Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
  • Tous les départements
Résultats 1 à 20 sur 361 848 - triés par pertinence
  • Rue de Robien (Rennes)
    Rue de Robien (Rennes) Rennes - rue de Robien - en ville
    titreCourant :
    Rue de Robien (Rennes)
    description :
    Réseau de jonction de type résidentiel.
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_36 :
    site de lotissement
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_1 :
    réseau de consolidation
    localisation :
    Rennes - rue de Robien - en ville
    referenceDocumentaire :
    A. C. Rennes, Série O ; 1 O 173. Voirie urbaine. Canton nord-est. Rue de Robien (1883-1920) .
  • Immeuble, 9 rue de Robien (Rennes)
    Immeuble, 9 rue de Robien (Rennes) Rennes - 9 rue de Robien - en ville - Cadastre : 1980 BE 197
    titreCourant :
    Immeuble, 9 rue de Robien (Rennes)
    etages :
    rez-de-chaussée surélevé
    description :
    , les fenêtres à guillotine avec système sans contrepoids sont équipées de volets roulants avec
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_10 :
    courette en fond de parcelle
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_36 :
    site de centralité
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_2 :
    2 appartements de 4 pièces par étage avec salle de bain
    localisation :
    Rennes - 9 rue de Robien - en ville - Cadastre : 1980 BE 197
    referenceDocumentaire :
    A. C. Rennes. Permis de construire ; 799 W 70 : rue de Robien (1910-1965) .
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_37 :
    Exemple de la production d'après-guerre de l'architecte Testard du Cosquer, qui tranche avec l'immeuble de style régionaliste, construit rue Saint-Melaine. Ici, il abandonne le répertoire décoratif pour
  • Maison, 4 rue de Robien (Rennes)
    Maison, 4 rue de Robien (Rennes) Rennes - 4 rue de Robien - en ville - Cadastre : 1980 BE 214, 654, 655
    titreCourant :
    Maison, 4 rue de Robien (Rennes)
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_10 :
    courette en coeur de parcelle
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_36 :
    site de centralité
    historique :
    Maison construite dans les années 1890, la boutique en rez-de-chaussée a été transformée en remise
    localisation :
    Rennes - 4 rue de Robien - en ville - Cadastre : 1980 BE 214, 654, 655
    referenceDocumentaire :
    A. C. Rennes. Permis de construire ; 799 W 70 : rue de Robien (1910-1965) .
  • Maison, 16 rue de Robien (Rennes)
    Maison, 16 rue de Robien (Rennes) Rennes - 16 rue de Robien - en ville - Cadastre : 1980 BE 207, 208
    titreCourant :
    Maison, 16 rue de Robien (Rennes)
    description :
    Maison à boutique construite vers 1925, doublée d'un entrepôt et de remises transformées en
    historique :
    Aménagement d'une cuisine, en 1931. Tranformation de la façade de l'ancien dépôt en 1963.
    localisation :
    Rennes - 16 rue de Robien - en ville - Cadastre : 1980 BE 207, 208
    referenceDocumentaire :
    A. C. Rennes. Permis de construire ; 799 W 70 : rue de Robien (1910-1965) .
  • Hôtel, 6 rue de Robien (Rennes)
    Hôtel, 6 rue de Robien (Rennes) Rennes - 6 rue de Robien - en ville - Cadastre : 1980 BE 706
    titreCourant :
    Hôtel, 6 rue de Robien (Rennes)
    etages :
    rez-de-chaussée surélevé étage de comble
    description :
    Hôtel maison à accès différé en rez-de-chaussée surélevé, à 2 étages carrés et étage de comble , construit en calcaire, appareillé en pierre de taille, pour la façade sur rue et en moellons de schiste pour
    murs :
    pierre de taille
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_36 :
    site de lotissement
    localisation :
    Rennes - 6 rue de Robien - en ville - Cadastre : 1980 BE 706
  • Hôtel, 8 rue de Robien (Rennes)
    Hôtel, 8 rue de Robien (Rennes) Rennes - 8 rue de Robien - en ville - Cadastre : 1980 BE 705
    titreCourant :
    Hôtel, 8 rue de Robien (Rennes)
    etages :
    rez-de-chaussée surélevé étage de comble
    description :
    Hôtel maison à accès différé en rez-de-chaussée surélevé, à 2 étages carrés et étage de comble , construit en calcaire, appareillé en pierre de taille, pour la façade sur rue et en moellons de schiste pour
    murs :
    pierre de taille
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_36 :
    site de lotissement
    localisation :
    Rennes - 8 rue de Robien - en ville - Cadastre : 1980 BE 705
  • Auberge, 18 rue de Robien (Rennes)
    Auberge, 18 rue de Robien (Rennes) Rennes - 18 rue de Robien - en ville - Cadastre : 1980 BE 206
    titreCourant :
    Auberge, 18 rue de Robien (Rennes)
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_36 :
    site de carrefour
    historique :
    Ancienne dépendance, visible sur le cadastre de 1842, transformée au moment du percement de la rue.
