Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
  • Tous les départements
  • Toutes les illustrations
  • Tous les types
Résultats 1 à 20 sur 355 - triés par pertinence
  • Ensemble de deux croix de chemin (Solier)
    Ensemble de deux croix de chemin (Solier) Plougras - le Solier - isolé
    titreCourant :
    Ensemble de deux croix de chemin (Solier)
    description :
    Les deux croix de chemin sont situées au carrefour des chemins qui mènent aux villages de Trovern , du Solier et de Milin Conan. Les croix, sans fût, à branches courtes et irrégulières, sont posées sur une dalle servant de base. Sur chaque croix un Christ en croix est figuré en bas relief.
    statut :
    propriété de la commune
    appellations :
    Croix de Solier
    illustration :
    Extrait du cadastre ancien de la commune de Plougras, 1834 : l'ensemble de deux croix de Solier Plougras, le Solier : ensemble de deux croix de chemin. Sur chaque croix un Christ en croix est Plougras, le Solier : ensemble de deux croix de chemin IVR53_20102202560NUCA Plougras, le Solier : ensemble de deux croix de chemin IVR53_20102211298NUCA Plougras, le Solier : ensemble de deux croix de chemin. Sur chaque croix un Christ en croix est Plougras, le Solier : ensemble de deux croix de chemin. Christ en croix figuré en bas relief Plougras, le Solier : ensemble de deux croix de chemin. Christ en croix figuré en bas relief
    denominations :
    croix de chemin
    historique :
    Les croix pourraient dater de la fin du 15e ou du début du 16e siècles. Elles ont été déplacées
    airesEtudes :
    Schéma de cohérence territoriale du Trégor
  • Porte de ville dite porte Saint-Guillaume, rue Verderel (Saint-Pol-de-Léon)
    Porte de ville dite porte Saint-Guillaume, rue Verderel (Saint-Pol-de-Léon) Saint-Pol-de-Léon - rue Verderel - en ville
    titreCourant :
    Porte de ville dite porte Saint-Guillaume, rue Verderel (Saint-Pol-de-Léon)
    etages :
    rez-de-chaussée
    interetOeuvre :
    vestiges de guerre
    murs :
    pierre de taille
    illustration :
    Vue générale de la porte Saint-Guillaume IVR53_19842900597X Vue générale de la porte Saint-Guillaume IVR53_20022902150NUCA Vue générale de la porte Saint-Guillaume IVR53_19842900598X Vue générale de la porte Saint-Guillaume IVR53_20022902151NUCA Schéma de l'enceinte présumée et des portes IVR53_19852900558P
    denominations :
    porte de ville
    copyrights :
    (c) Association Pour l'Inventaire de Bretagne
    historique :
    "Enceinte de ville attestée vers 1400, aujourd'hui détruite ; quatre portes de ville attestées mais aujourdui disparues, à l'exception de la porte de la rue Verderel, dite porte Saint-Guillaume, reconstruite en 1769, date portée, qui existait probablement en 1422 lors de la réception de l'évêque Philippe de et Verderel élargies lors de la visite du duc de Caulnes après la révolte du papier timbré après 1673  ; porte dite de Guénan démolie en 1709 servant à la construction de l'hôpital ; porte de Carmes démolie en
    localisation :
    Saint-Pol-de-Léon - rue Verderel - en ville
  • Croix de chemin, Kernavalet (Camlez)
    Croix de chemin, Kernavalet (Camlez) Camlez - Kernavalet - isolé
    titreCourant :
    Croix de chemin, Kernavalet (Camlez)
    description :
    Croix de chemin en granite monolithe, à long fût de section circulaire sur socle carré. Croisillon
    cadresEtude :
    inventaire topographique Communauté de communes du Haut Trégor
    illustration :
    La croix de Kernavalet à Camlez en 1834. Extrait du cadastre ancien, section A1 (A.D. 22, série 3P Camlez, Kernavalet : croix de chemin, vue générale IVR53_20162207600NUCA Camlez, Kernavalet : croix de chemin, vue générale IVR53_20162207601NUCA Camlez, Kernavalet : croix de chemin, détail du croisillon IVR53_20162207602NUCA Camlez, Kernavalet : croix de chemin, détail du socle IVR53_20162207603NUCA
    denominations :
    croix de chemin
    contenu :
    La croix de chemin de Kernavalet est située sur un carrefour, entre les routes menant au convenant
    historique :
    Croix de chemin de la fin du 15e siècle ou du début du 16e siècle figurée au même emplacement sur le cadastre de 1834.
