Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 20 sur 62 - triés par pertinence
  • Maison, ancien Relais de Poste et auberge cabaret, 30 avenue du Général de Gaulle (Noyal-sur-Vilaine)
    Maison, ancien Relais de Poste et auberge cabaret, 30 avenue du Général de Gaulle (Noyal-sur-Vilaine) Noyal-sur-Vilaine - les Forges - 30 avenue du Général de Gaulle - en ville - Cadastre : 2002 AC
    titreCourant :
    Maison, ancien Relais de Poste et auberge cabaret, 30 avenue du Général de Gaulle (Noyal-sur
    description :
    Cette maison est composée de deux constructions possédant un mur mitoyen. Elle se situe au croisement de la route de Noyal à Chateaugiron et de l'ancienne route de Rennes à Paris. La première maison se trouve à l'ouest, elle est construite en moellon de schiste et son toit à pans coupés est couvert . Les portes et les fenêtres en plein cintre sont encadrées de brique. La construction s'élève sur un rez-de-chaussée et un étage carré surmonté d'un toit couvert d'ardoise. Le comble est éclairé par trois petites lucarnes en toiture seule. Elles sont couronnées d'épis de faîtages.
    illustration :
    Vue générale de l'ancien relais de poste IVR53_20043500664NUCA Vue de la construction mitoyenne IVR53_20043500662NUCA Vue de la façade ouest IVR53_20043507528NUCA
    denominations :
    relais de poste
    historique :
    Le cadastre napoléonien achevé en 1850 mentionne l'existence d'un bâtiment de plan rectangulaire , perpendiculaire à la route de Noyal à Châteaubourg, à cet endroit. La maison élevée en schiste est probablement , elle est mentionnée comme étant un relais de poste et une auberge cabaret nommée Le Chapeau Rouge. La construction en brique est plus récente et date de la deuxième moitié du 19e siècle. Elle s'est implantée sur qui permettent d'avoir un point de vue sur trois axes routiers : la route de Rennes à Paris et celle de Noyal à Châteaugiron.
    localisation :
    Noyal-sur-Vilaine - les Forges - 30 avenue du Général de Gaulle - en ville - Cadastre : 2002 AC
  • L'église paroissiale, croix de chemin et cimetière sur la commune de Noyal-sur-Vilaine
    L'église paroissiale, croix de chemin et cimetière sur la commune de Noyal-sur-Vilaine Noyal-sur-Vilaine
    titreCourant :
    L'église paroissiale, croix de chemin et cimetière sur la commune de Noyal-sur-Vilaine
    illustration :
    Façade postérieure de l'hospice avec la chapelle IVR53_20043500655NUCA Croix de chemin de 1633 (Bd Barbot) IVR53_20043507214NUCA Croix de 1950 (Haut-Villiers) IVR53_20043506916NUCA
    denominations :
    croix de chemin
    contenu :
    L'église L'église actuelle est récente puisqu'elle date de la fin du 19e siècle. Elle remplace une l'entrée de la façade sud. Le choeur à pans coupés avait été reconstruit en 1861 par l'architecte Béziers flamboyant. L'escalier qui dessert les étages du clocher est un des éléments remarquables de ce style. La chapelle et l´hospice Saint Alexis La chapelle et l´hospice Saint Alexis sont localisés à l´est de la rue , accolée au mur nord de l´hospice, est plus récente et date de 1943. Elle a été édifiée par l´architecte cimetière Dès 1861, le conseil municipal envisage la suppression du cimetière de Noyal-sur-Vilaine, situé à proximité de l'église. Accueillant également certains défunts de Brécé, il devient rapidement insuffisant et et aux voyageurs -sentence rendue à Angers le 11 septembre 1216-). Lors de la reconstruction du au Sénat une pétition, Violations de sépultures, de tombeaux et de profanations des morts. Elle regorge de détails macabres : «Des débris de corps d'enfants ont été confondus dans les terres charroyées
    referenceDocumentaire :
    Travaux communaux, cimetière : dossier de projet de translation, d'aggrandissement, d'aménagement des communes de France). INVENTAIRE GÉNÉRAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA FRANCE. Région Bretagne
  • Maison, 7 place de l'Hôtel de Ville (Noyal-sur-Vilaine)
