Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
  • Toutes les personnalités
  • Tous les départements
  • Toutes les illustrations
  • Tous les types
Résultats 1 à 11 sur 11 - triés par pertinence
  • Manoir de La Boucharderie (Bazouges-la-Pérouse)
    Manoir de La Boucharderie (Bazouges-la-Pérouse) Bazouges-la-Pérouse - la Boucharderie - isolé
    titreCourant :
    Manoir de La Boucharderie (Bazouges-la-Pérouse)
    dates :
    1786 porte la date
    description :
    Le manoir est construit en granite et un peu de schiste, sa maçonnerie est composée de moellon mais elle emploie également de la pierre de taille de granite réservée aux encadrements d'ouvertures et aux chaînages d'angles. La porte principale et une travée de deux fenêtres sont situées dans un massif réalisé en pierre de taille. La façade principale était percée à l'origine de deux portes et d'une fenêtre au rez-de-chaussée et de trois fenêtres à l'étage. Deux ouvertures ont donc été ajoutées par la suite . Toutes les ouvertures sont quadrangulaires, la porte principale est encadrée d'un pilastre de chaque côté , elle possède également des latrines. Les cheminées de ce manoir sont en granite et sont dans le style du 17e siècle. Des ouvertures de la façade arrière ont été bouchées, une fenêtre à l'encadrement encore présentes : petite fenêtre avec accolade soignée sur le linteau, appui saillant d'une fenêtre de . La distribution intérieure du manoir se fait par un escalier à vis en granite situé dans une tour
    cadresEtude :
    inventaire topographique Communauté de communes d'Antrain
    illustration :
    La Boucharderie sur le cadastre napoléonien de 1823 IVR53_20113507075NUC Le manoir : façade principale IVR53_20113503645NUCA Cheminée du rez-de-chaussée IVR53_20113507080NUCA Cheminée du rez-de-chaussée, détail IVR53_20113507079NUCA Cheminée du rez-de-chaussée, détail IVR53_20113507078NUCA Cheminée de l'étage IVR53_20113507077NUCA
    partiesConstituantesNonEtudiees :
    croix de chemin
    historique :
    Le manoir de La Boucharderie est un bon exemple de petite propriété rurale aisée. En effet, on encadrant la porte d'entrée, des dépendances réparties autour d'une cour centrale, un tour de pile pour le retrouve dans ce bâtiment des éléments de confort pour l'époque. Le bâtiment principal se caractérise par n'a pratiquement pas subi de remaniement. La dépendance située dans la même cour et comprenant un logis a, quant à elle, été remaniée. Ce bâtiment porte une date, il s'agit de 1786. A l'entrée de la cour du manoir, se trouve une ancienne croix de chemin.
    localisation :
    Bazouges-la-Pérouse - la Boucharderie - isolé
    referenceDocumentaire :
     : Flohic Editions, 2000. (Le patrimoine des communes de France). Extrait du cadastre napoléonien Bazouges-la-Pérouse. Section F du Bourg, en 5 feuilles, 2ème Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Paris
    airesEtudes :
    Pays de Fougères
  • Manoir de La Loriais (Bazouges-la-Pérouse)
    Manoir de La Loriais (Bazouges-la-Pérouse) Bazouges-la-Pérouse - la Loriais - isolé
    titreCourant :
    Manoir de La Loriais (Bazouges-la-Pérouse)
    dates :
    1710 porte la date
    description :
    L'ancien manoir de la Loriais se compose aujourd'hui d'un bâtiment en L situé au nord et à l'ouest de bois au niveau de l'étage. Les toitures sont à longs pans et couvertes en ardoise. Le logis bout de cette aile, il y avait autrefois une tour carrée haute de trois niveaux, le pignon sud de cette et d'un autre bâtiment à l'est. Les bâtiments sont élevés en moellon de granite, les encadrements principal orienté au sud est de plan rectangulaire à un étage carré. Il possédait quatre cheminées : deux au rez-de-chaussée et deux à l'étage. L'aile ouest avait également une pièce à feu située à l'étage. Au aile conserve encore la porte à l'étage qui donnait accès à cette tour.
