Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
  • Tous les départements
  • Toutes les illustrations
  • Tous les types
Résultats 1 à 20 sur 630 - triés par pertinence
  • Croix de chemin, à l'est de Rangera (Ruffiac)
    Croix de chemin, à l'est de Rangera (Ruffiac) Ruffiac - à l'est de Rangera - isolé
    titreCourant :
    Croix de chemin, à l'est de Rangera (Ruffiac)
    description :
    de la croix est chanfreinée, le revers est plus grossier. Décor gravé sur la face principale ; sur la
    cadresEtude :
    inventaire topographique Communauté de Communes du Val d'Oust et de Lanvaux
    illustration :
    Croix de chemin : schéma réalisé par J. P. Ducouret en 1983 IVR53_20135619509NUCB Croix de chemin (état en 2011) IVR53_20115600686NUCA Croix de chemin (état en 1983) IVR53_19835600925X Croix de chemin : partie supérieure (état en 2011) IVR53_20115600687NUCA Croix de chemin : revers (état en 2010) IVR53_20105606149NUCA
    denominations :
    croix de chemin
    contenu :
    Croix de schéma circulaire régulier ; chanfrein sur la seule face antérieure de la croix, revers plus grossier ; le cœur est sculpté en léger relief. Croix très comparable à celle de la Hervaie, (même
    localisation :
    Ruffiac - à l'est de Rangera - isolé
    airesEtudes :
    Communes riveraines du canal de Nantes à Brest
  • Croix de chemin, 50m Est de l'église (Quistinic)
    Croix de chemin, 50m Est de l'église (Quistinic) Quistinic - 50m Est de l'église - en village - Cadastre : 1938 F2 367
    titreCourant :
    Croix de chemin, 50m Est de l'église (Quistinic)
    statut :
    propriété de la commune
    denominations :
    croix de chemin
    contribution :
    Brejon de Lavergnée Arnaud
    localisation :
    Quistinic - 50m Est de l'église - en village - Cadastre : 1938 F2 367
  • Croix de chemin, au sud de la Hervaie (Ruffiac)
    Croix de chemin, au sud de la Hervaie (Ruffiac) Ruffiac - à 300m au sud de la Hervaie
    titreCourant :
    Croix de chemin, au sud de la Hervaie (Ruffiac)
    description :
    Croix palis monolithe, grecque, pattée, sur soubassement de maçonnerie ; la croix, qui seule est
    cadresEtude :
    inventaire topographique Communauté de Communes du Val d'Oust et de Lanvaux
    illustration :
    Croix de chemin : schéma réalisé par J. P. Ducouret en 1983 IVR53_20135619510NUCB Croix de chemin : face sud (état en 1983) IVR53_19835600933X Croix de chemin (état en 2010) IVR53_20105606194NUCA Croix de chemin : face sud (état en 1983) IVR53_19835600934X Croix de chemin (état en 2010) IVR53_20105606319NUCA Croix de chemin : inscription sur le fût (état en 2010) IVR53_20105606340NUCA Croix de chemin : date 1815 sur le revers (état en 2010) IVR53_20105606341NUCA
    denominations :
    croix de chemin
    contenu :
    Croix de tracé circulaire très régulier, avec motif d’amortissement ; base de fût empattée ; chanfrein sur les deux faces de la croix. Croix très comparable à celle près de Lodineu, (même commune
    localisation :
    Ruffiac - à 300m au sud de la Hervaie
    airesEtudes :
    Communes riveraines du canal de Nantes à Brest
  • Canal de navigation, rivière canalisée de la Vilaine (Rennes)
    Canal de navigation, rivière canalisée de la Vilaine (Rennes) Rennes
    titreCourant :
    Canal de navigation, rivière canalisée de la Vilaine (Rennes)
    annexe :