    Maison, 7 place de l'Hôtel de Ville (Noyal-sur-Vilaine) Noyal-sur-Vilaine - 7 place de l' Hôtel de Ville - en ville - Cadastre : 1989 AB
    titreCourant :
    Maison, 7 place de l'Hôtel de Ville (Noyal-sur-Vilaine)
    description :
    Cette maison est recouverte d'un enduit ce qui empêche de connaître les matériaux de construction . Il n'y a pas de couloir central. On entre dans la cuisine qui se situe à gauche de l'entrée. Une simple cloison sépare la cuisine de la chambre (à droite de l'entrée). Seule la cuisine possède une
    historique :
    Le coyau et la pente du toit nous permettent de penser que cette maison est du 17e siècle. Par
    localisation :
    Noyal-sur-Vilaine - 7 place de l' Hôtel de Ville - en ville - Cadastre : 1989 AB
  • Manoir, rue de La Paix (Noyal-sur-Vilaine)
    Manoir, rue de La Paix (Noyal-sur-Vilaine) Noyal-sur-Vilaine - la Motte - Rue de La Paix - en ville - Cadastre : 1989 AB
    titreCourant :
    Manoir, rue de La Paix (Noyal-sur-Vilaine)
    description :
    Le logis de la Motte est situé au nord du Prieuré. Il est construit en schiste ardoisier et
    illustration :
    Le logis de la Motte en 1973 IVR53_19733500614X Le logis de la Motte en 1973 (vue nord ouest) IVR53_19733500616X
    contenu :
    au pignon oriental, autre maison au côté occidental, servant de décharge, grenier au dessus, un en apentis au nord des précédentes écuries, four, puits, un pressoir garnis de tous ses agrés, cour
    historique :
    C'est au lieu-dit de la Motte qu'était l'ancienne maison seigneuriale de Noyal. Un aveu de 1747 signale que le manoir de Noyal était près du cimetière de l'église paroissiale, à côté de l'ancienne motte féodale. Au 11e siècle, Geoffroy (fils de Salomon) a reçu l'autorisation du comte Eudes (frère du duc Alain) d'édifier un château. En 1350, la seigneurie appartient à Goeffroy de Chevaigné et à son fils en 1397. Au 15e siècle, elle passe par alliance à Armel de Châteaugiron (seigneur de Saint-Jean-de-Laillé ), par alliance aux de Saint-Amadour (seigneurs de Tizé) qui l'avait en 1433. Puis, elle repasse à ces derniers (en Thorigné) en 1789. Ayant émigré, Kéroignant de Trésel (seigneur de Tizé) voit ses biens confisqués comme biens nationaux. La métairie de la Motte (bâtiments, jardins, terres, deux viviers et une seigneurie possédait un droit de justice et un droit de quintaine au Chaussix (qui a le sens de chaussée et de four à chaux). Aujourd'hui, l'école de musique y a ses locaux. Un bâtiment high tech le relie au
    localisation :
    Noyal-sur-Vilaine - la Motte - Rue de La Paix - en ville - Cadastre : 1989 AB
    referenceDocumentaire :
    p. 34 Châteaux et manoirs. Mémoires, publication de l'association historique du pays de patrimoine des communes de France). p. 370 Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. GUILLOTIN DE CORSON, Amédée. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray, Paris : René Haton, 1884. p. 78 BRAND'HONNEUR, Michel. Les mottes médiévales d'Ille-et-Vilaine. Institut Culturel de Bretagne Le manoir de La Motte, transcription de Danielle Vinouze et Jean-Jacques Rioult. (A.D. Ille-et
  • Alignement de deux fermes, Tréhourdin (Noyal-sur-Vilaine)
    Alignement de deux fermes, Tréhourdin (Noyal-sur-Vilaine) Noyal-sur-Vilaine - Tréhourdin - en écart - Cadastre : 2002 H2
    titreCourant :
    Alignement de deux fermes, Tréhourdin (Noyal-sur-Vilaine)
    description :
    Cet alignement, composé de deux fermes, présente une maçonnerie enduite et est couvert d'un toit en ardoise. La maison à l'est est de type élémentaire à une pièce et sa façade est percée d'une porte et d'une fenêtre. Une souche de cheminée est présente sur le pignon est. Le logis de la deuxième ferme se trouve au centre de l'alignement. Il est également éclairé par une porte et une fenêtre. Cette partie centrale présente une forte pente de toit. A l'extrémité ouest se trouve une dépendance dont le comble à surcroît est percé d'une porte haute. En face de l'alignement, au sud, s'élève une dépendance en terre sur un solin de schiste.
