Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 6 sur 6 - triés par pertinence
  • Maison puis presbytère, 17 place de l'Eglise (Saint-Erblon)
    Maison puis presbytère, 17 place de l'Eglise (Saint-Erblon) Saint-Erblon - 17 place de l' Eglise - en village
    titreCourant :
    Maison puis presbytère, 17 place de l'Eglise (Saint-Erblon)
    dates :
    1624 porte la date
    description :
    existe deux écus l'un au-dessus de l'autre. Le plus bas porte la date de 1624 ainsi que les inscriptions Le gros-oeuvre de cette construction est recouvert d'enduit ; le toit à croupes est par ailleurs d'ailleurs une cave puisqu'une porte dessert ce niveau en façade. Au-dessus de la porte de la partie sud, il couvert d'ardoise. Les encadrements de baies d'origine sont réalisés en pierre de taille de schiste et en IHS et MA de part et d'autre d'un calice. Un puits se situe au sud-ouest.
    illustration :
    Ecu situé en partie haute de la façade IVR53_19743505029Z Les deux écus de la façade IVR53_19743505030Z Vue générale de la partie sud IVR53_20073510423NUCA Détail de l'écu portant le calice IVR53_20073510427NUCA Ecu situé en partie haute de la façade IVR53_20073510428NUCA Le bâtiment en 1974 IVR53_19743505026Z L'écu portant le calice IVR53_19743505027Z Ecu portant la date IVR53_19743505031Z Cheminée de l'étage IVR53_19743505036Z Cheminée de l'étage IVR53_19743505037Z
    historique :
    piédroits en pierre calcaire. Le sol de la pièce de l'étage était couvert de tomettes. La cheminée de abritait le presbytère. Toutefois, au début du 19e siècle, lors de la réalisation du premier cadastre de la , la partie sud porte la date de 1624. L'architecture de ce bâtiment est d'ailleurs propre à cette époque de construction : toiture à forte pente, coyaux, porte en plein cintre. La partie sud de ce l'étage correspond à une cheminée du 15e siècle. La présence de cette cheminée, ainsi que de l'écu situé en partie supérieure de la façade, laisse supposer qu'il existait un bâtiment du 15e siècle à cet l'avant de la façade ; il pourrait s'agir du puits public sur la place du bourg, dont la réalisation avait Bien qu'il existe certains éléments architecturaux plus anciens, cet ensemble de constructions date endroit, qui a été remanié au début du 17e siècle. La tradition orale nous a rapporté que ce bâtiment commune, le presbytère ne se trouvait pas dans ce bâtiment, mais dans un bâtiment situé rue du Vivier. Le
    localisation :
    Saint-Erblon - 17 place de l' Eglise - en village
    referenceDocumentaire :
    . Monuments et établissements publics. Presbytère : demande d'affermage, dossier de reconstruction, de
  • Ancien presbytère, actuellement ferme, 5 rue de l'Ancien presbytère (Livré-sur-Changeon)
    Ancien presbytère, actuellement ferme, 5 rue de l'Ancien presbytère (Livré-sur-Changeon) Livré-sur-Changeon - 5 rue de l' Ancien presbytère - en village - Cadastre : 1983 AC 9a, 10, 11a, 12, 13, 14, 144
    titreCourant :
    Ancien presbytère, actuellement ferme, 5 rue de l'Ancien presbytère (Livré-sur-Changeon)
    illustration :
    Le presbytère en 1827 sur le cadastre napoléonien ; parcelle 736 IVR53_20013505995NUC Vue de situation IVR53_19973504574NUCA
    historique :
    ferme après la construction d'un nouveau presbytère en 1842. Un texte de 1790 nous donne une description de cet édifice actuellement très transformé.