    localisation :
    Rennes - 18 rue de Robien - en ville - Cadastre : 1980 BE 206
  • Hôtel, 12 rue de Robien (Rennes)
    Hôtel, 12 rue de Robien (Rennes) Rennes - 12 rue de Robien - en ville - Cadastre : 1980 BE 210
    titreCourant :
    Hôtel, 12 rue de Robien (Rennes)
    etages :
    rez-de-chaussée surélevé étage de comble
    description :
    Hôtel maison à accès différé en rez-de-chaussée surélevé, à 2 étages carrés et étage de comble , construit en calcaire, appareillé en pierre de taille, pour la façade sur rue et en moellons de schiste pour les façades secondaires. Décor brique et pierre en assises alternées au niveau du rez-de-chaussée
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_36 :
    site de lotissement
    localisation :
    Rennes - 12 rue de Robien - en ville - Cadastre : 1980 BE 210
  • Hôtel, 10 rue de Robien (Rennes)
    Hôtel, 10 rue de Robien (Rennes) Rennes - 10 rue de Robien - en ville - Cadastre : 1980 BE 211
    titreCourant :
    Hôtel, 10 rue de Robien (Rennes)
    etages :
    rez-de-chaussée surélevé étage de comble
    description :
    Hôtel maison à accès différé en rez-de-chaussée surélevé, à 2 étages carrés et étage de comble , construit en briques, pour les façades sur rue et en moellons de schiste pour la façade postérieure. Balcon
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_36 :
    site de lotissement
    localisation :
    Rennes - 10 rue de Robien - en ville - Cadastre : 1980 BE 211
  • Immeuble de rapport, 5 rue de Robien (Rennes)
    Immeuble de rapport, 5 rue de Robien (Rennes) Rennes - 5 rue de Robien - en ville - Cadastre : 1980 BE 190
    titreCourant :
    Immeuble de rapport, 5 rue de Robien (Rennes)
    etages :
    rez-de-chaussée surélevé étage de comble
    description :
    Enduit fausses pierres de taille. L'appartement du rez-de-chaussée présente des dispositions d'usage libéral avec un cabinet de consultation et une salle d'attente.
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_10 :
    courette en coeur de parcelle
    illustration :
    Vue de situation, immeuble au troisième plan IVR53_19993508817NUCA
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_36 :
    site de centralité
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_23 :
    étage de comble
    localisation :
    Rennes - 5 rue de Robien - en ville - Cadastre : 1980 BE 190
    referenceDocumentaire :
    A. C. Rennes. Permis de construire ; 799 W 70 : rue de Robien (1910-1965) .
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_37 :
    Édifice contribuant à la qualité de son environnement par son intégration à un ensemble urbain.
  • Immeuble de rapport, 3 rue de Robien (Rennes)
    Immeuble de rapport, 3 rue de Robien (Rennes) Rennes - 3 rue de Robien - en ville - Cadastre : 1980 BE 538, 539
    titreCourant :
    Immeuble de rapport, 3 rue de Robien (Rennes)
    etages :
    étage de comble
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_10 :
    cour en fond de parcelle
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_36 :
    site de centralité
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_23 :
    étage de comble
    historique :
    Immeuble et atelier construits en 1932 par l'entrepreneur Robert pour un entrepreneur de peinture M
    localisation :
    Rennes - 3 rue de Robien - en ville - Cadastre : 1980 BE 538, 539
    referenceDocumentaire :
    A. C. Rennes. Permis de construire ; 799 W 70 : rue de Robien (1910-1965) .
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_37 :
    Édifice contribuant à la qualité de son environnement par son intégration à un ensemble urbain, ici
  • Immeuble de rapport, 11 rue de Robien (Rennes)
    Immeuble de rapport, 11 rue de Robien (Rennes) Rennes - 11 rue de Robien - en ville - Cadastre : 1980 BE 198
    titreCourant :
    Immeuble de rapport, 11 rue de Robien (Rennes)
    etages :
    rez-de-chaussée surélevé
    description :
    moellons de schiste. Les appartements (deux par étage) disposent d'une entrée principale et d'une entrée de service distribuées par un seul escalier. L'appartement du rez-de-chaussée présente une disposition d'usage libéral avec cabinet de consultation et petit salon d'attente.