    cadresEtude :
    inventaire topographique Communauté de communes d'Antrain
    murs :
    pan de bois
    illustration :
    La Loriais sur le cadastre napoléonien de 1823 IVR53_20113506903NUC Croix de la Loriais IVR53_20113503597NUCA Cheminée du rez-de-chaussée IVR53_20113506932NUCA Détail d'un bas de porte décoré IVR53_20113506931NUCA
    partiesConstituantesNonEtudiees :
    croix de chemin
    historique :
    manoir soit bien antérieure à cette date. Le bâtiment situé à l'est de la cour, possédait deux pièces Villecartier. La croix située à côté du manoir porte également le nom de Demoiselle Anger. Le nom Anger se L'ancien manoir de la Loriais se situe au nord de la commune de Bazouges-la-Pérouse. Il se compose conserve une cheminée ancienne au rez-de-chaussée dont le linteau est orné d'un écu martelé. Le linteau d'une porte de la façade sud est orné de la date 1710, mais il est vraisemblable que la construction du avec cheminée et un escalier extérieur menant à la pièce de l'étage ; sur la porte de cette pièce, il y trouve plusieurs fois dans la commune de Bazouges-la-Pérouse : sur des croix ou des linteaux de maisons . On le trouve notamment deux fois au village de Montigné sur une croix et sur une maison, ainsi que de plusieurs bâtiments disposés autour d'une cour. Les bâtiments principaux de l'ancien manoir forment un L, il manque à cet ensemble une tour carrée haute de trois niveaux et située à l'entrée ; il
    localisation :
    Bazouges-la-Pérouse - la Loriais - isolé
    referenceDocumentaire :
    Extrait du cadastre napoléonien Bazouges-la-Pérouse. Section B de la Chauftais, en 7 feuilles, 6ème
    airesEtudes :
    Pays de Fougères
  • Manoir de La Barre (Bazouges-la-Pérouse)
    Manoir de La Barre (Bazouges-la-Pérouse) Bazouges-la-Pérouse - la Barre - en écart - Cadastre : 1966 F2 773
    titreCourant :
    Manoir de La Barre (Bazouges-la-Pérouse)
    description :
    couvert en ardoise et a un pignon couvert. Le bâtiment se compose d´un rez-de-chaussée et d´un étage carré Cet ancien manoir est construit en grand appareil régulier de granite. Son toit à longs pans est . Il possède également un escalier droit extérieur accolé à la façade.
    cadresEtude :
    inventaire topographique Communauté de communes d'Antrain
    illustration :
    Baie de l'étage IVR53_20113506832NUCA
    escaliers :
    escalier de distribution extérieur escalier droit
    historique :
    L´ancien manoir de la Barre est situé au nord du village de Bazouges-la-Pérouse, sur le bord est de le Lièpvre sieurs de Martigné en 1655, aux Angers sieurs de la Haye Gension dans la deuxième moitié portent des dates du 18e siècle. Ce hameau, de plus, forme la limite entre le bourg et la campagne pour la partie nord de la commune. Le manoir est d‘ailleurs également une construction du 17e siècle, même s´il du 17e siècle, et aux Lesfroy sieurs de Belair en 1706. Le mot Barre désignait un lieu où se la route. Il possède une grande et une petite porte. Ce manoir, d´après Paul Banéat, appartenait aux percevaient des droits seigneuriaux d´entrée ou de circulation. Il se trouve aujourd’hui implanté dans un hameau composé de maisons et anciennes fermes remontant aux 17e, 18e et 19e siècles. Plusieurs bâtiments fut remanié au cours du 20e siècle il conserve quelques éléments de sa première édification. Ainsi, on remarque en façade principale une maçonnerie en grand appareil régulier de granite, deux portes en plein
    localisation :
    Bazouges-la-Pérouse - la Barre - en écart - Cadastre : 1966 F2 773
    referenceDocumentaire :
    t. 1, p. 120 ANTRAIN et son canton. Chronique de la vie quotidienne 1880-1950. BADAULT, Dominique . CHEVRINAIS, Jean-Claude. ANTRAIN et son canton. Chronique de la vie quotidienne 1880-1950. Editions Danclau t. 1, p. 120 Le département d'Ille-et-Vilaine. Histoire, Archéologie, Monuments. BANÉAT, Paul. Le  : Editions Régionales de l´Ouest, 1994.
