Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Résultats 1 à 20 sur 51 - triés par pertinence
  • Immeuble de rapport, 5 rue de Robien (Rennes)
    Immeuble de rapport, 5 rue de Robien (Rennes) Rennes - 5 rue de Robien - en ville - Cadastre : 1980 BE 190
    titreCourant :
    Immeuble de rapport, 5 rue de Robien (Rennes)
    etages :
    rez-de-chaussée surélevé étage de comble
    description :
    Enduit fausses pierres de taille. L'appartement du rez-de-chaussée présente des dispositions d'usage libéral avec un cabinet de consultation et une salle d'attente.
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_10 :
    courette en coeur de parcelle
    illustration :
    Vue de situation, immeuble au troisième plan IVR53_19993508817NUCA
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_36 :
    site de centralité
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_23 :
    étage de comble
    localisation :
    Rennes - 5 rue de Robien - en ville - Cadastre : 1980 BE 190
    referenceDocumentaire :
    A. C. Rennes. Permis de construire ; 799 W 70 : rue de Robien (1910-1965) .
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_37 :
    Édifice contribuant à la qualité de son environnement par son intégration à un ensemble urbain.
  • Ancien commissariat de police, atuellement maison d'association, place Sainte-Anne (Rennes)
    Ancien commissariat de police, atuellement maison d'association, place Sainte-Anne (Rennes) Rennes - place Sainte-Anne - en ville - Cadastre : 1980 AB 424
    titreCourant :
    Ancien commissariat de police, atuellement maison d'association, place Sainte-Anne (Rennes)
    etages :
    en rez-de-chaussée
    description :
    dans le pan coupé. Construit en moellons de grès avec décor de briques, enduit partiel en parties
    illustration :
    Plan du rez-de-chaussée, par Emmanuel Le Ray, 1926 (A. C. Rennes ; 2 Fi 6249) IVR53_20023516329NUCA
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_36 :
    site de jonction
    denominations :
    commissariat de police
    contenu :
    Construit quelques mois avant le commissariat de la place de la Gare, le bureau de police de la place Sainte-Anne naît d´une volonté municipale de doter la ville de nouveaux locaux qui viennent à manquer pour la police, notamment en raison de l´accroissement de la cité. Ce bâtiment, conçu par l ´architecte de la ville Emmanuel Le Ray, semble se fondre dans la place actuelle. Cette recherche de discrétion et de simplicité, voulue par la ville, s´explique également par les faibles moyens dont dispose la municipalité pour la construction de ce modeste bâtiment.
    historique :
    nord de la ville un commissariat de police. Le bâtiment est édifié sur la place Sainte-Anne à l´angle de la rue d´Echange et de la rue de Saint-Malo sur les plans de l´architecte de la ville Emmanuel Le conseil municipal du 7 mai 1926 : « Les nouveaux bâtiments du commissariat sont à simple rez-de-chaussée sur terre plein sans caves. Ce bâtiment est traité avec une très grande simplicité, mais en raison de
    referenceDocumentaire :
    A. C. Rennes : série M ; 1M23 Bureaux de police, inventaire du mobilier des commissariats (aile sud de l´hôtel de ville, place Sainte-Anne, place de la Gare). 1890-1940. A. C. Rennes. Série M ; 1M26. Bureaux de police, commissariat place Sainte-Anne, construction , dossier général établi par E. Le Ray, architecte de la Ville ; adjudication des travaux ; paiement des Plan du rez-de-chaussée, dessin, par Emmanuel Le Ray, 1926 (A. C. Rennes ; 2 Fi 6249). Façade sur la rue de Saint-Malo , dessin, par Emmanuel Le Ray, 1926 (A. C. Rennes ; 2 Fi 6250).
  • Ancien restaurant et magasin de commerce, actuellement café-restaurant, 1 et 3 rue Camille-Saint-Saëns (Rennes)
    Ancien restaurant et magasin de commerce, actuellement café-restaurant, 1 et 3 rue Camille-Saint-Saëns (Rennes) Rennes - 1 et 3 rue Camille-Saint-Saëns - en ville - Cadastre : 1980 CN 35
    titreCourant :
    Ancien restaurant et magasin de commerce, actuellement café-restaurant, 1 et 3 rue Camille-Saint
    etages :
    rez-de-chaussée surélevé
    description :
    L'édifice a été modifié au niveau du rez-de-chaussée : suppression de la boutique au profit du café -restaurant et de l'entrée, rue Camille-Saint-Saëns, qui formait un accès indépendant aux appartements.