    referenceDocumentaire :
    Fonds du cadastre ancien. Tableau d'assemblage et plans parcellaires de la commune de Camlez, 1834 Fonds du cadastre ancien. Tableau d'assemblage et plans parcellaires de la commune de Camlez, 1834
    airesEtudes :
    Schéma de cohérence territoriale du Trégor
  • Croix de chemin, Kroas Hog (Camlez)
    Croix de chemin, Kroas Hog (Camlez) Camlez - en village
    titreCourant :
    Croix de chemin, Kroas Hog (Camlez)
    description :
    Croix de chemin en granite à long fût circulaire sur socle rectangulaire. Sur le croisillon, dont
    cadresEtude :
    inventaire topographique Communauté de communes du Haut Trégor
    illustration :
    croix de chemin, Kroas Hog (Camlez) - La croix de Kroas Hog en 1834. Extrait du cadastre ancien croix de chemin, Kroas Hog (Camlez) - La croix de Kroas Hog : vue générale IVR53_20162207608NUCA croix de chemin, Kroas Hog (Camlez) - La croix de Kroas Hog : détail du croisillon
    denominations :
    croix de chemin
    contenu :
    La croix de Kroas Hog ou Croas-ar-Chog possède un nom énigmatique puisqu'elle se traduit en bordure d'une des deux départementales de Camlez. Sa forme et sa hauteur laissent à penser qu'elle date de
    historique :
    figure sur le cadastre ancien, sur un carrefour, dans le hameau de Kerlen, à environ 1,5 km au nord-ouest du bourg. Elle a sans doute été remontée en bord de route. Lors de ce remontage, il est possible
    referenceDocumentaire :
    Fonds du cadastre ancien. Tableau d'assemblage et plans parcellaires de la commune de Camlez, 1834 Fonds du cadastre ancien. Tableau d'assemblage et plans parcellaires de la commune de Camlez, 1834
    airesEtudes :
    Schéma de cohérence territoriale du Trégor
  • Coffre de fabrique
    Coffre de fabrique Saint-Sulpice-la-Forêt
    titreCourant :
    Coffre de fabrique
    dc_ca2066bc-4b52-4157-90bd-f81cfb66c11d_81 :
    Peu d'oeuvres de cette catégorie sont conservés dans cette partie de la Bretagne ; étude possible à
    statut :
    propriété de la commune
    etatsConservation :
    De nombreuses pièces ont été changées : traverses inférieure et supérieure de la façade et
    denominations :
    coffre de confrérie
  • Poutre de gloire
    Poutre de gloire Lanrigan - Landehuan
    titreCourant :
    Poutre de gloire
    statut :
    propriété de la commune
    denominations :
    poutre de gloire
    dimensions :
    h = 86,5. Hauteur du Christ ; hauteur de la croix : h=190 ; hauteur des statuettes : Vierge : 70
  • Croix de chemin, route départementale 48 (Comblessac)
    Croix de chemin, route départementale 48 (Comblessac) Comblessac - Route départementale 48 - en village - Cadastre : 1983 AB non cadastré
    titreCourant :
    Croix de chemin, route départementale 48 (Comblessac)
    murs :
    pierre de taille
    denominations :
    croix de chemin
    dc_8c9ea02c-ed1c-4f2e-a52e-6e6ef6637292_6 :
    schiste ; pierre de taille ; moellon
    canton :
    Maure-de-Bretagne
    historique :
    Probable prototype des trois croix présentent sur le territoire de l'ancienne paroisse de Comblessac, cette croix était autrefois située au milieu du carrefour comme l'atteste le cadastre de 1836  ; le bloc maçonné qui lui sert de soubassement est récent. Fichée dans un socle monolithe à griffes , c'est une croix au fût carré chanfreiné (de section octogonal) présentant à l'intersection d'avec la devine à l'avers le Christ crucifié coiffé peut être d'une couronne, avec le titulus en forme de l'emplacement des clous, de la couronne d'épines et du coup de lance rappellent les cinq plaies de la Passion . Deux autres semblables se retrouvent à l'extrémité des bras. Si l'on ne trouve aucune trace de date, le
    referenceDocumentaire :
    Plan cadastral napoléonien. Section C1 dite de Lerou, échelle 1/1000e. Archives départementales
  • Croix de chemin, Coëdo (Locoal-Mendon)
    Croix de chemin, Coëdo (Locoal-Mendon) Locoal-Mendon - le Coëdo - en écart - Cadastre : YW 154
    titreCourant :
    Croix de chemin, Coëdo (Locoal-Mendon)
    description :
    pierre de taille, emmarchement à deux degrés.
