Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
  • Tous les départements
  • Toutes les illustrations
  • Tous les types
Résultats 1 à 20 sur 113 - triés par pertinence
  • Puits, rue de la Fontaine, le Biot (Saint-Cast-le-Guildo)
    Puits, rue de la Fontaine, le Biot (Saint-Cast-le-Guildo) Saint-Cast-le-Guildo - le Biot - rue de la Fontaine - en écart - Cadastre : 2001 159 D non cadastré domaine public
    titreCourant :
    Puits, rue de la Fontaine, le Biot (Saint-Cast-le-Guildo)
    description :
    Puits appareillé en maçonnerie sur un plan semi-circulaire et couvert de dalles de schiste.
    cadresEtude :
    inventaire préliminaire Saint-Cast-le-Guildo
    dimensions :
    la 140.0
    historique :
    Puits construit dans la 2e moitié du 19e siècle en bordure d'une voie communale.
    localisation :
    Saint-Cast-le-Guildo - le Biot - rue de la Fontaine - en écart - Cadastre : 2001 159 D non
  • Puits, le Haut de la Voie (Domalain)
    Puits, le Haut de la Voie (Domalain) Domalain - le Haut de la Voie - en écart - Cadastre : 1810 K3 406(partiel)? 1971 AH
    titreCourant :
    Puits, le Haut de la Voie (Domalain)
    murs :
    moellon sans chaîne en pierre de taille
    dc_8c9ea02c-ed1c-4f2e-a52e-6e6ef6637292_6 :
    grès ; moellon sans chaîne en pierre de taille
    localisation :
    Domalain - le Haut de la Voie - en écart - Cadastre : 1810 K3 406(partiel)? 1971 AH
  • Puits, le Tertre (La Nouaye)
    Puits, le Tertre (La Nouaye) Nouaye (La) - le Tertre - en écart - Cadastre : 1845 Section unique 2e feuille 1983
    titreCourant :
    Puits, le Tertre (La Nouaye)
    cadresEtude :
    inventaire préliminaire La Nouaye
    murs :
    moellon sans chaîne en pierre de taille
    localisation :
    Nouaye (La) - le Tertre - en écart - Cadastre : 1845 Section unique 2e feuille 1983
  • Puits, rue de la Fresnaye (Saint-Cast-le-Guildo)
    Puits, rue de la Fresnaye (Saint-Cast-le-Guildo) Saint-Cast-le-Guildo - la Fresnaye - rue de la Fresnaye - en écart - Cadastre : 2001 282 A1 non cadastré domaine public
    titreCourant :
    Puits, rue de la Fresnaye (Saint-Cast-le-Guildo)
    description :
    Puits appareillé en maçonnerie couvert de dalles de schiste.
    statut :
    propriété de la commune
    cadresEtude :
    inventaire préliminaire Saint-Cast-le-Guildo
    historique :
    Puits construit dans la 2e moitié du 19e siècle.
    localisation :
    Saint-Cast-le-Guildo - la Fresnaye - rue de la Fresnaye - en écart - Cadastre : 2001 282 A1 non
  • Puits, rue de la Croix Bienvenue, la Corvais (Saint-Cast-le-Guildo)
    Puits, rue de la Croix Bienvenue, la Corvais (Saint-Cast-le-Guildo) Saint-Cast-le-Guildo - la Corvais - rue de la Croix Bienvenue - en écart - Cadastre : 2001 282 B1 non cadastré domaine public
    titreCourant :
    Puits, rue de la Croix Bienvenue, la Corvais (Saint-Cast-le-Guildo)
    description :
    Puits appareillé en maçonnerie couvert de dalles de schiste.
    statut :
    propriété de la commune
    cadresEtude :
    inventaire préliminaire Saint-Cast-le-Guildo
    dimensions :
    la 157.0
    historique :
    Puits construit dans la 2e moitié du 19e siècle.
