Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
  • Tous les départements
  • Toutes les illustrations
  • Tous les types
Résultats 1 à 20 sur 763 - triés par pertinence
  • Corps de garde de Lanruen (Erquy)
    Corps de garde de Lanruen (Erquy) Erquy - Lanruen - isolé - Cadastre : 1785 A 610 1810 580 B 1846 A 1987 AB 21
    titreCourant :
    Corps de garde de Lanruen (Erquy)
    description :
    Mesures : 6 x 3 m environ, plus grande hauteur 2 mètres jusqu'à la naissance de la voûte en plein de la port d'entrée a été remplacée). L'appareillage des pierres de façade est grossier, cependant bon état d'origine. Le corps de garde est encore en bon état général, sauf la cheminée, de forme elliptique, située au pignon sud en partie écroulée. L'environnement de landes et de broussailles empêche de disposer d'une vue d'ensemble de l'architecture du bâtiment.
    annexe :
    Descriptif d'un corps de garde-type, 1744 (AD 22, 1 L 728) Longueur : 19 pieds (6, 16 m) hors d'oeuvre Largeur : 12 pieds (3, 25 m) Hauteur : 7 pieds (1,90 m) jusqu'à la naissance de la voûte Voûte en plein cintre et en pierres de moellons avec mortier de chaux et de sable Porte : hauteur : 5 pieds 9 ) ; corbelets, courges et manteau en pierre de taille ainsi que le couronnement. Fenêtre qui est en face de la porte, en pierres de taille à son extérieur : hauteur : 18 pouces (0, 49 m) et largeur : 1 pied (0, 33 m ), défendue à l'extérieur par une croix de fer, garnie à l'intérieur d'un vanteau à deux battants. Lit de camp opposé à la cheminée qui tiendra la largeur du corps de garde et aura 6 pieds de long (1, 95 m). Aire , depuis le lit de camp, pavée en pierres de moellon y compris l'âtre de la cheminée. Intérieur : mortier de chaux et de sable, blanchi avec du lait de chaux Extérieur : rechiqué avec du même mortier de chaux et de sable.
    observation :
    Le corps de garde de Lanruen en relativement bon état, de statut privé (village vacances de la
    couvertures :
    extrados de voûte
    illustration :
    Extrait cadastre du Plan Terrier duPenthièvre, 1785 : corps de garde de Lanruen (A 610 Extrait cadastral 1810 : corps de garde de Lanruen (580 B) IVR53_20042208147NUCB Extrait cadastral 1846 : corps de garde de Lanruen IVR53_20042208236NUCB Vue générale du corps de garde de Lanruen dans son environnement IVR53_20042208136NUCA La couverture du corps de garde de Lanruen IVR53_20042208137NUCA L'ouverture principale du corps de garde en granite (façade sud-est) IVR53_20042208138NUCA Disposition des pierres en cintre de l'ouverture principale IVR53_20042208141NUCA Débord extérieur de la couverture IVR53_20042208145NUCA Aperçu de l'échelle de hauteur de l'entrée principale et de l'encombrement du volume intérieur Vue de l'intérieur de l'ouverture principale IVR53_20042208139NUCA
    denominations :
    corps de garde
    historique :
    Cet ancien corps de garde, datant du 3ème quart du 18ème siècle, situé au nord du village des Hôpitaux faisait partie d'un ensemble fortifié avec un fort aujourd'hui disparu (Fort de la Bouche), qui défendait l'entrée d'Erquy et l'entrée de la Bouche (estuaire de la Bouche entre Pléhérel et Erquy). Il daterait d'avant la Révolution. Inoccupé en 1794, il allait servir au gardien du mât de pavillon, dont le transfert de la Pointe en ce lieu avait été décidé. Une guérite proche y fut adjointe en cette même année . Le 12 octobre 1826, la France perdit sous le Fort de la Bouche, où elle était venue se réfugier, la
    referenceDocumentaire :
    Mairie d'Erquy. Extrait cadastral 1810, 1846 : corps de garde de Lanruen (580 B). p. 134-135 SALLIER DUPIN (DE), Guy. La mer et la Révolution dans les Côtes-du-Nord. Saint-Brieuc
