Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 6 sur 6 - triés par pertinence
  • Presbytère de Moigné (Le Rheu)
    Presbytère de Moigné (Le Rheu) Rheu (Le) - le Presbytère - en écart - Cadastre : ?
    titreCourant :
    Presbytère de Moigné (Le Rheu)
    description :
    Maçonné en moellons de schiste pourpre originellement enduits, il dispose d’un plan massé s’élevant sur un rez-de-chaussée, un étage carré et un niveau de combles. Sa toiture à quatre pans à larmier retroussé est interrompue par deux souches de cheminées sur chacune des croupes latérales. Ses façades principale et arrières sont ordonnancées en travées régulières (trois) rythmée par la superposition des baies en arc en plein-cintre (en rez-de-chaussée) et à linteau droit (premier étage).
    illustration :
    Le presbytère sur la cadastre napoléonien IVR53_20173507005NUCA Détail d'une baie du rez-de-chaussée IVR53_19753506182Z
    historique :
    Ancien presbytère de Moigné, malgré quelques transformations a conservé son volume ancien ainsi qu'une grille de type manorial, 1ère moitié 17e siècle.
    localisation :
    Rheu (Le) - le Presbytère - en écart - Cadastre : ?
  • Presbytère de Saint-Junay (Plounérin)
    Presbytère de Saint-Junay (Plounérin) Plounérin - Saint-Junay - en écart
    titreCourant :
    Presbytère de Saint-Junay (Plounérin)
    description :
    Ancien presbytère de l´église paroissiale Saint-Nérin, situé au village de Saint-Junay, à 500 mètres au nord-ouest du bourg. Edifice orienté sud-nord, de plan allongé, avec tour d´escalier demi hors oeuvre de plan carré, construit en pierre de taille de granite de moyen et petit appareil, avec un étage
    illustration :
    Extrait du cadastre ancien de la commune de Plounérin, 1834 : Saint-Junay, le presbytère
    historique :
    façade sud percée de deux fenêtres supplémentaires (à gauche) pendant le 4e quart du 20e siècle. Edifice datant probablement du début du 17e siècle, remanié au 19e siècle (souches de cheminée) et
    airesEtudes :
    Schéma de cohérence territoriale du Trégor
  • Presbytère, 2 rue du Presbytère (Lanmérin)
    Presbytère, 2 rue du Presbytère (Lanmérin) Lanmérin
    description :
    cheminée en pierre de taille de granite. Le toit est à longs pans et pignons découverts tandis que la tour Le presbytère forme un ensemble avec la cour, le jardin, les deux dépendances et l’appentis . L’ensemble est ceint de murs ; l’accès se fait par un portail flanqué de piliers sommés d'une boule. Le logis en demi-hors-œuvre sur la face antérieure. Sa mise en œuvre est en moellon de schiste avec encadrements de baies, (sauf une qui est en schiste bleu-vert au 1er étage), chaînages d'angles et souches de
    datationsSecondaires :
    1er quart 19e siècle porte la date
    illustration :
    Vue de la façade Nord de l'église et de son clocher depuis le jardin du presbytère cadastre de 1834, Le presbytère de Lanmérin (au nord-ouest de l'église) IVR53_20172207051A0A Vue de la façade Sud du presbytère et de son portail d'entrée flanqué de piliers Détail de l'écu muet au sommet de la porte d'entrée du presbytère IVR53_20172202169NUCA Façade Sud, fenêtre de la tour d'escalier. Motif d'accolade et cavet IVR53_20172202157NUCA Partie Est de la façade Sud remontée en 1821, fenêtres à linteau clavé IVR53_20172202158NUCA Partie Est de la façade Sud, date portée "1821" IVR53_20172202159NUCA Vue depuis le presbytère, de l'église et de l'ancien accès du recteur dans le mur du cimetière Vue, depuis le presbytère, de l'église et de l'ancien accès du recteur dans le mur du cimetière Vue du pignon Est et de l'appentis depuis la rue du presbytère IVR53_20172202150NUCA
    contenu :
    Ce presbytère aux allures de manoir forme avec l’église et le cimetière attenant un ensemble cohérent et homogène qui mérite l’attention. De plus, sa date de construction, la première moitié du 17e siècle, le situe parmi les presbytères les plus anciens du territoire.