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_10 :
    cour en fond de parcelle
    illustration :
    Plan du rez-de-chaussée, plan d'exécution, par Eugène Guillaume, 1910 (A. C. Rennes Vue de situation IVR53_19993508816NUCA Détail de la travée d'accès IVR53_19993501749XA Détail de la travée d'accès IVR53_19993501748X Détail de la partie supérieure de la travée d'accès IVR53_19993501747XA Détail de la partie supérieure de la travée d'accès IVR53_19993501746X
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_36 :
    site de centralité
    historique :
    Immeuble construit en 1910, sur les plans de l'architecte rennais Eugène Guillaume pour Huchet et
    localisation :
    Rennes - 11 rue de Robien - en ville - Cadastre : 1980 BE 198
    referenceDocumentaire :
    A. C. Rennes. Permis de construire ; 799 W 70 : rue de Robien (1910-1965) . Construction d'une maison de rapport pour M. Huchet-Ballard. Elévation partielle, plan d'exécution Construction d'une maison de rapport pour M. Huchet-Ballard. Plan du rez-de-chaussée, plan Construction d'une maison de rapport pour M. Huchet-Ballard. Plan des étages, plan d'exécution, par
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_37 :
    Édifice représentatif des immeubles de standing construits autour de 1900, s'il dispose d'une loge de concierge, il n'était pas équipé d'un ascenseur, à l'origine, comme celui de l'avenue Aristide
  • Immeuble de rapport, 1 rue de Robien (Rennes)
    Immeuble de rapport, 1 rue de Robien (Rennes) Rennes - 1 rue de Robien - en ville - Cadastre : 1980 BE 188
    titreCourant :
    Immeuble de rapport, 1 rue de Robien (Rennes)
    etages :
    rez-de-chaussée surélevé
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_10 :
    courette en coeur de parcelle
    murs :
    pierre de taille
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_36 :
    site de centralité
    historique :
    Immeuble de rapport déclaré comme construction neuve par l'entrepreneur Huchet, en 1896.
    localisation :
    Rennes - 1 rue de Robien - en ville - Cadastre : 1980 BE 188
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_37 :
    Édifice contribuant à la qualité de son environnement par son intégration à un ensemble urbain , représentatif de la production de l'entrepreneur rennais Huchet qui construit plusieurs des demeures de la rue.
  • Immeuble de rapport, 7 rue de Robien (Rennes)
    Immeuble de rapport, 7 rue de Robien (Rennes) Rennes - 7 rue de Robien - en ville - Cadastre : 1980 BE 196
    titreCourant :
    Immeuble de rapport, 7 rue de Robien (Rennes)
    etages :
    rez-de-chaussée surélevé
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_10 :
    cour en fond de parcelle
    illustration :
    Vue de situation, immeuble au deuxième plan IVR53_19993508817NUCA
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_36 :
    site de centralité
    localisation :
    Rennes - 7 rue de Robien - en ville - Cadastre : 1980 BE 196
    referenceDocumentaire :
    avril 1898 Alignements : autorisations de construire. A. C. Rennes. Voirie ; 100 W 3. Alignements  : autorisations de construire.
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_37 :
    Édifice contribuant à la qualité de son environnement par son intégration à un ensemble urbain.
  • Immeuble de rapport, 13 rue de Robien (Rennes)
    Immeuble de rapport, 13 rue de Robien (Rennes) Rennes - 13 rue de Robien - en ville - Cadastre : 1980 BE 203
    titreCourant :
    Immeuble de rapport, 13 rue de Robien (Rennes)
    etages :
    rez-de-chaussée surélevé
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_10 :
    courette en fond de parcelle
    illustration :
    Vue générale, immeuble à droite de l'image IVR53_19993501751XA Vue générale, immeuble à droite de l'image IVR53_19993501750X
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_36 :
    site de centralité
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_23 :
    étage de comble
    localisation :
    Rennes - 13 rue de Robien - en ville - Cadastre : 1980 BE 203
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_37 :
    Édifice contribuant à la qualité de son environnement par son intégration à un ensemble urbain.
