Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
  • Tous les départements
  • Toutes les illustrations
  • Tous les types
Résultats 1 à 20 sur 238 - triés par pertinence
  • L'architecture religieuse dans le Coglais
    L'architecture religieuse dans le Coglais
    annexe :
    20103503033Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, Bande49. 20103502821Z  : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, Bande07.
    illustration :
    Croix de Pron, Saint-Etienne-en-Coglès IVR53_20103503033Z Croix de la Frénouse, Saint-Etienne-en-Coglès IVR53_20103502821Z La Chapelle de Quéré, Saint-Germain-en-Coglès IVR53_20113501501NUCA Chapelle de Valaines à Montours IVR53_20113500473NUCA La chapelle de la Villette, Saint-Brice-en-Coglès IVR53_20113500114NUCA Grotte de Lourdes, La Motte à Saint-Brice-en-Coglès IVR53_20103511906NUCA Chapelle du manoir de Lignières, Saint-Hilaire-des-Landes IVR53_20113500675NUCA Chapelle de la Potelais, Coglès IVR53_20103504809NUCA Chapelle de la Motte, Saint-Brice-en-Coglès IVR53_20103506146NUCA Calvaire de Saint-Germain-en-Coglès IVR53_20113501615NUCA
    denominations :
    croix de chemin grotte de Lourdes
    contenu :
    Quatre chapelles de la communauté de communes ont fait l'objet d'un dossier d'étude bien que le nombre de chapelles encore existantes soit plus important puisqu'une dizaine d´édifices de ce type ont souvent d´un ancien château ou manoir puisque l´un des privilèges des propriétaires de manoirs était effectivement de pouvoir faire construire une chapelle. Les chapelles privées dépendant d'un château sont nombreuses : la chapelle Sainte-Catherine de la Motte, la chapelle du Rocher Portail et la chapelle de la au château de la Haye à Saint-Hilaire-des-Landes ; la chapelle du manoir de Lignières qui est sans début du 16e siècle ; la chapelle Notre-Dame de Valaines à Montours était également une chapelle de en étable et une nouvelle bâtie en 1704. La chapelle du manoir de Frontigné à Saint-Brice-en-Coglès , ainsi que la chapelle du manoir de Bonteville à Montours fondée en 1665, ont aujourd'hui disparu. Mais sur le territoire du Coglais on trouve également de nombreuses chapelles frairiennes. Ainsi, la
    airesEtudes :
    Pays de Fougères
  • Les églises, chapelles, croix de chemin et fontaines de dévotion sur la commune de Plestin-les-Grèves
    Les églises, chapelles, croix de chemin et fontaines de dévotion sur la commune de Plestin-les-Grèves Plestin-les-Grèves
    titreCourant :
    Les églises, chapelles, croix de chemin et fontaines de dévotion sur la commune de Plestin-les
    denominations :
    croix de chemin fontaine de dévotion
  • Chapelle (détruite) et fontaine de dévotion (Saint-Laurent)
    Chapelle (détruite) et fontaine de dévotion (Saint-Laurent) Lanvellec - Saint-Laurent - en écart
    titreCourant :
    Chapelle (détruite) et fontaine de dévotion (Saint-Laurent)
    illustration :
    Extrait du cadastre ancien de la commune de Lanvellec, 1813 : Saint-Laurent IVR53_20112206111NUCA Extrait du cadastre ancien de la commune de Lanvellec, 1848 : Saint-Laurent IVR53_20112206159NUCA Extrait du cadastre ancien de la commune de Lanvellec, 1848 : Saint-Laurent IVR53_20112206160NUCA
    denominations :
    fontaine de dévotion
    historique :
    La chapelle Saint-Laurent figure sur le cadastre de Lanvellec de 1813, elle est, à cette date, déjà en ruine et aurait été détruite en 1838. L´édifice est de plan rectangulaire à vaisseau unique paroissiale construite de 1852 à 1865. Sa fontaine de dévotion (figurant sur le cadastre de 1813 et sur celui de 1848), existe toujours. Elle se situe dans une propriété privée : son accès ne nous a pas été
    airesEtudes :
    Schéma de cohérence territoriale du Trégor
  • Les églises, chapelles, oratoires, croix de chemin et fontaines de dévotion sur la commune de Les Brûlais
    Les églises, chapelles, oratoires, croix de chemin et fontaines de dévotion sur la commune de Les Brûlais Brûlais (Les) - en village
    titreCourant :
    Les églises, chapelles, oratoires, croix de chemin et fontaines de dévotion sur la commune de Les
    illustration :
    La chapelle Notre-Dame dans son enclos : vue de situation nord-ouest IVR53_19993500857XA
    denominations :
    croix de chemin fontaine de dévotion
    contenu :
    1) Eglises et chapelles Guillotin de Corson, pas plus que Banéat ne signalent l'existence de chapelles frairiennes ou privatives, en dépit de l'importance d'écarts comme la Gouie, la Crubrais ou le Bigot et du grand nombre de manoirs en regard de l'exiguïté du territoire. L'église priorale était avant la Révolution le seul sanctuaire de la trève. La nouvelle église Saint-Etienne et la chapelle Notre -Dame sont à replacer dans le cadre des campagnes de reconstruction des édifices cultuels à l'époque concordataire. Il est probable que la modicité des ressources de la commune soit la cause du caractère peu original de ces édifices. 2) Oratoires et croix de chemin Les deux oratoires ont été recensés, le premier sur la route de Maure et le second à Pécongat, n'ont d'intérêt que pour l'histoire de la piété. Le  : la croix du placître de la chapelle Notre-Dame et la croix de la Crubrais, attribuables à l'époque médiévale ; la croix du bourg, de belle facture et celle plantée sur le bord de la départementale 248 sont
    referenceDocumentaire :
    p. 73-101 DUCOURET, Jean-Pierre.Croix monumentales du canton de la Gacilly. Etude typologique . Rennes : Mémoire de la Société d'Histoire et d'Archéologie de Bretagne, tome LXIII, 1986.