    illustration :
    Vue de l'alignement sur le cadastre de 1850 IVR53_20043507510NUCA Vue de la ferme datant du 17e siècle IVR53_20043507504NUCA Vue de la maison à l'est de l'alignement IVR53_20043507505NUCA Vue sud-ouest de l'alignement IVR53_20043507507NUCA Vue nord-est de la dépendance en terre IVR53_20043507508NUCA Vue nord-ouest de la façade postérieure de l'alignement IVR53_20043507509NUCA Vue sud-est de l'alignement IVR53_20043507506NUCA
    historique :
    Le cadastre napoléonien achevé en 1850 mentionne un alignement de deux fermes à cet endroit. Il , notamment au niveau des ouvertures ne nous permettent pas de l'affirmer. La partie centrale est probablement siècle. Sur le cadastre de 1850, nous pouvons constater qu'il y avait un four à l'emplacement de la
    referenceDocumentaire :
    Section H dite de La Rousselais en 3 feuilles, 2ème feuille, du n° 51 au n° 841. Gaboriaud
  • Alignement de logis, les Feuges (Noyal-sur-Vilaine)
    Alignement de logis, les Feuges (Noyal-sur-Vilaine) Noyal-sur-Vilaine - les Feuges - isolé - Cadastre : 2002 H3
    titreCourant :
    Alignement de logis, les Feuges (Noyal-sur-Vilaine)
    description :
    Cet alignement de fermes est enduit et couvert d'ardoise. Il a subi des remaniements, notamment au
    illustration :
    Vue des deux fermes sur le cadastre de 1850 IVR53_20043507567NUCA Vue sud-est de l'alignement IVR53_20043507493NUCA Façade postérieure de l'alignement IVR53_20043507500NUCA Vue de la façade postérieure de l'alignement IVR53_20043507501NUCA Vue de la façade postérieure de l'alignement IVR53_20043507502NUCA Vue de l'ancien logis datant du 17e siècle IVR53_20043507495NUCA Vue sud-est d'une partie de l'alignement IVR53_20043507556NUCA Vue sud-ouest de l'alignement IVR53_20043507494NUCA
    historique :
    Malgré de nombreuses modifications, cet alignement reste intéressant. En effet, sur le cadastre de 1850, nous constatons qu'il y avait à cet endroit un alignement de deux fermes. Les logis anciens ont quart du 20e siècle. En 1850, il y avait un puits au sud de l'alignement et trois petites dépendances
    referenceDocumentaire :
    Section H dite de La Rousselais en 3 feuilles, 3ème feuille, du n° 842 au n°1192. Gaboriaud
  • Alignement de fermes, la Rousselais (Noyal-sur-Vilaine)
    Alignement de fermes, la Rousselais (Noyal-sur-Vilaine) Noyal-sur-Vilaine - la Rousselais - en écart - Cadastre : 2002 H2
    titreCourant :
    Alignement de fermes, la Rousselais (Noyal-sur-Vilaine)
    description :
    Cet alignement est composé de constructions remaniées. Les maisons sont enduites et couvertes d'ardoise. Au sud-est s'élèvent des dépendances en terre sur solin de schiste.
