Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 7 sur 7 - triés par pertinence
  • Ancien presbytère de la paroisse Saint-Jean, 48 rue Saint-Melaine (Rennes)
    Ancien presbytère de la paroisse Saint-Jean, 48 rue Saint-Melaine (Rennes) Rennes - 48 rue Saint-Melaine - en ville - Cadastre : 1842 B 380 1980 BE 326
    titreCourant :
    Ancien presbytère de la paroisse Saint-Jean, 48 rue Saint-Melaine (Rennes)
    etages :
    étage de comble
    description :
    Distribution mentionnée par le procès verbal de vente des biens de la paroisse, à la fin du 18e siècle : au rez-de-chaussée une allée avec à l'ouest une cuisine et à l'est une salle à manger. A l'étage du palier. Un cabinet d'histoire naturelle est aménagé dans le comble. Au sud : une petite cour avec
    annexe :
    Propriété Richelot. Projet de division de la propriété 1877-1879. A. C. Rennes. Série O. 51. La propriété Richelot, sise à l'angle sud de la rue Saint-Melaine se compose d'un hôtel au fond d'un jardin occupée par le propriétaire, d'une petite maison dans la rue Saint-Melaine et enfin d'une autre maison à l'ouest de la précédente. La grande maison se compose au rez-de-chaussée de trois pièces à feu, 2 cabinets le propriétaire et estimées en location : 700 F Au rez-de-chaussée (côté nord), 2 pièces et une antichambre, 1 chambre à coucher, 1 cuisine, 1 chambre de bonne, 2 pièces basses (sur la petite maison rue  : 600 F Petite maison rue Saint-Melaine. une salle au rez-de-chaussée : 80 F Maison à la suite vers devant ; d'une grande maison en bois solide dont une partie du rez-de-chaussée et du premier étage est Saint-Melaine), une mansarde, le tout loué : 750 F 2e étage. 6 pièces à feu, 1 petite pièce, 1 mansarde ouest. Rez-de-chaussée, 2 grandes pièces. 1er étage, 3 grandes pièces, 1 mansarde. 1 cour et lieux : 350
    murs :
    pan de bois
    illustration :
    Extrait du cadastre de 1842 IVR53_20023515476NUCA
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_36 :
    site de faubourg
    referenceDocumentaire :
    Plan cadastral parcellaire de la commune de Rennes. Section B, dite du Palais, 2e feuille [1842 ]. Plan cadastral parcellaire de la commune de Rennes. Section B, dite du Palais, 2e feuille, dessin p. 538 Le Vieux Rennes BANEAT, Paul. Le Vieux Rennes. Rennes : Plihon et Hommay, [1911]. paroisse Saint-Jean A. D. Ille-et-Vilaine. Série Q ; 1 Q 396. Procès verbaux de vente des saisies
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_37 :
    Édifice tout à fait exceptionnel à Rennes, qui appartient au corpus conservé des maisons en pan de bois du 16e siècle, à soubassement en moellons de schiste. C'est l'une des maisons les plus anciennes du faubourg, qui constitue également un des exemples identifiés les plus anciens de presbytère, dans la ville.