  • Hôtel dit hôtel de Robien, 2 rue des Vierges, 2 place Lucien Laroche (Vannes)
    Hôtel dit hôtel de Robien, 2 rue des Vierges, 2 place Lucien Laroche (Vannes) Vannes - 2 rue des Vierges 2 place Lucien Laroche - en ville - Cadastre : 1807 I3 1067 1844 K8 1734 1980 BR 113
    titreCourant :
    Hôtel dit hôtel de Robien, 2 rue des Vierges, 2 place Lucien Laroche (Vannes)
    etages :
    étage de comble
    description :
    Ensemble de plusieurs corps de bâtiment édifiés en maçonnerie enduite avec des façades postérieures en pan de bois enduites. Cet ensemble comprend un corps de logis principal de plan rectangulaire cage d'escalier desservant les différents niveaux. Cette dernière, en pan de bois, éclairée par le sud large couloir latéral. Un petit corps de liaison (anciennes latrines ?) en appentis et pan de bois existe à la jointure de l'escalier et du logis principal. De plan double en profondeur, le logis carrés et étage de comble percé de lucarnes en pierre calcaire. Exception faite de la travée centrale qui comprend un oculus, les travées latérales sont percées de fenêtres rectangulaires en pierre blanche surmontées de lucarnes à frontons.
    annexe :
    dénombrement d´un emplacement enclos de muraille ou autrefois il y avait une maison et un petit jardin nommé La Rose située à l´entrée de la rue des Vierges par dame Anne Le Douarain dame douairière de Vauduran et au dehors de la muraille faisant l´enclos du dit bout du côté du levant en partie à un chemin qui enclose du depuis le défaut de sa maison jusqu´au bout de son jardin vers la basse-cour pour laquelle (…) il y a procès pendant et indécis de l´autre côté vers occident au chemin et rue qui conduit à la basse-cour tout ainsi que celle qui a été usurpée par le dit Rouxeau et de la même largeur contenant de longueur sur la dite rue des Vierges 40 pieds et de profondeur de la rue à la muraille du derrière 79 pieds Thiossaye qui l´avoit acquis de feu écuyer François de Villayer Sr de Boitoran et d´écuyer Charles Le Douarain Sr du Mezo père de la dite dame. . 20105606621NUCA : Archives départementales de Vannes, 3 P 297/22. 19975601192X : Archives municipales de Vannes
    typologies :
    en alignement de rue
    cadresEtude :
    inventaire topographique ville de Vannes (secteur sauvegardé)
    murs :
    pan de bois
    illustration :
    Plan cadastral 1807. Section I3 : ville close, rue de la Monnaie. AD Morbihan 3 P 297/22 Plan d'alignement et de voirie, 1840, section A, détail de la partie centrale sud : place Henri IV , rue des Halles, des Orfèvres, de la Monnaie, des Vierges, de la Paix et rue des Chanoines. AM Vannes Plan cadastral de 1844 : section K8, rue de la Monnaie. AD Morbihan 3P 297/53 Vue de situation, place Lucien Laroche IVR53_20115605497NUCA
    profession :
    [] Robien de
    copyrights :
    (c) Ville de Vannes
    historique :
    Robien qui s'en débarrasse en 1778 d'après les archives au profit de Josse Le Jeune. L'escalier actuel ouvertures, et non en 1630 comme l'indique la date portée sur l'enduit du pignon ouest du corps principal de inconnue. Sur les anciens plans cadastraux de 1807 et 1844, on voit que l'hôtel était édifié sur une parcelle d'angle en bordure de la rue de la Bassecour qui descendait jusqu'à la Porte Poterne. L'ouverture de la place Lucien Laroche vers 1950, sur l'emplacement de 2 édifices qui bordaient l'ancienne rue de la Bassecour ainsi que sur l'emplacement de l'ancien hôtel de ville situé plus bas et démoli en 1944 , positionne aujourd'hui cet hôtel en bordure de place ; ce n'était pas le cas lors de son édification ce qui explique la date tardive des ouvertures du pignon ouest de l'hôtel. Le rez-de-chaussée, très remanié plus d'origine. Une "allée" plutôt centrale semble mener dans les textes à l'escalier. Le mur est de l'hôtel montre des vestiges d'ouvertures aujourd'hui bouchées. D'après les textes de la réformation de