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_10 :
    cour en fond de parcelle
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_36 :
    site de jonction
    denominations :
    magasin de commerce
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_11 :
    jardin en fond de parcelle
    historique :
    Construit en 1934 par l'entrepreneur Lelièvre, l'édifice, en rez-de-chaussée surélevé et couvert grande salle, d'une cuisine et d'une chambre, et un magasin de commerce disposant d'une cuisine et d'une
    referenceDocumentaire :
    CV n°4 (1932-1962) A. C. Rennes. Permis de construire ; 799 W 196. CV n°4 (1932-1962) .
  • Immeuble de rapport, 4 rue de l' Arsenal (Rennes)
    Immeuble de rapport, 4 rue de l' Arsenal (Rennes) Rennes - 4 rue de l' Arsenal - en ville - Cadastre : 1980 DK 290, 291
    titreCourant :
    Immeuble de rapport, 4 rue de l' Arsenal (Rennes)
    etages :
    étage de comble
    description :
    Petit immeuble construit vers 1870 (?), deuxième corps de logis construit en 1905 au fond de la cour avec remises en rez-de-chaussée.
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_10 :
    cour en coeur de parcelle
    murs :
    pan de bois
    illustration :
    Vue du second corps de logis IVR53_20003517375NUCA
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_23 :
    étage de comble
    localisation :
    Rennes - 4 rue de l' Arsenal - en ville - Cadastre : 1980 DK 290, 291
    referenceDocumentaire :
    (juillet 1905) A. C. Rennes. Voirie ; 100 W 12. Alignements : autorisations de construire.
  • Immeuble de rapport, 32 rue Guillotin-de-Corson (Rennes)
    Immeuble de rapport, 32 rue Guillotin-de-Corson (Rennes) Rennes - 32 rue Guillotin-de-Corson - en ville - Cadastre : 1980 BW 164, 743
    titreCourant :
    Immeuble de rapport, 32 rue Guillotin-de-Corson (Rennes)
    etages :
    rez-de-chaussée surélevé
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_10 :
    cour en fond de parcelle
    illustration :
    Maison situé en fond de parcelle (32ter rue G. de Corson) IVR53_20013520859NUCA
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_36 :
    site de lotissement
    historique :
    L'imeuble est édifié, à l'aplomb de la voie, par l'entrepreneur Badault en 1933. Sur ce terrain, il agrandit, la même année, une maison située en fond de parcelle.
    localisation :
    Rennes - 32 rue Guillotin-de-Corson - en ville - Cadastre : 1980 BW 164, 743
    referenceDocumentaire :
    A. C. Rennes. Permis de construire ; 763 W 19. Rue Guillotin de Corson (1925-1957) .
  • Couvent de Minimes, couvent des Soeurs de Saint-Thomas de Villeneuve, actuellement établissement médical, 32 rue Saint-Louis ; rue de Dinan (Rennes)
    Couvent de Minimes, couvent des Soeurs de Saint-Thomas de Villeneuve, actuellement établissement médical, 32 rue Saint-Louis ; rue de Dinan (Rennes) Rennes - 32 rue Saint-Louis rue de Dinan - en ville - Cadastre : 1842 A 733 à 752 1980 AC 250, 953, 751
    titreCourant :
    Couvent de Minimes, couvent des Soeurs de Saint-Thomas de Villeneuve, actuellement établissement médical, 32 rue Saint-Louis ; rue de Dinan (Rennes)
    etages :
    étage de soubassement rez-de-chaussée surélevé étage de comble
    description :
    L´édifice construit en parcelle d´angle se compose de bâtiments disposés en L, séparant une cour au sud (accès secondaire rue Saint-Louis) et un jardin au nord. Au nord-est de la cour secondaire se situe la chapelle prolongée vers l´ouest par un bâtiment à étage carré et étage de comble construit en moellons de schiste et couvert d´ardoises. Un second bâtiment contemporain est construit en retour d ´équerre au nord, orienté sur une autre cour aménagée à l´ouest, au niveau de l´accès principal (rue de Dinan). Une dépendance isolée en moellons de schiste masqués par un enduit et couvert d´ardoises est construite à l´ouest de la parcelle, le long de la rue de Dinan ; elle est prolongée par la conciergerie . Deux extensions de deux étages carrés et étage de comble ont été réalisées au sud-ouest de ces bâtiments : l´un construit avec une ossature de béton armé et remplissage de briques ferme le côté ouest de de briques creuses masquées par un enduit, ferme la cour principale au sud.