  • Ancien presbytère de Saint-Etienne, devenu école de garçons, puis centre d'apprentissage, actuellement collège Echange, rue d'Echange (Rennes)
    Ancien presbytère de Saint-Etienne, devenu école de garçons, puis centre d'apprentissage, actuellement collège Echange, rue d'Echange (Rennes) Rennes - rue d' Echange - en ville - Cadastre : 1980 AB 803, 807 à 809
    titreCourant :
    Ancien presbytère de Saint-Etienne, devenu école de garçons, puis centre d'apprentissage
    etages :
    rez-de-chaussée surélevé étage de comble
    annexe :
    ´Echange. Le tout est clos de murs, et borné au Nord, par jardin appartenant ci-devant à la fabrique, au ´église de la ci-devant paroisse de Saint-Etienne ». « Le grand bâtiment a de longueur d´orient vers lambris de hauteur, et d´appui, également que la cheminée, le dit salon au côté occidental de l´escalier grande chambre à cheminée, et deux cabinets. La cheminée garnie de lambris de hauteur. Dans le palier de sur la totalité du dit bâtiment. Sous le dit bâtiment un grand caveau situé au dessous de l´escalier Procès-verbal d´estimation de la maison du presbytère et dépendance De Saint-Étienne de Rennes (A côté oriental dans lequel est une cuisine, autre bâtiment à l´occident de la cour servant de ´orient ; Petit jardin et treillage du côté du Midi de chaque côté de la cour. Grand portail sur la rue d Midi par la rue d´échange, à l´orient par le jardin des Jacobins, à l´occident par le cimetière et l postérieurement fait lequel sert de cuisine et d´office dans un petit retranchement, grenier au dessus de la dite
    murs :
    pan de bois
    illustration :
    Centre d'apprentissage : Élévation de la façade principale, plan du rez-de-chaussée et des étages Projet de transformation en école primaire supérieure. Plan du rez-de-chaussée, Jean-Baptiste Projet de transformation en école primaire supérieure. Elévation, plan et coupe, 1892 (A. C. Rennes Projet de transformation en école primaire supérieure. Plans des étages, 1892 (A. C. Rennes Extrait du cadastre de 1842 IVR53_20003517595NUCA
    historique :
    procès-verbal de vente de 1792 (cf. annexe 1) est acquis par la ville en 1821 pour accueillir une école primaire de garçons, placée sous la direction des Frères des Ecoles Chrétiennes. L´édifice est agrandi associe un musée dédié à l´architecte communal Emmanuel Le Ray. Le centre d'apprentissage est composé de L´ancien presbytère de Saint-Etienne, vraisemblablement construit au 18e siècle et connu par un entre 1871 et 1877, puis en 1892, sur les plans de l'architecte communal Jean-Baptiste Martenot. En 1938 plusieurs bâtiments regroupant des ateliers de forge, de serrurerie, de maçonnerie, de plâtrerie et de menuiserie, et des salles destinées à l'enseignement théorique : salles de dessin, salles de cours, salle de dépôt des modèles, un musée et un gymnase. En 1951, des terrains sont acquis au nord pour permettre la construire d´un internat destiné à accueillir les élèves du collège technique de garçons, de l'école des Métiers et du centre d'apprentissage, agrandi en 1957, sur les plans de l´architecte Pierre Laloy. Un
    referenceDocumentaire :
    [1938]. Centre d'apprentissage : Elévation de la façade principale, plan du rez-de-chaussée et des p. 15 A. C. Rennes. Série C ; C 2 - 7. Exposé des principaux actes de l'administration de M. Martin , maire de Rennes, à partir de l'année 1871. Rennes : Alphonse Leroy fils imprimeur, 1877. tome 3, p. 611 GUILLOTIN DE CORSON, Abbé. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. A. C. Rennes. Permis de construire ; 750 W 1. Rue d'Echange (1909-1952) . A. C. Rennes. Permis de construire ; 750 W 2. Rue d'Echange (1953-1959) . Rennes moderne ou histoire complète de ses origines, de ses institutions et de ses monuments, par A [1892]. Ecole primaire de garçons. Rue d'Echange. Projet de transformation en école primaire supérieure. Plan du rez-de-chaussée, élévation et coupe transversale. Dessin, par Jean-Baptiste Martenot [1892]. Ecole primaire de garçons. Rue d'Echange. Projet de transformation en école primaire
  • Presbytère, rue de Saint-Laurent (Rennes)
    Presbytère, rue de Saint-Laurent (Rennes) Rennes - Saint-Laurent - rue de Saint-Laurent - en ville - Cadastre : 1980 IL 50, 51, 62, 63, 173, 174
    titreCourant :
    Presbytère, rue de Saint-Laurent (Rennes)
    etages :
    rez-de-chaussée surélevé étage de comble
    historique :
    Le presbytère est mentionné comme construction nouvelle en 1908.
    localisation :
    Rennes - Saint-Laurent - rue de Saint-Laurent - en ville - Cadastre : 1980 IL 50, 51, 62, 63, 173
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_37 :
    Édifice reconstruit à l'emplacement du presbytère d'origine, qui participe à la conservation des espaces bâtis autour de l'une des plus anciennes églises de Rennes.
