    copyrights :
    (c) Ville de Vannes
    escaliers :
    escalier de distribution extérieur escalier tournant en maçonnerie
    localisation :
    Vannes - 105 avenue de Verdun - en ville - Cadastre : 1980 AY178
    titreCourant :
    Maison, 105 avenue de Verdun (Vannes)
    etages :
    rez-de-chaussée surélevé
    description :
    dans le style de la maison. Le jardin est en fond de parcelle. C'est une maison double en profondeur de permet l'accès à la partie habitation à partir de la cour. Le sommet de la façade est couronné par des Maison semi-mitoyenne construite en retrait de la rue et séparée de celle-ci par un très bel enclos plan allongé. Elle montre une élévation ordonnancée à 3 travées enduites. Elle est en rez-de-chaussée
    observation :
    Dans la carrière de Pierre Le Cloërec, cette maison constitue un unicum notamment par le traitement de l'escalier extérieur et le décor du rez-de-chaussée surélevé. C'est pour ces raisons que nous
    historique :
    sur les plans de l'architecte Pierre Le Cloërec par l'entrepreneur Morin de Grandchamp. La maison fait partie de la première opération du lotissement dit lotissement Lorcy commencée en 1926 d'après le fonds La maison est construite en 1934 selon la tradition orale, pour monsieur Thébaud, marchand de conservé aux archives municipales. L'entrée de la maison a été retraitée dans les années 1960. chaussures rue de Closmadeuc. D'après les signatures portées sur les piliers de l'enclos, elle fut réalisée
  • Maison, 30 route de Sainte-Anne (Vannes)
    Maison, 30 route de Sainte-Anne (Vannes) Vannes - 30 route de Sainte-Anne - en ville - Cadastre : 1980 DK 249a
    titreCourant :
    Maison, 30 route de Sainte-Anne (Vannes)
    etages :
    rez-de-chaussée surélevé étage de comble
    description :
    Maison construite en retrait de la rue, avec jardin environnant. Cette maison enduite à faux plan à comprenant un garage, elle est dotée d'un étage carré et d'un étage de comble dans le faux retour à pignon avancée à pignon sur rue, est double en profondeur. En rez-de-chaussée surélevé sur niveau de soubassement sur rue. La porte d'entrée est abritée dans une loggia.
    annexe :
    Sources iconographiques 20045605741NUCB : Archives municipales de Vannes, 9Fi. 20055604138NUCA  : Archives municipales de Vannes, 9 Fi. 20075601045NUCA : Archives municipales de Vannes, 5I 162.
    cadresEtude :
    inventaire topographique ville de Vannes
    observation :
    jusqu'à présent (cinq dans le quartier de la Madeleine) dont la plus connue est l'Oasis rue de la Marne de la période, comme le faux retour à pignon sur rue, les cheminées en angle. La porte d'entrée dans , sur des plans de l'architecte Le Cloërec. Les caractères architecturaux de cette maison sont typiques 40 rue Albert 1er, villa construite par l'entrepreneur Le Gohlès, au 107 avenue de Verdun, maison de l'architecte Pierre Le Cloërec, ou encore aux n° 43 rue Paul Doumer, 41 et 43 rue Olivier de Clisson dont les Les maisons construites à Vannes par l'entrepreneur Morin, de Grand-Champ, sont de physionomies une loggia est plus rare, mais se retrouve dans des villas de Lamourec aux n°22 et 38 rue de Metz, au
    illustration :
    Plan de la ville par Gay, Ministère de la Reconstruction, 1952 : détail parties avenue de la Marne Plan Léchard dressé en 1897 : détail route de Sainte-Anne. AM Vannes 9Fi. IVR53_20045605741NUCB et route de Sainte-Anne. AM Vannes 9Fi. IVR53_20055604138NUCA Maison de Mr Arze. Plans et élévations par Morin, entrepreneur, 1939. AM Vannes, 5 I 162
    copyrights :
    (c) Ville de Vannes
    historique :
    de Grand Champ, le 29 mars 1939. Une adjonction contemporaine est faite à la fin des années 1990. La maison est construite en 1939 pour Mr Arze, d'après des plans dressés par l'entrepreneur Morin