    illustration :
    Alignement sur le cadastre de 1850 IVR53_20043507511NUCA Vue générale sud-ouest de l'alignement IVR53_20043507512NUCA
    historique :
    Le cadastre achevé en 1850 mentionne la présence d'un alignement de cinq fermes à cet endroit. Au
    referenceDocumentaire :
    Section H dite de La Rousselais en 3 feuilles, 1ère feuille, du n° 1 au n° 50. Gaboriaud, géomètre
  • Alignement de maisons, les Motais (Noyal-sur-Vilaine)
    Alignement de maisons, les Motais (Noyal-sur-Vilaine) Noyal-sur-Vilaine - les Motais - isolé - Cadastre : 2002 H1
    titreCourant :
    Alignement de maisons, les Motais (Noyal-sur-Vilaine)
    illustration :
    Extrait du cadastre napoléonien de 1850 IVR53_20043507203NUCA Alignement de deux logis IVR53_20043506957NUCA
    historique :
    Cette ancienne ferme a connu plusieurs périodes de construction. La partie du milieu date du 17e dépendances sont de la seconde moitié du 19e siècle. Une porte permettait de communiquer du logis vers l'étable. A la fin du 19e siècle, la ferme s'agrandit de nouvelles dépendances (par exemple, la porcherie alors transformée en dépendance. Un four se trouvait près de l'ancienne porcherie et une grange près de
    referenceDocumentaire :
    Section H dite de La Rousselais en 3 feuilles, 1ère feuille, du n° 1 au n° 50. Gaboriaud, géomètre
  • Maison de maître, la Lande Meslier (Noyal-sur-Vilaine)
    Maison de maître, la Lande Meslier (Noyal-sur-Vilaine) Noyal-sur-Vilaine - la Lande Meslier - en écart
    titreCourant :
    Maison de maître, la Lande Meslier (Noyal-sur-Vilaine)
    description :
    Parti haut. Plan rectangulaire. Chambre haute. Gros oeuvre en moellons de schiste et de grès.
    illustration :
    Extrait du cadastre de 1850, parcelles 861,862 IVR53_20043507780NUC
    historique :
    Ce logis fait partie des rares maisons conservées à chambre haute de la commune. Sa construction remonte au 17e siècle comme peut en témoigner la porte en plein cintre et la petite fenêtre du rez-de -chaussée. Des parties agricoles étaient perpendiculaires au logis lors de la précédente enquête de 1973. La porte haute avec sa carrée de bois. Dans un orifice de la cheminée le propriétaire actuel a retrouvé un ancien « almanach journalier » de 1767 donnant les prédictions des onze mois avec les dates de foires et assemblées de Haute et Basse Bretagne. Cette maison a pu être habitée par un marchand et explique la relative aisance de la maison avec sa chambre haute.
  • Maison, 1 rue de Brécé, la Haute-Rucé (Noyal-sur-Vilaine)
    Maison, 1 rue de Brécé, la Haute-Rucé (Noyal-sur-Vilaine) Noyal-sur-Vilaine - la Haute-Rucé - 1 rue de Brécé - en ville - Cadastre : 1989 AB
    titreCourant :
    Maison, 1 rue de Brécé, la Haute-Rucé (Noyal-sur-Vilaine)
    illustration :
    Vue générale de la façade sud IVR53_20043507408NUCA
    historique :
    cadastre de 1850 au lieu-dit La Haute-Rucé, nous le repérons à son avancée en façade antérieure. Il se situait, comme aujourd'hui, à l'extrémité ouest d'un alignement de plusieurs maisons (cinq en 1850 ). L'enduit posé sur la construction ne nous permet pas de déterminer le matériau d'élévation. Du fait des modifications subies par le bâtiment nous ne sommes pas en mesure de restituer la distribution et les fonctions d'origine de ce dernier.
    localisation :
    Noyal-sur-Vilaine - la Haute-Rucé - 1 rue de Brécé - en ville - Cadastre : 1989 AB
  • 1ère ferme, la Planche au Gaudé (Noyal-sur-Vilaine)
    1ère ferme, la Planche au Gaudé (Noyal-sur-Vilaine) Noyal-sur-Vilaine - Planche au Gaudé - en écart - Cadastre : 2002 H3
    description :
    Cette maison de type élémentaire à une pièce est couverte d'ardoise et présente une construction en petit moellon de schiste. Le rez-de-chaussée est surélevé. La façade est ouverte d'une fenêtre et d'une porte. Cette dernière est en plein cintre avec un encadrement de pierre.