  • Les églises, chapelles, fontaines de dévotion, croix de chemin et calvaires sur la commune de Ploulec'h
    Les églises, chapelles, fontaines de dévotion, croix de chemin et calvaires sur la commune de Ploulec'h Ploulec'h
    titreCourant :
    Les églises, chapelles, fontaines de dévotion, croix de chemin et calvaires sur la commune de
    description :
    Les bâtiments et les édicules repérés sont construits majoritairement en granite. L'usage de la kersantite a été repéré sur deux oeuvres issues des ateliers Hernot de Lannion (monument aux morts, au cimetière, et croix de chemin, rue des écoles). L'analyse des oeuvres a permis de dégager les éléments de
    murs :
    moellon sans chaîne en pierre de taille
    denominations :
    fontaine de dévotion croix de chemin
  • Les chapelles, église paroissiale, croix de chemin et croix de cimetière sur la commune de Saint-Michel-en-Grève
    Les chapelles, église paroissiale, croix de chemin et croix de cimetière sur la commune de Saint-Michel-en-Grève Saint-Michel-en-Grève
    titreCourant :
    Les chapelles, église paroissiale, croix de chemin et croix de cimetière sur la commune de Saint
    illustration :
    Croix de Mi-Lieue IVR53_20042205126NUCA
    denominations :
    croix de chemin croix de cimetière
  • Les églises, chapelles, croix de chemin, croix de cimetière, monuments aux morts et fontaines de dévotion sur la commune de Hillion
    Les églises, chapelles, croix de chemin, croix de cimetière, monuments aux morts et fontaines de dévotion sur la commune de Hillion Hillion
    titreCourant :
    Les églises, chapelles, croix de chemin, croix de cimetière, monuments aux morts et fontaines de dévotion sur la commune de Hillion
    illustration :
    Croix de Bonabry [CL. M.H. 1951] IVR53_20032203499NUCA
    denominations :
    croix de chemin croix de cimetière fontaine de dévotion
    historique :
    La chronologie des oeuvres repérées s'étend de la fin du 11e siècle (vestiges de l'époque romane
  • Le Réchou (Plounérin)
    Le Réchou (Plounérin) Plounérin - Ar Rechou - isolé
    description :
    chapelle et le moulin en contrebas, il n’y a ni manoir, ni demeure dépendant de la commanderie et il n’est nullement fait mention de la fontaine Saint-Jean, qui existe encore aujourd’hui.
