Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 3 sur 3 - triés par pertinence
  • Ancienne route de Brest, puis chemin vicinal n°22, actuellement rue de Brest (Rennes)
    Ancienne route de Brest, puis chemin vicinal n°22, actuellement rue de Brest (Rennes) Rennes - rue de Brest - en ville
    titreCourant :
    Ancienne route de Brest, puis chemin vicinal n°22, actuellement rue de Brest (Rennes)
    illustration :
    Vue de situation prise de l'est IVR53_20023519284NUCA
    historique :
    Selon l'ouvrage publié par l'ancien maire de Rennes, Henri Fréville, la voie est élargie en 1975.
    localisation :
    Rennes - rue de Brest - en ville
    referenceDocumentaire :
    tome 1, p. 172 FREVILLE, Henri. Un acte de foi. Trente ans au service de la Cité. Rennes : éditions
  • Ancienne route royale, puis route nationale n°163, dite route de Rennes à Angers, actuellement rue de Vern (Rennes)
    Ancienne route royale, puis route nationale n°163, dite route de Rennes à Angers, actuellement rue de Vern (Rennes) Rennes - rue de Vern - en ville
    titreCourant :
    Ancienne route royale, puis route nationale n°163, dite route de Rennes à Angers, actuellement rue de Vern (Rennes)
    illustration :
    Rue de Vern, depuis le boulevard Franklin-Roosevelt, vue vers le sud IVR53_20013522061NUCA Rue de Vern depuis le boulevard Franklin-Roosevelt, vue vers le nord IVR53_20013522062NUCA Rue de Vern depuis le carrefour de la croix Saint-Hélier IVR53_20013523255NUCA Maisons 156 et 154 rue de Vern IVR53_20013521802NUCA Maisons, 61 à 55 rue de Vern IVR53_20013523384NUCA Maisons, 23 et 21 rue de Vern IVR53_20013523420NUCA maisons, 17bis et 17 rue de Vern IVR53_20013523422NUCA maison, 38 rue de Vern IVR53_20013523539NUCA Maison, 38 ter rue de Vern IVR53_20013523540NUCA Maisons, 44 à 40 rue de Vern IVR53_20013523541NUCA
    historique :
    Ancienne route royale, puis impériale de Rennes à Angers, puis route nationale n°163, la rue de Vern prolonge le faubourg Saint-Hélier. Son tracé est rectifié dans la traverse de la ville et du faubourg au milieu du XIXe siècle (arrêtés de 1850 et de 1853). Les alignements sont arrêtés en 1872, et revus en 1911, au niveau du faubourg de la Guerche. Entre 1929 et 1930, l'entrepreneur Renou est chargé de la construction des trottoirs et des caniveaux entre la croix Saint-Hélier et le Haut-Bignon . Selon l'ouvrage publié par l'ancien maire de Rennes, Henri Fréville, la voie est élargie en 1976.
    localisation :
    Rennes - rue de Vern - en ville
    referenceDocumentaire :
    A. C. Rennes. Série O ; 1 O 659. Grande voirie, route nationale n°163 de Rennes à Angers (1847-1931) . tome 1, p. 172 FREVILLE, Henri. Un acte de foi. Trente ans au service de la Cité. Rennes : éditions
  • Le bâti littoral (Pléneuf-Val-André)
    Le bâti littoral (Pléneuf-Val-André) Pléneuf-Val-André - Dahouët le Val-André la Ville-Pichard les Vallées Piégu les Mûriers la Lingouare le Bignon la Pointe des Eaux
    description :
    Typologie de l'habitat littoral de Pléneuf : - maisons anciennes du 18e et 19èmème siècle, à 1 ou plusieurs étages sous combles, façades en pierres « bleu », linteaux des huisseries en granite et angles de corps de fermes anciens, logis-étables, réhabilités de façon hétérogène (adjonction ou surélévation avec d´autres matériaux, revêtement de façades) - villas dites « balnéaires », du début du 20èmème siècle , façades mêlant granite, grès, briques, avec balcons en bois, - grandes maisons de style néo-breton , construites de 1945 à nos jours, utilisant en grande portion le granite, l´enduit blanc ou le grès rose
    illustration :
    Vue générale de la digue-promenade aujourd'hui IVR53_20032205348NUCA Panorama du Val-André et de la pointe de Piégu à la fin du 19e siècle, avec les premières Villas au Val-André en 1909 : le développement de l'architecture balnéaire IVR53_20032206023NUCB Le quartier du Mûrier avec son bâti de caractère IVR53_20032206054NUCA Maison de l'ancien armateur Hamonet, 4e quart 19e siècle : vue du jardin IVR53_20032206078NUCA Maison contemporaine au-dessus du port de Dahouët et de son bâti traditionnel IVR53_20032206053NUCA Le four à chaux de Dahouët IVR53_20032205418NUCA Les aménagements récents et traditionnels du port de Piégu IVR53_20032205338NUCA Le bâti littoral du port de Dahouët : vue d'avion vers 1950 (AD 22) IVR53_20032205793NUCB Le bâti littoral du port de Dahouët : vue d'avion vers 1970 (AD 22) IVR53_20032206012NUCB
    denominations :
    mur de soutènement usine de construction navale
    historique :
    L'architecture littorale de Pléneuf-Val-André montre sa singularité dans la succession des ouvrages portuaires : quais et cales maçonnées en pierres de taille du port de Dahouët, intégrés dans un environnement bâti de qualité : anciennes maisons du 19e et du 18e siècle de marins-pêcheurs, d'armateurs et de négociants, (rive droite du port et hameau portuaire du Mûrier). Ces demeures massives de trois ou quatre alignement continu de maisons anciennes (quai des Terre-Neuvas). Le secteur du Mûrier dispose d'un habitat Mûrier : maison de Jean Le Péchon, ancienne maison des salines, four à chaux). Ce quartier, qui rejoint réservé à un habitat plus pauvre, de marins notamment, avec des petites maisons anciennes, de caractère , insérées dans un quartier de nouvelles résidences. A partir de ce premier constat, on peut remarquer le manque d'homogénéité du bâti littoral, dans les quartiers périphériques du port, de Port Pily au plateau des Guettes. Le moulin à marée de Dahouët représente un édifice témoin remarquable de la littoralité
    referenceDocumentaire :
    DDE 22, CAUE 22. Communes de Pléneuf-Val-André et Saint-Alban, port de Dahouët : diagnostic. Saint GUIGOT, André. Dahouët, port de Bretagne. Tome 1. Saint-Brieuc : Breizh-Compo, 1988. p. 14 GUIGOT, André. Dahouët, port de Bretagne. Tome 2. Saint-Brieuc : Breizh-Compo, 1990.
1