    statut :
    propriété de la commune
    murs :
    pierre de taille
    illustration :
    Extrait du cadastre ancien de 1845, section (A.D. 56, série 3P) IVR53_20065605618NUCA
    denominations :
    croix de chemin
    historique :
    La croix du Coëdo pourrait dater de la fin du 15e siècle ou du début du 16e siècle, son type est récurrent sur la commune. Elle est figurée sur le cadastre ancien de 1845 sous la dénomination "Groës hoër bihan", le long de la route de Locoal au Coëdo. Dans la seconde moitié du 19e siècle, elle est remontée à quelques mètres, à la croisée de deux routes, sur un socle et un soubassement avec emmarchement.
  • Croix de chemin, Kerverzot (Pommerit-Jaudy fusionnée en La Roche-Jaudy en 2019)
    Croix de chemin, Kerverzot (Pommerit-Jaudy fusionnée en La Roche-Jaudy en 2019) Roche-Jaudy (La) - Pommerit-Jaudy Kerverzot - en écart
    titreCourant :
    Croix de chemin, Kerverzot (Pommerit-Jaudy fusionnée en La Roche-Jaudy en 2019)
    description :
    Croix de chemin en granite à fût chanfreiné, noeud-boule et croisillon de section carrée à bras . Base en pierre de taille moderne.
    statut :
    propriété de la commune
    cadresEtude :
    inventaire topographique Communauté de communes du Haut Trégor
    murs :
    granite pierre de taille
    precisionsLocalisation :
    commune fusionnée après inventaire Commune inventoriée sous le nom de Pommerit-Jaudy
    denominations :
    croix de chemin
    historique :
    Croix de chemin érigée dans le 2e quart du 19e siècle (date portée sur le socle) sur un socle plus
    airesEtudes :
    Schéma de cohérence territoriale du Trégor
  • Fontaine de dévotion Notre-Dame, Rumengol (Le Faou)
    Fontaine de dévotion Notre-Dame, Rumengol (Le Faou) Faou (Le) - Rumengol - en village - Cadastre : 1995 C1 338
    titreCourant :
    Fontaine de dévotion Notre-Dame, Rumengol (Le Faou)
    description :
    Soubassement cubique, fût de section octogonale, écu fruste placé sur le fût.
    murs :
    pierre de taille
    denominations :
    fontaine de dévotion
    representations :
    Statues de saint Fiacre et saint Guénolé, support : socles ; demi relief de l'Annonciation, support
    historique :
    l'emplacement d'un lieu de culte plus ancien, a été restaurée en 1792 et porte l'inscription J : GUEGUEN : F . Statues de saint Guénolé et de saint Fiacre probablement 16e siècle. Demi-relief représentant le groupe de
  • Croix de chemin, Kerbonaccueil (Locoal-Mendon)
    Croix de chemin, Kerbonaccueil (Locoal-Mendon) Locoal-Mendon - Kerbonaccueil - isolé - Cadastre : YM 38a
    titreCourant :
    Croix de chemin, Kerbonaccueil (Locoal-Mendon)
    murs :
    pierre de taille
    denominations :
    croix de chemin
    historique :
    La croix de Kerbonaccueil pourrait dater de la fin du 15e siècle ou du début du 16e siècle. Elle était implantée sur la commune voisine de Ploemel, entre Kervernic et la limite communale, avant d'être transportée dans la propriété de Kerbonaccueil à la fin du 19e siècle et remontée sur un soubassement moderne.