    illustration :
    Situation de la maison en 1850 IVR53_20043506859NUC Vue de la ferme en 1974 IVR53_19743500418NUCA Vue de le ferme et de la construction mitoyenne en 1974 IVR53_19743500417NUCA Vue générale sud de la maison IVR53_20043506856NUCA Détail de la porte en plein cintre IVR53_20043506857NUCA Détail de la porte IVR53_20043506858NUCA
    dc_8c9ea02c-ed1c-4f2e-a52e-6e6ef6637292_20 :
    étage de comble
    historique :
    Le cadastre terminé en 1850 mentionne un alignement de trois fermes à cet endroit. Il ne subsiste de la porte en pierre peut nous laisser penser qu'elle date du 17e siècle. De plus, la présence d'un
    referenceDocumentaire :
    Section H dite de La Rousselais en 3 feuilles, 3ème feuille, du n° 842 au n°1192. Gaboriaud
  • 1ère ferme, le Hil Baras (Noyal-sur-Vilaine)
    1ère ferme, le Hil Baras (Noyal-sur-Vilaine) Noyal-sur-Vilaine - le Hil Baras - en écart
    description :
    de cellier en terre.
    murs :
    pan de bois
    illustration :
    Extrait du cadastre de 1850 IVR53_20043507816NUC Nouveau logis, plan schématique du rez-de-chaussée, (report Inv. Y.Carpentier) IVR53_20043507817NUC Vue générale de l'ancien logis déclassé en étables IVR53_20043507821NUCA Ancien logis, vue intérieure, pignon en pan de bois IVR53_20043507818NUCA Ancien logis, détail de la charpente IVR53_20043507819NUCA
    dc_8c9ea02c-ed1c-4f2e-a52e-6e6ef6637292_6 :
    schiste ; moellon ; terre ; pan de bois
    historique :
    de posséder un pan de bois dans la partie haute de son pignon. Le nouveau logis du 19e siècle est quant à lui composé de deux pièces à feu, la salle et la chambre. On accède au cellier arrière depuis la salle et par l'extérieur. Cette disposition est commune à plusieurs fermes de la commune. Une grange est
  • 1ère ferme, la Heurtelais (Noyal-sur-Vilaine)
    1ère ferme, la Heurtelais (Noyal-sur-Vilaine) Noyal-sur-Vilaine - la Heurtelais - en écart - Cadastre : 2002 H2
    description :
    Cette ferme, couverte d'ardoise, est construite en moellon de schiste. L'encadrement de la fenêtre est en pierre avec un linteau de bois. Au sud de ces constructions, se trouve une grange en terre avec
    illustration :
    Vue générale sud de la maison IVR53_20043506869NUCA Façade sud de la grange IVR53_20043506870NUCA Détail de la porcherie au nord de la grange IVR53_20043506871NUCA
    dc_8c9ea02c-ed1c-4f2e-a52e-6e6ef6637292_20 :
    étage de comble
    historique :
    d'un alignement de fermes. La grange date de la première moitié du 19e siècle. A l'ouest de la maison à
  • 1ère ferme, le Val Froment (Noyal-sur-Vilaine)
    1ère ferme, le Val Froment (Noyal-sur-Vilaine) Noyal-sur-Vilaine - le Val Froment - en écart - Cadastre : 1979 A1
    description :
    Le logis est en moellon de schiste ardoisier tandis que les dépendances sont en schiste ardoisier
    illustration :
    Détail de la fenêtre grillée de l'étable (ancien logis?) IVR53_20043507218NUCA Détail du pan de bois de la grange IVR53_20043507056NUCA Détail de la charpente de la grange IVR53_20043507057NUCA
    historique :
    Cette ferme a subi plusieurs phases de construction. L'utilisation du pan de bois pour la grange et comme cloison à l'intérieur du logis nous permettent de la dater de la première moitié du 17e siècle. Le . Il a été détruit et remplacé par le cellier. Les vestiges d'un escalier nous permettent de penser l'est). Elle date de la première moitié du 19e siècle. L'étable et la remise sont de la seconde moitié du 19e siècle. L'ancienne écurie était un logis. Sur le cadastre napoléonien de 1850, un four se