    localisation :
    Saint-Cast-le-Guildo - la Corvais - rue de la Croix Bienvenue - en écart - Cadastre : 2001 282 B1
  • Puits, rue de la Ville Pichet (Saint-Cast-le-Guildo)
    Puits, rue de la Ville Pichet (Saint-Cast-le-Guildo) Saint-Cast-le-Guildo - la Ville Pichet - rue de la Ville Pichet - en écart - Cadastre : 2001 282 C2 923
    titreCourant :
    Puits, rue de la Ville Pichet (Saint-Cast-le-Guildo)
    cadresEtude :
    inventaire préliminaire Saint-Cast-le-Guildo
    historique :
    Puits construit dans la 2e moitié du 19e siècle.
    localisation :
    Saint-Cast-le-Guildo - la Ville Pichet - rue de la Ville Pichet - en écart - Cadastre : 2001 282
  • Puits, le Rosédo (île de Bréhat)
    Puits, le Rosédo (île de Bréhat) Bréhat (île de) - le Rosédo - en écart - Cadastre : 2004 A non cadastré domaine public
    titreCourant :
    Puits, le Rosédo (île de Bréhat)
    description :
    Puits à mur de margelle circulaire construit en moellons de granite.
    statut :
    propriété de la commune
    cadresEtude :
    inventaire préliminaire île de Bréhat
    murs :
    moellon sans chaîne en pierre de taille
    localisation :
    Bréhat (île de) - le Rosédo - en écart - Cadastre : 2004 A non cadastré domaine public
  • Puits, rue de Brielles (Le Pertre)
    Puits, rue de Brielles (Le Pertre) Pertre (Le) - rue de Brielles - en village - Cadastre : 1986 AB
    titreCourant :
    Puits, rue de Brielles (Le Pertre)
    cadresEtude :
    inventaire préliminaire Le Pertre
    historique :
    Puits sommé d'une croix construit vraisemblablement au 19e siècle sur un terrain appartenant à la famille de Legge.
    localisation :
    Pertre (Le) - rue de Brielles - en village - Cadastre : 1986 AB
  • Puits, le Grand-Trécelin (Plévenon)
    Puits, le Grand-Trécelin (Plévenon) Plévenon - le Grand-Trécelin - en écart - Cadastre : 1983 C3 non cadastré domaine public
    titreCourant :
    Puits, le Grand-Trécelin (Plévenon)
    description :
    Puits circulaire couvert d'une voûte en tas de charge.
    statut :
    propriété de la commune
    murs :
    moellon sans chaîne en pierre de taille
    couvertures :
    extrados de voûte
    historique :
    Puits datant probablement du 19ème siècle, restauré à la fin du 20ème siècle.
    localisation :
    Plévenon - le Grand-Trécelin - en écart - Cadastre : 1983 C3 non cadastré domaine public
    couvrements :
    en tas de charge
  • Les fontaines et puits sur la commune de Maxent
    Les fontaines et puits sur la commune de Maxent Maxent
    titreCourant :
    Les fontaines et puits sur la commune de Maxent
    illustration :
    La fontaine de Gerade, au nord-ouest du Bois David, sur le cadastre de 1823 IVR53_20023510721NUC La fontaine des Oiseaux, au nord-est de l'Hermitage, sur le cadastre de 1823 IVR53_20023510722NUC La fontaine du Rozay sur le cadastre de 1823 IVR53_20023510732NUC La fontaine de Borel ou des Bourreaux, près de Laimeheuc, sur le cadastre de 1823 La fontaine de la Partie, près la route de Campel, sur le cadastre de 1823 IVR53_20023510734NUC La fontaine de saint Maxent IVR53_20023503196NUCA
    contenu :
    Le cadastre de 1823 mentionne cinq fontaines, sans que l´on puisse affirmer que ces sources étaient jadis décorées de petits édicules comme en Basse Bretagne, à l´image de la fontaine Saint-Maxent objet d ´une dévotion : la fontaine de Gerade, au nord-ouest du Bois David, la fontaine aux Oiseaux au nord-est de l´Hermitage, la fontaine du Rozay, sur les landes au sud est de la commune, la fontaine de la Partie, sur la route de Campel, la fontaine de Borel ou des Bourreaux, au sud de Laimeheuc. Un rarement figurés sur le cadastre de 1823 et par conséquent malaisés à dater. Une seule date a été relevée témoignage oral recueilli in situ signale la présence d´un lavoir à la Gouannière. Les puits ne sont que
    referenceDocumentaire :
    Plan cadastral napoléonien. Section I de la La Partie Contestée, Par la Commune de Maure, 1ère Plan cadastral napoléonien. Section I de la La Partie Contestée, Par la Commune de Campel, 1ère Plan cadastral napoléonien. Section B de BESNARD, 1ère feuille Levée par Mr Colliot (Jeune feuille Levée Par Mr. Colliot (Jeune), Géomètre. Échelle 1/2.500 mètres. feuille Levée Par Mr. Colliot (Jeune), Géomètre. Échelle 1/2.500 mètres.