    illustration :
    Extrait du cadastre de 1842 IVR53_20003517599NUCA Maison à construire pour les Dames de St Thomas de Villeneuve. Élévation d'une façade et plan du Maison à construire pour les Dames de St Thomas de Villeneuve. Façade nord, plan du rez-de-chaussée Communauté des Soeurs de Saint-Thomas de Villeneuve. Façade principale sur le jardin, dessin, par
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_36 :
    site de périphérie
    profession :
    [commanditaire] Soeurs de Saint-Thomas de Villeneuve
    contenu :
    Le couvent des Soeurs Saint-Thomas de Villeneuve occupe l'emplacement de l'ancien couvent de minimes construit entre 1622 et 1624 et détruit à la fin du 18e siècle (Guillotin de Corson). Seule subsiste un immeuble de rapport élevé rue Saint-Louis (n° 36). La chapelle et l´immeuble de rapport élevé rue Saint-Louis (n°30) semblent dater de la construction du nouveau couvent située vers 1825 par Guillotin de Corson. De nouveaux bâtiments conventuels sont construits en 1869 par l´entrepreneur rennais Huchet, agrandis d´un pensionnat et de ses annexes construites entre 1932 et 1938 par l´entrepreneur Badault (salle de réunion) sur les plans de l´architecte Armand Frigault. Sa conversion en maison de repos a entraîné le déplacement de son accès principal sur la rue de Dinan où subsiste également une dépendance qui apparaît pour la première fois sur un plan de 1877 mais qui semble plus ancienne. L´édifice quartier par l'importance de son emprise.
    historique :
    Selon Guillotin de Corson, le couvent de minimes, fondé en 1619 par Gilles Camart, est construit entre 1622 et 1624. Sa chapelle, dédiée à saint Louis, était le lieu de culte des membres de la Communauté de ville. Il sera détruit à la fin du XVIIIe siècle. La communauté des Soeurs de Saint-Thomas de maison de repos, un pensionnat, un ouvroir et une école charitable, dans les jardins de l'ancien couvent . L´édifice visible sur le plan Hévin (1685) est composé de bâtiments conventuels disposés sur les quatre côtés du cloître, à l´ouest de la chapelle de plan allongé. Le cadastre de 1842 figure des vaste jardin s´étend au nord de la parcelle. Les arrêtés de voirie conservés aux archives communales de construire donnent le détail des travaux réalisés au 20e siècle. Une salle de réunion permettant d'accueillir la Protection de la Jeune Fille est construite en 1932, par l'entrepreneur Badault, à l´ouest de de lecture, réfectoire et office au rez-de-chaussée, surmontés de 3 étages de dortoirs), puis d'un
    localisation :
    Rennes - 32 rue Saint-Louis rue de Dinan - en ville - Cadastre : 1842 A 733 à 752 1980 AC 250, 953
    referenceDocumentaire :
    [1869]. Maison à construire pour les Dames de St Thomas de Villeneuve. Elévation d'une façade et [1869]. Maison à construire pour les Dames de St Thomas de Villeneuve. Facade nord, plan du rez-de A. C. Rennes. Permis de construire ; 799 W 102. Rue Saint-Louis (1908-1971) . A. C. Rennes. Arrêtés de voirie. 1869. [1934]. Communauté des Soeurs de Saint-Thomas de Villeneuve. Plan du rez-de-chaussée, dessin, par [1934]. Communauté des Soeurs de Saint-Thomas de Villeneuve. Plan du 1er étage, dessin, par [1934]. Communauté des Soeurs de Saint-Thomas de Villeneuve. Plan du 2e étage, dessin, par Frigault [1934]. Communauté des Soeurs de Saint-Thomas de Villeneuve. Façade latérale et coupe, dessin, par [1934]. Communauté des Soeurs de Saint-Thomas de Villeneuve. Façade principale sur le jardin [1934]. Communauté des Soeurs de Saint-Thomas de Villeneuve. Façade côté basse cour, dessin, par
  • Maison de notaire, 9 rue Arthur-de la Borderie (Rennes)