  • 3ème ferme, la Moinerie (Noyal-sur-Vilaine)
    3ème ferme, la Moinerie (Noyal-sur-Vilaine) Noyal-sur-Vilaine - la Moinerie - en écart - Cadastre : 2002 A2
    description :
    Les murs de cette ferme sont élevés en moellon de schiste. On observe des traces d'enduit sur la porte haute pendante. Ce bâtiment est construit sur un terrain en pente qui surplombe la vallée de la
    illustration :
    Vue de la ferme sur le cadastre de 1850 IVR53_20043507351NUC Vue générale de la ferme et sa dépendance IVR53_20043507350NUCA Vue de la façade antérieure de la ferme IVR53_20043507352NUCA Vue de la façade ouest de la porcherie IVR53_20043507353NUCA Vue nord-ouest de la ferme IVR53_20043507354NUCA Vue du pignon nord de la ferme IVR53_20043507355NUCA
    historique :
    postérieure de l'étable, nous pouvons toujours observer deux profondeurs de cellier. Le terrain étant en pente , les celliers se déclinent sur différents niveaux. Sur le cadastre ancien de 1850, nous constatons la présence d'un four à proximité de la ferme, le long de la route, ainsi qu'un autre bâtiment, au nord , pouvant peut-être servir de dépendance. Cette construction est aujourd'hui transformée en maison
  • 1ère ferme, la Moinerie (Noyal-sur-Vilaine)
    1ère ferme, la Moinerie (Noyal-sur-Vilaine) Noyal-sur-Vilaine - la Moinerie - en écart - Cadastre : 2002 A2
    description :
    Cette ferme en alignement est construite en moellon de schiste et couverte d'ardoise. Elle a subi
    illustration :
    Vue générale de l'alignement en 1974 IVR53_19743500410NUCA Vue de l'ancien logis et de la grange IVR53_19743500411NUCA Vue générale de l'écurie (ancien logis) et de l'étable IVR53_20043507335NUCA Détail de l'appareillage IVR53_20043507337NUCA Vue générale de la façade postérieure de l'écurie IVR53_20043507339NUCA Détail d'une porte murée sur le mur nord de l'écurie IVR53_20043507340NUCA Vue sud-ouest de la porcherie IVR53_20043507341NUCA Vue sud de la grange IVR53_20043507343NUCA Vue sud-ouest de l'alignement IVR53_20043507344NUCA Vue de la façade antérieure de la ferme IVR53_20043501669NUCA
    historique :
    nouvel espace d'habitation fut construit. Il en va de même pour l'écurie qui possède une cheminée et une de ses fenêtres est moulurée : il s'agit d'un remploi du 16e siècle (?). Le cadastre napoléonien mentionne la présence d'une construction à l'est de cet alignement. Il s'agit de la porcherie que nous
  • Ecart, la Heurtelais (Noyal-sur-Vilaine)
    Ecart, la Heurtelais (Noyal-sur-Vilaine) Noyal-sur-Vilaine - la Heurtelais - en écart - Cadastre : 2002 H2
    description :
    L'écart de La Heurtelais est situé au sud du bourg, à l'ouest de la D 92. Il est composé de maisons anciennes élevées en moellon de schiste. Certaines ont été très remaniées.
    illustration :
    Vue générale de l'écart sur le cadastre de 1850 IVR53_20043507534NUC
    historique :
    par des notables de Noyal-sur-Vilaine, tels que des médecins, etc. De plus, il y aurait eu un cimetière dans un champ à proximité. Le cadastre napoléonien mentionne l'existence de douze fermes et maisons à cet endroit. Elles sont implantées en alignement et de façon parallèle.