    localisation :
    Vannes - 30 route de Sainte-Anne - en ville - Cadastre : 1980 DK 249a
    referenceDocumentaire :
    Casiers sanitaires, route de Sainte-Anne A. M. Vannes. 5I162 Casiers sanitaires. Maison Arze , route de Sainte-Anne. Vannes quartiers ouest LAINE Claire, TOSCER Catherine. Vannes quartiers ouest. Edition ville de
  • Maison, 39 rue des Patriotes (Vannes)
    Maison, 39 rue des Patriotes (Vannes) Vannes - 39 rue des Patriotes - en ville - Cadastre : 1980 DI 58, 315, 316
    etages :
    rez-de-chaussée surélevé étage de comble
    description :
    Maison construite en retrait de la rue, sur jardin environnant. Cette maison à quatre pièces en rez lucarne pignon à ouverture en brique ; le soubassement est en moellon. On accède au rez-de-chaussée par un escalier perpendiculaire à la façade. La toiture est ornée d'épis de faîtage en zinc. -de-chaussée surélevé sur rez-de-jardin avec garages, est double en profondeur. Ses élévations sont enduites avec un jeu d'enduit lisse et moucheté pour la façade principale, ouvertures cimentées, sauf la
    annexe :
    Sources iconographiques 20055604138NUCA : Archives municipales de Vannes, 9 Fi. 20075600992NUCA  : Archives municipales de Vannes, 1O 221. 20045605755NUCA : Archives municipales de Vannes, 5I 162.
    typologies :
    maison à plusieurs pièces en rez-de-chaussée
    cadresEtude :
    inventaire topographique ville de Vannes
    observation :
    appartient à une série d'oeuvres très proches dans le quartier de la Madeleine et celui de la route de Sainte maître d'oeuvre. La seule différence entre les n°39 et 41 de la rue des Patriotes est le balcon de l'étage de comble, en surplomb pour le n° 39. Ce sont les premières maisons qui adoptent non plus le -Anne : 28 rue Texier-Lahoulle, maison Ti Liamm, construite vers 1939 pour M. Le Cam (plans non signés 1935 par l'entrepreneur Morin de Grand-Champ, 37 rue Paul Doumer, vers 1937. Il pourrait s'agir du même principe du rez-de-chaussée sur soubassement, mais celui de l'étage habitable sur rez-de-chaussée non
    illustration :
    Plan de la ville par Gay, Ministère de la Reconstruction, 1952 : détail parties avenue de la Marne Plans et élévations de la maison Tallec par Morin entrepreneur, non daté. AM Vannes 5I162 et route de Sainte-Anne. AM Vannes 9Fi. IVR53_20055604138NUCA Vue de situation. IVR53_20075600802NUCA
    copyrights :
    (c) Ville de Vannes
    escaliers :
    escalier de distribution extérieur escalier droit en maçonnerie
    historique :
    La maison est construite dans le lotissement Baugé vers 1935, (date indiquée par le cadastre numérisé) pour monsieur Tallec, place du Champ de Foire sur les plans de Morin entrepreneur. La parcelle à l'origine très profonde, a été redécoupée comme celle de la maison n°37 pour construire deux maisons.
    referenceDocumentaire :
    de Vannes ; Animation du patrimoine. 2008.
  • Maison, 23 rue des frères Texier Lahoulle (Vannes)
    Maison, 23 rue des frères Texier Lahoulle (Vannes) Vannes - 23 rue des deux frères Texier-Lahoulle rue Jean Frélaut - en ville - Cadastre : 1980 DK 78
    description :
    . Double en profondeur, la maison est de plan massé avec une façade à pan coupé, coiffée d'une croupe sur laquelle est mis l'accent : porte-fenêtre en plein cintre et balcon sur toute la longueur de la façade. La Maison semi-mitoyenne bâtie sur une parcelle d'angle en alignement sur la rue avec cour postérieure maison montre une élévation enduite à travées, avec un étage. Décor d'enduit en façade : rez-de-chaussée en faux bossage en ciment, larges tableaux de crépis mouchetés à l'étage.