    referenceDocumentaire :
    Vente, 1778 A. D. Morbihan 6E 14338 Fonds Menard notaire. Vente de l'hôtel de Robien par les l'hôtel de Robien au profit des sieur et dame Josse Le Jeune, 1779. dénombrement d´un emplacement enclos de muraille ou autrefois il y avait une maison et un petit jardin nommé La Rose située à l´entrée de la rue des Vierges. Prise de possession, 1779 A. D. Morbihan 6E 14339 Fonds Menard notaire. Prise de possession de . Mémoire de maîtrise, 1998. p. 49 Le vieux Vannes THOMAS-LACROIX, Pierre. Le vieux Vannes. Malestroit, presses de l'Oust, 2e
  • Immeuble de rapport, 56 rue d' Antrain ; 16 rue de Robien (Rennes)
    Immeuble de rapport, 56 rue d' Antrain ; 16 rue de Robien (Rennes) Rennes - 56 rue d' Antrain 16 rue de Robien - en ville - Cadastre : 1980 BE 205
    titreCourant :
    Immeuble de rapport, 56 rue d' Antrain ; 16 rue de Robien (Rennes)
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_10 :
    courette en coeur de parcelle
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_36 :
    site de jonction
    localisation :
    Rennes - 56 rue d' Antrain 16 rue de Robien - en ville - Cadastre : 1980 BE 205
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_37 :
    Édifice contribuant à la qualité de son environnement par son intégration à un ensemble urbain, ici
  • Moulin à farine dit moulin d'A-Haut, puis de Robien, actuellement maison (Saint-Brandan)
    Moulin à farine dit moulin d'A-Haut, puis de Robien, actuellement maison (Saint-Brandan) Saint-Brandan - Moulin de Robien - isolé - Cadastre : 1830 D3 1623 à 1628 2002 YB 116h
    annexe :
    20032206993NUCB : Mairie de Saint-Brandan, Non coté. 20032206945NUCB : Archives départementales des . 20032206947NUCB : Archives départementales des Côtes d'Armor, 84 S 55. 20032206992NUCB : Mairie de Saint-Brandan
    typologies :
    moulin de type artisanal, de plan allongé, abritant souvent le logement du meunier à son extrémité
    cadresEtude :
    patrimoine industriel patrimoine industriel de l'arrondissement de Saint-Brieuc
    appellations :
    moulin à farine dit moulin d'A-Haut, puis de Robien
    illustration :
    Vue générale du site du moulin de Robien (de gauche à droite : l'écurie, le moulin et le logement Plan de situation (20 décembre 1852). IVR53_20032206945NUCB Plan de situation, détail (20 décembre 1852). IVR53_20032206946NUCB Croquis du moulin figurant dans le procès verbal de son règlement d'eau (9 septembre 1852 L'écurie et le bief de dérivation asséché. IVR53_20032206974NUCA
    localisation :
    Saint-Brandan - Moulin de Robien - isolé - Cadastre : 1830 D3 1623 à 1628 2002 YB 116h
    titreCourant :
    Moulin à farine dit moulin d'A-Haut, puis de Robien, actuellement maison (Saint-Brandan)
    etages :
    étage de comble
    description :
    Edifié en moellons de granite, le moulin compte un étage de comble couvert d'un toit à longs pans été reconstruit en forme d'abside et est ainsi couvert, de ce côté, d'une croupe arrondie. Les anciennes écuries, en rez-de-chaussée, sont situées à proximité. Le réseau hydraulique est toujours en place.