    statut :
    propriété de la commune
    cadresEtude :
    enquête thématique régionale Inventaire des commanderies templières et hospitalières de Bretagne
    illustration :
    Chapelle Saint-Jan du Rechou. Terrier de la commanderie de La Feuillée, 1705 (A. D. de La Vienne Moulin du Réchou. Terrier de la commanderie de La Feuillée, 1705 (A. D. de La Vienne, 3H1 444 Chapelle Saint-Jan du Rechou. Dessin à la plume aquarellé, 1731 (A. D. de La Vienne, 3H1 450 Moulin du Rechou. Dessin à la plume aquarellé, 1731 (A. D. de La Vienne, 3H1 450
    denominations :
    fontaine de dévotion
    historique :
    Dès 1182, les Templiers se voient confirmer une aumône au village lerachoou, dans le territoire de la paroisse de Plounérin. En 1631, toutes les offrandes et revenus de la chapelle sainct Jan du Rechou appartiennent au commandeur de La Feuillée, plus les quevaises y estans subicts pareillement au Rentes et dismes et autre suire le moulin du Rechou dependant de lad. Commenderye Comme tous les autres subicts soubz la banlieu. Cependant, dans l’état des revenus de la commanderie de 1697, la chapelle est trouvée par le commandeur en grandes indigences de reparement et d’ornement. Sur le croquis d’arpentement de La feuillée levé en 1705, la chapelle adopte un plan à nef unique flanquée au sud d’une chapelle formant bras de transept. La nef est ouverte à l’ouest et au sud par deux portails, elle est terminée d’un de La Feuillée de 1730 montre les façades occidentale et méridionale de la chapelle.On peut noter que doubles. Au siècle suivant, dans le procès-verbal de 1758, le commandeur de La Feuillée fait rédiger une
    referenceDocumentaire :
    Etat des revenus de la commanderie de La Feuillée par le commandeur Léonor de Beaulieu de Belthomas Procès-verbal des améliorations de la commanderie de La Feuillée, commandeur du Bouilly de Turcant de Resnon, 1758. Aveu pour la commanderie du Palacret, commandeur de Saint-Offange, 1631. Terrier de la commanderie de La Feuillée, 1705, reliure en veau, Tome 1, sans pagination. Terrier de la commanderie de La Feuillée, 1731, reliure en veau, Tome 5. Les Templiers et les Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, dits Chevaliers de Malte en Bretagne GUILLOTIN DE CORSON, Amédée. Les Templiers et les Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, dits Chevaliers de Malte en Bretagne, Nantes, 1902.
  • Les églises, chapelles, monuments aux morts, croix de chemin, croix de cimetière et fontaines de dévotion sur la commune d'Yffiniac
    Les églises, chapelles, monuments aux morts, croix de chemin, croix de cimetière et fontaines de dévotion sur la commune d'Yffiniac Yffiniac
    titreCourant :
    Les églises, chapelles, monuments aux morts, croix de chemin, croix de cimetière et fontaines de
    illustration :
    Vue générale de la chapelle Saint-Laurent IVR53_20032203981NUCA
    denominations :
    croix de chemin croix de cimetière fontaine de dévotion
    historique :
    ). Outre la chapelle Saint-Laurent, qui demeure l'unique édifice de ce type dans la commune, le territoire -Saint-Jean. Elle relevait du temple de Créhac, membre de la commanderie de la Guerche. - la chapelle de la Fontaine-Ménard, dédiée à sainte Barbe. Elle figure sur les plans cadastraux parcellaires de 1847 . - la chapelle de la Ville-Volette, dédiée à saint Symphorien. - la chapelle de la Ville-Rabelle, dédiée à saint Dominique. Le porche de cette chapelle a été démonté vers 1980 et reconstruit au bourg de
    referenceDocumentaire :
    p. 808 LE SAULNIER DE SAINT JOUAN, Régis. Dictionnaire des communes du département des Côtes p. 584-585 Répertoire des églises et chapelles du diocèse de Saint-Brieuc et Tréguier COUFFON , René. Répertoire des églises et chapelles du diocèse de Saint-Brieuc et Tréguier. Saint-Brieuc : Les
  • Les chapelles, églises et croix de chemin sur la commune d'Acigné
    Les chapelles, églises et croix de chemin sur la commune d'Acigné Acigné
    titreCourant :
    Les chapelles, églises et croix de chemin sur la commune d'Acigné
    annexe :
    Les chapelles citées par Guillotin de Corson : Chapelle priorale de Bourgon : disparue Chapelle priorale de Louvigné : disparue Notre-Dame de la Motte d'Acigné : disparue Sainte-Trinité de Montellon  : disparue Notre-Dame d'Escures : disparue Chapelle de la Ville Guy : disparue Chapelle des Onglées Chapelle de Bréhon : vestiges, voir la notice Saint-Julien dépendant de l'hôpital : disparue. Les croix de chemin figurés sur la cadastre de 1819 : Croix des Châtaigniers à la Piverdais  : remplacée Croix des Pèlerins : remplacée Croix des Bourgeons : remplacée, commune de Thorigné Croix de la Lande Bazin : disparue Croix d'Epargé : remplacée Croix de la Cour au Bourcier : disparue Croix de Bourgon : disparue Croix de la Ville Aubrée : remplacée, disparue récemment Croix de cimetière dans l'enclos de l'ancienne église : disparue Croix place de la mairie : disparue.