  • Le bâti littoral (Pléneuf-Val-André)
    Le bâti littoral (Pléneuf-Val-André) Pléneuf-Val-André - Dahouët le Val-André la Ville-Pichard les Vallées Piégu les Mûriers la Lingouare le Bignon la Pointe des Eaux
    titreCourant :
    Le bâti littoral (Pléneuf-Val-André)
    description :
    , construites de 1945 à nos jours, utilisant en grande portion le granite, l´enduit blanc ou le grès rose Typologie de l'habitat littoral de Pléneuf : - maisons anciennes du 18e et 19èmème siècle, à 1 ou plusieurs étages sous combles, façades en pierres « bleu », linteaux des huisseries en granite et angles de corps de fermes anciens, logis-étables, réhabilités de façon hétérogène (adjonction ou surélévation avec d´autres matériaux, revêtement de façades) - villas dites « balnéaires », du début du 20èmème siècle , façades mêlant granite, grès, briques, avec balcons en bois, - grandes maisons de style néo-breton
    illustration :
    La maison de la famille Le Péchon, quai des Terres-Neuvas : une architecture témoin de la grande Vue générale de la digue-promenade aujourd'hui IVR53_20032205348NUCA Panorama du Val-André et de la pointe de Piégu à la fin du 19e siècle, avec les premières Villas au Val-André en 1909 : le développement de l'architecture balnéaire IVR53_20032206023NUCB Le quartier du Mûrier avec son bâti de caractère IVR53_20032206054NUCA Le four à chaux de Dahouët IVR53_20032205418NUCA Le bâti littoral du port de Dahouët : vue d'avion vers 1950 (AD 22) IVR53_20032205793NUCB Le bâti littoral du port de Dahouët : vue d'avion vers 1970 (AD 22) IVR53_20032206012NUCB Vue générale du port de Dahouët à marée basse avec les nouveaux quais et le bureau du port au 2e La cale Hourdin avec son parement traditionnel devant la maison du port IVR53_20032205187NUCA
    denominations :
    mur de soutènement usine de construction navale
    historique :
    des Guettes. Le moulin à marée de Dahouët représente un édifice témoin remarquable de la littoralité . Le port de Piégu, la promenade du Val-André et la pointe de Château-Tanguy représentent un deuxième L'architecture littorale de Pléneuf-Val-André montre sa singularité dans la succession des ouvrages alignement continu de maisons anciennes (quai des Terre-Neuvas). Le secteur du Mûrier dispose d'un habitat Mûrier : maison de Jean Le Péchon, ancienne maison des salines, four à chaux). Ce quartier, qui rejoint , insérées dans un quartier de nouvelles résidences. A partir de ce premier constat, on peut remarquer le oeuvres à signaler : le port de Dahouët dans son ensemble, le four à chaux et le puits du Vau Gouellon ensemble, où se mêlent des éléments bâtis de l'architecture portuaire et balnéaire de la fin du 19e siècle -breton, des vestiges de l'architecture militaire de la seconde guerre mondiale (blockhaus intégrés aux L'ensemble portuaire urbain de Dahouët mériterait une étude d'aménagement et de sauvegarde dans le cadre d'un
    localisation :
    Pléneuf-Val-André - Dahouët le Val-André la Ville-Pichard les Vallées Piégu les Mûriers la Lingouare le Bignon la Pointe des Eaux
    referenceDocumentaire :
    DDE 22, CAUE 22. Communes de Pléneuf-Val-André et Saint-Alban, port de Dahouët : diagnostic. Saint GUIGOT, André. Dahouët, port de Bretagne. Tome 1. Saint-Brieuc : Breizh-Compo, 1988. p. 14 GUIGOT, André. Dahouët, port de Bretagne. Tome 2. Saint-Brieuc : Breizh-Compo, 1990. ROUILLARD, Dominique. Le site balnéaire. Paris : Edition P. Mardaga, 1984.