    Rectification de la Vilaine et achèvement des quais « L´Empereur a bien voulu promettre à la ville de Rennes l´achèvement de ses quais, et prescrire le redressement de la rivière de Vilaine, en aval du pont de Chaulnes, jusqu´à l´extrémité ouest du Mail. Assurément il a entendu doter l´ancienne capitale de la Bretagne d´une oeuvre digne d´elle et de Lui. Mais le projet dressé en conséquence de sa ferait obstacle à toute opération ultérieure. En effet, il conserve le cours oblique de la rivière sans le redresser dans l´ensemble de sa direction. Après avoir fait au départ et tout près d´un pont un et arrive en écharpe sur la porte de cet établissement, qu´il faudrait cacher ; Il rend impossible, à cause de la proximité des bâtiments, le pont qui doit réunir l´Abattoir aux routes de Brest et Vannes, d ´où viennent la plus grande partie des bestiaux ; Il laisse entre la rivière et le Mail, au sud de de quelque importance. Une autre direction se présente à l´esprit plus naturellement et a toujours
    illustration :
    La Vilaine canalisée, vue depuis le port de Viarmes, photographie, par Le Couturier, 1er quart 20e La Vilaine canalisée, vue depuis le pont de Chaulnes (A. C. Rennes) IVR53_20003518012NUCA Le canal, dit du Gué-de-Baud IVR53_20013523519NUCA Vue du canal et du quai de la Prévalaye, depuis le quai Saint-Cyr IVR53_20023500433XA Vue du canal et du quai de la Prévalaye, depuis le pont Robert-Schumann IVR53_20023500437XA La place de la Mission et le quai Saint-Cyr IVR53_20023500430XA Vue générale prise de la plaine de Baud vers l'hôpital Saint-Méen IVR53_20023500961XA
    profession :
    [commanditaire] Ville de Rennes
    denominations :
    canal de navigation
    partiesConstituantesNonEtudiees :
    bief de dérivation
    historique :
    Comme l´indiquent les ouvrages de François-Xavier Merrien et de Claude Nières, le privilège accordé du moulin de la Poissonnerie est construite en 1610. En 1668, M. de Nointel signale que la rivière difficilement navigable ne servait qu´au transport des denrées de nécessité. Jusqu´à Redon, circulaient des bateaux de 20 tonneaux, de Redon à Messac, le lit peu profond ne permettait que le passage de petites barques de 5 tonneaux, enfin entre Messac et Rennes, le transport s´effectuait sur de grandes barques de 15 tonneaux. Depuis Redon étaient acheminés des vins de Bordeaux et de Nantes et des matériaux de construction (tuffeau de la Loire, ardoises de Fougeray, bois de la forêt du Gâvre, chaux, sable et pierres de Pont-Péan. Depuis Vitré, le trafic est moins important, ce sont essentiellement des matériaux de construction, au début du 18e siècle, au moment de la reconstruction de la ville. Au début du 18e siècle réalisés pour permettre l´approvisionnement des matériaux nécessaires à la reconstruction de la ville ; un
    referenceDocumentaire :
    [1910 ca]. La Vilaine canalisée, vue depuis le port de Viarmes, photographie, par Le Couturier, 1er [1855 ca]. Projet de rectification de la Vilaine. Achèvement des quais, imprimé, vers 1855 (A. C A. C. Rennes. Série O ; 1 O 52. Voirie urbaine. Quais sur la Vilaine. Quai de la Prévalaye (1857 [1900 ca]. Rennes. La Chapelle-Boby. Arrivée du tramway de La-Guerche, carte postale, E. Mary -Rousselière éditeur, 1er quart 20e siècle, in Rennes et pays de Rennes en 1900, Cesson : Jean-Luc et Jean -Marie Boure éditeurs, Mémoire photographique de notre siècle, 1992. A. D. Ille-et-Vilaine. Série C. Fonds de l'Intendance ; C 325. Ville de Rennes. Ecluses (1762-1781) . A. D. Ille-et-Vilaine. Série C. Fonds de l'Intendance ; C 324. Ville de Rennes. Ecluses (1783-1788) . A. D. Ille-et-Vilaine. Série C. Fonds de l'Intendance ; C 323. Ville de Rennes. Ecluses (1773-1782) . A. D. Ille-et-Vilaine. Série C. Fonds de l'Intendance ; C 322. Ville de Rennes. Ecluses (1722-1772) .