    historique :
    . Au vue de son architecture le presbytère est datable de la 1ère moitié du 17e siècle. Cependant, la le cadastre napoléonien de 1834. En 1996, le presbytère - propriété de la commune - est réhabilité Comme il est d'usage, le presbytère est construit à proximité immédiate de l'église paroissiale . Une porte ménagée dans le mur de l’enclos paroissial permettait au recteur d’accéder directement à guérisons miraculeuses qui lui sont attribuées, élit domicile dans le presbytère. Le blason qui orne la porte d’entrée en plein cintre rappelle que les recteurs sont souvent issus de la noblesse locale à partie Est de la façade principale est remaniée en 1821 (date portée) avec reprise de baies à linteau clavé. A ce même moment, l’une des anciennes ouvertures de la partie Est ; une fenêtre ornée d’un l’église depuis le presbytère. En 1699, Dom René Le Cozannet, abbé célèbre dans le Trégor pour les moins que les armoiries (autrefois peintes) ne soient celles du seigneur local à qui appartient la terre
    referenceDocumentaire :
    Fonds du cadastre ancien. Tableau d'assemblage et plans parcellaires de la commune de Lanmérin , 1834. Série 3 P. Fonds du cadastre ancien. Tableau d'assemblage et plans parcellaires de la commune de Tome 2., p. 1278 Le patrimoine des communes des Côtes d'Armor Le patrimoine des Communes des Côtes Un p'tit tour dans Lanmérin LE ROLLAND Marie-Noëlle., NICOLAS Anne., Un p'tit tour dans Lanmérin
    airesEtudes :
    Schéma de cohérence territoriale du Trégor
  • Ancien presbytère de Trédrez, rue Run-ar-Groaz (Trédrez-Locquémeau)
    Ancien presbytère de Trédrez, rue Run-ar-Groaz (Trédrez-Locquémeau) Trédrez-Locquémeau - le Bourg - rue Run-ar-Groaz - en village - Cadastre : 1806 A 67 1814 B2 533, 534 1848 B3 873 1987 AD 56
    titreCourant :
    Ancien presbytère de Trédrez, rue Run-ar-Groaz (Trédrez-Locquémeau)
    etages :
    rez-de-chaussée
    description :
    Edifice de plan rectangulaire construit en granite (la façade antérieure est traitée en grand et fond en comble (plan binaire), à tour d'escalier hors-oeuvre à l'arrière disposée au droit de la porte moyen appareil de granite), à deux pièces au rez-de-chaussée séparées par un mur de refend montant de
    observation :
    Edifice dont l'ancienneté et l'état de conservation appellent une étude. La charpente serait , d'après la tradition orale, d'origine.
    illustration :
    Extrait des plans cadastraux parcellaires de 1814 (AD 22). IVR53_20032206117NUCB Extrait des plans cadastraux parcellaires de 1848 (AD 22). IVR53_20032206115NUCB
    partiesConstituantesNonEtudiees :
    mur de clôture
    historique :
    Ancien presbytère de Trédrez datant de la 1ère moitié du 17ème siècle. L'édifice a fait l'objet de travaux de restauration à la fin du 20ème siècle.
    localisation :
    Trédrez-Locquémeau - le Bourg - rue Run-ar-Groaz - en village - Cadastre : 1806 A 67 1814 B2 533
    referenceDocumentaire :
    Numplan 1, plans par masse de cultures, section A AD Côtes-d'Armor : 4 num 1/29.
  • Ancien presbytère, 3, rue Moulin Neuf (Locunolé)
    Ancien presbytère, 3, rue Moulin Neuf (Locunolé) Locunolé - Bourg : 3, rue Moulin Neuf - en village - Cadastre : 1989 AA 25
    description :
    Edifice à double accès (nord et sud). Partie supérieure de la tour d'escalier tronquée. La
    observation :
    L'édifice compte parmi les constructions civiles les plus anciens du bourg de Locunolé.
    illustration :
    Extrait du cadstre de 1828, section B 1 (A.D. Finistère, 3 P 201) IVR53_20042905106NUCA
    historique :
    L´édifice a vraisemblablement été construit dans la première moitié du 17e siècle. En 1744, le « manoir presbytéral » est habité par David Gérard, prêtre. Le jardin clos de murs figure sur le cadastre de 1828. Le bâtiment est désaffecté en 1860 au profit d´un nouveau presbytère achevé en 1869. L ´escalier en vis en bois d´origine a disparu. La porte de la tour d´escalier est tardive. Certaines
    referenceDocumentaire :
    A.D. Finistère, 3 P 201. Cadastre de 1828, section B 1. p. 46 Le Patrimoine des Communes, le Finistère, Paris : Flohic Editions, 1998. (Collection Le Patrimoine des Communes de France), vol. I.
  • Ancien presbytère, 4 rue des Villes Neuves (Morieux fusionnée en Lamballe-Armor en 2019)
    Ancien presbytère, 4 rue des Villes Neuves (Morieux fusionnée en Lamballe-Armor en 2019) Lamballe-Armor - Morieux - 4 rue des Villes Neuves - en village - Cadastre : 1831 B1 48 à 54 1982 154 B1 1382
    description :
    rez-de-chaussée, appareillés de granite en pierre de taille à l'étage. Porte de la partie gauche à arc Edifice à deux pièces par étage (plan binaire) séparées par un mur de refend de fond en comble
    statut :
    propriété de la commune
    typologies :
    maison de plan binaire
    observation :
    L'état de conservation de cet édifice daté de la 1ère moitié du 17e siècle appelle une étude.
    murs :
    pierre de taille
    illustration :
    Extrait du plan cadastral de 1831 (AD 22) IVR53_20032203819NUCB
    precisionsLocalisation :
    commune fusionnée après inventaire Commune inventoriée sous le nom de Morieux
    historique :
    Ancien presbytère datant de la 1ère moitié du 17e siècle (analyse stylistique), légèrement remanié dans la 2e moitié du 19e siècle (encadrement des fenêtres de l'étage) et converti en logements locatifs à la fin du 20e siècle.
1