  • Bannière de procession paroissiale, dite des trésoriers : Calvaire, Saint Martin de Tours
    Bannière de procession paroissiale, dite des trésoriers : Calvaire, Saint Martin de Tours Guipel - place Abbé Duine
    titreCourant :
    Bannière de procession paroissiale, dite des trésoriers : Calvaire, Saint Martin de Tours
    annexe :
    En 1762, le général de la paroisse de Guipel délibère pour l´achat d´une bannière neuve. Au vu des devis et dessins, il se décide pour « l´achat d´une bannière double dont le fond sera de vellours du christ sera brodée de sois plate coulleur de chair en point satinné, dans laquelle sera nüancée suivant les règles de l´art de broderye et de peinture. Le linge sera brodé de soies grise nüancée et le point comme cy dessus et rehaussé dans les parties claires avec de l´argent a legüille. La croix sur laquelle est posé le christ de faveur niellé d´or et coulleur de bois lizeré de niellanaize d´or et de couleur mordoré suivant l´ordre de la lumière. La terrasse qui porte la croix sera faite de soyes plattes en point satinné couleur de terre et verdatre et nuancée ; les ecailles rehaussées d´or a l´eguille dans les partyes cleres aux costés de la croix du christ seront une Vierge et un St Jan dont la carnation en point satinné de broderye de sois platte coulleur de chair nuancé suivant les règles de l´art
    dc_ca2066bc-4b52-4157-90bd-f81cfb66c11d_81 :
    Oeuvre ancienne et documentée d'un atelier de brodeur connu par ailleurs pour sa qualité.
    statut :
    propriété de la commune
    appellations :
    de paroisse, dite des trésoriers
    illustration :
    Face portant saint Martin de Tours IVR53_20053503565NUCA Saint Martin de Tours IVR53_20053503566NUCA Visage de saint Martin IVR53_20053503567NUCA Vierge au pied de la croix IVR53_20053503571NUCA Saint Jean au pied de la croix IVR53_20053503570NUCA
    denominations :
    bannière de procession
    inscriptions :
    Date brodée dans le bas de la bannière : 1762.
    historique :
    En 1762, la bannière de procession a été commandée par la fabrique de Guipel aux brodeurs rennais
    referenceDocumentaire :
    p. 16-18 LES BANNIERES PAROISSIALES DU CANTON DE HEDE. Hédé : Association d'Etudes Historiques du Canton de Hédé (AEHCD), n°2, 1996.
  • Lampe de sanctuaire
    Lampe de sanctuaire Moutiers
    titreCourant :
    Lampe de sanctuaire
    statut :
    propriété de la commune
    cadresEtude :
    enquête thématique régionale orfèvrerie religieuse de Haute-Bretagne
    illustration :
    Lampe de sanctuaire : vue générale après restauration IVR53_20063517686NUCA Lampe de sanctuaire : vue du vase après restauration IVR53_20063517687NUCA Lampe de sanctuaire : détail des poinçons dans le décor IVR53_20063517688NUCA Lampe de sanctuaire : détail des poinçons dans le décor (autre vue) IVR53_20063517689NUCA Lampe de sanctuaire : vue de l'inscription à la base du vase IVR53_20063517690NUCA
    denominations :
    lampe de sanctuaire
    inscriptions :
    poinçon de maître poinçon de charge poinçon de décharge Inscription dans la partie inférieure : DONNE A L'EGLISE DE MOUTIERS PAR Mire JULIEN VERRON Rr DE MOUTIERS 1774. Poinçons (dans l'angle formé par les anses de la lampes) ; initiales F et R séparées par une hermine, fleur de lys encadrée de deux points et couronne au-dessus (partiellement lisible) : maitre François-Gaspard-Jean Roysard ; charge de Rennes : neuf couronné ; décharge de Rennes (?).
    canton :
    Guerche-de-Bretagne (La)
    historique :
    Lampe de sanctuaire réalisée par l'orfèvre rennais François-Gaspard-Jean Roysard et offerte en 1774 à l'église de Moutiers par le recteur Julien Verron.