    localisation :
    Livré-sur-Changeon - 5 rue de l' Ancien presbytère - en village - Cadastre : 1983 AC 9a, 10, 11a
    referenceDocumentaire :
    Feuille cadastrale de la section A2 dite de la Driais. Levée par Dumesnil, géomètre, [1827
  • Ancien presbytère (Trémel)
    Ancien presbytère (Trémel) Trémel - Le Vieux Presbytère - - en écart - Cadastre :
    dates :
    1625 porte la date
    illustration :
    Extrait du cadastre ancien de la commune de Trémel, 1814 : le bourg, K[er]niet. Le presbytère se Extrait du cadastre ancien de la commune de Trémel, 1848 : K[er]niet (le Vieux Presbytère est Extrait du cadastre ancien de la commune de Trémel, 1848 : K[er]niet (le Vieux Presbytère Trémel, le Vieux Presbytère : maison de prêtre datée 1725, élévation antérieure orientée vers le Trémel, le Vieux Presbytère : maison de prêtre datée 1725, élévation antérieure orientée vers le Trémel, le Vieux Presbytère : maison de prêtre datée 1725, élévation antérieure orientée vers le sud-ouest, détail de la lucarne et de la fenêtre de la chambre haute IVR53_20142205733NUCA Trémel, le Vieux Presbytère : maison de prêtre datée 1725, élévation antérieure orientée vers le Trémel, le Vieux Presbytère : dépendance nord à usage de soue à cochon IVR53_20142205735NUCA trouve sur la parcelle n° 101 IVR53_20152206099NUCA
    contenu :
    la cour et le chemin d´accès, l´édifice était protégé des vents de nord-est. Il a été élevé en crossettes saillante. La crossette nord-ouest porte le millésime 1625. Le rez-de-chaussée est desservi au sud L'ancien presbytère de Trémel Cet édifice construit en 1625 figure sur le cadastre de 1814 (Plestin) à l'est du lieu-dit Kerniet bras, il est connu comme le "Vieux presbytère". Le "presbytère" et la parcelle associée sont lavés de bleu sur le cadastre de 1848. Distant du centre paroissial situé à 350 mètres au sud, il pourrait s'agir d'une maison de prêtre plutôt que d'un presbytère. La présence d'un - réduites - sont datables du 19e siècle. De plan rectangulaire orienté vers le sud-ouest, c´est-à-dire vers cheminée en pierre de taille de granite. La façade a été enduite. L´ancienne charpente et les poutres ont par une porte en arc plein cintre et éclairé par deux fenêtres rectangulaires. La chambre à feu de l ´étage carré était desservie par un escalier intérieur ; trois fenêtres donnent de la lumière à l'étage
    localisation :
    Trémel - Le Vieux Presbytère - - en écart - Cadastre :
    airesEtudes :
    Schéma de cohérence territoriale du Trégor
  • Presbytère Saint-Salomon, actuellement maison, 22 rue des Tribunaux ; 13 rue Lesage (Vannes)
    Presbytère Saint-Salomon, actuellement maison, 22 rue des Tribunaux ; 13 rue Lesage (Vannes) Vannes - 22 rue des Tribunaux 13 rue Lesage - en ville - Cadastre : 1809 I3 855, 856 1844 K6 1980 BP 126, 127, 128
    dates :
    1615 porte la date
    description :
    monolithe et consoles en quart de rond. Les pièces de l'étage, sans doute la chambre et le bureau du le lambris du 17e siècle. La charpente du corps principal a deux fermes étrésillonnées en croix de corps en retour comprenant une pièce à demi-enterrée à usage de cave au rez-de-chaussée et une pièce à
    annexe :
    Sources iconographiques 20075605805NUCA : Bibliothèque de Rennes-Métropole 20055600528NUCA  : Archives départementales du Morbihan, 1 Fi 88/1. 19975601183X : Archives municipales de Vannes, 21 Fi . 20035603302NUCA : Archives départementales du Morbihan, 3P 593. 19975601238X : Archives municipales de Vannes
    cadresEtude :
    inventaire topographique ville de Vannes (secteur sauvegardé)
    illustration :
    Description historique... du président de Robien : plan de Vannes, intra-muros et faubourg Saint -Salomon, milieu du 18e siècle. Bibliothèque de Rennes-Métropole. IVR53_20075605805NUCA Plan d'alignement et de voirie, 1841, section N. AM Vannes. IVR53_19975601238X Puits mitoyen de l'ancien jardin, aujourd'hui parcelle 128-129. IVR53_20015604321NUCA
    copyrights :
    (c) Ville de Vannes
    representations :
    About de chevronnière en forme de visage humain.