    illustration :
    La chapelle de Monthelon en 1819 IVR53_20033511291NUC
    denominations :
    croix de chemin
    contenu :
    Parmi les douze croix que compte la commune, les deux croix monumentales du Calvaire et de l'ancien et au Noc, se distinguent dans un ensemble de croix relativement récentes de forme simple en bois ou en granite de production sérielle. Outre l'église paroissiale reconstruite par Arthur Regnault en 1904, seule la chapelle des Onglets est conservée ; celles du Hil et de Breyon sont profondément
    referenceDocumentaire :
    INVENTAIRE GÉNÉRAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA FRANCE. Région Bretagne. Ille -et-Vilaine. Eglises et Chapelles, par ORAIN Véronique, avec la collaboration de BARBEDOR Isabelle artistiques de la France. Région Bretagne ; par Véronique ORAIN, Isabelle BARBEDOR, Denise DUFIEF-MOIREZ, Jean GUILLOTIN DE CORSON. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray Libraire Plan géométrique parcellaire de la commune d'Acigné, section B2 dite de Monthélon. Plan levé par Plan géométrique parcellaire de la commune d'Acigné, section A2 dite des Ecures. Plan levé par
  • Les églises, chapelles et croix de chemin sur la commune de Lieuron
    Les églises, chapelles et croix de chemin sur la commune de Lieuron Lieuron
    titreCourant :
    Les églises, chapelles et croix de chemin sur la commune de Lieuron
    denominations :
    croix de chemin
    contenu :
    territoire de Lieuron. Le hameau de la Croix-Bouëxic possédait, avant l´édifice actuel bâti en 1884, une chapelle frairienne, tandis que celle sise autrefois à la Besnarais ne figure déjà plus sur le cadastre de Garenne, l´Epinay et le Plessis-Anger. Calvaires et croix de chemin : Si la belle croix du placître fait figure de monument majeur du patrimoine communal, seule, la Croix Renaudin mérite une mention pour monumental de la croix votive érigée en 1927 devant le Chêne Vert.
    referenceDocumentaire :
    p. 8-53 INVENTAIRE GÉNÉRAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA FRANCE. Région Bretagne . Ille-et-Vilaine. Eglises et Chapelles, par ORAIN Véronique, avec la collaboration de BARBEDOR Isabelle t. 5, p. 69-73 GUILLOTIN DE CORSON, Amédée. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes
  • Architecture religieuse, funéraire ou commémorative sur la commune de Plerguer
    Architecture religieuse, funéraire ou commémorative sur la commune de Plerguer Plerguer
    titreCourant :
    Architecture religieuse, funéraire ou commémorative sur la commune de Plerguer
    illustration :
    La croix de Beaufort sur une carte postale ancienne IVR53_20063513101NUCB Le menhir situé près de la Soulière IVR53_20063513138NUCA La chapelle du château de Beaufort IVR53_20063502761NUCA
    denominations :
    croix de chemin
    contenu :
    Il existe des mégalithes sur le territoire de la commune de Plerguer, notamment le menhir de la Pierre du Domaine, en granite bleu, qui mesure 4, 5 mètres de haut. Il a été classé Monument Historique en 1887. L'église : La paroisse est vraisemblablement antérieure à la fondation de l'abbaye du Tronchet au 12e siècle, en effet, elle pourrait remonter au 9e siècle. La paroisse de Plerguer a perdu une partie de son étendue depuis 1826, date de l'érection de la paroisse du Tronchet. La première église de Plerguer était placée sous le vocable de Saint-Sauveur ; elle avait été construite avant le début du 15e siècle. En 1637, le recteur Pierre Bouttevillain avait fait construire une chapelle au sud de l'église où il se fit inhumer. Sa pierre tombale a été replacée dans le bras sud du transept de l'église actuelle . La sacristie avait été construite en 1699 sur la façade est de l'édifice. A la fin du 18e ou au début du 19e siècle, une nouvelle chapelle avait été élevée au nord. L'ancienne église faisait 31 m de long
    referenceDocumentaire :
    Plerguer. Monastère Notre-Dame de Beaufort. La Croix de Beaufort. Carte postale tirage Plerguer (I.-et-V.). Le Portail de l'église. Carte postale, RAC, éditions AGCL, [s. d. ] (A.D. Ille p. 477-481 Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. GUILLOTIN DE CORSON, Amédée. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray, Paris : René Haton, 1884. INVENTAIRE GÉNÉRAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA FRANCE. Région Bretagne. Ille -et-Vilaine. Eglises et Chapelles, par ORAIN Véronique, avec la collaboration de BARBEDOR Isabelle p. 290 Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. OGÉE, Jean-Baptiste . Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. Nlle éd. [1778-1780] rev. et augm. Rennes Architecture, méthode et vocabulaire. PEROUSE DE MONTCLOS, Jean-Marie. Architecture, méthode et vocabulaire. Paris : Inventaire Général des monuments et des richesses artistiques de la France, Centre des