    airesEtudes :
    Pays de Fougères
  • Manoir de Martigné (Bazouges-la-Pérouse)
    Manoir de Martigné (Bazouges-la-Pérouse) Bazouges-la-Pérouse - Martigné - isolé - Cadastre : 1966 F4 1372
    titreCourant :
    Manoir de Martigné (Bazouges-la-Pérouse)
    description :
    Le manoir de Martigné se compose de plusieurs bâtiments autour d'une cour. L'entrée de cette cour se fait à l'ouest par le châtelet. Celui-ci est composé de deux tours qui encadrent une porte. Au nord se trouve le manoir, à l'est une dépendance agricole présentant des trous de pigeons en façade , on y trouve encore trois cheminées : deux en rez-de-chaussée et une à l'étage. Le linteau d'une des cheminées du rez-de-chaussée est orné d'un écusson martelé. Ce bâtiment, qui fut arasé est sans doute le siècle. Sa façade et sa toiture furent remaniées par la suite lorsque le bâtiment fut transformé en étable. Vers 1620, on construisit donc le logis actuel. Celui-ci se compose d'un rez-de-chaussée divisé une photographie de 1977. Le bâtiment est élevé en moellon de schiste et de granite. Les encadrements ainsi qu'une pièce avec cheminée à l'étage, au sud une remise, et un peu au nord-ouest un fournil. La partie habitation est composé de deux bâtiments formant un L. Seul celui situé au nord et ayant sa façade
    statut :
    propriété de la commune
    cadresEtude :
    inventaire topographique Communauté de communes d'Antrain
    observation :
    Le portail appartient à la commune.
    illustration :
    Vue de la cour avec le manoir et le portail d'entrée IVR53_20113503431NUCA Martigné sur le cadastre napoléonien de 1823 IVR53_20113506991NUC Détail de la façade principale du manoir IVR53_20113503425NUCA Détail de la façade de la dépendance IVR53_20113503426NUCA Le portail de Martigné IVR53_20113503429NUCA Cheminée de la cuisine IVR53_20113506843NUCA Travée de fenêtres, façade principale IVR53_20113503424NUCA Dépendance avec cheminée à l'étage et trous de pigeonnier en façade IVR53_20113503420NUCA Entrée du manoir de Martigné IVR53_20113503432NUCA Portail de Martigné : tour IVR53_20113503642NUCA
    historique :
    vendu par ceux-ci en 1635 aux Barrin seigneurs du Bois-Geffroy, qui le cédèrent de nouveau aux Le fortifiée, la maison seigneuriale présentait en 1603 une tour flanquant le logis, un portail et un pont -levis encadré de deux tours, le tout cerné de murs et de fossés. Reconstruit vers 1620, le manoir , on pouvait aussi y remarquer de belles fenêtres ogivales. Le site a successivement servi de siège d'exploitation agricole. Un des propriétaires du manoir, Huchet de Quénétain, fut maire de Bazouges-la-Pérouse de 1815 à 1822. En 1850, un opuscule déposé à la bibliothèque municipale de Rennes contient un « Mémoire » sur la culture des landes en Bretagne et met à l'honneur cet ancien maire. Il résolut de rendre démontra que la tangue est composée de calcaire, dans une forte proportion, et de sels de soude en quantité suffisante pour arriver à la décomposition du calcaire, dissolution favorable à l'agriculture ; de plus elle donc prendre quelques charretées et défricher un bout de lande ; l'effet surpassa son attente ; la
    localisation :
    Bazouges-la-Pérouse - Martigné - isolé - Cadastre : 1966 F4 1372
    referenceDocumentaire :
    . Paris : Flohic Editions, 2000. (Le patrimoine des communes de France). Extrait du cadastre napoléonien Bazouges-la-Pérouse. Section F du Bourg, en 5 feuilles, 4ème Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments. BANEAT, Paul. Le département p. 47 Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine
    airesEtudes :
    Pays de Fougères
  • Manoir de Beauvais (Bazouges-la-Pérouse)
    Manoir de Beauvais (Bazouges-la-Pérouse) Bazouges-la-Pérouse - Beauvais - isolé - Cadastre : 1966 E2 661
    titreCourant :
    Manoir de Beauvais (Bazouges-la-Pérouse)
    description :