  • Croix de chemin, dite Croix de Léry, au sud-est de la Hye (Le Roc-Saint-André fusionnée en Val d'Oust en 2016)
    Croix de chemin, dite Croix de Léry, au sud-est de la Hye (Le Roc-Saint-André fusionnée en Val d'Oust en 2016) Val d'Oust - au sud-est de la Hye
    titreCourant :
    Croix de chemin, dite Croix de Léry, au sud-est de la Hye (Le Roc-Saint-André fusionnée en Val
    description :
    d'après la carte IGN, a été déplacée à l'embranchement de la route provenant de Bolin et de celle allant à La Hye. Inscription en creux sur trois faces du socle : VOUS QUI AVEZ LE / CEUR DE MARIS : / GRAVE NE PASSA / NT DIRE UN / AVE 1705. [Vous qui avez le cœur de Marie gravé, ne passez sans dire un Avé 1705
    cadresEtude :
    inventaire topographique Communauté de Communes du Val d'Oust et de Lanvaux
    appellations :
    dite Croix de Léry
    illustration :
    Croix de chemin : vue sud-ouest (état en 1984) IVR53_19845600425X Croix de chemin (état en 2010) IVR53_20105606199NUCA Croix de chemin : début de l'inscription sur la face antérieure et la face de droite (état en 2010 Croix de chemin : inscription sur la face de droite et la face postérieure (état en 2010
    precisionsLocalisation :
    commune fusionnée après inventaire Commune inventoriée sous le nom de Le Roc-Saint-André
    denominations :
    croix de chemin
    localisation :
    Val d'Oust - au sud-est de la Hye
    airesEtudes :
    Communes riveraines du canal de Nantes à Brest
  • Croix de chemin dite de Kroas ar Bodeg (Trédrez-Locquémeau)
    Croix de chemin dite de Kroas ar Bodeg (Trédrez-Locquémeau) Trédrez-Locquémeau - le Bourg - rue Kroas ar Bodeg - en village - Cadastre : 1806 A 1813 C1 1848 C2 1987 AD non cadastré domaine public
    titreCourant :
    Croix de chemin dite de Kroas ar Bodeg (Trédrez-Locquémeau)
    description :
    Croix en granite sur socle et soubassement. Haut fût monolithe de section carrée à la base et au d'une fleur de lys couronnant le tout. Inscriptions illisibles sur le socle (face et côté droit), dont une date de lecture incertaine.
    statut :
    propriété de la commune
    murs :
    pierre de taille
    illustration :
    Extrait des plans cadastraux parcellaires de 1848 (AD 22). IVR53_20032206114NUCB
    denominations :
    croix de chemin
    representations :
    fleur de lys
    historique :
    Croix de chemin datant du 18ème siècle, probablement érigée en 1719 d'après lecture de la date gravée sur le socle (lecture incertaine). Cette croix est protégée au titre de la législation sur les
    referenceDocumentaire :
    Numplan 1, plans par masse de cultures, section A AD Côtes-d'Armor : 4 num 1/29.
  • Fontaine de dévotion Saint-Cornély, Kerprat (Plouhinec)
    Fontaine de dévotion Saint-Cornély, Kerprat (Plouhinec) Plouhinec - à l'est de Kerprat - isolé - Cadastre : 1837 K1 57
    titreCourant :
    Fontaine de dévotion Saint-Cornély, Kerprat (Plouhinec)
    description :
    La fontaine est implantée au sud-est du hameau de Kerprat le long d'un chemin de remembrement . Construite en pierre de taille, elle appartient au type des fontaines morbihannaises de plan carré à couvrement, ici en dôme, supporté par deux piliers antérieurs en forme de balustres carrés galbés, et un mur de fond où est insérée la niche à saint, aujourd'hui dépourvue de statue. L'ensemble est bordée d'un sud. Le lavoir est bordé de larges pierres plates.