  • Porte de ville dite porte Saint-Guillaume, rue Verderel (Saint-Pol-de-Léon)
    Porte de ville dite porte Saint-Guillaume, rue Verderel (Saint-Pol-de-Léon) Saint-Pol-de-Léon - rue Verderel - en ville
    titreCourant :
    Porte de ville dite porte Saint-Guillaume, rue Verderel (Saint-Pol-de-Léon)
    etages :
    rez-de-chaussée
    interetOeuvre :
    vestiges de guerre
    murs :
    pierre de taille
    illustration :
    Vue générale de la porte Saint-Guillaume IVR53_19842900597X Vue générale de la porte Saint-Guillaume IVR53_20022902150NUCA Vue générale de la porte Saint-Guillaume IVR53_19842900598X Vue générale de la porte Saint-Guillaume IVR53_20022902151NUCA Schéma de l'enceinte présumée et des portes IVR53_19852900558P
    denominations :
    porte de ville
    copyrights :
    (c) Association Pour l'Inventaire de Bretagne
    historique :
    "Enceinte de ville attestée vers 1400, aujourd'hui détruite ; quatre portes de ville attestées mais aujourdui disparues, à l'exception de la porte de la rue Verderel, dite porte Saint-Guillaume, reconstruite en 1769, date portée, qui existait probablement en 1422 lors de la réception de l'évêque Philippe de et Verderel élargies lors de la visite du duc de Caulnes après la révolte du papier timbré après 1673  ; porte dite de Guénan démolie en 1709 servant à la construction de l'hôpital ; porte de Carmes démolie en
    localisation :
    Saint-Pol-de-Léon - rue Verderel - en ville
  • Croix de cimetière, rue de Tréguier, Parc-Daniel (Lézardrieux)
    Croix de cimetière, rue de Tréguier, Parc-Daniel (Lézardrieux) Lézardrieux - Parc-Daniel - rue de Tréguier - en ville - Cadastre : 1983 C 2201
    titreCourant :
    Croix de cimetière, rue de Tréguier, Parc-Daniel (Lézardrieux)
    description :
    Croix de cimetière en granite composée d'un soubassement formé par un emmarchement à trois degrés , d'un socle mouluré, d'un fût monolithe sommé d'une pierre ornée de quatre blasons non identifiés et
    statut :
    propriété de la commune
    murs :
    pierre de taille
    illustration :
    Tête de mort IVR53_20092205527NUCA
    denominations :
    croix de cimetière
    representations :
    tête de mort
    historique :
    Croix datée de l'année 1757, provenant de la chapelle Saint-Mathurin de Kermaria (Flohic).
    localisation :
    Lézardrieux - Parc-Daniel - rue de Tréguier - en ville - Cadastre : 1983 C 2201
  • Croix de chemin de la chapelle du Loc (Tonquédec)
    Croix de chemin de la chapelle du Loc (Tonquédec) Tonquédec - le Loc - en écart
    titreCourant :
    Croix de chemin de la chapelle du Loc (Tonquédec)
    statut :
    propriété de la commune (?)
    cadresEtude :
    inventaire topographique Communauté de communes du Haut Trégor
    illustration :
    Tonquédec, le Loc : croix de chemin, Christ en croix, vue générale IVR53_20122213147NUCA Tonquédec, le Loc : croix de chemin, Christ en croix, vue de détail IVR53_20122213148NUCA Tonquédec, le Loc : croix de chemin, Vierge, vue de détail IVR53_20122213149NUCA Tonquédec, le Loc : croix de chemin, socle, vue de détail. Il porte le millésime 1767 Tonquédec, le Loc : croix de chemin, socle, ornementation, vue de détail IVR53_20122213151NUCA Tonquédec, le Loc : croix de chemin, socle, ornementation, vue de détail IVR53_20122213152NUCA Tonquédec, le Loc : croix de chemin, socle, ornementation, vue de détail IVR53_20122213153NUCA
    denominations :
    croix de chemin
    contenu :
    Croix située sur le placître de la chapelle du Loc dédiée à la Vierge. Il s'agit d'une croix en granite composée d'un emmarchement à trois degrés et d'un soubassement de plan octogonal orné de quatre lequel repose un long fût de section octogonale à base carrée sommé d´un chapiteau (couronnement du fût ) mouluré également de plan octogonal et d'une croix. A l'avers, représentation du Christ en croix mort (il avec la croix de cimetière du bourg érigée en 1742). Le soubassement monumental ou piédestal sert à
    airesEtudes :
    Schéma de cohérence territoriale du Trégor
  • Croix de chemin, venelle de Véadès ; rue de Kerariou (Trébeurden)
    Croix de chemin, venelle de Véadès ; rue de Kerariou (Trébeurden) Trébeurden - le Véadès - venelle de Véadès rue de Kerariou - en ville - Cadastre : 1819 C2 2004 AB non cadastré domaine public
    titreCourant :
    Croix de chemin, venelle de Véadès ; rue de Kerariou (Trébeurden)
    description :
