Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 4 sur 4 - triés par pertinence
  • Architecture publique ou collective sur la commune de Miniac-Morvan
    Architecture publique ou collective sur la commune de Miniac-Morvan Miniac-Morvan
    titreCourant :
    Architecture publique ou collective sur la commune de Miniac-Morvan
    illustration :
    La Poste IVR53_20073505962NUCB La maison du peuple IVR53_20063512651NUCA Le lavoir IVR53_20063512732NUCA
    contenu :
    la Libération, rue Charles Cron, face à l'entrée de l'église et au lieu-dit le Frêche. En 1764, le L'architecture publique de la commune de Miniac-Morvan est marquée par les écoles, les lavoirs, la Poste et la maison du peuple. Les écoles : Les écoles étaient au nombre de cinq, il y avait une seigneur et la dame de Miniac fondèrent une école charitable pour les filles de cette paroisse et la confièrent aux Filles de la Sagesse. Cette école se trouvait face à l'entrée de l'église, actuellement place des quatre frères de Villèle. L'école de garçons Saint-Pierre, rue de la Libération, est la première l'école publique furent acheter par la commune en 1891-1893 pour y installer une école de garçons et la mairie. En 1899, l'école de filles fut construite. La nouvelle école publique date de 1948 ou 1949. Dans école publique de garçons et de filles rue Bienheureuse Thérèse Fantou, et quatre écoles privées, rue de école communale tenue par les frères des écoles chrétiennes, elle fut fondée en 1839. Les bâtiments de
    referenceDocumentaire :
    Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. GUILLOTIN DE CORSON, Amédée. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray, Paris : René Haton, 1884. Histoire et Mémoire de Miniac-Morvan, bulletin semestriel de l'association Histoire et Mémoire de
  • Maison du peuple, les Touchettes (Saint-Pierre-de-Plesguen fusionnée en Mesnil-Roc'h en 2019)
    Maison du peuple, les Touchettes (Saint-Pierre-de-Plesguen fusionnée en Mesnil-Roc'h en 2019) Mesnil-Roc'h - Saint-Pierre-de-Plesguen Touchettes (les) - isolé - Cadastre : 1982 B1
    titreCourant :
    Maison du peuple, les Touchettes (Saint-Pierre-de-Plesguen fusionnée en Mesnil-Roc'h en 2019)
    dates :
    1930 porte la date
    cadresEtude :
    inventaire préliminaire Saint-Pierre-de-Plesguen
    precisionsLocalisation :
    commune fusionnée après inventaire Commune inventoriée sous le nom de Saint-Pierre-de-Plesguen
    localisation :
    Mesnil-Roc'h - Saint-Pierre-de-Plesguen Touchettes (les) - isolé - Cadastre : 1982 B1
  • Maison du peuple, 8 et 10 rue Saint-Louis ; rue d'Echange (Rennes)
    Maison du peuple, 8 et 10 rue Saint-Louis ; rue d'Echange (Rennes) Rennes - 8 et 10 rue Saint-Louis rue d' Echange - en ville - Cadastre : 1980 AC 234
    description :
    portant l´inscription «Maison du Peuple». A l´intérieur du bâtiment, dans la salle de réunion, une frise est peinte représentant notamment le maire Jean Janvier. Au sud, rue Saint-Louis, un corps de bâtiment L´édifice est construit en parcelle traversante, les différents corps de bâtiment disposés autour d ´une cour centrale à laquelle un passage cocher donne accès depuis la rue Saint-Louis. Au nord, la salle de spectacle présente une façade sur cour en moellons de schiste soulignée par un décor de briques (trace de reprise à l´ouest et surélévation au-dessus de l´accès principal masquant un fronton droit en à 2 étages carrés est construit avec une ossature en béton armé avec un remplissage de briques
    illustration :
    Façade sur la rue d'Echange, Emmanuel Le Ray, 1919 (A. C. Rennes ; 2 Fi 4970) IVR53_20023516394NUCA Coupe sur la scène, Emmanuel Le Ray, 1919 (A. C. Rennes ; 2 Fi 4968) IVR53_20023516396NUCA Façade sur la cour, photographie par Le Couturier, 1er quart 20e siècle. IVR53_19993500245X Plan du rez-de-chaussée, Y. Le Moine, 1936 (A. C. Rennes ; 2 Fi 4949) IVR53_20023516400NUCA Vue de la façade nord sur la rue d'Echange IVR53_19993501772XA Vue de la façade sur cour IVR53_19993501884XA Vue de la façade sur cour IVR53_19993501821X Façade sur cour, Emmanuel Le Ray, 1919 (A. C. Rennes ; 2 Fi 4966) IVR53_20023516393NUCA Plan du 1er étage, Emmanuel Le Ray, 1919 (A. C. Rennes ; 2 Fi 4965) IVR53_20023516395NUCA Coupe côté tribune, Emmanuel Le Ray, 1919 (A. C. Rennes ; 2 Fi 4969) IVR53_20023516397NUCA