  • Puits du Dit ou du Gui, route du Guildo, le Biord (Saint-Jacut-de-la-Mer)
    Puits du Dit ou du Gui, route du Guildo, le Biord (Saint-Jacut-de-la-Mer) Saint-Jacut-de-la-Mer - le Biord - route du Guildo - en écart - Cadastre : 2004 AD non cadastré , domaine public
    titreCourant :
    Puits du Dit ou du Gui, route du Guildo, le Biord (Saint-Jacut-de-la-Mer)
    description :
    Le puits du Dit est construit avec des moellons de granite maçonnés de façon assez grossière , remaniés récemment avec des joints en ciment. La couverture en forme de voûte est également réalisée avec des moellons de granite, recouverts d'un enduit épais en ciment. Une porte en bois ferme le puits au -dessus d'un échalier bas en platin de St-Cast. Une niche réalisée avec des briques a été rapportée au -dessus du linteau en schiste (platin de St-Cast).
    statut :
    propriété de la commune
    cadresEtude :
    inventaire préliminaire Saint-Jacut-de-la-Mer
    murs :
    moellon sans chaîne en pierre de taille
    illustration :
    Vue de la partie supérieure du puits : remarquer la niche rapportée IVR53_20082206020NUCA Vue latérale du puits : remarquer la forme voûtée de la couverture IVR53_20082206019NUCA
    dimensions :
    la 170.0
    historique :
    Le puits, appelé localement " fontaine du Dit" ou "fontaine du Gui", est datable de la seconde moitié du 19ème siècle. Il est situé au bord de la route du Guildo (quartier de Biord), enfoncé dans un ancien talus. La présence d'une niche (sans statuette) au-dessus du linteau indique la volonté populaire de transformer ce puits en fontaine votive ou de lui accorder un nouvel attribut.
    localisation :
    Saint-Jacut-de-la-Mer - le Biord - route du Guildo - en écart - Cadastre : 2004 AD non cadastré
  • Puits "Biblique" de la Manchette (Saint-Jacut-de-la-Mer)
    Puits "Biblique" de la Manchette (Saint-Jacut-de-la-Mer) Saint-Jacut-de-la-Mer - la Manchette - en écart - Cadastre : AD
    titreCourant :
    Puits "Biblique" de la Manchette (Saint-Jacut-de-la-Mer)
    description :
    Le puits de la Manchette est construit en granite, à partir de deux blocs de pierres taillés en platin de St-Cast), lesquelles devaient servir d'échalier bas. En effet, le puits aujourd'hui, fermé et forme de demi-rond qui s'ajustent pour former un cercle un peu ovalisé, avec deux pierres oposées (en désaffecté, est enterré et sert de jardinière.
    statut :
    propriété de la commune
    cadresEtude :
    inventaire préliminaire Saint-Jacut-de-la-Mer
    etatsConservation :
    envahi par la végétation
    observation :
    Le "puits biblique" de la Manchette mérite d'être étudié et signalé pour son ancienneté et sa monumentalité. Ce puits mériterait une attention particulière s'il était valorisé dans le cadre d'un circuit d'interprétation des édicules de St-Jacut liés à l'eau.