    annexe :
    20075601005NUCA : Archives municipales de Vannes, 1O 221. 20075601040NUCA : Archives municipales de
    cadresEtude :
    inventaire topographique ville de Vannes
    observation :
    s'insère la devanture de la boutique surmonté d'un balcon sur toute la largeur de la façade. Cependant, le projet de l'architecte n'a pas été totalement respecté, probablement dans un souci d'économie : la boutique devait se continuer sur la rue Texier-Lahoulle, ce qui n'est pas la cas. Et surtout la fenêtre de soulignées de boules qui pourraient évoquer Lamourec qui signe dans la rue Frélaut, la villa Ty Breiz. Ainsi réalisée, la maison perd une partie de sa force. l'étage dans le pan coupé était surmontée d'une lucarne à pignon découvert en pierre aux crossettes
    illustration :
    Plan du lotissement de la Cité Rochard et d'une partie (n°2) de celui du Champ du moulin de Rohan Vue de situation prise de la rue Texier-Lahoulle IVR53_20075600991NUCA Vue de la façade postérieure. IVR53_20045605448NUCA Plans, façade et coupe dressés par l'architecte Léon Belley pour madame Guyot le 18 mars 1939. AM
    copyrights :
    (c) Ville de Vannes
    historique :
    sa construction en lien sans doute avec la nature du commerce qui s'installe en rez-de-chaussée. Le La maison appartient au lotissement dit lotissement du Champ du moulin de Rohan créé par Jules pour Madame Guyot sont datés du 18 mars 1939 et signés, la signature de l'architecte semble Léon Belley , et l'entrepreneur est Morin de Grand-Champ. Le cadastre indique 1940 comme date de construction. Les élévations font apparaître quelques différences avec la réalisation (utilisation de la pierre au lieu corps d'escalier latéral sur la rue Texier, en retrait, est comblé au niveau du rez-de-chaussée à l'alignement de la rue dans les années 60. Rochard après l'achat d'une prairie d'1 hectare aux consorts Le Floc'h Caudal en 1925. Les plans dressés d'enduit, présence d'une lucarne sur le pan coupé). Elle a fait l'objet d'une extension postérieure après
    referenceDocumentaire :
    p. 7 Un quartier de Vannes : le quartier Bondon-Madeleine BARTHOMEUF, Anne. Un quartier de Vannes  : le quartier Bondon-Madeleine. 2000. 27 p. Ill. Vannes quartiers ouest LAINE Claire, TOSCER Catherine. Vannes quartiers ouest. Edition ville de
  • Maison, 58 avenue du président Edouard Herriot (Vannes)
    Maison, 58 avenue du président Edouard Herriot (Vannes) Vannes - 58 avenue du président Edouard Herriot - en ville - Cadastre : 1980 BM 167
    etages :
    étage de soubassement rez-de-chaussée surélevé
    description :
    Maison construite en retrait de rue avec jardin en fond de parcelle. Double en profondeur, la balcon à balustres et encadrement de brique. Exception faite du soubassement et de la partie de la maison adopte un plan massé. Elle montre un rez-de-chaussée surélevé sur un étage de soubassement
    typologies :
    en retrait de rue maison double en profondeur de plan massé
    cadresEtude :
    inventaire topographique ville de Vannes
    observation :
    dans le quartier de la Madeleine et celui de la route de Sainte-Anne : 28 rue Texier-Lahoulle, maison , maison vers 1935 ; 11 rue Georges Clémenceau, maison construite en 1935 par le même entrepreneur Morin de Ti Liamm, construite vers 1939 pour M. Le Cam (plans non signés ni datés) ; 41 rue des patriotes Grand-Champ, 37 rue Paul Doumer, vers 1937. Ce sont les premières maisons qui adoptent non plus le principe du rez-de-chaussée sur soubassement, mais celui de l'étage habitable sur rez-de-chaussée non
    illustration :
    Plan de la commune par Gay, Ministère de la Reconstruction, 1952 : partie sud est de la ville. AD
    copyrights :
    (c) Ville de Vannes
    historique :
    La maison est datée par le cadastre numérisé 1938. Ce qui est plausible et confirmée par sa propriétaire. Elle est construite sur les plans de Morin, entrepreneur à Grand-Champ.