  • L'église paroissiale, les chapelles, les croix de chemin, les croix monumentales, les fontaines de dévotion et le monument aux morts sur la commune de Lanmodez
    L'église paroissiale, les chapelles, les croix de chemin, les croix monumentales, les fontaines de dévotion et le monument aux morts sur la commune de Lanmodez Lanmodez
    titreCourant :
    L'église paroissiale, les chapelles, les croix de chemin, les croix monumentales, les fontaines de dévotion et le monument aux morts sur la commune de Lanmodez
    annexe :
    19772200747X : Conseil régional de Bretagne 19772200746X : Conseil régional de Bretagne 19772200745X : Conseil régional de Bretagne
    illustration :
    Lanmodez, vue générale de l'oratoire de l'Ile Maudez faisant partie à l'origine d'un ensemble Lanmodez, le couvrement de l'oratoire de l'Ile Maudez (cliché Guy Artur, pré-inventaire, 1977 Lanmodez, l'autel en schiste de l'oratoire de l'Ile Maudez, mur est, vue générale (cliché Guy Artur Lanmodez, croix à l'état de vestiges anciennement située dans le jardin du presbytère (cliché Guy Lanmodez, Troguerat. Fontaine de dévotion (17ème siècle ?) IVR53_20092205375NUCA Lanmodez, Kervenec. Croix de chemin (18ème siècle ?) IVR53_20092205420NUCA Lanmodez, chapelle Notre-Dame de Kermassac'h (3ème quart du 18ème siècle) IVR53_20092205419NUCA Lanmodez, chapelle Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle (2ème quart du 18ème siècle° IVR53_20082213720NUCA Lanmodez, le bourg. Croix de cimetière (4ème quart du 18ème siècle) IVR53_20092205338NUCA Lanmodez, le bourg. Monument aux morts de la Guerre 1914-1918 (1er quart du 20ème siècle
    denominations :
    croix de chemin fontaine de dévotion
    historique :
    La datation des oeuvres repérées sur le territoire de la commune de Lanmodez est comprise entre probablement le haut Moyen Age (croix de chemin) et le 1er quart du 20ème siècle (monument aux morts de la Première Guerre mondiale) [fig. 10]. L'enquête a permi de procéder au repérage de 9 oeuvres, parmi lesquelles 6 ont fait l'objet d'une proposition de sélection en fonction de critères de rareté, d'ancienneté et de qualité architecturale : une croix de chemin monolithe, de type croix palis à branches courtes , à la sortie du bourg, en direction de Lézardrieux [fig. 5], la fontaine de dévotion de Troguérat [fig. 6], la croix de Kervenec, également à la sortie du bourg, en direction de Kerbors [fig. 7], la chapelle Notre-Dame de Kermassac'h [fig. 8], la chapelle Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle [fig. 9] et la croix de cimetière au bourg [fig. 10]. Les dates relevées sur les édifices (5) ou par travaux historiques (1) sont les suivantes : 1709 (église paroissiale Saint-Maudez), 1736 (chapelle Notre-Dame-de-Bonne
  • Architecture religieuse, funéraire ou commémorative sur la commune de Châteauneuf-d'Ille-et-Vilaine
    Architecture religieuse, funéraire ou commémorative sur la commune de Châteauneuf-d'Ille-et-Vilaine Châteauneuf-d'Ille-et-Vilaine
    titreCourant :
    Architecture religieuse, funéraire ou commémorative sur la commune de Châteauneuf-d'Ille-et-Vilaine
    illustration :
    Vue aérienne de l'église IVR53_20063513930NUCB Projet de clocher, 1929 IVR53_20063513910NUCA Oratoire situé près de la Basse Cour IVR53_20073506110NUCA Oratoire de la Carrée IVR53_20073500222NUCA
    denominations :
    croix de chemin
    contenu :
    L'église : Les origines de la paroisse remonteraient au 12e siècle. L'église Saint-Nicolas actuelle ne serait donc pas la première église de Châteauneuf d'Ille-et-Vilaine. L'église actuelle date était la chapelle prohibitive des seigneurs de Châteauneuf. Ces derniers accédaient à leur chapelle privée directement par une porte percée dans le mur de clôture du château et située face à la porte qui donnait accès à cette chapelle. Il existait, dans l'église, un tombeau en enfeu de Jean de Rieux élevé en 1563 par son fils Guy Ier de Rieux. Ce tombeau a été détruit pendant la révolution française. Ce tombeau en enfeu se trouvait du côté nord du choeur, il représentait les gisants de Jean de Rieux et de son épouse, Béatrice de Jonchères. Ce tombeau était surmonté de deux orants qui représentaient les Mre Thomas Poussin-architecte du Roy". Cet architecte, issu d'une famille de maîtres-architectes de Dinan, a travaillé sur le chantier du parlement de Bretagne. Les chapelles Saint-Yves et Saint-Mathurin
    referenceDocumentaire :