    illustration :
    Vue de détail de la forme convexe du puits IVR53_20082206035NUCA Vue de détail de l'ancien échalier qui ferme le puits IVR53_20082206034NUCA
    historique :
    Le puits de la Manchette, appelé "puits biblique", datable au moins du 19ème siècle, est selon la tradition orale, le puits le plus ancien de la commune de St-Jacut. L'origine de ce puits remonterait , datée de 1928 : "le lavoir près de la côte". On peut remarquer la présence d'une auge dont il subsiste de la plage de la Manchette et de pointe de la Justice (située sur le tertre Carignau). pierres qui le composent pourraient remonter à la période celtique ou gallo-romaine. Il servait en priorité à l'alimentation humaine. L'abondance de la source a permis l'installation d'un lavoir municipal des baquets, utilisés par les lavandières jaguines, représentées par la peinture de Julien Lacaze , toujours selon la tradition orale, à la "nuit des temps", lui conférant un "âge biblique". Certaines
    localisation :
    Saint-Jacut-de-la-Mer - la Manchette - en écart - Cadastre : AD
    referenceDocumentaire :
    p. 240-241 BIHR, Jean-Pierre. Regards d'Emeraude. Les pays de la côte d'Emeraude de Dinard au Cap Fréhel. Saint-Jacut-de-la-Mer : J.-P. Bihr, 1988.
  • Puits de la Pissotte (Saint-Jacut-de-la-Mer)
    Puits de la Pissotte (Saint-Jacut-de-la-Mer) Saint-Jacut-de-la-Mer - la Pissotte - en écart - Cadastre : AE
    titreCourant :
    Puits de la Pissotte (Saint-Jacut-de-la-Mer)
    description :
    Le puits de la pissette, aujourd'hui en partie enterré, est construit avec des moellons de granite , sur une forme circulaire. Il est fermé par un bloc de ciment.
    statut :
    propriété de la commune
    cadresEtude :
    inventaire préliminaire Saint-Jacut-de-la-Mer
    illustration :
    vue de détail du puits aujourd'hui fermé et désaffecté IVR53_20082206037NUCA
    historique :
    Le puits de la Pissotte, datable au moins du 1er quart du 20ème siècle, est situé sur le bord du chemin, qui conduit à la plage de la Pissotte.
    localisation :
    Saint-Jacut-de-la-Mer - la Pissotte - en écart - Cadastre : AE
  • Ferme avec logement de prêtre à Le Guirec (Ploubezre)
    Ferme avec logement de prêtre à Le Guirec (Ploubezre) Ploubezre - Le Guirec - - en écart - Cadastre :
    titreCourant :
    Ferme avec logement de prêtre à Le Guirec (Ploubezre)
    dates :
    1743 porte la date
    illustration :
    Extrait du cadastre ancien de la commune de Ploubezre, 1826 : Le Guirec ; chapelle de Saint-Jacques Ploubezre, Le Guirec : logis de ferme avec logement de prêtre à l'étage, élévation antérieure Ploubezre, Le Guirec : logis de ferme avec logement de prêtre à l'étage, élévation antérieure Ploubezre, Le Guirec : logis de ferme avec logement de prêtre à l'étage, élévation postérieure Ploubezre, Le Guirec : logis de ferme avec logement de prêtre à l'étage, vue intérieure, rez-de Ploubezre, Le Guirec : logis de ferme avec logement de prêtre à l'étage, vue intérieure, rez-de -chaussée, détail de la cheminée IVR53_20142205276NUCA Ploubezre, Le Guirec : logis de ferme avec logement de prêtre à l'étage, vue intérieure, rez-de -chaussée, détail de la cheminée IVR53_20142205277NUCA Ploubezre, Le Guirec : logis de ferme avec logement de prêtre à l'étage, figure humaine en remploi
    contenu :
    de dépendances figurant sur le cadastre de 1826 au lieu-dit Le Guirec non loin de la chapelle Saint Ensemble bâti ancien, à la fois résidence et exploitation agricole, composé d'un logis de ferme et comporte une inscription sur un linteau : "PIERE RAOUL". La maison actuelle – reconstruite dans le 4e quart cette époque et une figure humaine. A l'intérieur, la cheminée du rez-de-chaussée n'a pas été modifiée -d'Armor (consultées via le site internet Généarmor), un dénommé Pierre Raoul (fils de Alain Raoul et -Jacques aujourd'hui détruite. Ce logis est orientée vers le sud-est. Il comportait vraisemblablement un logement de prêtre à l'étage auquel on accédait par un escalier extérieur. Daté par millésime de 1743, il du 20e siècle remploie des éléments anciens comme les linteaux en arc segmentaire caractéristiques de Yvonne Kerviziou) a épousé Jeanne Le Parquer en 1768 à Ploubezre. Né en 1724 à Ploubezre, Pierre Raoul