    modèle que le manoir de la Boucharderie ou celui de Ville Manaise. Le pignon Est présente des ouvertures bouchées au rez-de-chaussée et à l'étage ce qui nous indiquent la présence d'un autre bâtiment, or sur le et deux puits. Sa maçonnerie se compose de schiste et de granite. Le schiste est principalement pierre de taille. L´élévation antérieure est cependant entièrement en granite. Le manoir se compose de deux corps de bâtiments, le corps de bâtiment principal est rectangulaire, un autre corps de bâtiment bien qu'à l'origine le bâtiment accolé à l'arrière était plus haut. Ce bâtiment de forme carrée sur le cadasrte napoléonien pouvait contenir un escalier de distribution ainsi que des petites pièces sur le même cadastre de 1823 aucune tour ni bâtiment ne prolonge le manoir, cette partie avait sans doute déjà disparue . Le rez-de-chaussée se compose d´une cuisine et d´une salle, chaque pièce possède sa cheminée. Ces Le logis est indépendant, il donne sur une cour ouverte. Non loin se trouvent quelques dépendances
    cadresEtude :
    inventaire topographique Communauté de communes d'Antrain
    illustration :
    Beauvais sur le cadastre napoléonien de 1823 IVR53_20113506993NUC Détail de la corniche à modillons IVR53_20113503108NUCA Détail de la corniche de toit IVR53_20113503109NUCA Vue de la charpente IVR53_20143507005NUCA Vue de la charpente IVR53_20143507007NUCA Portes entre le logis et le bâtiment à l'arrière au rez-de-chaussée IVR53_20143507010NUCA Porte et marches menant à la salle est du rez-de-chaussée IVR53_20143507011NUCA Ouverture au pignon de la ferme IVR53_20143507022NUCA Cheminée du rez-de-chaussée IVR53_20113503102NUCA Niche murale au rez-de-chaussée IVR53_20143507000NUCA
    historique :
    Le manoir de Beauvais est situé au sud-est de la commune de Bazouges-la-Pérouse. Il s'agit d'une appareillage régulier, la corniche à modillons sculptés, le style de la porte qu'on retrouve au manoir de la , percements, cheminées, toiture nous permet de conclure à cette datation. Le granite utilisé dans un Boucharderie sont typiques de cette époque. Ce manoir est devenue par la suite une exploitation agricole , l'ajout de dépendances autour de la cour du manoir (étables, porcherie, grange...) dont certaines ne figurent pas encore sur le cadastre napoléonien de 1823 confirment cette nouvelle affection au 19e siècle. construction homogène datant du 17e siècle, en effet la conservation des éléments anciens du manoir : façade
    localisation :
    Bazouges-la-Pérouse - Beauvais - isolé - Cadastre : 1966 E2 661
    referenceDocumentaire :
    Extrait du cadastre napoléonien Bazouges-la-Pérouse. Section E de Beauvais, en 3 feuilles, 3ème
    airesEtudes :
    Pays de Fougères
  • Manoir de Ville Manaise (Bazouges-la-Pérouse)
    Manoir de Ville Manaise (Bazouges-la-Pérouse) Bazouges-la-Pérouse - Ville Manaise - isolé - Cadastre : 1966 C2 761
    titreCourant :
    Manoir de Ville Manaise (Bazouges-la-Pérouse)
    description :
    Le manoir se compose de trois bâtiments disposés autour d'une cour. L'entrée dans la cour se fait par un portail dont il reste des vestiges. Le logis se situe au fond de la cour à l'est, la dépendance . Le logis est de plan rectangulaire composé d'un rez-de-chaussée, d'un étage carré et d'un comble. La façade principale est de type ternaire, c'est à-dire qu'elle se compose de trois travées, la travée l'étage, exceptée celle de la travée centrale, ont un encadrement orné d'un cavet, leur linteau est décoré d'une accolade et leur appui est saillant. Le toit à deux pans est couvert en ardoise, il est percé de manoir. Un second bâtiment est accolé de façon perpendiculaire au logis et à la tour, il prolonge avec cheminées. La dépendance agricole est un long bâtiment datant de la même époque que la manoir ou centrale étant celle où se situe l'unique porte d'entrée. Les baies sont régulières. La porte est en plein cintre et est surmontée d'une archivolte en accolade ornée d'une croix et de choux frisés. Les baies de