    Maison de notaire, 9 rue Arthur-de la Borderie (Rennes) Rennes - 9 rue Arthur-de la Borderie - en ville - Cadastre : 1980 BE 275
    titreCourant :
    Maison de notaire, 9 rue Arthur-de la Borderie (Rennes)
    etages :
    rez-de-chaussée surélevé étage de comble
    murs :
    pierre de taille
    illustration :
    Plan du rez-de-chaussée, Rallé, 1910 (A. C. Rennes) IVR53_20013500356X Plan de l'étage, Rallé, 1910 (A. C. Rennes) IVR53_20013500355X
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_36 :
    site de jonction
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_11 :
    jardin en fond de parcelle
    localisation :
    Rennes - 9 rue Arthur-de la Borderie - en ville - Cadastre : 1980 BE 275
    referenceDocumentaire :
    A. C. Rennes. Permis de construire 744 W 38. Rue de la Borderie (1908-1987) . Propriété de M. Mahé. Rue de la Borderie. Façade principale et façade latérale, plan d'exécution Propriété de M. Mahé. Rue de la Borderie. Plan du rez-de-chaussée, plan d'exécution, par Rallé, 25 Propriété de M. Mahé. Rue de la Borderie. Plan du premier étage, plan d'exécution, par Rallé, 25
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_37 :
    Édifice contribuant à la qualité de son environnement par son intégration à un ensemble urbain.
  • Maison, 14 rue de Châteaugiron (Rennes)
    Maison, 14 rue de Châteaugiron (Rennes) Rennes - 14 rue de Châteaugiron - en ville - Cadastre : 1980 CE 14
    titreCourant :
    Maison, 14 rue de Châteaugiron (Rennes)
    etages :
    rez-de-chaussée surélevé étage de comble
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_36 :
    site de périphérie
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_1 :
    maison de type ternaire
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_11 :
    jardin en fond de parcelle
    historique :
    L'entrepreneur Badault surélève pour Lanos, sur les plans de l'architecte Albert Hec, une maison de quatre pièces construite à l'origine en rez-de-chaussée surélevé. La partie surélevée comprend quatre
    localisation :
    Rennes - 14 rue de Châteaugiron - en ville - Cadastre : 1980 CE 14
    referenceDocumentaire :
    A. C. Rennes. Permis de construire ; 746 W 37. Rue de Châteaugiron (1930-1938) .
  • Lotissement Cabrye-Bernheim, 3 à 55bis rue de Riaval ; 38 rue Albert-de-Mun (Rennes)
    Lotissement Cabrye-Bernheim, 3 à 55bis rue de Riaval ; 38 rue Albert-de-Mun (Rennes) Rennes - 3 à 55bis rue de Riaval 38 rue Albert-de-Mun - en ville
    titreCourant :
    Lotissement Cabrye-Bernheim, 3 à 55bis rue de Riaval ; 38 rue Albert-de-Mun (Rennes)
    etages :
    étage de comble
    description :
    Plan masse : lotissement formé de 15 lots, implanté en bordure d'une voie secondaire. Implantation du bâti : en rangée continue. Position des jardins : en fond de parcelle. Typologie du bâti : maisons
    illustration :
    Maisons, 33 à 31 rue de Riaval IVR53_20013521542NUCA Maisons, 51 bis et 51 rue de Riaval IVR53_20013521610NUCA Maisons, 55 à 51bis rue de Riaval IVR53_20013521546NUCA
    historique :
    Lotissement autorisé en 1932, formé de 15 lots bordant la rue de Riaval. Les constructions
    localisation :
    Rennes - 3 à 55bis rue de Riaval 38 rue Albert-de-Mun - en ville
    referenceDocumentaire :
    A. C. Rennes. Urbanisme ; 717 W 9. Demande d'autorisation de lotissement. A. C. Rennes, Permis de construire ; 799 W 65. Rue de Riaval (1937-1959) . A. C. Rennes, Permis de construire ; 799 W 64. Rue de Riaval (1912-1936) .
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_37 :
    Lotissement contribuant à qualifier et à construire le tissu urbain en situation de périphérie.