    (Christ en croix à l'avant et Vierge couronnée à l'Enfant à l'arrière). Le socle est orné à l'avant de trois instruments de la Passion et d'une inscription mentionnant les noms des commanditaires et la date de l'édicule). Il présente également sur le côté droit une dédicace à l'attention de Notre-Dame de
    illustration :
    Extrait du cadastre de 1819 (AD 22) IVR53_20052206683NUCB
    denominations :
    croix de chemin
    representations :
    instruments de la Passion
    historique :
    Croix de chemin érigée en 1764 à l'initiative de Geffroy Marichal et de Marie Riou son épouse
    localisation :
    Trébeurden - le Véadès - venelle de Véadès rue de Kerariou - en ville - Cadastre : 1819 C2 2004
    referenceDocumentaire :
    Numplan 7, section C, 2ème feuille AD Côtes-d'Armor : 4 num 1/48, plans cadastraux parcellaires de
  • Croix de chemin,  rue de Kercado (Saint-Caradec)
    Croix de chemin, rue de Kercado (Saint-Caradec) Saint-Caradec - rue de Kercado - en village - Cadastre : 1988 C3, non cadastré
    titreCourant :
    Croix de chemin, rue de Kercado (Saint-Caradec)
    description :
    Croix de type local à soubassement à corniche, socle, fût chanfreiné et croix ornée d'un Christ et
    statut :
    propriété de la commune
    typologies :
    croix de type local à soubassement et socle
    observation :
    Croix de type local datée de 1766.
    murs :
    pierre de taille
    denominations :
    croix de chemin
    historique :
    Croix datée de 1766 portant une inscription incomplète donnant les noms des donateurs : F P M BL A.LE.A VOEU DE FO JULA OE . TE AR O.E.E.ETA. La date est portée sur le haut du soubassement. F P M
    localisation :
    Saint-Caradec - rue de Kercado - en village - Cadastre : 1988 C3, non cadastré
  • Croix de chemin, Keranroux (île de Bréhat)
    Croix de chemin, Keranroux (île de Bréhat) Bréhat (île de) - Keranroux - en écart - Cadastre : 2004 A non cadastré domaine public
    titreCourant :
    Croix de chemin, Keranroux (île de Bréhat)
    description :
    Croix de chemin en bois rapportée sur un socle mouluré posé sur un soubassement formé par un
    statut :
    propriété de la commune
    cadresEtude :
    inventaire préliminaire île de Bréhat
    denominations :
    croix de chemin
    historique :
    Croix du 3ème quart du 20ème siècle dressée sur un socle daté de l'année 1752 (date portée).
    localisation :
    Bréhat (île de) - Keranroux - en écart - Cadastre : 2004 A non cadastré domaine public
  • Croix de chemin, au nord du Bourg (Mantallot)
    Croix de chemin, au nord du Bourg (Mantallot) Mantallot - - Le Bourg - en village - Cadastre :
    titreCourant :
    Croix de chemin, au nord du Bourg (Mantallot)
    statut :
    propriété de la commune
    cadresEtude :
    inventaire topographique Communauté de communes du Haut Trégor
    murs :
    granite pierre de taille
    illustration :
    Mantallot, au nord du Bourg : croix de chemin datée par millésime de 1773, vue de situation Mantallot, au nord du Bourg : croix de chemin datée par millésime de 1773 IVR53_20132219341NUCA Mantallot, au nord du Bourg : croix de chemin datée par millésime de 1773, détail du socle. On peut lire "Donnée par le V[icomte] de Kergariou" IVR53_20132219342NUCA
    denominations :
    croix de chemin
    historique :
    Socle de croix daté par millésime de 1773 ; il porte l'inscription suivante "Donnée par le V[icomte ] de Kergariou", inscription qui est vraisemblablement un ajout postérieur à 1773. La croix terminale est plus récente (19e siècle : ?). Cet édicule n'est pas mentionné sur le cadastre de 1835, il a sans doute été déplacé... L’aménagement de la croix est datable du 1er quart du 21e siècle : il signale
    airesEtudes :
    Schéma de cohérence territoriale du Trégor
  • Croix de chemin n°2, près de Lanitré (Locoal-Mendon)
    Croix de chemin n°2, près de Lanitré (Locoal-Mendon) Locoal-Mendon - Lanitré près de - isolé - Cadastre : ZO 9a
    titreCourant :
    Croix de chemin n°2, près de Lanitré (Locoal-Mendon)
    statut :
    propriété de la commune
    murs :
    pierre de taille
    illustration :
    Vue générale de la face IVR53_20075600493NUCA
    denominations :
    croix de chemin
    historique :
    Croix de chemin édifiée en 1775 (date portée sur la base) sur une stèle d'époque gauloise retaillée en guise de socle. Cette association est courante sur la commune, elle a pour but de christianiser un nord au sud et que jalonnent une demi douzaine de croix.