    cadresEtude :
    inventaire topographique Communauté de communes d'Antrain
    illustration :
    Détail du décor de la porte IVR53_20113507084NUCA Détail des percements de la toiture IVR53_20113507109NUCA Vue de la tour d'escalier et du bâtiment arrière IVR53_20113507086NUCA Détail de la toiture de la tour IVR53_20113507115NUCA Vue partielle de la dépendance IVR53_20113507111NUCA Trous de pigeonnier sur la dépendance IVR53_20113507099NUCA Extrait du cadastre de 1823 IVR53_20083505013NUC Fenêtre de l'étage IVR53_20113507083NUCA Fenêtre de l'étage IVR53_20113507107NUCA La tour d'escalier IVR53_20113507091NUCA
    historique :
    Le manoir de Ville Manaise est situé au nord du bourg de Bazouges-la-Pérouse. Il s'agit d'un manoir niveau du logis que de la dépendance agricole du manoir. Ainsi, la porte sculptée du logis et son décor d’escalier carrée à l'arrière servant à la distribution intérieure du manoir est également caractéristique de cette époque. La grande dépendance présente aussi des éléments intéressants, notamment une sorte de tour comme le manoir. Le portail aujourd'hui à l'état de vestiges est également un élément caractéristique , et les deux baies de l'étage avec appui saillant mouluré, encadrements ornés d'un cavet et accolade sur les linteaux confirment une datation remontant au 17e siècle. La présence d'une grande tour
    localisation :
    Bazouges-la-Pérouse - Ville Manaise - isolé - Cadastre : 1966 C2 761
    referenceDocumentaire :
    Extrait du cadastre napoléonien Bazouges-la-Pérouse. Section C de la Balue, en 4 feuilles, 2ème
    airesEtudes :
    Pays de Fougères
  • Manoir, puis ferme, La Haie Jansion (Bazouges-la-Pérouse)
    Manoir, puis ferme, La Haie Jansion (Bazouges-la-Pérouse) Bazouges-la-Pérouse - la Haie Jansion - isolé - Cadastre : 1966 F2 919
    titreCourant :
    Manoir, puis ferme, La Haie Jansion (Bazouges-la-Pérouse)
    description :
    de la pierre de taille de granite. Le bâtiment est de plan rectangulaire à un étage carré et un mur de refend. Une cheminée monumentale est conservée sur le pignon nord au rez-de-chaussée. Il existait postérieure. La façade ouest de la dépendance mitoyenne possède une lucarne à fronton qui donne jour à une Le manoir se compose d'une maison indépendante donnant sur une cour ouverte où se trouvent un puits couvert, un four à pain et d'anciens logis de fermiers qui sont actuellement arasés. L'ensemble est construit en moellon de schiste tandis que les encadrements d'ouvertures et les chaînages d'angles emploient également trois cheminées à l'étage situées sur les pignons et mur de refend. L'élévation est irrégulière et les linteaux des portes ont des plate-bandes de décharge. Une porte plus ancienne est située en façade ancienne pièce d'habitation pourvue d'une cheminée. L'escalier intérieur qui permettait la distribution du manoir a disparu. Le toit à deux versants était autrefois couvert en chaume, il est aujourd'hui couvert
    cadresEtude :
    inventaire topographique Communauté de communes d'Antrain
    illustration :
    La haie Jansion sur le cadastre napoléonien de 1823 IVR53_20113506992NUC Trous de pigeonnier sous le toit IVR53_20113506846NUCA Elévation ouest, détail de lucarne IVR53_19773500251X Vue de situation IVR53_20113503506NUCA Cheminée du rez-de-chaussée IVR53_20113506828NUCA
    historique :
    Le manoir de la Haie Jansion se situe à l'ouest du bourg de Bazouges. La cour, bordée des dépendances agricoles couvertes autrefois de chaume, enserre le puits à guérite, alors que le four à pain est campagnes d'autrefois. La terre noble de La Haie-Jansion est plus ancienne que la demeure qui y est élevé à l'écart, signes caractéristiques de l'autarcie traditionnelle propre aux demeures aisées des modernisations, notamment des remaniements à l'intérieur, la maison conserve quelques structures architecturales cheminée monumentale du rez-de-chaussée.