    localisation :
    Ploubezre - Le Guirec - - en écart - Cadastre :
    airesEtudes :
    Schéma de cohérence territoriale du Trégor
  • Puits, le Frotay (Plévenon)
    Puits, le Frotay (Plévenon) Plévenon - le Frotay - isolé - Cadastre : 1983 C1 non cadastré domaine public
    titreCourant :
    Puits, le Frotay (Plévenon)
    description :
    Puits couvert en maçonnerie, à margelle de granite, construit en moellons de grès et de granite sur
    statut :
    propriété de la commune
    murs :
    moellon sans chaîne en pierre de taille
    localisation :
    Plévenon - le Frotay - isolé - Cadastre : 1983 C1 non cadastré domaine public
  • Puits, le Gouffre (Plougrescant)
    Puits, le Gouffre (Plougrescant) Plougrescant - le Gouffre - en écart - Cadastre : 2004 A 1379
    titreCourant :
    Puits, le Gouffre (Plougrescant)
    description :
    Puits circulaire en maçonnerie de granite et schiste couvert d'un toit conique en pierre sommé d'un
    statut :
    propriété de la commune
    localisation :
    Plougrescant - le Gouffre - en écart - Cadastre : 2004 A 1379
  • Maison dite "maison prébendale de la Motte Rouge", 9 Place de la République (Tréguier)
    Maison dite "maison prébendale de la Motte Rouge", 9 Place de la République (Tréguier) Tréguier - 9 Place de la République - en ville
    titreCourant :
    Maison dite "maison prébendale de la Motte Rouge", 9 Place de la République (Tréguier)
    description :
    potager à différents services et le cellier (séparé de la cuisine par un mur de refend). Un cabinet La demeure est isolée de la rue par un mur de clôture délimitant une cour pavée à laquelle on accède directement via le portail. Son plan de type ternaire à cinq travées comporte, outre un vestibule central traversant et donnant sur le jardin au nord, deux pièces au rez-de-chaussée se répartissant ainsi à la Révolution : un salon (à l’ouest) et une salle (à l’est) disposant chacune d’une cheminée et de boiseries. Le vestibule donne accès à un escalier à balustre de bois à rampe discontinue. Au-dessus du cabinet. Une autre chambre est située au-dessus de la salle. Accessible par l’escalier, l’étage de combles le sud, l’aile orientale abrite un "appartement" éclairé de deux fenêtres auquel on accède par une alcôve et garde-robe en menuiserie. Dans la cour se trouvait le bâtiment accueillant la cuisine dotée "cabinet à fruit, éclairé d’une lucarne garnie de châssis en petit bois et orné de vitrage". Orientée vers
    annexe :
    . Joignant la porte, un perron en grosse taille. Le parterre contenant de plat quatre cordes sept huit, cerné , distraction faite de huit livres payable à la fabrique suivant le rapport dudit sieur La Motte-Rouge et Maison prébendale de la Motte Rouge, procès-verbal d’estimation des biens nationaux de première à jambage de grosse taille garnie d’un battant et donnant sur la cour pavée en cailloutage contenante de plat deux cordes ; au midi de la cour un édifice construit d’une longère en maçonnerie et cuisine, une cheminée à manteau de bois et corbelets de grosses pierres ; à côté de la dite cheminée, un et vitrage ; pour hentisse, une baie de porte garnie d’un battant… adjacent à la dite cuisine et ; le comble et charpente chevronné de sciage. Au levant dudit édifice, un cabinet d’aisance et bucher , garnie d’un battant avec imposte orné de vitrage ; le dit vestibule pavé en tablette. Au couchant du vitrages ornés de volet et abavent. Le châssis et abavent à l’extérieur fixés à crochets ; au pignon du
    illustration :