    localisation :
    Locoal-Mendon - Lanitré près de - isolé - Cadastre : ZO 9a
  • Meuble de sacristie
    Meuble de sacristie Gahard
    titreCourant :
    Meuble de sacristie
    dc_ca2066bc-4b52-4157-90bd-f81cfb66c11d_80 :
    typicum au niveau de l'aire d'étude ou du diocèse
    dc_ca2066bc-4b52-4157-90bd-f81cfb66c11d_81 :
    Meuble dont les fonctions, la date de fabrication et le donateur sont gravés en façade.
    statut :
    propriété de la commune
    illustration :
    Meuble de sacristie IVR53_20053500586NUCA
    denominations :
    meuble de sacristie
    inscriptions :
    Inscription gravée : MAY 1781/DONNE PAR LE GENERAL DE GAHARD POUR RENFERMER LES REGISTRES.
  • Croix de chemin du Loc (Tonquédec)
    Croix de chemin du Loc (Tonquédec) Tonquédec - Loc (le) - isolé
    titreCourant :
    Croix de chemin du Loc (Tonquédec)
    statut :
    propriété de la commune (?)
    cadresEtude :
    inventaire topographique Communauté de communes du Haut Trégor
    illustration :
    Tonquédec, le Loc : croix de chemin, Vierge, vue générale IVR53_20122213136NUCA Tonquédec, le Loc : croix de chemin, Vierge, vue de détail IVR53_20122213137NUCA Tonquédec, le Loc : croix de chemin, Christ en croix, vue générale IVR53_20122213138NUCA Tonquédec, le Loc : croix de chemin, Christ en croix, vue de détail IVR53_20122213139NUCA Tonquédec, le Loc : croix de chemin, socle, ornementation, vue de détail IVR53_20122213140NUCA Tonquédec, le Loc : croix de chemin, socle, ornementation, vue de détail IVR53_20122213141NUCA Tonquédec, le Loc : croix de chemin, socle, ornementation, vue de détail IVR53_20122213142NUCA Tonquédec, le Loc : croix de chemin, socle, ornementation, vue de détail IVR53_20122213143NUCA
    denominations :
    croix de chemin
    contenu :
    Croix de chemin située à un carrefour au sud-ouest de la chapelle du Loc et figurant sur le cadastre de 1835. Il s'agit d'une croix en granite composée d'un emmarchement à trois degrés et d'un soubassement orné de quatre anges avec table moulurée portant un socle cubique aux angles abattus sur lequel repose un fût de section octogonale à base carrée sommé d'un chapiteau mouluré et d'une croix. A l'avers
    airesEtudes :
    Schéma de cohérence territoriale du Trégor
  • Croix de chemin du Loc (Tonquédec)
    Croix de chemin du Loc (Tonquédec) Tonquédec - le Loc - isolé
    titreCourant :
    Croix de chemin du Loc (Tonquédec)
    statut :
    propriété de la commune (?)