    referenceDocumentaire :
    Section H dite de La Rousselais en 3 feuilles, 2ème feuille, du n° 51 au n° 841. Gaboriaud
  • 2ème ferme, la Rivière au Gendron (Noyal-sur-Vilaine)
    2ème ferme, la Rivière au Gendron (Noyal-sur-Vilaine) Noyal-sur-Vilaine - la Rivière au Gendron - en écart - Cadastre : 2002 A2
    description :
    Cette ferme, en alignement, est construite en moellon de schiste et couverte d'ardoise. Un cellier court tout le long de la façade postérieure. La partie est de l'alignement a été remaniée.
    illustration :
    Vue générale de la ferme sur le cadastre de 1850 IVR53_20043507325NUC Vue générale de la ferme IVR53_20043507326NUCA Vue générale de la façade postérieure IVR53_20043507327NUCA Vue de la grange et de l'étable IVR53_20043507329NUCA
    historique :
    D'après l'étude du cadastre ancien achevé en 1850, nous constatons que l'organisation spatiale de sud de la construction. D'après la tradition orale, la partie aujourd'hui remaniée était le logis d'origine. Elle conserve, en effet, de grosses poutres chanfreinées. Sur le mur nord du cellier postérieur , il y avait une cheminée. La partie centrale de l'alignement était destinée à l'étable, mais il et qu'il présentait une pente plus importante à l'origine. A l'ouest de l'alignement se trouve une grange. Paul Banéat mentionne dans ce lieu-dit l'existence d'un ancien manoir nommé Manoir de la Rivière . Il était situé à 800 m du nord-est du bourg, entre la voie ferrée et la Vilaine. Il était aux de
    referenceDocumentaire :
    Section G dite de La Rousselais en 4 feuilles, 1ère feuille, du n° 1 au n° 358. Gaboriaud, géomètre
  • Maison, le Puits Auray
    Maison, le Puits Auray Noyal-sur-Vilaine - le Puits Auray - isolé - Cadastre : 2002 H1
    illustration :
    Extrait du cadastre napoléonien de 1850 IVR53_20043506974NUC Détail de la porte et de la fenêtre grillée (inventaire de 1973) IVR53_19733500604X Vue sud de la façade principale IVR53_20043501690NUCA Détail de la porte d'entrée du logis IVR53_20043501689NUCA Détail de la fenêtre du logis IVR53_20043506978NUCA
    historique :
    Cette ancienne ferme de type élémentaire à une pièce date du 17e siècle. Sur le cadastre napoléonien de 1850, son cellier était situé à l'arrière du bâtiment. Elle se distingue des autres fermes par la qualité de ses ouvertures en pierre. Lors de l'inventaire de 1973, la fenêtre possédait une grille
    referenceDocumentaire :
    Section H dite de La Rousselais en 3 feuilles, 1ère feuille, du n° 1 au n° 50. Gaboriaud, géomètre
  • Ferme, la Métrie (Noyal-sur-Vilaine)
    Ferme, la Métrie (Noyal-sur-Vilaine) Noyal-sur-Vilaine - la Métrie - isolé - Cadastre : 2001 J1
    illustration :
    Extrait du cadastre napoléonien de 1850 IVR53_20043506940NUC la cheminée de l'ancien logis IVR53_20043506943NUCA Dépendance avec pièce à l'étage (chambre de l'ouvrier agricole ?) IVR53_20043506944NUCA La grange et une dépendance (logement de l'ouvrier agricole ?) IVR53_20043501654NUCA Détail de l'auvent et de l'escalier IVR53_20043501655NUCA Baie de la porcherie IVR53_20043506946NUCA
    historique :
    Cette ferme a subi de nombreuses modifications depuis 1850 (cadastre napoléonien). En effet, à connaissons pas la destination de la cheminée dans la grange du 19e siècle. Selon le propriétaire, la pièce au -dessus de la dépendance avec un escalier était la chambre du garçon de ferme.
1 2 3 4 Suivant