    Tréguier par l'abbé Le Vaillant de la maison Saint-Yves, 1954. Au nord figure le manoir urbain de la rue -hospice de Tréguier par l'abbé Le Vaillant de la maison Saint-Yves, 1954. Au nord figure le manoir urbain de la rue Kercoz dit "Hôtel du But" ou "Béthanie" et le manoir de Kergomar (aujourd'hui détruit Tréguier, Place de la République : maison voisine renseignée comme "l'hospice" sur le plan de 1954 La ville de Tréguier en 1834. Section A2 du cadastre ancien (Archives départementales des Côtes Kercoz dit "Hôtel du But" ou "Béthanie" et le manoir de Kergomar (aujourd'hui détruit Tréguier, 9 Place de la République : maison dite "maison prébendale de la Motte Rouge", vue de situation depuis la Place de la République IVR53_20182200722NUCA Tréguier, 9 Place de la République : maison dite "maison prébendale de la Motte Rouge", vue générale depuis la Place de la République IVR53_20182200723NUCA
    contenu :
    Aujourd’hui située rue Marie Perrot (anciennement rue de la Mission) et donnant sur la Place de la République, l’ancienne maison prébendale de la Motte Rouge appartenait au chapitre de la cathédrale de -François-Gabriel de la Motte Rouge (1756-1832), prêtre et chanoine, son occupant durant la Révolution . Cette grande demeure, vraisemblablement datable de la première moitié du 18e siècle bénéficie d’un exceptionnel état de conservation : distribution intérieure, cheminées et escalier à balustre sont en en place . Dans la seconde moitié du 19e siècle ou au 20e siècle, la façade sud, donnant sur la cour a été dotée d’une tour de style néo-gothique abritant de petites pièces. L’édifice a fait l’objet d’une importante
    historique :
    " (anciennement venelle du Séminaire, actuellement 9 Place de la République) appartient en 1835 à Casimir Le Demeure vraisemblablement datable de la première moitié du 18e siècle. Son nom fait référence à Toussaint-François-Gabriel de la Motte Rouge (1756-1832), prêtre et chanoine, son occupant durant la Révolution. Selon les états de section du cadastre, la maison dite "maison prébendale de la Motte Rouge siècle, la façade sud, donnant sur la cour a été dotée d’une tour de style néo-gothique abritant de "maison, bâtiment et cour" compte 24 portes et fenêtres. Dans la seconde moitié du 19e siècle ou au 20e
    localisation :
    Tréguier - 9 Place de la République - en ville
    referenceDocumentaire :
    Biens nationaux de première origine. Arrondissement de Lannion Biens confisqués sous la Révolution et liquidation par vente des biens du Clergé (biens de première origine) et des émigrés (biens de
    airesEtudes :
    Schéma de cohérence territoriale du Trégor
  • Puits, le Désert (Maxent)
    Puits, le Désert (Maxent) Maxent - le Désert - en écart - Cadastre : 1823 B2 1123(partiel) 1990 ZS
    titreCourant :
    Puits, le Désert (Maxent)
    murs :
    moellon sans chaîne en pierre de taille
    dc_8c9ea02c-ed1c-4f2e-a52e-6e6ef6637292_6 :
    grès ; schiste ; moellon sans chaîne en pierre de taille
    canton :
    Plélan-le-Grand
    historique :
    fait, son type est différent de la majorité des puits rencontrés sur le territoire communal : son toit Ce puits qui devait être commun aux habitants du hameau est mentionné sur le cadastre de 1823. De
    localisation :
    Maxent - le Désert - en écart - Cadastre : 1823 B2 1123(partiel) 1990 ZS
  • Les châteaux, manoirs, maisons, fermes, presbytère, grange, puits et fontaines sur la commune de Saint-Cast-le-Guildo
    Les châteaux, manoirs, maisons, fermes, presbytère, grange, puits et fontaines sur la commune de Saint-Cast-le-Guildo Saint-Cast-le-Guildo
    titreCourant :
    Les châteaux, manoirs, maisons, fermes, presbytère, grange, puits et fontaines sur la commune de Saint-Cast-le-Guildo
    cadresEtude :
    inventaire préliminaire Saint-Cast-le-Guildo
    illustration :
    Château du Val d'Arguenon, rue du Val (Saint-Cast-le-Guildo) IVR53_20022214890NUCA
    historique :
    La chronologie des édifices repérés s'étend de l'extrême fin du 15e siècle à la 1ère moitié du 20e
    localisation :
    Saint-Cast-le-Guildo
1 2 3 4 6 Suivant