  • Ancienne chapelle provisoire et presbytère, puis presbytère et salle de patronage, actuellement école Saint-Jean et salle Sainte-Thérèse, puis René Morin, 65bis rue Bigot-de-Préameneu ;  place de l' Eglise (Rennes)
    Ancienne chapelle provisoire et presbytère, puis presbytère et salle de patronage, actuellement école Saint-Jean et salle Sainte-Thérèse, puis René Morin, 65bis rue Bigot-de-Préameneu ; place de l' Eglise (Rennes) Rennes - 65bis rue Bigot-de-Préameneu place de l' Eglise - en ville - Cadastre : 1980 CD 348, 605
    titreCourant :
    Ancienne chapelle provisoire et presbytère, puis presbytère et salle de patronage, actuellement école Saint-Jean et salle Sainte-Thérèse, puis René Morin, 65bis rue Bigot-de-Préameneu ; place de l
    etages :
    rez-de-chaussée surélevé
    description :
    en maçonnerie masquée par un enduit, est situé à l´angle nord-ouest de la parcelle. L'école maternelle, ouvre, à l'ouest, sur la rue Bigot-de-Préameneu ; elle est agrandie de bâtiments récemment . Au nord un corps de bâtiment à un étage carré sur rez-de-chaussée surélevé est couvert d´ardoises, la toiture à quatre pans présente une demi-croupe en pignon ; à l´est le corps de bâtiment à deux étages L'ensemble est implanté en parcelle traversante, au sud de l'église Sainte-Thérèse. L´école maternelle, à l´ouest, et l´école primaire, à l´est, sont séparées par une halle à usage de gymnase (fig. 3 ), dont le pignon sur rue est partiellement masqué par un enduit en partie haute. Le presbytère, construit construits autour d'une cour centrale. L'école primaire (fig. 4), ouvre, à l'est, sur la rue Sully-Prudhomme . Les bâtiments, dont la maçonnerie est masquée par un enduit, sont disposés autour d'une grande cour
    illustration :
    Gymnase et presbytère, place de l'église IVR53_20013521002NUCA
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_36 :
    site de lotissement
    profession :
    [commanditaire] Association diocésaine du Contour de la Motte
    contenu :
    patronage et des salles de catéchisme. Le bâtiment qui abritait la maison des frères est aujourd'hui partie Edifice à replacer dans le contexte de l'architecture de l'enseignement, dont Rennes compte de nombreux exemples. L´école maternelle occupe les locaux de l'ancien presbytère, d'une partie de la salle de intégrante de l'école primaire. De nouveaux bâtiments viennent compléter le projet : nouveau presbytère et réaménagement de l'école maternelle, qui a nécessité la destruction d'un corps de bâtiment (rue Bigot-de -Préameneu), dont la fonction est inconnue.
    historique :
    1956, la salle de patronage sera reconstruite, bien que le service de la Reconstruction se soit opposé construite, dans le prolongement de la salle de sport, à l'emplacement du préau et des classes (croquis). Les A.C.). Après la construction de l´église Sainte-Thérèse, deux salles de catéchisme et deux salles de de reconstruire la salle de patronage endommagée pendant la guerre, pour y installer une salle de catéchisme agrandies (?), est surélevées par l'Entreprise Rennaise, pour augmenter la capacité d'accueil de l'établissement. En 1951, une salle de jeux, est construite entre l'école et le cinéma, sur les plans de nouvelles classes, sur préau, sont prévues dans l'angle sud-est de la parcelle, côté rue Sully-Prudhomme dans le prolongement de l'école initiale (croquis). Les plans conservés aux archives communales attestent des étapes successives de construction de , sur un terrain acquis dans le lotissement Hémery. occupé ensuite par l'école et le patronage (plans
    localisation :
    Rennes - 65bis rue Bigot-de-Préameneu place de l' Eglise - en ville - Cadastre : 1980 CD 348, 605
    referenceDocumentaire :
    A. C. Rennes. Permis de construire 799 W 132. Rue Sully-Prudhomme (1935-1962) . A. C. Rennes. Permis de construire 744 W 24. Rue Bigot-de-Préameneu (1929-1937) . A. C. Rennes. Permis de construire 744 W 25. Rue Bigot-de-Préameneu (1936-1951) .