    historique :
    Le presbytère de l'église Saint-Salomon est construit en 1615 selon la date portée dans un retour sur la rue de la Justice (aujourd'hui rue Lesage) est ajoutée probablement au milieu ou dans la 2e siècle, avec création d'un couloir central au rez-de-chaussée : la porte d'accès est aujourd'hui l'arrière des maisons de la rue de la Justice, comprenait un pavillon de jardin à l'angle nord-est ainsi qu'un puits mitoyen dans la clôture à l'angle nord-ouest : celui-ci existe toujours. Le jardin a été cartouche sur la façade. Il fait alors face à l'église Saint-Salomon, détruite à la Révolution. Une aile en moitié du 17e siècle. Les pièces du rez-de-chaussée du corps principal ont subi des modifications au 19e , couvrant l'ancien jardin. Celui-ci, beaucoup plus important sur le cadastre ancien puisqu'il touchait
    referenceDocumentaire :
    p. 81 Le vieux Vannes THOMAS-LACROIX, Pierre. Le vieux Vannes. Malestroit, presses de l'Oust, 2e La ville en 1785 A. D. Morbihan, 1 Fi 88/1. Ville en 1785, avec indication des alignements projetés . Copie. Dessin : plan, 1785. Papier, plume encre de chine, plume encre de couleur, lavis couleur, 88,5 L. p. 140 Vannes au Moyen-Age MARSILLE Henry. Vannes au Moyen-Age. Vannes, I. O. V. In : Bulletin de la Société polymathique du Morbihan. 1982, t. 109, 149p.
  • Presbytère, 3 rue Ernest Lemoine (Saint-Père-Marc-en-Poulet)
    Presbytère, 3 rue Ernest Lemoine (Saint-Père-Marc-en-Poulet) Saint-Père-Marc-en-Poulet - 3 rue Ernest Lemoine - en village - Cadastre : 1982 AB
    description :
    Le corps de logis central est construit en moellon de granite et comprend un étage carré . L'encadrement, en granite, de la porte est chanfreiné. Son linteau est gravé d'une inscription actuellement illisible. La façade sud est ordonnancée. Ce corps de logis, couvert en ardoise, possède une forte pente de toit et un coyau. De part et d'autre ont été édifiées des adjonctions. Dans le jardin clos de murs se trouve une ancienne serre. On peut accéder au presbytère par une porte dont le linteau est surmonté de trois blocs de pierre calcaire ornés de motifs gothique et renaissance. La niche à statue porte
    illustration :
    Vue générale de la porte d'entrée IVR53_20063515446NUCA Porte d'entreé : détail de la niche à statue IVR53_20063515448NUCA Façade sud du corps de logis central : détail de la porte IVR53_20063515452NUCA Façade sud du corps de logis central : détail de l'inscription du linteau de la porte Vue de la façade sud de l'adjonction ouest IVR53_20063515454NUCA Façade sud du corps de logis central et de l'adjonction est IVR53_20063515450NUCA Vue générale de l'élévation sud du corps de logis central IVR53_20063515451NUCA Façade nord du corps de logis central et de l'adjonction est IVR53_20063515455NUCA Façade nord du corps de logis central et de l'adjonction ouest IVR53_20063515456NUCA Vue de l'ancienne serre IVR53_20063515457NUCA
    historique :
    , Théodore Chalmel décrit le presbytère de la manière suivante : « A l'intérieur, une salle avec cheminée deux appartements, grenier sur le tout. (...) Un autre cabinet de 34 pieds sur 18 au couchant de la l'encadrement de la porte. A la Révolution, il fut vendu comme bien national le 9 vendémiaire an XI, à Julien , des réparations sont effectuées pour la somme de 2360 francs selon le devis de l'architecte Leroyer Dans son ouvrage sur la commune de Saint-Père-Marc-en-Poulet, datant du début du 20e siècle maison principale. La partie occidentale est une écurie séparée par un mur de refend faisant pignon du -Mathurin Guihard, de Tinténiac, et Joseph-Louis Dannet. Il fut racheté le 24 messidor, an XII (1805) par M . Avril, recteur de Saint-Père. Le bâtiment a subi des modifications en 1648, en 1804 et 1835. En 1882 bâtiment sont postérieures. Les trois blocs de pierre calcaire ornés de motifs, qui surmontent le linteau de la porte d´accès, viennent probablement d´une ancienne construction gothique adossée à l´église et
    referenceDocumentaire :
    . Monuments et établissements publics. Presbytère : acquisition de la maison presbytérale, travaux de
  • Presbytère paroissial, rue Mademoiselle du Vautenet (Meillac)
    Presbytère paroissial, rue Mademoiselle du Vautenet (Meillac) Meillac - rue Mademoiselle du Vautenet - en village - Cadastre : 1999 AB 497
    dates :
    1619 porte la date
    illustration :
    L'ancien presbytère sur le cadastre de 1826 IVR53_20023508023NUC
    referenceDocumentaire :
    t.2 p. 374 BANÉAT, Paul. Le Département d'Ille-et-Vilaine Histoire Archéologie Monuments. Rennes.
1