    En avion au-dessus de Châteauneuf. L'église. Carte postale, tirage photographique, éditions Lapie DECAUX, Amélie. Evolution architecturale du site castral de Châteauneuf-d'Ille-et-Vilaine du Xe au XXe siècle. Mémoire de Maîtrise d'Histoire de l'art, Université de Haute Bretagne Rennes I, sous la direction de Monsieur Jean-Yves ANDRIEUX, 1998-1999, 3 volumes. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. GUILLOTIN DE CORSON, Amédée. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray, Paris : René Haton, 1884. INVENTAIRE GÉNÉRAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA FRANCE. Région Bretagne. Ille -et-Vilaine. Eglises et Chapelles, par ORAIN Véronique, avec la collaboration de BARBEDOR Isabelle LE MINTIER, Anne-France. Châteauneuf-d'Ille-et-Vilaine. Mémoire de maîtrise F2 sous la direction de Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. OGÉE, Jean-Baptiste
  • Les églises, chapelles, croix de cimetière, croix de chemin et monuments aux morts sur la commune de Pleumeur-Bodou
    Les églises, chapelles, croix de cimetière, croix de chemin et monuments aux morts sur la commune de Pleumeur-Bodou Pleumeur-Bodou
    titreCourant :
    Les églises, chapelles, croix de cimetière, croix de chemin et monuments aux morts sur la commune de Pleumeur-Bodou
    illustration :
    Pleumeur-Bodou, le menhir christianisé de Saint-Uzec (Néolithique et 17ème siècle Pleumeur-Bodou, Saint-Samson. Croix de chemin (17ème siècle) [ISMH 1964] IVR53_20052205809NUCA Pleumeur-Bodou, le bourg. Ancienne croix de chemin (1er quart 17ème siècle) [ISMH 1964 Pleumeur-Bodou, Saint-Samson. Fontaine de dévotion (1632) IVR53_20052205802NUCA Pleumeur-Bodou, l'Ile-Grande. Croix de chemin (18ème siècle ?) IVR53_20052205955NUCA Pleumeur-Bodou, Saint-Antoine. Fontaine de dévotion (1711) IVR53_20052205792NUCA
    denominations :
    croix de cimetière croix de chemin
    historique :
    La datation des oeuvres est comprise entre le Néolithique (menhirs christianisés de Saint-Samson et de Saint-Uzec) et le 2ème quart du 20ème siècle. 29 oeuvres ont été repérées sur le territoire communal, parmi lesquelles 16 ont fait l'objet d'une proposition de sélection [fig. 1 à 15].
  • Architecture religieuse, funéraire ou commémorative sur la commune d'Orgères
    Architecture religieuse, funéraire ou commémorative sur la commune d'Orgères Orgères
    illustration :
    Emplacement de l'ancienne chapelle du Bas-Bourg IVR53_20083506508NUCA Emplacement de l'ancienne chapelle du Bas-Bourg IVR53_20083506509NUCA Croix située près de Vezin IVR53_20083506327NUCA
    denominations :
    croix de cimetière croix de chemin
    contenu :
    L'église : Au 15e siècle, l'église primitive n'était composée que d'une nef et de deux chapelles transept furent construits. Le croisillon nord (bras nord du transept) date de 1668 ; il a été construit à l'initiative de Calliope d'Argentré, veuve d'Henri de Bourgneuf. Le croisillon sud présente les armes de la famille de Bourgneuf, barons d'Orgères du 16e au milieu du 17e siècle. La sacristie remonte à 1825, alors que la tour située à l'ouest est, quant à elle, datée de 1836. La construction du clocher fut achevée en 1844. Pendant la durée des travaux, l'idée avait été évoquée d'y installer le télégraphe de la  : Il existait plusieurs chapelles sur le territoire de la commune d'Orgères. Selon Guillotin de Corson -Bourg  : il s'agissait d'un petit pavillon construit à l'entrée de l'avenue du château d'Orgères par un prêtre nommé Olivier Vannier. Elle figure sur le cadastre de 1812. - La chapelle de Bout-de-Lande : au milieu du 17e siècle, le seigneur d'Orgères, Henry de Bourgneuf y fonda une messe tous les dimanches
    referenceDocumentaire :
    . Monuments et établissements publics. Eglise (perron, toiture) : dossier de construction, de réfection et de . Monuments et établissements publics. Presbytère : demande du conseil municipal de disposer de la maison . Monuments et établissements publics. Cimetière (ancien et nouveau) : dossier de translation et de Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. GUILLOTIN DE CORSON, Amédée. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray, Paris : René Haton, 1884. ARTISTIQUES DE LA FRANCE. Région Bretagne. Eglises et Chapelles, Ille-et-Vilaine. Rennes : Association pour Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. OGÉE, Jean-Baptiste . Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. Nlle éd. [1778-1780] rev. et augm. Rennes ORAIN, Adolphe. Monographie de la commune d'Orgères à 15 kilomètres de Rennes. Revue de Bretagne  : Flohic éditions 2000, 2 tomes, (Le patrimoine des communes de France).