  • École primaire devenue presbytère de Toussaint, 8 rue Saint-Thomas ; 2 et 4 rue au Duc (Rennes)
    École primaire devenue presbytère de Toussaint, 8 rue Saint-Thomas ; 2 et 4 rue au Duc (Rennes) Rennes - 8 rue Saint-Thomas 2 et 4 rue au Duc - en ville - Cadastre : 1980 BS 17
    titreCourant :
    École primaire devenue presbytère de Toussaint, 8 rue Saint-Thomas ; 2 et 4 rue au Duc (Rennes)
    etages :
    rez-de-chaussée surélevé étage de comble
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_11 :
    jardin en fond de parcelle
    historique :
    masse. L'édifice actuel, construit en 1902 pour y installer une école dans le quartier de la Gare Selon G. Huet, le nouveau presbytère de Toussaints succède à celui qui est aménagé, rue Vasselot , dans l'ancien couvent de Carmes où il est aménagé en 1825 et dont le cadastre de 1844 donne un plan de , accueillera finalement les Eudistes chassés de l'institution Saint-Martin en 1905, puis le presbytère en 1914 . Les permis de construire conservés aux archives communales indiquent que le presbytère est agrandi d'une salle de réunion (aujourd'hui détruite) en 1927, puis d'un immeuble construit sur les plans de
    referenceDocumentaire :
    p. 158-160 HUET, G. La paroisse de Toussaints de Rennes. Rennes : imprimerie Les Nouvelles, 1960. A. C. Rennes. Permis de construire ; 749 W 18. Rue au Duc (1927-1934) .
  • Presbytère, 44 rue Saint-Melaine (Rennes)
    Presbytère, 44 rue Saint-Melaine (Rennes) Rennes - 44 rue Saint-Melaine - en ville - Cadastre : 1842 B 391, 392 1980 BE 325
    etages :
    étage de comble
    illustration :
    Extrait du cadastre de 1842 IVR53_20023515476NUCA
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_36 :
    site de faubourg
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_2 :
    même type de plan que celui de la rue de Juillet
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_11 :
    jardin en fond de parcelle
    referenceDocumentaire :
    Plan cadastral parcellaire de la commune de Rennes. Section B, dite du Palais, 2e feuille [1842 ]. Plan cadastral parcellaire de la commune de Rennes. Section B, dite du Palais, 2e feuille, dessin Rennes moderne ou histoire complète de ses origines, de ses institutions et de ses monuments, par A
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_37 :
    Exemple à rapprocher du presbytère de la rue de Juillet, qui s'inscrit dans le nouvel alignement
  • Maison du peuple, 8 et 10 rue Saint-Louis ; rue d'Echange (Rennes)
    Maison du peuple, 8 et 10 rue Saint-Louis ; rue d'Echange (Rennes) Rennes - 8 et 10 rue Saint-Louis rue d' Echange - en ville - Cadastre : 1980 AC 234
    description :
    portant l´inscription «Maison du Peuple». A l´intérieur du bâtiment, dans la salle de réunion, une frise est peinte représentant notamment le maire Jean Janvier. Au sud, rue Saint-Louis, un corps de bâtiment L´édifice est construit en parcelle traversante, les différents corps de bâtiment disposés autour d ´une cour centrale à laquelle un passage cocher donne accès depuis la rue Saint-Louis. Au nord, la salle de spectacle présente une façade sur cour en moellons de schiste soulignée par un décor de briques (trace de reprise à l´ouest et surélévation au-dessus de l´accès principal masquant un fronton droit en à 2 étages carrés est construit avec une ossature en béton armé avec un remplissage de briques
    illustration :