    annexe :
    20095606222NUCB : Archives communales de Plouhinec
    statut :
    propriété de la commune
    observation :
    semblent concentrés sur ce territoire, à l'exception de quelques autres comme la fontaine Saint-Caradec d'Hennebont ou la fontaine de Notre-Dame de Trescoët à Caudan. A rapprocher de la fontaine Maria à Merlevenez , datée 1729, et de la fontaine Saint-Efflam à Kervignac, sans doute dues au même auteur, non identifié . Elle se double ici d'un lavoir plus tardif, lieu de sociabilité du village de Magouero et Kerprat.
    murs :
    pierre de taille
    illustration :
    Détail de la fontaine IVR53_20095600176NUCA
    denominations :
    fontaine de dévotion
    historique :
    La fontaine saint Cornély porte la date de 1716 sur le linteau. Un lavoir lui est associé à l'ouest
    localisation :
    Plouhinec - à l'est de Kerprat - isolé - Cadastre : 1837 K1 57
    referenceDocumentaire :
    Archives communales de Plouhinec. 1837. Plans cadastraux.
  • Croix de chemin, Kerbrouet (Quistinic)
    Croix de chemin, Kerbrouet (Quistinic) Quistinic - au nord-ouest de Kerbrouet - isolé - Cadastre : 1938 C3 516
    titreCourant :
    Croix de chemin, Kerbrouet (Quistinic)
    statut :
    propriété de la commune
    denominations :
    croix de chemin
    contribution :
    Brejon de Lavergnée Arnaud
    localisation :
    Quistinic - au nord-ouest de Kerbrouet - isolé - Cadastre : 1938 C3 516
  • Fontaine de dévotion Sainte-Catherine (Cléden-Cap-Sizun)
    Fontaine de dévotion Sainte-Catherine (Cléden-Cap-Sizun) Cléden-Cap-Sizun - Tal Ar c'heff - isolé - Cadastre : ?
    titreCourant :
    Fontaine de dévotion Sainte-Catherine (Cléden-Cap-Sizun)
    description :
    Située entre le village de Tal Ar C’hef et le bourg de Cléden, la fontaine Sainte-Catherine se trouve sur la bordure nord de la D43. Il s’agit d’une fontaine à mur-pignon adossée au talus. Elle est en pierres de taille et l’arc de son ouverture est en plein cintre surbaissé et chanfreiné. Une margelle protège le bassin et l'ensemble est surmonté d'une croix. Une statuette de la sainte se trouve à
    annexe :
    enquête de 1977 lien pdf
    statut :
    propriété de la commune
    murs :
    granulite pierre de taille
    illustration :
    Statue de sainte Catherine, vue générale (1977) IVR53_19772900276Z Statue de sainte Catherine, vue générale (2018) IVR53_20182907134NUCA
    denominations :
    fontaine de dévotion
    copyrights :
    (c) Communauté de communes Cap Sizun - Pointe du Raz
    historique :
    Cet édicule, appelé « antique fontaine de sainte Catherine » par Daniel Bernard, est daté de 1718 . La date de 1893, portée à l’intérieur, au-dessus de la niche à saint renvoie à une restauration. Plus
    referenceDocumentaire :
    p. 73 Cléden-Cap-Sizun, Monographie d'une paroisse et d'une commune de la presqu'île du Cap-Sizun . Cléden-Cap-Sizun : monographie d'une paroisse et d'une commune de la presqu'île du Cap-Sizun, Daniel
  • Clôture de choeur, table de communion
    Clôture de choeur, table de communion Saint-Thélo - les Saints-Anges - en écart
    titreCourant :
    Clôture de choeur, table de communion
    description :
    Table de communion à balustres tournés.
    statut :
    propriété de la commune
    appellations :
    table de communion
    denominations :
    clôture de choeur
    historique :
    Table de communion du début du 18e siècle, restaurée en 1993 par J. Robin menuisier à Saint-Thélo.