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_36 :
    site de périphérie
    profession :
    [architecte communal] Le Ray Emmanuel [architecte communal] Le Moine Yves
    contenu :
    deux architectes de la ville E. Le Ray et Y. Le Moine. Ainsi, la façade sur la rue d´Echange est initialement édifiée sur les plans de Le Ray mais Le Moine la modifie plus tard, notamment au niveau des entablements. Il en est de même pour la façade sur la cour, transformée dans les années trente par Le Moine , comme le montre la prise de vue de l´état actuel par rapport aux plans de Le Ray. Cependant, l´actuelle salle de la Cité garde l´empreinte de Le Ray. Les modifications de Le Moine sont visibles sur les la vue de la façade sur le rue Saint-Louis. A l´intérieur de la salle de réunion donnant sur la cour La ville de Rennes tarde à se doter d´une bourse de travail. Si un projet similaire est à l´étude à fin du 19e siècle. C´est sous l´impulsion du maire Jean Janvier, que la Maison du Peuple de Rennes est créée. La construction s´intègre dans un programme urbain comprenant l´achèvement de l´église Sainte différents corps de bâtiment, car il emploi un langage plus dépouillé que son prédécesseur, comme le montre
    historique :
    étroits, le maire Jean Janvier met une partie du couvent de la Visitation acquis par la ville, rue Hoche Le Ray. En 1919, la ville vote la construction de la maison du peuple, dont Emmanuel Le Ray est et se termine en 1924. L´architecte de la ville, regrettant que le terrain ne permette pas de donner produit par la polychromie des matériaux. Le décor peint représentant les différents corps de métier du la délibération du 8 février 1924, le conseil municipal considère que « la salle de réunion et de transformation des locaux est proposé par les architectes de la ville Emmanuel Le Ray et Yves Le Moine, en 1931. Le projet, qui prévoit la construction d´un bâtiment à rez-de-chaussée et étage à ´année suivante. A cette date, c´est l´architecte Yves Le Moine qui est chargé du projet (réfection de la destination » (1 M 212). Les bâtiments fermant la cour le long de la rue Saint-Louis sont construits sur les la maison de la Mutualité a lieu le 20 janvier 1962.
    referenceDocumentaire :
    p. 126-131 Emmanuel Le Ray, architecte de la Ville de Rennes de 1985 à 1932 LAURENT, Catherine (sous la direction de). Emmanuel Le Ray, architecte de la Ville de Rennes de 1985 à 1932, Rennes, 2000. de salle de réunions sous la direction d´E. Le Ray, architecte de la Ville (1917-1919) . grande salle de réunions sous la direction d´E. Le Ray (1919-1922) . direction d´Y. Le Moine, architecte de la Ville (1935-1936) . p. 23-24 LE GONNIDEC, Murielle. Yves Lemoine, architecte de la Ville de Rennes (1932-1958 [1936). La maison du Peuple. Plan du rez-de-chaussée, tirage d'après Yves Le Moine, 1936 (A. C [1925 ca.). La maison du Peuple, photographie, par Le Couturier, vers 1925 (A. D. Ille-et-Vilaine tome 2, p. 587, 589 FREVILLE, Henri. Un acte de foi. Trente ans au service de la Cité. Rennes immeubles de l'ancien presbytère Saint-Aubin par la ville de Rennes (1911-1917) .
  • Maison du peuple, 7 rue des Moulins (Miniac-Morvan)
    Maison du peuple, 7 rue des Moulins (Miniac-Morvan) Miniac-Morvan - 7 rue des Moulins - en village
    description :
    Édifice construit en moellon de granite de Lanhélin. Le linteau des ouvertures est en ciment.
    historique :
    La maison du peuple fut construite en 1927. Elle servait à loger le corbillard, la pompe à incendie , et servait également de salle de réunion.
1