Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 4 sur 4 - triés par pertinence
  • Cathédrale Saint-Samson, place de la Cathédrale (Dol-de-Bretagne)
    Cathédrale Saint-Samson, place de la Cathédrale (Dol-de-Bretagne) Dol-de-Bretagne - plade de la cathédrale - en ville - Cadastre : AC 26
    titreCourant :
    Cathédrale Saint-Samson, place de la Cathédrale (Dol-de-Bretagne)
    statut :
    propriété de la commune
    observation :
    derrière le maître-autel. La chapelle de l'angle nor-est est couverte d'une voute à seize compartiments.
    murs :
    pierre de taille
    illustration :
    Tour nord, vue générale de la face nord IVR53_20073500762NUCA détail décor du rez de chaussée sur tourelle d'escalier IVR53_20073500748NUCA détail décor du rez de chaussée de la tour nord IVR53_20073500749NUCA décor au premier étage de la tour IVR53_20073500750NUCA troisième étage de la tour, décor d'un contrefort d'angle IVR53_20073500751NUCA troisième étage de la tour décor de la tourelle d'escalier IVR53_20073500752NUCA troisième étage de la tour, décor au dessus de la fenêtre de la face ouest IVR53_20073500753NUCA second étage de la tour, vue de la face nord IVR53_20073500754NUCA second étage de la tour, décor bandeau et fenêtre IVR53_20073500755NUCA rez de chaussée décor d'un contrefort d'angle IVR53_20073500756NUCA
    canton :
    Dol-de-Bretagne
    contenu :
    Historique L´évêché de Dol, associé dès le haut Moyen-âge à la défense de la souveraineté bretonne religieuse contestée de l´état breton est alors le siège d´un archevêché auquel sont attachés le pallium, la tour de Dol -, constituait un ensemble épiscopal isolé au nord-ouest de la ville. Les vestiges romans conservés à la base de la tour nord, seuls éléments conservés de cette époque, ne sont pas aisés à interpréter. Quoi qu´il en soit, cette position excentrée de la cathédrale romane, tangente au rempart, et dont le front ouest était peu accessible, pèsera d´un poids déterminant sur la reconstruction de l ´édifice. La construction de la cathédrale actuelle, entreprise par la nef vers 1250, est réalisée en deux  ; le triforium et les fenêtres hautes ensuite par un deuxième. L´ensemble de la nef est terminé - à l cours de la seconde moitié du XIIIe siècle : commencés sous l´évêque Jean Mahé (1266-1280), ils sont pratiquement terminés à la mort de son successeur Thibaut de Pouancé en 1301. L´installation d´une grande
    historique :
    De l'édifice roman subsistent : la base de la tour nord dans le collatéral nord qui peut dater du 11e siècle (?), le mur sud de la même tour du 12e siècle ainsi que le parement intérieur de la tour sud et quelques éléments d'appareillage à la base de la façade occidentale. La construction de la porche sud sont édifiées lors d'une première campagne. Après changement de parti, un deuxième maître renforcées et entourées de colonnes montées en délit. Le transept, le choeur avec ses chapelles latérales furent construits au cours de la 2ème moitié du 13e siècle, le choeur est pratiquement terminé vers 1300 , date de l'installation de la maitresse-vitre. Au début du 14e siècle, édification de la chapelle d'axe du chevet, puis construction du grand porche accolé au bras sud et de part et d'autre de ce dernier grand porche sud. Au 15e siècle, remaniements de détails au petit porche sous l'évêque Etienne Coeuret , enveloppement et reconstruction de la tour nord sous l'évêque Mathurin de Plédran (1504, 1521). Au 17e siècle
    localisation :
    Dol-de-Bretagne - plade de la cathédrale - en ville - Cadastre : AC 26
  • Retable et tabernacle
    Retable et tabernacle Drouges
    dc_ca2066bc-4b52-4157-90bd-f81cfb66c11d_80 :
    typicum au niveau de l'aire d'étude ou du diocèse
    statut :
    propriété de la commune
    etatsConservation :
    Ecailles de polychromie.