  • Croix de chemin Danion (Guer)
    Croix de chemin Danion (Guer) Guer - Crotais (le) - isolé - Cadastre :
    titreCourant :
    Croix de chemin Danion (Guer)
    remploi :
    remploi provenant de Guer
    description :
    Grande croix latine, monolithe de type "palis". Elle est encastrée dans une dalle de schiste servant de socle. Le tout repose sur un soubassement en maçonnerie de moellons de schiste. Elle présente
    statut :
    propriété de la commune
    cadresEtude :
    enquête thématique départementale Croix et calvaires de Guer et de la Gacilly
    illustration :
    Croix de chemin dite croix-Danion. IVR53_19775600815X Vue d'ensemble de la croix avec l'oratoire de Notre-Dame du Grotais IVR53_20165605410NUCA Vue d'ensemble (état de 2016) IVR53_20165605411NUCA
    denominations :
    croix de chemin
    contenu :
    La croix Danion est installée depuis les années 1980 à proximité de l'oratoire de Notre-Dame du Grotais, dans une petite parcelle triangulaire entourée de haies, au carrefour entre l'ancienne route de Guer à Plélan et de celle en direction du village de la Houssaie. L'ancien cadastre de Guer datant de 1847, la situe plus à l'ouest, au croisement des chemins "de la Ruézie au pont du camp de Chélin" et "de la Ruézie à Plélan". La parcelle n° 246 sur laquelle elle fut érigée en 1712 se nomme le "Pâtis de
    referenceDocumentaire :
    Les croix du canton de Guer BLECON Jean, Les croix rurales du canton de Guer, dans : Mémoires de la Société d'Histoire et d'Archéologie de Bretagne, t. LVII, 1980. Extrait du cadastre ancien de Guer. Section H de La Ruézie, 3e feuille. 1847 3 P 104/58 - Section H de La Ruézie, 3e feuille, échelle 1/1 000, parcelles n° 246-485 (1847).
  • Croix de chemin, Kergolvez (Saint-Caradec)
    Croix de chemin, Kergolvez (Saint-Caradec) Saint-Caradec - Kergolvez - en écart - Cadastre : 1988
    titreCourant :
    Croix de chemin, Kergolvez (Saint-Caradec)
    description :
    Croix de type local sur soubassement et socle, fût chanfreiné portant une croix plus ancienne dans
    statut :
    propriété de la commune
    typologies :
    croix de type local
    observation :
    Croix de type local datée de 1709.
    murs :
    pierre de taille
    illustration :
    Détail de la croix IVR53_20042206856NUCA
    denominations :
    croix de chemin
    historique :
    Croix de chemin datée de 1709.
  • Croix de chemin, la Lorensais (Maure-de-Bretagne fusionnée en Val d'Anast en 2017)
    Croix de chemin, la Lorensais (Maure-de-Bretagne fusionnée en Val d'Anast en 2017) Val d'Anast - Maure-de-Bretagne Lorensais (la) - en écart - Cadastre : 1983 XW 7
    titreCourant :
    Croix de chemin, la Lorensais (Maure-de-Bretagne fusionnée en Val d'Anast en 2017)
    cadresEtude :
    inventaire préliminaire Maure-de-Bretagne
    precisionsLocalisation :
    commune fusionnée après inventaire Commune inventoriée sous le nom de Maure-de-Bretagne
    denominations :
    croix de chemin
    canton :
    Maure-de-Bretagne
    historique :
    Cette croix palis de schiste pourpré fichée dans une dalle du même matériau est remarquable à plus circulaire, surmontée d'un titulus mais dépourvue de traverse, constitue un type inédit renvoyant sûrement à date et la seule recensée portant une inscription (de lecture incertaine) : JANNE BIN / JANNESE BOT
    localisation :