  • Décor d'architecture : lambris de couvrement, clef de voûte, culot
    Décor d'architecture : lambris de couvrement, clef de voûte, culot Vergéal - Bourg
    titreCourant :
    Décor d'architecture : lambris de couvrement, clef de voûte, culot
    statut :
    propriété de la commune
    illustration :
    Vue générale du lambris de couvrement IVR53_20023517305NUCA Lambris de couvrement : vue partielle vers le sud IVR53_20023517306NUCA Détail de la clef de voûte IVR53_20033502546NUCA Lambris de couvrement du mur est (motif central surpeint) IVR53_20033502547NUCA
    denominations :
    lambris de couvrement clef de voûte
    historique :
    Le lambris de couvrement orné d'une clef de voûte pendante et un culot de pierre sculpté sont des vestiges d'une ancienne chapelle seigneuriale datant de la fin du 15e siècle ou du début du 16e siècle.
    referenceDocumentaire :
    t. 6, p. 436 Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. GUILLOTIN DE CORSON, Amédée. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray, Paris : René Haton, 1884.
  • Ancien Hôtel du Bât ou du Bol d'Or, 10 rue d'Embas (Vitré)
    Ancien Hôtel du Bât ou du Bol d'Or, 10 rue d'Embas (Vitré) Vitré - 10 rue d' Embas - en ville
    illustration :
    Vue générale de l'ancien Hôtel de Bât IVR53_20163500018NUCA Vue de détail de la façade IVR53_20163500019NUCA
    denominations :
    hôtel de voyageurs
    contenu :
    du Ministère de la culture, notice accessible par le lien en bas de page. Il n'existe à ce jour pas de dossier réalisé par le Service de l'Inventaire du patrimoine.
  • Croix de chemin dite Croix de Pulviny, Quinoualc'h (Berrien)
    Croix de chemin dite Croix de Pulviny, Quinoualc'h (Berrien) Berrien - Quinoualc'h - isolé - Cadastre : 1836 H2 1986 H1
    titreCourant :
    Croix de chemin dite Croix de Pulviny, Quinoualc'h (Berrien)
    description :
    Stèle monolithe de forme circulaire, en tronc de cône, surmontée d'une croix, également monolithe . La partie supérieure de la croix est manquante.
    vocables :
    dite Croix de Pulviny
    observation :
    Cette stèle christianisée se compare à celle conservée au bourg de Commana, à l'est de l'église , près de l'ancien champ de foire. Site des Monts d'Arrée (site pluricommunal). Site Inscrit : Arrêté du
    illustration :
    Extrait du cadastre de 1836, section H2 (A.D. Finistère, 3 P 10) IVR53_20062908261NUCB
    denominations :
    croix de chemin
    historique :
    Stèle de l'Age du fer réutilisée comme borne milliaire à l'époque gallo-romaine puis christianisée le cadastre de 1836, au même endroit, sous l'appellation "croix de Pulviny". Une stèle comparable se
    referenceDocumentaire :
    Archives départementales du Finistère, 3 P 10. Tableau d´assemblage et cadastre parcellaire de 1836 Editions, 1998 (Collection Le Patrimoine des Communes de France), vol. I.
  • Décor de charpente : entraits, sablières et lambris de couvrement
    Décor de charpente : entraits, sablières et lambris de couvrement Moutiers - Place Saint Martin
    titreCourant :
    Décor de charpente : entraits, sablières et lambris de couvrement
    statut :
    propriété de la commune
    denominations :
    lambris de couvrement
    canton :
    Guerche-de-Bretagne (La)
    precisionsDenomination :
    décor de charpente
  • Les églises, chapelles, croix de cimetière, croix de chemin et monuments aux morts sur la commune de Pleumeur-Bodou
    Les églises, chapelles, croix de cimetière, croix de chemin et monuments aux morts sur la commune de Pleumeur-Bodou Pleumeur-Bodou
    titreCourant :
    Les églises, chapelles, croix de cimetière, croix de chemin et monuments aux morts sur la commune de Pleumeur-Bodou
    illustration :
    Pleumeur-Bodou, le menhir christianisé de Saint-Uzec (Néolithique et 17ème siècle Pleumeur-Bodou, Saint-Samson. Croix de chemin (17ème siècle) [ISMH 1964] IVR53_20052205809NUCA Pleumeur-Bodou, le bourg. Ancienne croix de chemin (1er quart 17ème siècle) [ISMH 1964 Pleumeur-Bodou, Saint-Samson. Fontaine de dévotion (1632) IVR53_20052205802NUCA Pleumeur-Bodou, l'Ile-Grande. Croix de chemin (18ème siècle ?) IVR53_20052205955NUCA Pleumeur-Bodou, Saint-Antoine. Fontaine de dévotion (1711) IVR53_20052205792NUCA
    denominations :
    croix de cimetière croix de chemin
    historique :
    La datation des oeuvres est comprise entre le Néolithique (menhirs christianisés de Saint-Samson et de Saint-Uzec) et le 2ème quart du 20ème siècle. 29 oeuvres ont été repérées sur le territoire communal, parmi lesquelles 16 ont fait l'objet d'une proposition de sélection [fig. 1 à 15].