  • Les églises, chapelles, monuments aux morts, croix de chemin et croix de cimetière sur la commune de Morieux (fusionnée en Lamballe-Armor en 2019)
    Les églises, chapelles, monuments aux morts, croix de chemin et croix de cimetière sur la commune de Morieux (fusionnée en Lamballe-Armor en 2019) Morieux
    titreCourant :
    Les églises, chapelles, monuments aux morts, croix de chemin et croix de cimetière sur la commune de Morieux (fusionnée en Lamballe-Armor en 2019)
    illustration :
    Croix de Carivan (16e siècle) IVR53_20032203827NUCA
    denominations :
    croix de chemin croix de cimetière
    historique :
    (sculpteur), Le Grand (sculpteur), Charpentier Louis (entrepreneur de monuments funéraires).
  • Architecture religieuse, funéraire ou commémorative sur la commune de Vieux-Vy-sur-Couesnon
    Architecture religieuse, funéraire ou commémorative sur la commune de Vieux-Vy-sur-Couesnon Vieux-Vy-sur-Couesnon
    titreCourant :
    Architecture religieuse, funéraire ou commémorative sur la commune de Vieux-Vy-sur-Couesnon
    illustration :
    Le porche sud de l'église IVR53_19943500973X Vue générale nord-ouest de l'église IVR53_19943500974X La croix de mission de la place du Marché IVR53_20053507339NUCA La croix de Moussiaux IVR53_20053507330NUCA
    denominations :
    croix de chemin croix de cimetière
    contenu :
    L'église paroissiale : L'église paroissiale est placée sous la protection de Saint-Germain, ce qui prouve l'ancienneté de la paroisse. L'église actuelle date en grande partie du 16e siècle arcades en plein cintre situées sur le mur nord de la nef ainsi qu'une fenêtre du mur nord. Elles sont représentatives de l'architecture romane dans laquelle l'arc en plein cintre est très largement utilisé. Enfin, la tour ouest a été construite en 1834, elle porte la date de sa réalisation. Cette tour clocher a été reconstruite car l'ancien clocher était vraisemblablement tombé en ruines suite au manque d'entretien de ce et 20e siècles, ainsi, par exemple, les murs de la façade nord ont été renforcés par des contreforts . La voûte en berceau de la nef est lambrissée ; le dallage de celle-ci est composé d'une trentaine de pierres tombales. La façade sud de l'édifice est ornée d'écus à certains endroits, de plus, il existe un accès à l'édifice sur cette façade. En effet, il est très fréquent de trouver une porte en façade sud
    referenceDocumentaire :
    Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. GUILLOTIN DE CORSON, Amédée. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray, Paris : René Haton, 1884. ARTISTIQUES DE LA FRANCE. Région Bretagne. Eglises et Chapelles, Ille-et-Vilaine. Rennes : Association pour -Vilaine. Paris : Flohic éditions 2000, 2 tomes, (Le patrimoine des communes de France). p. 966 Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. OGÉE, Jean-Baptiste . Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. Nlle éd. [1778-1780] rev. et augm. Rennes PEROUSE DE MONTCLOS, Jean-Marie. Architecture, méthode et vocabulaire. Paris : Inventaire Général des monuments et des richesses artistiques de la France, Centre des monuments nationaux/Éditions du Vieux-Vy-sur-Couesnon d'hier à aujourd'hui. Association socio-culturelle de Vieux-Vy-sur-Couesnon . Monuments et établissements publics. Monument de la Guerre 1914-1918, érection, inauguration (1921-1923) : 2
  • Chapelle Notre-Dame de Cîteaux de Penvern, rue de Keralégan (Trébeurden)
    Chapelle Notre-Dame de Cîteaux de Penvern, rue de Keralégan (Trébeurden) Trébeurden - Penvern - rue de Keralégan - en écart - Cadastre : 1819 A1 26 2004 A 343
    appellations :
    Notre-Dame de Citeaux
    illustration :
    Extrait du cadastre de 1819 (AD 22) IVR53_20052206533NUCB Vue générale de la chapelle de Penvern, 1er quart du 20ème siècle (N.L., éditeur / AD 22 Croix de placître : vue générale IVR53_20052206692NUCA Croix de placître : Christ en croix IVR53_20052206693NUCA Croix de placître : Vierge à l'Enfant IVR53_20052206694NUCA
    representations :
    tête de mort
    localisation :
    Trébeurden - Penvern - rue de Keralégan - en écart - Cadastre : 1819 A1 26 2004 A 343
    titreCourant :
    Chapelle Notre-Dame de Cîteaux de Penvern, rue de Keralégan (Trébeurden)
    description :
    Edifiée en gros moellons de granite sur un plan en L, la chapelle Notre-Dame de Cîteaux est un édifice à vaisseau unique comprenant une aile en retour d'équerre au nord. Située en bordure de route d'un oculus, le chevet est aveugle, l'élévation sud est percée de quatre baies, l'élévation nord d'une porte placée au droit de l'entrée sud et l'aile en équerre d'une porte à l'ouest. Le couvrement de , les pignons sont découverts, le clocher est orné de trois écus armoriés et un banc d'attache règne sur la quasi-totalité de l'élévation sud. La croix du placître est située face à la porte ouest de la galbé orné de deux têtes de morts sculptées en bas-relief, au nord et au sud, et d'une croix monolithe au fût de section octogonale ornée d'un Christ en croix, à l'ouest, et d'une Vierge à l'Enfant, à
    statut :
    propriété de la commune
    observation :
    Oeuvre protégée. Edifice similaire à la chapelle Notre-Dame de Bonne-Nouvelle.