    localisation :
    Bazouges-la-Pérouse - la Haie Jansion - isolé - Cadastre : 1966 F2 919
    referenceDocumentaire :
    -Vilaine. Paris : Flohic Editions, 2000. (Le patrimoine des communes de France). Extrait du cadastre napoléonien Bazouges-la-Pérouse. Section F du Bourg, en 5 feuilles, 2ème p. 50, 51 Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Le patrimoine des communes d'Ille-et
    airesEtudes :
    Pays de Fougères
  • Manoir Castel Marie (Bazouges-la-Pérouse)
    Manoir Castel Marie (Bazouges-la-Pérouse) Bazouges-la-Pérouse - 2 Boulevard Castel Marie - en village
    titreCourant :
    Manoir Castel Marie (Bazouges-la-Pérouse)
    description :
    en pierre de taille. Parmi les deux corps de bâtiment, on remarque notamment le pavillon dont le toit Cet ancien manoir a un plan bâti en L, il est composé de deux corps de bâtiment. Il est construit en moellon de granite, seuls les encadrements d'ouvertures et les pierres des chaînages d'angle sont triangulaire et décor de volutes sur les côtés, les belles souches de cheminées et un épi de faîtage en plomb en forme de vase.
    cadresEtude :
    inventaire topographique Communauté de communes d'Antrain
    illustration :
    Le château de Castel Marie sur une carte postale IVR53_19883500043XB Détail de la toiture IVR53_20113503636NUCA Le parc du château IVR53_20113503635NUCA Souche de cheminée et épi de faîtage IVR53_20113503637NUCA
    historique :
    dans la première moitié du 17e siècle. Dans les années 1930, le manoir de Castel Marie appartenait à Louis Gonzague Henri Marie Joseph de Tanouarn qui le revendit par la suite à Monsieur et Madame Gautier d'acquérir la propriété de Castel Marie puis, elle rétrocéda le manoir à l'hospice en 1971. Aujourd'hui, ce Le manoir de Castel Marie est un bâtiment d'époque Louis XIII, c'est-à-dire qu'il fut construit dont les héritiers mirent la propriété en vente. C'est en février 1966 que le conseil municipal décide
    localisation :
    Bazouges-la-Pérouse - 2 Boulevard Castel Marie - en village
    airesEtudes :
    Pays de Fougères
  • Manoir du Colombier (Bazouges-la-Pérouse)
    Manoir du Colombier (Bazouges-la-Pérouse) Bazouges-la-Pérouse - 10 Place de la Mairie - en village
    titreCourant :
    Manoir du Colombier (Bazouges-la-Pérouse)
    description :
    rue, la façade arrière est élevée en moellon de granite et de schiste, seuls les encadrements et les chaînages d'angles sont en grand appareil régulier de granite. La façade sur rue est percée d'une grande Cet ancien manoir est construit en grand appareil régulier de granite pour sa façade donnant sur d'une fenêtre plus petite, l'étage est quant à lui percée de deux grandes fenêtres. Toutes les fenêtres ont un encadrement soigné, celle du rez-de-chaussée ont des linteaux décorés d'accolades : une simple pour la plus petite, par contre la grande baie possède une double accolade sous laquelle se trouve un écusson. L'arrière présente une tour à pans coupés dans laquelle se trouve l'escalier permettant la
    cadresEtude :
    inventaire topographique Communauté de communes d'Antrain
    illustration :
    Le porche IVR53_20113507106NUCA
    historique :