  • Groupe sculpté de la Vierge de Pitié
    Groupe sculpté de la Vierge de Pitié Quimperlé - 154 rue de Pont-Aven - en ville
    titreCourant :
    Groupe sculpté de la Vierge de Pitié
    etatsConservation :
    document de 1642 disparus.
    observation :
    réalisée d´après des modèles gravés, a été rapprochée d´oeuvres exécutées autour de 1500 par le sculpteur alsacien Niklas Hagnower (ou Nikolaus von Hagenau), notamment de la célèbre "Déposition de croix" conservée au musée de Karlsruhe (Allemagne).
    origine :
    lieu de provenance Bretagne, 29, Quimper, cathédrale Saint-Corentin, chapelle des Trépassés puis couvent d'ursulines de Quimper
    representations :
    Vierge de Pitié Les Instruments de la Passion
    historique :
    figurée datant de 1642, provient de l´autel des Trépassés situé dans le bras nord du transept de la cathédrale de Quimper. Lors de la restauration de l´édifice vers 1860 et du renouvellement de son mobilier , les ursulines de Quimper le reçoivent en don. Après la fermeture du couvent en 1904, l´oeuvre fut 1933, date de l'achèvement de la chapelle. Identifiée par erreur comme une réalisation en pierre lors de son classement en 1958, elle a été restaurée dans la même année, puis en 1975 par le restaurateur Cassin, de Carnac (nettoyage, colmatage des fentes, fixation de la peinture, vernissage).
    localisation :
    Quimperlé - 154 rue de Pont-Aven - en ville
    referenceDocumentaire :
    p. 360 Diocèse de Quimper et de Léon. Nouveau répertoire des églises et chapelles COUFFON, René , LE BARS, Alfred. Diocèse de Quimper et de Léon. Nouveau répertoire des églises et chapelles p. 78 INVENTAIRE GENERAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA FRANCE. Région Bretagne (Collection Le Patrimoine des Communes de France). p. 282-284 PRIGENT, Christiane. Etude de quelques sculptures bretonnes influencées par les modes venues des pays nordiques. Dans : Bulletin de la société archéologique du Finistère, t. CVIII, 1981.
  • Ensemble de reliefs et de deux statues
    Ensemble de reliefs et de deux statues Pleumeleuc - place de L'église
    titreCourant :
    Ensemble de reliefs et de deux statues
    statut :
    propriété de la commune
    illustration :
    Portail sud, décor de la voussure : lapin et vigne IVR53_20033512943NUCA Statue de lion nord IVR53_20033501537NUCA Statue de lion sud IVR53_20033501533NUCA
    historique :
    Les statues de lions pouvant dater du 14e siècle proviendraient de l'église de La Nouaye. Les autres reliefs remontent de la limite 15e siècle 16e siècle, date de reconstruction de l'édifice.
    localisation :
    Pleumeleuc - place de L'église
    referenceDocumentaire :
    -Vilaine. Paris : Flohic Editions, 2000. (Le patrimoine des communes de France).
  • Château de Josselin, place de la  Congrégation (Josselin)
    Château de Josselin, place de la Congrégation (Josselin) Josselin - place de la Congrégation - Cadastre : 1983 AD 326 à 334, 337 à 339
    titreCourant :
    Château de Josselin, place de la Congrégation (Josselin)
    etages :
    rez-de-chaussée 2 étages de comble
    description :
    Vestiges de la forteresse de la fin du 12e siècle en schiste et granite à assises alternées  ; logement nord en granite pierre de taille ; tours sur la rivière, porterie est et tour isolée en moellon de à un étage, logis principal à deux étages de comble.