  • Maisons jumelles, 21, 23 avenue Franklin Roosevelt (Vannes)
    Maisons jumelles, 21, 23 avenue Franklin Roosevelt (Vannes) Vannes - 21, 23 avenue Franklin Roosevelt - en ville - Cadastre : 1980 CV 69
    etages :
    étage de comble
    description :
    Maisons établies en retrait de la rue avec d'étroits jardins postérieurs. Maisons de plan massé en brique et pierre de taille de granite pour le n°21. , doubles en profondeur (?) avec un étage carré et un étage de comble. Les encadrements des ouvertures sont
    annexe :
    Sources iconographiques 20045605234NUCA : Archives municipales de Vannes, 9 Fi. 20045605235NUCA  : Archives départementales du Morbihan, 1Fi 381/1-5. 20045605358NUCB : Archives municipales de Vannes, 1G 59 . 20045605359NUCB : Archives municipales de Vannes, 1G 59.
    typologies :
    en retrait de rue maison de plan massé, double en profondeur
    cadresEtude :
    inventaire topographique ville de Vannes
    illustration :
    Plan de la ville de Vannes en 1897 par Léchard. AM Vannes 9Fi. IVR53_20045605234NUCA Plan de la commune par Charles Gay, Ministère de la Reconstruction, 1952. AM Vannes 9Fi Plan et élévation de la maison Genest par Morin, 1963 : état actuel. AM Vannes 1G59 Plans et élévations de la maison Bobin par Morin,1965. AM Vannes 1G59. IVR53_20045605359NUCB
    copyrights :
    (c) Ville de Vannes
    historique :
    bain et en 1964, aménagement et agrandissement du rez-de-chaussée sur le jardin. Concernant la maison propriétaires, des vétérinaires associés, l'objet de transformations par l'architecte Morin. Concernant la maison Genest (n°21), en 1963, aménagement des greniers pour la création de 3 chambres et d'une salle de Bobin (23), en 1965, aménagement des étages, déplacement de l'escalier.
    referenceDocumentaire :
    Permis de construire, 1961 A. M. Vannes. 35 W. Permis de construire.
  • Maison, 26 rue Jean Frélaut (Vannes)
    Maison, 26 rue Jean Frélaut (Vannes) Vannes - 26 rue Jean Frélaut - en ville - Cadastre : 1980 DK 149
    etages :
    rez-de-chaussée surélevé étage de comble
    description :
    Maison isolée bâtie en retrait de la rue avec un jardin environnant sauf à l'ouest, clos de murs demi-croupe. Le rez-de-chaussée surélevé sur niveau de soubassement comprenant un garage est surmonté d'un étage carré et d'un étage de comble. L'élévation enduite à travées est presque ordonnancée. La façade principale possède un bow window latéral rompant l'ordonnancement de la façade et supportant la . Double en profondeur, c'est une maison de plan massé avec façade principale à pignon sur rue coiffé d'une terrasse du balcon de l'étage. L'entrée en façade latérale s'effectue sous un porche hors oeuvre par un
    annexe :
    20045605450NUCB : Archives municipales de Vannes, 9 Fi. 20075601048NUCA : Archives municipales de
    cadresEtude :
    inventaire topographique ville de Vannes
    observation :
    l'axe de la rue Paul Doumer. Par sa taille, avec étage carré et étage de comble, cette maison ne peut être une maison de la Loi Loucheur, au contraire de sa voisine (n° 26), bien qu'elles relèvent l'une et Intérêt urbanistique de cette maison volontairement décalée sur sa parcelle pour se situer dans l'autre de l'esthétique des années 1930.
    illustration :
    Plan de la ville par C. Gay, Ministère de la Reconstruction, 1952. AM Vannes 9Fi Vue de situation prise de la rue Frélaut IVR53_20075600926NUCA Vue de situation prise de la rue Paul Doumer. IVR53_20075600815NUCA Projet de construction d'une villa pour Mr Thomas, par Morin entrepreneur : plans et coupes. AM
    copyrights :
    (c) Ville de Vannes
    escaliers :
    escalier de distribution extérieur escalier droit en maçonnerie
    historique :
    terrains de la prairie de la Corderie, achetés en 1926 à la famille Glaize. Elle est construite en 1939 Cette maison est la dernière maison en limite du lotissement Rochard créé par Jules Rochard sur les , date portée sur les plans de Morin entrepreneur pour Mr Thomas.
    referenceDocumentaire :
    Vannes quartiers ouest LAINE Claire, TOSCER Catherine. Vannes quartiers ouest. Edition ville de
1