    partiesConstituantesNonEtudiees :
    atelier de fabrication bief de dérivation
    historique :
    Les moulins d'A-Haut et d'A-Bas dépendaient autrefois du Domaine de Robien dont ils ont été détachés après la Révolution, au début du 19e siècle. Ils étaient établis à 450 m de distance l'un de l'autre, sur des dérivations de faible longueur. Leurs règlements d'eau, fixés par arrêté préfectoral
    referenceDocumentaire :
    matières premières employées et des produits, ainsi que le nombre des ouvriers et leur salaire. De Plouha à
    airesEtudes :
    Arrondissement de Saint-Brieuc
  • Usine d'engrais dite Société Industrielle d'Engrais Composés, actuellement restaurant, 16 rue de Robien (Rennes)
    Usine d'engrais dite Société Industrielle d'Engrais Composés, actuellement restaurant, 16 rue de Robien (Rennes) Rennes - 16 rue de Robien - en ville - Cadastre : 1980 BE 207
    titreCourant :
    Usine d'engrais dite Société Industrielle d'Engrais Composés, actuellement restaurant, 16 rue de Robien (Rennes)
    description :
    Atelier de fabrication, de plan rectangulaire, à un étage carré, construit en grès et couvert d'un
    partiesConstituantesNonEtudiees :
    atelier de fabrication
    historique :
    ) ; elle possède une autre usine à Chartres-de-Bretagne (35). En 1971, la SIEC se présente sous la forme d'une SARL au capital de 450 000 f. La matière première consommée pour la fabrication d'engrais se compose essentiellement de scories Thomas provenant de l'est de la France et de potasse d'Alsace . L'engrais produit est destiné à l'agriculture. Les débouchés concernent la Bretagne, les Pays de la Loire et la Basse-Normandie. La date de cessation d'activité est inconnue. Aujourd'hui, les bâtiments abritent un restaurant au rez-de-chaussée, et un institut de beauté à l'étage. En 1971, le matériel de production se compose d'un silo de 1500 t pour le stockage des scories, d'une ensacheuse, ou encore de
    localisation :
    Rennes - 16 rue de Robien - en ville - Cadastre : 1980 BE 207
  • Minoterie Epivent-Le Besque ou de Robien ou grands moulins de Saint-Brieuc, 80 rue Jules Ferry (Saint-Brieuc)
    Minoterie Epivent-Le Besque ou de Robien ou grands moulins de Saint-Brieuc, 80 rue Jules Ferry (Saint-Brieuc) Saint-Brieuc - 80 rue Jules Ferry - en ville
    titreCourant :
    Minoterie Epivent-Le Besque ou de Robien ou grands moulins de Saint-Brieuc, 80 rue Jules Ferry
    etages :
    étage de comble
    description :
    La minoterie Epivent-Le Besque est un vaste bâtiment comprenant un rez-de-chaussée, deux étages carré et un étage de comble, bâti en moellon de granite et les encadrements de ses ouvertures sont en pierre de taille de granite. Il est couvert par un toit à longs pans en ardoise. Il comprenait à postérieurement et possède une travée de grandes fenêtres avec appui et linteau en béton. Enfin côté rue, un appentis comprenant rez-de-chaussée et un étage carré jouxte l'ensemble. Sa fonction d'habitation est évidente mais ne peut être raccordée directement à l'activité de la minoterie. Le long de la façade postérieure se trouve un petit bâtiment en pierre avec toit à lanterneau éclairé par de grandes baies.
    typologies :
    minoterie dite à l'américaine, de plan allongé, comptant au moins deux étages carrés (type D1)
    cadresEtude :
    patrimoine industriel patrimoine industriel de l'arrondissement de Saint-Brieuc
    appellations :
    minoterie Epivent-Le Besque ou Robien ou grands moulins de Saint-Brieuc
    illustration :
    Vue générale de la façade postérieure IVR53_20062203330NUCA Bâtiment le long de la façade postérieure IVR53_20062203425NUCA Détail du bâtiment le long de la façade postérieure IVR53_20062203426NUCA Détail du bâtiment le long de la façade postérieure IVR53_20062203427NUCA
    partiesConstituantesNonEtudiees :
    atelier de fabrication
    historique :
    Les bâtiments des grands moulins de Saint-Brieuc ont été élevés en 1910 par M. Epivent, industriel , et Le Besque, ancien élève de l'Ecole d'Agriculture de Beauvais, qui sera ensuite remplacé par son frère Georges. La projet initial prévoit d'écraser 90 quintaux de blé par jour, mais les fondateurs élèvent des bâtiments beaucoup plus conséquents, en prévidion de la croissance attendue. La progrssion est cette époque, la minoterie est modernisée grâce à l'intervention de la maison de montage anglaise Robinson et Cie. Des silos à blés et un laboratoire pour contrôler la qualité de la production sont élevés . Pour la force motrice, le moteur à gaz pauvre est remplacé par une machine à vapeur de 100 ch. Dans les élevée à Saint Barthélémy par M. Epivent était avant tout destiné à fournir de l'électricité pour la
    airesEtudes :
    Arrondissement de Saint-Brieuc