    cadresEtude :
    inventaire topographique Communauté de communes du Haut Trégor
    illustration :
    Tonquédec, le Loc : croix de chemin, Vierge, vue générale IVR53_20122213144NUCA Tonquédec, le Loc : croix de chemin, Vierge, vue de détail IVR53_20122213145NUCA Tonquédec, le Loc : croix de chemin, Christ en croix, vue générale IVR53_20122213146NUCA
    denominations :
    croix de chemin
    contenu :
    Croix de chemin située le long de la route au nord-ouest de la chapelle du Loc et figurant sur le cadastre de 1835. Il s'agit d'une croix en granite composée d'un emmarchement à trois degrés et d'un soubassement orné de quatre anges avec table moulurée portant un socle cubique aux angles abattus sur lequel repose un fût de section octogonale à base carrée sommé d'un chapiteau mouluré et d'une croix. A l'avers
    airesEtudes :
    Schéma de cohérence territoriale du Trégor
  • Coquille de baptême
    Coquille de baptême Saint-Coulomb
    titreCourant :
    Coquille de baptême
    statut :
    propriété de la commune
    cadresEtude :
    enquête thématique régionale orfèvrerie religieuse de Haute-Bretagne
    denominations :
    coquille de baptême
    inscriptions :
    poinçon de maître poinçon de charge poinçon de communauté Poinçons : (sous le fond) : initiales I et B séparées par une hermine, une fleur de lys encadrée de deux point et couronnée au dessus, une rosette en dessous, maître Joseph-Louis Bennaben ; communauté de Saint-Malo, 1760-1763, un navire à trois mats, lettre F en dessous ; charge de Saint-Malo : lettre M en
    contenu :
    Malgré sa simplicité dénuée de tout ornement, cette coupe de baptême pourvue d´une anse et d´un bec
    historique :
    Cette coquille de baptême porte le poinçon du maître-orfèvre de Saint-Malo Joseph-Louis Bennaben ainsi qu'une lettre-date de la communauté des orfèvres de cette ville permettant une datation des années
  • Lampe de sanctuaire
    Lampe de sanctuaire Moutiers - Place Saint Martin
    titreCourant :
    Lampe de sanctuaire
    statut :
    propriété de la commune
    denominations :
    lampe de sanctuaire
    inscriptions :
    Inscription dans la partie inférieure : DONNE A L'EGLISE DE MOUTIERS PAR Mire JULIEN VERRON Rr DE
    canton :
    Guerche-de-Bretagne (La)
    referenceDocumentaire :
    p. 337 Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray, Paris : René Haton, 1884.
  • Coquille de baptême 2 (Meslin fusionnée en Lamballe-Armor en 2019)
    Coquille de baptême 2 (Meslin fusionnée en Lamballe-Armor en 2019) Lamballe-Armor - Meslin
    titreCourant :
    Coquille de baptême 2 (Meslin fusionnée en Lamballe-Armor en 2019)
    description :
    Anse à tranche guillochée. Coupe ornée de deux moulures. Long bec pour verser l'eau.
    statut :
    propriété de la commune
    cadresEtude :
    enquête thématique régionale orfèvrerie religieuse de Haute-Bretagne
    observation :
    Rare pièce connue de l'orfèvre briochin Philippe Gambard de le Ruelle.
    illustration :
    Coquille de baptême : vue générale du dessus IVR53_20032200369NUCA Coquille de baptême : vue générale IVR53_20032200370NUCA Coquille de baptême : vue des poinçons IVR53_20032200371NUCA
    precisionsLocalisation :
    commune fusionnée après inventaire Commune inventoriée sous le nom de Meslin
    profession :
    [Philippe) orfèvr] Gambard de la Ruelle
    denominations :
    coquille de baptême
    inscriptions :
    poinçon de maître poinçon de charge poinçon de décharge Poinçon de maître : initiales P et G séparées par une hermine, lettre R en dessous (illisible ), surmontées d'une fleur de lys couronnée entre deux grains de remède, Philippe Gambard de le Ruelle ; charge de Saint-Brieuc 1760-1774 : une tête de lévrier ; décharge de Saint-Brieuc 1760-1774.
    contenu :
    La coupe en cuvette qui reprend la forme de celle d´un goûte-vin est pourvue d´une anse plate aux bords légèrement guillochés. A l´équerre de cette anse et juste en dessous de la bordure filetée qui
  • Croix de l'ancien cimetière (Arzano)
    Croix de l'ancien cimetière (Arzano) Arzano - Bourg - en village - Cadastre : 1981 BI 70
    titreCourant :
    Croix de l'ancien cimetière (Arzano)
    description :
    Soubassement carré. Socle orné d'un phylactère (inscription effacée) portant le groupe sculpté de la Vierge de Pitié qui s'adosse au fût de la croix ; il mesure 86 cm et est taillé dans un granite rose à gros grain, différent de celui, gris clair à grain fin, utilisé pour les autres parties de
    statut :
    propriété de la commune
    illustration :
    Détail du groupe de la Vierge de Pitié IVR53_20042904539NUCA
    denominations :
    croix de cimetière
    representations :
    Vierge de pitié
    historique :
    Le groupe sculpté de la Vierge de Pitié date du 16e siècle et faisait probablement partie d'un date gravée sur le revers du socle, puis il a de nouveau été modifié, probablement au 19e siècle.
    referenceDocumentaire :
    (Collection Le Patrimoine des Communes de France).