  • Maison, 9 quai de la Prévalaye (Rennes)
    Maison, 9 quai de la Prévalaye (Rennes) Rennes - 9 quai de la Prévalaye - en ville - Cadastre : 1980 DK 82
    titreCourant :
    Maison, 9 quai de la Prévalaye (Rennes)
    etages :
    rez-de-chaussée surélevé étage de comble
    typologies :
    maison de type ternaire
    illustration :
    Vue de situation IVR53_20023500499XA Vue de situation depuis le quai Saint-Cyr IVR53_20023500500XA
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_1 :
    maison de type ternaire
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_11 :
    jardin en fond de parcelle
    localisation :
    Rennes - 9 quai de la Prévalaye - en ville - Cadastre : 1980 DK 82
    referenceDocumentaire :
    A. C. Rennes. Permis de construire ; 799 W 43. Quai de la Prévalaye (1919-1959) .
  • Hôtel, 4, 4bis boulevard de Chézy (Rennes)
    Hôtel, 4, 4bis boulevard de Chézy (Rennes) Rennes - 4, 4bis boulevard de Chézy - en ville - Cadastre : 1842 A 686, 687 1980 AC 657, 995 à 998
    titreCourant :
    Hôtel, 4, 4bis boulevard de Chézy (Rennes)
    etages :
    étage de soubassement rez-de-chaussée surélevé étage de comble
    description :
    Hôtel sur rue, avec étage de soubassement, à 1 étage carré et étage de comble, à 5 travées en façade. Edifice construit en moellons de schiste enduits. Présence de balcon au premier étage. Extension
    profession :
    [commanditaire] Saulnier de la Pinelais
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_11 :
    jardin en fond de parcelle
    historique :
    Hôtel construit vers 1865, par M. Baudais, capitaine, prolongé d'un corps de bâtiment à deux travées, construit vers 1877, date d'acquisition des parcelles par M. Saulnier de la Pinelais, puis d'un corps supplémentaire, construit en 1931, par l'entrepreneur Badault, sur les plans de l'architecte
    localisation :
    Rennes - 4, 4bis boulevard de Chézy - en ville - Cadastre : 1842 A 686, 687 1980 AC 657, 995 à 998
    referenceDocumentaire :
    Boulevard de Chézy (1910-1955) A. C. Rennes. Permis de construire ; 747 W 12. Boulevard de Chézy A. C. Rennes. Permis de construire ; 747 W 13. Boulevard de Chézy (1955) . Boulevard de Chézy (1956-1963) A. C. Rennes. Permis de construire ; 747 W 14. Boulevard de Chézy Boulevard de Chézy (1964-1971) A. C. Rennes. Permis de construire ; 747 W 15. Boulevard de Chézy
  • Maison, 171 rue de Saint-Malo (Rennes)
    Maison, 171 rue de Saint-Malo (Rennes) Rennes - 171 rue de Saint-Malo - en ville - Cadastre : 1980 AP 50
    titreCourant :
    Maison, 171 rue de Saint-Malo (Rennes)
    etages :
    en rez-de-chaussée surélevé étage de comble
    illustration :
    Vue générale, maison à gauche de l'image IVR53_19993508972NUCA
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_11 :
    jardin en fond de parcelle
    localisation :
    Rennes - 171 rue de Saint-Malo - en ville - Cadastre : 1980 AP 50
    referenceDocumentaire :
    A. C. Rennes. Permis de construire 799 W 103. Rue de Saint-Malo (1908-1938) .
  • Maison, 80 rue de l' Alma (Rennes)
    Maison, 80 rue de l' Alma (Rennes) Rennes - 80 rue de l' Alma - en ville - Cadastre : 1980 BV 483
    titreCourant :
    Maison, 80 rue de l' Alma (Rennes)
    etages :
    étage de soubassement étage de comble
    murs :
    faux pan de bois
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_36 :
    site de lotissement
    localisation :
    Rennes - 80 rue de l' Alma - en ville - Cadastre : 1980 BV 483
    referenceDocumentaire :
    A. C. Rennes. Permis de construire ; 743 W 30. Rue de l'Alma (1908-1935) .
  • Ancien hôtel Maulion, 2 rue de Paris (Rennes)
    Ancien hôtel Maulion, 2 rue de Paris (Rennes) Rennes - 2 rue de Paris - en ville - Cadastre : 1980 BP 47a
    titreCourant :
    Ancien hôtel Maulion, 2 rue de Paris (Rennes)
    etages :
    rez-de-chaussée surélevé étage de comble
    description :
    Hôtel construit sur une parcelle de forme irrégulière, disposant d'un jardin à l'Est et au Sud. Il se compose d'un rez-de-chaussée surélevé principalement voué aux espaces de réception, d'un étage carré et d'un étage mansardé occupés par des chambres. Les façades sur rues, en pierre de taille, sont marquées par un rotonde d'angle monumentale coiffée d'un dôme. Fortement ordonnancées, elles sont ornées de reliefs sculptés et se rattachent à un répertoire de style néo-Louis XV-Art Nouveau.