    murs :
    granite pierre de taille
    illustration :
    Plan au sol du rez-de-chaussée (1945) IVR53_19945600042P Plans au sol du rez-de-chaussée et du premier étage de comble, fin 19e siècle (coll. part Plan au sol du rez-de-chaussée, fin 19e siècle (coll. part.) IVR53_19925601483X Plan au sol du premier étage de comble, fin 19e siècle (coll. part.) IVR53_19925601482X Le château de Josselin sur le cadastre napoléonien de 1832, section B de la Ville (A. D. Morbihan Veuë de la ville et Château de Josselin. Dessin, vers 1750 (B. M. Rennes) IVR53_19955600209XA Vue du château de Joslin pris sur le pont Ste Croix. Dessin, 1776 (coll. part.) IVR53_19805600015VB Galerie Armoricaine. Château de Josselin (Morbihan). Gravure, vers 1848 (B. M. Rennes Château de Josselin. Gravure, 1845-1846 IVR53_20115605020A3B Château de Josselin. Gravure, 1891 IVR53_20115605000A4B
    profession :
    [architecte] La Morandière Jules de [commanditaire] Porhoët Guéthenoc de [commanditaire] Porhoët Eudes II de [commanditaire] Clisson Olivier V de
    representations :
    scène de chasse , entrelacs, monogramme AM, couronne, armoiries, support : élévation antérieure, lucarnes. Sujet : scène de chasse, vigne, animal fabuleux, couronne, support : rez-de-chaussée, cheminée ; armes des Rohan et des
    partiesConstituantesNonEtudiees :
    fabrique de jardin
    historique :
    siècle. Reconstruction d'une forteresse (vestiges de soubassement) pour Eudes II de Porhoët à la fin du 12e siècle. Entre 1370 et 1400, construction de trois tours sur la rivière, de la tour aujourd'hui isolée, d'une enceinte, d'un donjon et d'un châtelet en forme de logis porté pour Olivier de Clisson , connétable de France. Logis actuel construit pour Jean II de Rohan entre 1495 et 1506, englobant les 3 tours de l'enceinte est et de la pointe sud portant les substructions du premier château en 1774. Vers 1860 , première campagne de restauration dirigée par l'architecte départemental du Loir-et-Cher et élève de Viollet-le-duc, J. de la Morandière, qui signe les écuries (1870) et la porterie est (1876). (C. Douard)
    localisation :
    Josselin - place de la Congrégation - Cadastre : 1983 AD 326 à 334, 337 à 339
    referenceDocumentaire :
    Plan au sol du rez-de-chaussée. Plan au sol du rez-de-chaussée. Par Yves Carpentier & Nicole Le Net Elévation sur cour. Elévation sur cour. Relevé photogrammétrique, par Michel Audry. Atelier de photogrammétrie architectural de l'Inventaire général, 1993. Plan au sol du rez-de-chaussée et du premier étage de comble. Plan au sol du rez-de-chaussée et du premier étage de comble. Par Achille Lafargue ?, architecte, fin 19e siècle. Plan au sol du rez-de-chaussée. Plan au sol du rez-de-chaussée. Par Achille Lafargue ?, architecte Plan au sol du premier étage de comble. Plan au sol du premier étage de comble. Par Achille transversale. Relevé par Jean BLÉCON. In : GUILLAUME, Jean. L'escalier dans l'architecture de la Renaissance Josselin. Cadastre napoléonien, section B de la Ville. Josselin. Cadastre napoléonien, section B de la Ville. Levée par M. Monoury, géomètre du cadastre, 1832, 1 : 1250e.
  • Manoir de Poulgoïc, rue de Poulgoic (Paimpol)
    Manoir de Poulgoïc, rue de Poulgoic (Paimpol) Paimpol - rue de Poulgoic - en ville - Cadastre : 1831 A 163-166
    titreCourant :
    Manoir de Poulgoïc, rue de Poulgoic (Paimpol)
    description :
    enferme au rez-de-chaussée une pièce à feu éclairée par une fenêtre à appui saillant mouluré protégée par une grille. Un jour avec pierre d'envol situé au-dessus de cette fenêtre signale l'existence d'un
    murs :
    moellon sans chaîne en pierre de taille
    illustration :
    Extrait du cadastre de 1831 (AD 22) IVR53_20102210233A0A
    historique :
    Manoir à l'état de vestiges : il subsiste une tour datant de la fin du 15ème siècle ou du début du
    localisation :
    Paimpol - rue de Poulgoic - en ville - Cadastre : 1831 A 163-166
1 2 3 4 18 Suivant