    illustration :
    Vue rapprochée de la partie supérieure du retable nord IVR53_20043502140NUCA
    canton :
    Guerche-de-Bretagne (La)
    categories :
    taille de pierre
    referenceDocumentaire :
    p. 160 Les ateliers de retabliers lavallois aux XVIIe et XVIIIe siècles : étude historique et artistique. SALBERT, Jacques. Les ateliers de retabliers lavallois aux XVIIe et XVIIIe siècles : étude historique et artistique. Rennes : Univ. de Haute Bretagne-Institut armoricain de recherches historiques de
  • Retable latéral sud et tabernacle
    Retable latéral sud et tabernacle Drouges
    dc_ca2066bc-4b52-4157-90bd-f81cfb66c11d_80 :
    typicum au niveau de l'aire d'étude ou du diocèse
    dc_ca2066bc-4b52-4157-90bd-f81cfb66c11d_81 :
    Retable lavallois en pierre présentant de belles sculptures.
    statut :
    propriété de la commune
    etatsConservation :
    Le plancher en mauvais état. Beaucoup de lacunes de polychromie.
    illustration :
    Vue rapprochée de la niche supérieure du retable sud IVR53_20043502144NUCA
    canton :
    Guerche-de-Bretagne (La)
    categories :
    taille de pierre
    referenceDocumentaire :
    p. 160 Les ateliers de retabliers lavallois aux XVIIe et XVIIIe siècles : étude historique et artistique. SALBERT, Jacques. Les ateliers de retabliers lavallois aux XVIIe et XVIIIe siècles : étude historique et artistique. Rennes : Univ. de Haute Bretagne-Institut armoricain de recherches historiques de
  • Cathédrale Saint-Pierre (Rennes)
    Cathédrale Saint-Pierre (Rennes) Rennes - Cadastre : 1971 AC 618
    description :
    Plan allongé, voûte en berceau, coupole, cul de four, clocher-porche, chevet arrondi. De style néo
    murs :
    pierre de taille
    illustration :
    Carte postale ancienne - Vue de la Place de la Mission et des tours de la Cathédrale Vue de situation depuis l'hôtel de Blossac IVR53_19893500329XA Vue de situation depuis l'hôtel de Blossac IVR53_19893500331X Vue de situation depuis l'hôtel de Blossac IVR53_19893500330XA Vue de situation depuis l'hôtel de Blossac IVR53_19953500418XA Vue intérieure prise de la nef vers le choeur IVR53_19963500087V
    profession :
    [maître de l'oeuvre] Gauthier Germain [maître de l'oeuvre] Caris Tugal
    representations :
    Armes de France, support : fronton central de la façade ouest ; armes des évêques de Rennes , support : verrières ; sujet : procession de saints bretons, support : peinture du déambulatoire.
    historique :
    partir de 1180. La nef de style gothique est achevée en 1359, date de consécration de l'édifice. Des ruine est démolie. Elle sera reconstruite à partir de 1536 et terminée seulement en 1704 : le premier niveau est construit entre 1541 et 1543, seules les colonnes qui encadrent les portes latérales sont de la deuxième campagne de construction entre 1611 et 1620, la colonne droite de la tour nord porte la date 1613, elles ont été réalisées par Germain Gauthier. La date de 1613 est portée une deuxième fois des tours, et place les armes de France sur le fronton central. La balustrade de la tour nord porte la date 1679. Le choeur en mauvais état s'écroule en 1754. On décide alors de la démolition de l'ensemble de la nef et du choeur. En 1787 débutent les travaux de reconstruction qui vont s'étaler jusqu'à la fin du 19e siècle. Cette nouvelle cathédrale s'élève sur les plans de Mathurin Crucy, architecte centrale en 1884. La décoration murale est de Jobbé-Duval pour les voûtes et de François Alphonse Le Henaff
    couvrements :
    cul-de-four
1