    observation :
    L'ancien hôtel Maulion est l'une des dernières oeuvres connues de l'architecte Jean-Marie Laloy à la position de la parcelle. Le traitement de l'angle en rotonde, coiffé d'un dôme, n'est certainement pas étranger à l'aménagement contemporain de la nouvelle entrée du jardin du Thabor. Exemplaire de la diversité mais aussi de l'élégance de sa production, il offre une belle illustration du style "néo-rocaille
    murs :
    pierre de taille
    illustration :
    Vue générale de l'hôtel de Maulion, publiée dans Monographies de bâtiments modernes, 12e année, A Coupe et plans, publiés dans Monographies de bâtiments modernes, 12e année, A. Raguenet, 1900-1901 Vue de situation IVR53_19993500394XA Détail du dôme de couronnement IVR53_19993500403X Détail de la façade IVR53_19993500404X
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_36 :
    site de faubourg
    contenu :
    Situation et composition d'ensemble : Construit dans l'un des quartiers élégants de Rennes, à l'intersection des rues de Viarmes et de Paris, et face à l'entrée Sud du jardin du Thabor, cet hôtel particulier se distingue par une rotonde circulaire qui marque l'angle de la parcelle. La façade sur la rue de Viarmes est prolongée par une grille de fer ouvrant sur le jardin au sud, celle de la rue de Paris étant prolongée par un mur de clôture en moellons de schiste. La forme en angle ouvert de l'édifice, résultant des contraintes d'alignement en même temps que la volonté de conserver un angle droit du côté du jardin, a entraîné l'architecte à tricher au niveau de la cage d'escalier qui adopte une forme trapézoïdale . Distribution : Le bâtiment se compose d'un rez-de-chaussée surélevé sur caves, d'un étage carré et d'un étage mansardé. L'entrée depuis la rue de Paris ouvre sur un vestibule, qui en accusant un angle droit vers , malgré les prétentions de cet hôtel, la cuisine se situe au rez-de-chaussée et ouvre de plain-pied sur le
    historique :
    Hôtel construit en 1899 par l'entrepreneur Badault, sur les plans de l'architecte Jean-Marie Laloy et publié dans les monographies des bâtiments modernes par Raguenet en 1900. Vitrail de la cage
    localisation :
    Rennes - 2 rue de Paris - en ville - Cadastre : 1980 BP 47a
    referenceDocumentaire :
    p.89-98 TROUSSEL, Jean-Francois. L'art domestique à Rennes autour de 1910. Histoire de l'art, n°9 p.32 TROUSSEL, Jean-François. Hôtels, maisons, villas autour de 1900. Rennes : édition Ouest-France Vue générale de l'hôtel de Maulion, publiée dans Monographies de bâtiments modernes, 12e année, A Coupe et plans, publiés dans Monographies de bâtiments modernes, 12e année, A. Raguenet, 1900-1901 juin 1899 A. C. Rennes. Voirie ; 100 W 4. Alignements : autorisations de construire. n°156, 12e année, Paris : E. Ducher : 1900-1901 RAGUENET, A. Monographies de bâtiments modernes.