    Val d'Anast - Maure-de-Bretagne Lorensais (la) - en écart - Cadastre : 1983 XW 7
  • Croix de procession
    Croix de procession Melrand - en village
    titreCourant :
    Croix de procession
    description :
    Croix de procession en argent sur âme de bois. Le Christ en croix et la Vierge à l'Enfant sont
    statut :
    propriété de la commune
    illustration :
    Croix de procession, détail du noeud IVR53_20055603000NUCA Croix de procession, détail du croisillon IVR53_20055600029NUCA
    denominations :
    croix de procession
    representations :
    fleur de lys
  • Fontaine de dévotion Sainte-Evette, Sainte-Edwett, au nord de Landrévet (Esquibien fusionnée en Audierne en 2016)
    Fontaine de dévotion Sainte-Evette, Sainte-Edwett, au nord de Landrévet (Esquibien fusionnée en Audierne en 2016) Audierne - Esquibien Landrevet - isolé - Cadastre : 2018 AD 223
    titreCourant :
    Fontaine de dévotion Sainte-Evette, Sainte-Edwett, au nord de Landrévet (Esquibien fusionnée en
    description :
    Bordant un petit sentier à environ 200 mètres au nord-ouest de la chapelle Sainte-Edwett, la fontaine du même nom se trouve nichée dans un environnement boisé et verdoyant à proximité du calvaire de Landrevet. L’édicule en pierres de taille présente une ouverture peu profonde en plein cintre avec jambages chanfreinées et toit à deux pans. Sur le pignon, au fond de la voute, se trouve une niche avec culot en saillie qui accueille une statuette moderne de sainte Edwett. Le bassin, à demi protégé par l’édicule, est rectangulaire. L’eau déborde de celui-ci, traverse le chemin, et poursuit son cours dans la parcelle au sud.
    annexe :
    Enquête de 1978. lien pdf
    murs :
    granulite pierre de taille
    illustration :
    Statuette de la sainte aujourd'hui remplacée. (1978) IVR53_19782905139Z Statuette de la sainte aujourd'hui remplacée, vue de côté. (1978) IVR53_19782905140Z Vue prise de l'ouest avec le calvaire de Landrevet en second plan. (2019) IVR53_20192907050NUCA Détail de la niche et statuette de la sainte. (2019) IVR53_20192907051NUCA
    precisionsLocalisation :
    commune fusionnée après inventaire Commune inventoriée sous le nom de Esquibien
    denominations :
    fontaine de dévotion
    copyrights :
    (c) Communauté de communes Cap Sizun - Pointe du Raz
    historique :
    Associée à la chapelle Sainte-Edwett et datée par inscription de 1723, la fontaine est signalée sur le cadastre de 1837 à travers la toponymie des lieux : Au nord d’un petit chemin toujours présent , quatre parcelles contiguës répondent au nom de parc ar feunteun (le champ de la fontaine) tandis qu’une cinquième, située juste de l’autre côté du chemin et nommée liors ar zant (le jardin du saint), nous concerne la statuette de la sainte qui a été changée suite à un vol en 1997. Aujourd’hui bien entretenue et mise en valeur le long d’un sentier de randonnée, elle est accompagnée d’un panneau d’interprétation à une copie moderne de l’ancienne statue de la Sainte aux trois couronnes. »
  • Croix de chemin, le Tertre (Sérent)
    Croix de chemin, le Tertre (Sérent) Sérent - le Tertre - isolé
    titreCourant :
    Croix de chemin, le Tertre (Sérent)
    description :
    Croix monolithe, sur socle ; fût de section carrée ; croix et fût chanfreinés sauf l'extrémité des branches de la croix. Décor : IHS.