    Façade sur la rue d'Echange, Emmanuel Le Ray, 1919 (A. C. Rennes ; 2 Fi 4970) IVR53_20023516394NUCA Coupe sur la scène, Emmanuel Le Ray, 1919 (A. C. Rennes ; 2 Fi 4968) IVR53_20023516396NUCA Façade sur la cour, photographie par Le Couturier, 1er quart 20e siècle. IVR53_19993500245X Plan du rez-de-chaussée, Y. Le Moine, 1936 (A. C. Rennes ; 2 Fi 4949) IVR53_20023516400NUCA Vue de la façade nord sur la rue d'Echange IVR53_19993501772XA Vue de la façade sur cour IVR53_19993501884XA Vue de la façade sur cour IVR53_19993501821X Façade sur cour, Emmanuel Le Ray, 1919 (A. C. Rennes ; 2 Fi 4966) IVR53_20023516393NUCA Plan du 1er étage, Emmanuel Le Ray, 1919 (A. C. Rennes ; 2 Fi 4965) IVR53_20023516395NUCA Coupe côté tribune, Emmanuel Le Ray, 1919 (A. C. Rennes ; 2 Fi 4969) IVR53_20023516397NUCA
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_36 :
    site de périphérie
    profession :
    [architecte communal] Le Ray Emmanuel [architecte communal] Le Moine Yves
    contenu :
    deux architectes de la ville E. Le Ray et Y. Le Moine. Ainsi, la façade sur la rue d´Echange est initialement édifiée sur les plans de Le Ray mais Le Moine la modifie plus tard, notamment au niveau des entablements. Il en est de même pour la façade sur la cour, transformée dans les années trente par Le Moine , comme le montre la prise de vue de l´état actuel par rapport aux plans de Le Ray. Cependant, l´actuelle salle de la Cité garde l´empreinte de Le Ray. Les modifications de Le Moine sont visibles sur les la vue de la façade sur le rue Saint-Louis. A l´intérieur de la salle de réunion donnant sur la cour La ville de Rennes tarde à se doter d´une bourse de travail. Si un projet similaire est à l´étude à fin du 19e siècle. C´est sous l´impulsion du maire Jean Janvier, que la Maison du Peuple de Rennes est créée. La construction s´intègre dans un programme urbain comprenant l´achèvement de l´église Sainte différents corps de bâtiment, car il emploi un langage plus dépouillé que son prédécesseur, comme le montre
    historique :
    étroits, le maire Jean Janvier met une partie du couvent de la Visitation acquis par la ville, rue Hoche Le Ray. En 1919, la ville vote la construction de la maison du peuple, dont Emmanuel Le Ray est et se termine en 1924. L´architecte de la ville, regrettant que le terrain ne permette pas de donner produit par la polychromie des matériaux. Le décor peint représentant les différents corps de métier du la délibération du 8 février 1924, le conseil municipal considère que « la salle de réunion et de transformation des locaux est proposé par les architectes de la ville Emmanuel Le Ray et Yves Le Moine, en 1931. Le projet, qui prévoit la construction d´un bâtiment à rez-de-chaussée et étage à ´année suivante. A cette date, c´est l´architecte Yves Le Moine qui est chargé du projet (réfection de la destination » (1 M 212). Les bâtiments fermant la cour le long de la rue Saint-Louis sont construits sur les la maison de la Mutualité a lieu le 20 janvier 1962.
    referenceDocumentaire :
    p. 126-131 Emmanuel Le Ray, architecte de la Ville de Rennes de 1985 à 1932 LAURENT, Catherine (sous la direction de). Emmanuel Le Ray, architecte de la Ville de Rennes de 1985 à 1932, Rennes, 2000. de salle de réunions sous la direction d´E. Le Ray, architecte de la Ville (1917-1919) . grande salle de réunions sous la direction d´E. Le Ray (1919-1922) . direction d´Y. Le Moine, architecte de la Ville (1935-1936) . p. 23-24 LE GONNIDEC, Murielle. Yves Lemoine, architecte de la Ville de Rennes (1932-1958 [1936). La maison du Peuple. Plan du rez-de-chaussée, tirage d'après Yves Le Moine, 1936 (A. C [1925 ca.). La maison du Peuple, photographie, par Le Couturier, vers 1925 (A. D. Ille-et-Vilaine tome 2, p. 587, 589 FREVILLE, Henri. Un acte de foi. Trente ans au service de la Cité. Rennes immeubles de l'ancien presbytère Saint-Aubin par la ville de Rennes (1911-1917) .
1