    A côté de l'office du tourisme, anciennement forge, s'élève le manoir du Colombier, demeure probable des anciens seigneurs de Bazouges-la-Pérouse. Deux éléments distinguent cette maison des autres demeure des seigneurs de Bazouges-la-Pérouse témoigne de cette époque où les activités commerçantes et signe de l'activité des carrières de granite, largement répandue à l'époque. Cette demeure servit par la son fils de sorte que l'hôtel deviendra une véritable institution à Bazouges-la-Pérouse. Une pièce du  : sa porte cochère, et dans sa cour un escalier en pierre enfermé dans une tourelle à pans coupés. La artisanales importantes permettent aux Bazougeais de construire de grandes maisons avec des ouvertures importantes. Le seigneur Lemarchand du Colombier et sa femme, donateurs des verrières des fonts baptismaux à l'église en 1574, habitaient ce manoir au 16e siècle. La tourelle qui abrite un escalier en pierre est un suite d'hôtel. A la fin du 19e siècle, l'hôtel était exploité par un certain Ernoul puis par sa femme et
    localisation :
    Bazouges-la-Pérouse - 10 Place de la Mairie - en village
    referenceDocumentaire :
    ANTRAIN et son canton. Chronique de la vie quotidienne 1880-1950. BADAULT, Dominique. CHEVRINAIS , Jean-Claude. ANTRAIN et son canton. Chronique de la vie quotidienne 1880-1950. Editions Danclau, 1996.  : Flohic Editions, 2000. (Le patrimoine des communes de France). Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments. BANEAT, Paul. Le département Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Paris
    airesEtudes :
    Pays de Fougères
  • Manoir du Clos Boutlande, (Bazouges-la-Pérouse)
    Manoir du Clos Boutlande, (Bazouges-la-Pérouse) Bazouges-la-Pérouse - le Clos Boutlande - isolé
    titreCourant :
    Manoir du Clos Boutlande, (Bazouges-la-Pérouse)
    description :
    . Le rez-de-chaussée est également percé de deux fenêtres situées de part et d'autre de la porte sur le linteau. L'étage est percé de deux fenêtres, la plus grande située au centre possède un appui saillant mouluré. Le rez-de-chaussée est surélevé, en effet l'accès à la porte se fait par quelques marches Le manoir du Clos Boutlande est construit en granite, employé en moellon pour la maçonnerie et en pierre de taille pour les encadrements d'ouvertures et les chaînages d'angles. Il est de plan rectangulaire et se compose de deux pièces d'habitation au rez-de-chaussée, d'un étage carré possédant deux ouvertures en façade principale et d'un comble. L'élévation sud est percée d'une porte en anse de panier . Le toit à longs pans est couvert en ardoise. Le manoir fait partie d'un ensemble formant un L, les
    cadresEtude :
    inventaire topographique Communauté de communes d'Antrain
    illustration :
    Vue générale de la maison IVR53_20113503653NUCA Maison : détail de la porte IVR53_20113503655NUCA Le Clos Boutlande en 1977 IVR53_19773500212X
    historique :
    Le manoir du Clos Boutlande est situé sur la route de Marcillé Raoul au sud-ouest du bourg de , encadrement de la porte orné d'un tore, appui saillant de la fenêtre de l'étage, accolade sur le linteau de la Bazouges-la-Pérouse, non loin de deux autres manoirs : celui de Martigné et celui de la Boucharderie. Il , caractéristiques de cette époque : porte en anse de panier avec archivolte en accolade à choux et fleuron fenêtre du rez-de-chaussée. Il est intéressant de remarquer qu'on trouve encore plusieurs portes du même style sur des maisons situées à Bazouges-la-Pérouse et dans les communes limitrophes, toutes ces maisons datent du 16e siècle, certaines portent d'ailleurs des dates. Ce manoir fut transformé par la suite en exploitation agricole. Cependant, l'aspect soigné des ouvertures de sa façade et sa composition indiquent bien le rang élevé du propriétaire.