    cadresEtude :
    inventaire topographique Communauté de Communes du Val d'Oust et de Lanvaux
    illustration :
    Croix de chemin (état en 1984) IVR53_19845600347X Croix de chemin (état en 2010) IVR53_20105606313NUCA Croix de chemin : socle portant la date 1706 (état en 2010) IVR53_20105606314NUCA
    denominations :
    croix de chemin
    airesEtudes :
    Communes riveraines du canal de Nantes à Brest
  • Croix de chemin Danet (Beignon)
    Croix de chemin Danet (Beignon) Beignon - Val ès Lan - en écart - Cadastre :
    titreCourant :
    Croix de chemin Danet (Beignon)
    description :
    forme très particulière de croix pattée grecque dont le bras supérieur est légèrement arrondi sur son
    statut :
    propriété de la commune
    cadresEtude :
    enquête thématique départementale Croix et calvaires de Guer et de la Gacilly
    illustration :
    Vue générale (état de 2016) IVR53_20165605417NUCA
    denominations :
    croix de chemin
    contenu :
    . Plantée à la rencontre des anciens chemins de "Saint-Malo au Val ès Lan" et du "Val ès Lan à la Fosse -Noire", elle garde encore aujourd'hui un caractère impressionnant par sa position au cœur de ce croisement. Plantée comme à l’origine directement dans le sol, elle continue à jouer son rôle de marqueur territorial. Son état de conservation correct est aussi à souligner. Datant très probablement du 12ème ou du 13ème siècle, elle est la croix la plus ancienne encore visible sur le territoire de la commune de Beignon. Sa forme particulière, encore bien perceptible, en fait une œuvre représentative de la principalement de la seconde moitié du 12ème siècle, jusqu’au tournant des 13ème et 14ème siècles. Bien que présentant des différences notables de proportions, la croix Danet peut être rapprochée de celle de la Ville
    referenceDocumentaire :
    p. 69 Les croix du canton de Guer BLECON Jean, Les croix rurales du canton de Guer, dans : Mémoires de la Société d'Histoire et d'Archéologie de Bretagne, t. LVII, 1980. Extrait de l'ancien cadastre de la commune de Beignon, Section D du Plessis, 3e feuille, 1848 3 P
  • Commode de sacristie
    Commode de sacristie Pont-de-Buis-lès-Quimerch - Quimerc'h : Saint-Léger - isolé
    titreCourant :
    Commode de sacristie
    description :
    Les tiroirs inférieurs devaient servir au rangement des ornements liturgiques. Les entrées de
    statut :
    propriété de la commune
    denominations :
    commode de sacristie
    historique :
    Commode de sacristie fait pour le fabricien Caugant en 1719.
    localisation :
    Pont-de-Buis-lès-Quimerch - Quimerc'h : Saint-Léger - isolé
  • Ancien relais de poste, 38 rue de Pont-Menou, l'Hôpital (Plestin-les-Grèves)
    Ancien relais de poste, 38 rue de Pont-Menou, l'Hôpital (Plestin-les-Grèves) Plestin-les-Grèves - l' Hôpital - 38 rue de Pont-Menou - en village - Cadastre : 1814 L1 340-344 1848 J1 218 1987 AE 397
    titreCourant :
    Ancien relais de poste, 38 rue de Pont-Menou, l'Hôpital (Plestin-les-Grèves)
    etages :
    rez-de-chaussée
    description :
    Bâtiment construit en schiste et en granite. Il est composé d'un rez-de-chaussée, d'un étage carré
    observation :
    La typologie, l'ancienneté et la fonction de l'édifice appellent une étude. * Kuz taol : espace
    murs :
    moellon sans chaîne en pierre de taille
    illustration :
    Extrait des plans cadastraux parcellaires de 1814 (AD 22) IVR53_20042205604NUCB Extrait des plans cadastraux parcellaires de 1848 (AD 22) IVR53_20042205603NUCB
    denominations :
    relais de poste
    historique :
    Ancien relais de poste construit en 1700 (porte la date).
    localisation :
    Plestin-les-Grèves - l' Hôpital - 38 rue de Pont-Menou - en village - Cadastre : 1814 L1 340-344
    referenceDocumentaire :
    Numplan 25, section L, 1ère feuille AD Côtes-d'Armor : 4 num 1/13, plans cadastraux parcellaires de parcellaires de 1848.
  • Meuble de sacristie 1
    Meuble de sacristie 1 Mernel
    titreCourant :
    Meuble de sacristie 1
    statut :
    propriété de la commune
    denominations :
    meuble de sacristie
    canton :
    Maure-de-Bretagne
    historique :
    De nombreux éléments datant du début du 18e siècle et utilisés en remploi dans la construction de ce placard, permettent de penser que l'on a utilisé l'ancien meuble de sacristie pour sa fabrication.
1 2 3 4 32 Suivant