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_37 :
    L'ancien hôtel Maulion est l'une des dernières oeuvres connues de l'architecte Jean-Marie Laloy à la position de la parcelle. Le traitement de l'angle en rotonde, coiffé d'un dôme, n'est certainement pas étranger à l'aménagement contemporain de la nouvelle entrée du jardin du Thabor. Exemplaire de la diversité mais aussi de l'élégance de sa production, il offre une belle illustration du style néo-rocaille
  • Immeuble de rapport, 16 rue Durafour (Rennes)
    Immeuble de rapport, 16 rue Durafour (Rennes) Rennes - 16 rue Durafour - en ville - Cadastre : 1980 BN 141
    titreCourant :
    Immeuble de rapport, 16 rue Durafour (Rennes)
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_10 :
    cour en coeur de parcelle
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_36 :
    site de lotissement
    referenceDocumentaire :
    p. Rue Durafour (1909-1935) A. C. Rennes. Permis de construire ; 749 W 36. Rue Durafour (1909
  • Immeuble de rapport, 20 rue Claude-Bernard (Rennes)
    Immeuble de rapport, 20 rue Claude-Bernard (Rennes) Rennes - 20 rue Claude-Bernard - en ville - Cadastre : 1980 DL 255
    titreCourant :
    Immeuble de rapport, 20 rue Claude-Bernard (Rennes)
    etages :
    rez-de-chaussée surélevé étage de comble
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_10 :
    cour en fond de parcelle
    illustration :
    Vue de situation, immeuble au premier plan IVR53_20003517489NUCA
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_36 :
    site de lotissement
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_23 :
    étage de comble
  • Ancienne chapelle provisoire et presbytère, puis presbytère et salle de patronage, actuellement école Saint-Jean et salle Sainte-Thérèse, puis René Morin, 65bis rue Bigot-de-Préameneu ;  place de l' Eglise (Rennes)
    Ancienne chapelle provisoire et presbytère, puis presbytère et salle de patronage, actuellement école Saint-Jean et salle Sainte-Thérèse, puis René Morin, 65bis rue Bigot-de-Préameneu ; place de l' Eglise (Rennes) Rennes - 65bis rue Bigot-de-Préameneu place de l' Eglise - en ville - Cadastre : 1980 CD 348, 605
    titreCourant :
    Ancienne chapelle provisoire et presbytère, puis presbytère et salle de patronage, actuellement école Saint-Jean et salle Sainte-Thérèse, puis René Morin, 65bis rue Bigot-de-Préameneu ; place de l
    etages :
    rez-de-chaussée surélevé
    description :
    L'ensemble est implanté en parcelle traversante, au sud de l'église Sainte-Thérèse. L´école maternelle, à l´ouest, et l´école primaire, à l´est, sont séparées par une halle à usage de gymnase (fig. 3 en maçonnerie masquée par un enduit, est situé à l´angle nord-ouest de la parcelle. L'école maternelle, ouvre, à l'ouest, sur la rue Bigot-de-Préameneu ; elle est agrandie de bâtiments récemment . Au nord un corps de bâtiment à un étage carré sur rez-de-chaussée surélevé est couvert d´ardoises, la toiture à quatre pans présente une demi-croupe en pignon ; à l´est le corps de bâtiment à deux étages
    illustration :
    Gymnase et presbytère, place de l'église IVR53_20013521002NUCA
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_36 :
    site de lotissement
    profession :
    [commanditaire] Association diocésaine du Contour de la Motte
    contenu :
    Edifice à replacer dans le contexte de l'architecture de l'enseignement, dont Rennes compte de nombreux exemples. L´école maternelle occupe les locaux de l'ancien presbytère, d'une partie de la salle de patronage et des salles de catéchisme. Le bâtiment qui abritait la maison des frères est aujourd'hui partie intégrante de l'école primaire. De nouveaux bâtiments viennent compléter le projet : nouveau presbytère et réaménagement de l'école maternelle, qui a nécessité la destruction d'un corps de bâtiment (rue Bigot-de
    historique :
    Les plans conservés aux archives communales attestent des étapes successives de construction de A.C.). Après la construction de l´église Sainte-Thérèse, deux salles de catéchisme et deux salles de réunions à usage de patronage pour les filles sont construites, en 1933 et en 1935, par l'entrepreneur Badault, sur les plans de l'architecte Delagrée (croquis). En 1946, l'abbé Mouëzy demande l´autorisation de reconstruire la salle de patronage endommagée pendant la guerre, pour y installer une salle de Perrin, figurent également l'aménagement d'un terrain de sport (Plans A.C.). Comme l´indique un plan de 1956, la salle de patronage sera reconstruite, bien que le service de la Reconstruction se soit opposé à l´aménagement d´une salle de cinéma. En 1947, une école est aménagée dans les anciennes salles de catéchisme agrandies (?), est surélevées par l'Entreprise Rennaise, pour augmenter la capacité d'accueil de l'établissement. En 1951, une salle de jeux, est construite entre l'école et le cinéma, sur les plans de
    localisation :
    Rennes - 65bis rue Bigot-de-Préameneu place de l' Eglise - en ville - Cadastre : 1980 CD 348, 605
    referenceDocumentaire :
    A. C. Rennes. Permis de construire 799 W 132. Rue Sully-Prudhomme (1935-1962) . A. C. Rennes. Permis de construire 744 W 24. Rue Bigot-de-Préameneu (1929-1937) . A. C. Rennes. Permis de construire 744 W 25. Rue Bigot-de-Préameneu (1936-1951) .