    localisation :
    Bazouges-la-Pérouse - le Clos Boutlande - isolé
    referenceDocumentaire :
    Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments. BANEAT, Paul. Le département
    airesEtudes :
    Pays de Fougères
  • Manoir, puis ferme du Gué du Sud (Bazouges-la-Pérouse)
    Manoir, puis ferme du Gué du Sud (Bazouges-la-Pérouse) Bazouges-la-Pérouse - le Gué du Sud - isolé
    titreCourant :
    Manoir, puis ferme du Gué du Sud (Bazouges-la-Pérouse)
    description :
    La ferme du Gué du Sud est composée de trois bâtiments disposés en U autour d'une cour. Les bâtiments de cette ferme sont construits en moellon de granite, exceptée la partie centrale du logis où se sont ornées d'un chanfrein ou d'un cavet sur leur encadrement. Le toit du logis a une forte pente de toiture brisée par un coyau. Le plan du logis est rectangulaire et se compose d'un rez-de-chaussée, d'un trouve la porte en plein cintre qui présente une maçonnerie en grand appareil régulier et non plus en moellon. Les encadrements d'ouvertures sont également en grand appareil régulier de granite, ainsi que les chaînages d'angles. Les toits à longs pans sont couverts en ardoise. Le logis présente une façade orientée au sud percée aujourd'hui de deux portes, celle en plein cintre est d'origine. Cette porte a de chaque côté une pierre ornée d'un décor de boules. Certaines fenêtres ont été ajoutées et d'autres remaniées, les fenêtres d'origine sont petites et ne sont pas disposées régulièrement sur la façade. Elles
    cadresEtude :
    inventaire topographique Communauté de communes d'Antrain
    illustration :
    Le Gué du Sud sur le cadastre napoléonien de 1823 IVR53_20113507143NUC Porte de la grange et fenêtre de la chambre à l'étage IVR53_20113503612NUCA Détail du pignon débordant sculpté de figures animales et de motifs IVR53_20113503607NUCA Le pignon débordant IVR53_20113503608NUCA Fenêtre de l'étage IVR53_20113507141NUCA Ouverture de l'étage IVR53_20113507140NUCA Pierres sculptées dans la maçonnerie IVR53_20113507139NUCA
    historique :
    fournil fut ajouté un peu avant l'entrée de la cour sans doute au 19e siècle. Le logis a subi des La ferme du Gué du Sud semble être le site d'un ancien manoir. En effet, les bâtiments composant élément intéressant le pignon débordant ouest orné de trois motifs sculptés vraisemblablement des animaux , de plus la maçonnerie présente encore deux pierres sculptées pouvant provenir du décor d'une ancienne porte, en effet l'une des pierres semble être un décor de fleuron. Sur le cadastre napoléonien de 1823 , le logis présente une avancée sur la façade sud aujourd'hui disparue, il s'agissait sans doute d'une été construit au 16e siècle ou au 17e siècle. Un bâtiment fut accolé par la suite au logis, et un l'encadrement chanfreiné ou avec un cavet et parfois une accolade sur le linteau, des appuis saillants. Autre chanfreinés et accolade sur le linteau, cette fenêtre éclaire une pièce avec cheminée. L'autre bâtiment n'a pas de pièce avec cheminée et semble être dévolu uniquement à l'usage de dépendance agricole.
    localisation :
    Bazouges-la-Pérouse - le Gué du Sud - isolé
    referenceDocumentaire :
    Extrait du cadastre napoléonien Bazouges-la-Pérouse. Section C de la Balue, en 4 feuilles, 1ère
    airesEtudes :
    Pays de Fougères
1