  • Croix de chemin, Trois Croix (Noyal-sous-Bazouges)
    Croix de chemin, Trois Croix (Noyal-sous-Bazouges) Noyal-sous-Bazouges - les Trois Croix - isolé
    titreCourant :
    Croix de chemin, Trois Croix (Noyal-sous-Bazouges)
    description :
    La croix taillée dans du granite mesure plus de 3 mètres. Elle est disposée sur un socle cubique représentative d'un type de croix courant à Noyal-sous-Bazouges et se distingue des autres par son décor élaboré et par le fait qu'elle soit datée. Le fût, sur le bas duquel on peut lire la date de 1772, a les bords chanfreinés. Il est orné dans sa partie basse et au milieu de quatre boules de granite. Au niveau des bras pattés, le fût est percé d'une niche qui possède encore sa statuette. Les bords de la niche sont décorés de moulures et d'une croix sur le dessus. Sur les parties latérales du fût, au niveau de la niche, un décor végétal est sculpté. Sur le bras supérieur de la croix on peut distinguer un
    cadresEtude :
    inventaire topographique Communauté de communes d'Antrain
    illustration :
    Vue générale de la croix IVR53_20123506044NUCA Croix située à Jaunet au décor proche de celle des Trois Croix et datée de 1812
    denominations :
    croix de chemin
    historique :
    La croix est disposée dans un enclos constitué d'une chapelle privée datant de 1972 et est accompagnée d'une autre croix et de deux statues en granite représentant le couple Louis Vaucelle et Marie Besnard à qui est dédiée la chapelle. L'autre croix fait penser à une croix de cimetière du début du 20e siècle qui aurait été déplacée. La croix qui nous intéresse date de 1772 comme l'indique l'inscription sur le bas de son fût. Elle a été élevée par Mathurin Jourdan et Anne Blanchet. Une troisième croix a disparu, mais son socle, toujours visible, montre qu'elle devait ressembler à une croix de cimetière. On trouve sur la commune de Noyal-sous-Bazouges plusieurs croix datant de la fin du 18e siècle et de la première moitié du 19e siècle. Elles reprennent généralement une même typologie. Ainsi, on trouve de nombreuses croix pattées comme celle-ci, c'est-à-dire dont les bras de la croix vont en s´élargissant. Les encore à la Ville Bigot et au Polygone. De nos jours les statuettes ont le plus souvent disparu. Il est à
    referenceDocumentaire :
    ANTRAIN et son canton. Chronique de la vie quotidienne 1880-1950. BADAULT, Dominique. CHEVRINAIS , Jean-Claude. ANTRAIN et son canton. Chronique de la vie quotidienne 1880-1950. Editions Danclau, 1996.  ; reprint, Mayenne : Editions Régionales de l´Ouest, 1994. Monographie de la commune de Noyal-sous-Bazouges, Anciennes familles. CHALMEL, Théodore . Monographie de la commune de Noyal-sous-Bazouges, Anciennes familles. Rennes, Imprimerie Simon, 1908. p. 357 à 361 Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. GUILLOTIN DE CORSON, Amédée. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray, Paris : René Haton, 1883, 1884, 1886. canton d'Antrain. Association pour la Promotion du Patrimoine d'Antrain et de son Canton, 1985.
    airesEtudes :
    Pays de Fougères
  • Coquille de baptême
    Coquille de baptême Saint-Coulomb
    titreCourant :
    Coquille de baptême
    dc_ca2066bc-4b52-4157-90bd-f81cfb66c11d_80 :
    unicum au niveau de l'aire d'étude ou du diocèse
    statut :
    propriété de la commune
    denominations :
    coquille de baptême
    inscriptions :
    poinçon de maître poinçon de charge Poinçon d'orfèvre : lettres I et B ? séparées par une fleur de lys encadrée de 2 points, couronnées , une étoile (?) en dessous ; poinçon de charge et de décharge : lettre M couronnée, 2 grains ; lettre
    historique :
    Cette coquille de baptême porte le poinçon du maître-orfèvre de Saint-Malo Joseph-Louis Bennaben ainsi qu'une lettre-date de la communauté des orfèvres de cette ville permettant une datation des années
1 2 3 4 39 Suivant