  • Lotissement Potier, 11 à 21 rue de Bellevue (Rennes)
    Lotissement Potier, 11 à 21 rue de Bellevue (Rennes) Rennes - 11 à 21 rue de Bellevue - en ville
    titreCourant :
    Lotissement Potier, 11 à 21 rue de Bellevue (Rennes)
    etages :
    en rez-de-chaussée rez-de-chaussée surélevé étage de comble
    description :
    Lotissement initialement formé de 7 lots (actuellement 6) desservis par une voie secondaire existante. Implantation du bâti : en retrait. Position des jardins : en fond de parcelle. Typologie du bâti
    illustration :
    Maisons, 13 et 15 rue de Bellevue IVR53_20013521948NUCA
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_36 :
    site de périphérie
    historique :
    Lotissement, réalisé sur les terrains de la maison située au n°3 de la rue de Bellevue, autorisé en
    localisation :
    Rennes - 11 à 21 rue de Bellevue - en ville
    referenceDocumentaire :
    A. C. Rennes. Urbanisme ; 717 W 9. Demande d'autorisation de lotissement. Plan de lotissement d'un terrain sis chemin de Bellevue appartenant à M. Potier, dessin, par Y A. C. Rennes. Permis de construire ; 744 W 15. Rue de Bellevue (1908-1968) .
  • Maison, 31bis à 33 bis boulevard de Sévigné (Rennes)
    Maison, 31bis à 33 bis boulevard de Sévigné (Rennes) Rennes - 31bis à 33 bis boulevard de Sévigné - en ville - Cadastre : 1980 BD 330, 331
    titreCourant :
    Maison, 31bis à 33 bis boulevard de Sévigné (Rennes)
    etages :
    rez-de-chaussée surélevé étage de comble
    illustration :
    Vue de situation IVR53_19983504665NUCA Détail de la partie ouest de l'édifice IVR53_19983504664NUCA
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_23 :
    étage de comble
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_11 :
    jardin en fond de parcelle
    historique :
    escalier permettant de rejoindre un appartement situé à l'étage. L'accès à l'appartement situé au 33
    localisation :
    Rennes - 31bis à 33 bis boulevard de Sévigné - en ville - Cadastre : 1980 BD 330, 331
    referenceDocumentaire :
    A. C. Rennes. Permis de construire ; 799 W 121. Boulevard de Sévigné (1927-1939) .
  • Ancien hôtel Corbin, 31 boulevard de la Duchesse-Anne (Rennes)
    Ancien hôtel Corbin, 31 boulevard de la Duchesse-Anne (Rennes) Rennes - 31 boulevard de la Duchesse-Anne - en ville - Cadastre : 1980 BD 240
    titreCourant :
    Ancien hôtel Corbin, 31 boulevard de la Duchesse-Anne (Rennes)
    etages :
    rez-de-chaussée surélevé étage de comble
    description :
    Hôtel de type pavillon, à 3 travées, en rez-de-chaussée surélevé, à 1 étage carré et étage de comble. Edifice construit en moellons de schiste enduits, la travée centrale est en calcaire, appareillée en pierre de taille. Implantation en retrait d'une cour plantée et jardin en fond de parcelle.
    typologies :
    hôtel de type pavillon
    murs :
    pierre de taille
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_36 :
    site de périphérie
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_11 :
    jardin en fond de parcelle
    partiesConstituantesNonEtudiees :
    clôture de jardin
    localisation :
    Rennes - 31 boulevard de la Duchesse-Anne - en ville - Cadastre : 1980 BD 240
    referenceDocumentaire :
    mai 1900 A. C. Rennes. Voirie ; 100 W 5. Alignements : autorisations de construire. résidentiel à la limite du centre ancien : Sévigné, étude réalisée avec le concours du ministère de la Culture et la Ville de Rennes. Paris : L'Art en province, 1987.
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_7 :
    en coeur de parcelle
    dc_16e1c058-3ed5-41d5-aab2-1df8b24365c3_37 :
    trouve enfin avec les lotissements des boulevard de Sévigné et de la Duchesse-Anne, un site approprié à homogénéité à ces demeures de styles différents.
1 2 3 Suivant