    murs :
    moellon sans chaîne en pierre de taille pierre de taille
    precisionsProtection :
    Chapelle de Penvern : inscription par arrêté du 22 mars 1930.
    partiesConstituantesNonEtudiees :
    fontaine de dévotion
    historique :
    l'Inventaire supplémentaire des monuments historiques par arrêté du 22 mars 1930. Elle comprend une croix de
    referenceDocumentaire :
    Numplan 2, section A, 1ère feuille AD Côtes-d'Armor : 4 num 1/48, plans cadastraux parcellaires de p. 529-530 Répertoire des églises et chapelles du diocèse de Saint-Brieuc et Tréguier COUFFON , René. Répertoire des églises et chapelles du diocèse de Saint-Brieuc et Tréguier. Saint-Brieuc : Les
  • Architecture religieuse, funéraire ou commémorative sur la commune du Tronchet
    Architecture religieuse, funéraire ou commémorative sur la commune du Tronchet Tronchet (Le)
    illustration :
    Vue sud-ouest de l'église IVR53_20073500572NUCA Vue sud de l'église IVR53_20063514035NUCA Vue est de l'ancienne abbaye IVR53_20063513960NUCA Vue nord-est de l'église IVR53_20073500556NUCA Vue sud-ouest de l'abbaye IVR53_20063514417NUCA La croix de la Mission IVR53_20063513975NUCA Croix située près de l'Abbaye IVR53_20063514002NUCA Chapelle funéraire de la famille Surcouf IVR53_20063513998NUCA
    denominations :
    croix de chemin
    contenu :
    s'agit de 1642 et de 1671. La fenêtre ouest de l'édifice est un remploi de l'ancienne église abbatiale et son remplage en forme de trilobe permet de faire remonter sa réalisation au 14e siècle. Le choeur a la flèche de l'église du Tronchet ; le coût de ces réparations s'élève à 7.736,30 francs. Les chapelles : Actuellement, il subsiste deux chapelles sur le territoire de la commune du Tronchet, il s'agit, d'une part, de la chapelle du château du Haut Mesnil et, d'autre part, de celle de la demeure du corsaire Robert Surcouf. Elle est dédiée à la Vierge Marie et a été construite à la demande de son épouse qui ne pouvait pas avoir d'enfants. La chapelle du Mesnil des Bois a été construite à l'initiative de la femme d'Auguste Surcouf, l'autre fils du corsaire (frère de Adolphe). Elle a été bénie en 1866 et un pèlerinage s'y tenait tous les premiers dimanches du mois de septembre. Les croix : Sept croix ont été recensées sur le territoire de la commune du Tronchet. Toutes ces croix datent de la fin du
    referenceDocumentaire :
    . Monuments et établissements publics. Église. Dossier de reconstruction et de réparations (1853-1930) : 2 O Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. GUILLOTIN DE CORSON, Amédée. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray, Paris : René Haton, 1884. INVENTAIRE GÉNÉRAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA FRANCE. Région Bretagne. Ille -et-Vilaine. Eglises et Chapelles, par ORAIN Véronique, avec la collaboration de BARBEDOR Isabelle Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. OGÉE, Jean-Baptiste . Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. Nlle éd. [1778-1780] rev. et augm. Rennes PEROUSE DE MONTCLOS, Jean-Marie. Architecture, méthode et vocabulaire. Paris : Inventaire Général des monuments et des richesses artistiques de la France, Centre des monuments nationaux/Éditions du TREVINAL, Maurice. Histoire générale de Plerguer. Tome 1 : Histoire du site de Beaufort. Plerguer
1 2 3 4 12 Suivant