Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
  • Tous les départements
  • Toutes les illustrations
  • Tous les types
Résultats 1 à 1 sur 1 - triés par pertinence
  • Hôtel de voyageurs du Commerce et de l'Epée, 2, 4, 6 rue Le Brix Joseph (Vannes)
    Hôtel de voyageurs du Commerce et de l'Epée, 2, 4, 6 rue Le Brix Joseph (Vannes) Vannes - 2, 4, 6 rue Le Brix Joseph - en ville - Cadastre : 1980 BR 1, 10, 11
    annexe :
    Sources iconographiques 19975601181X : Archives municipales de Vannes, 21 Fi. 19975601191XB  : Archives municipales de Vannes 20075605371NUCA : Archives départementales du Morbihan, S 245 privé 20045604915NUCB : Archives municipales de Vannes, 7 Fi. 20045606323NUCB : Fonds privé
    cadresEtude :
    inventaire topographique ville de Vannes (secteur sauvegardé)
    appellations :
    du Commerce et de l'Epée
    illustration :
    Plan cadastral de 1809, section I3. AM Vannes 21Fi. IVR53_19975601181X Plan d'alignement et de voirie, 1840, section A. AM Vannes. IVR53_19975601191XB Plan du 24 mai 1850 de la traverse de Vannes par Chappottes. Demande d'alignement du sieur Vincent , propriétaire de l´hôtel du commerce, détail. AD Morbihan S 245. IVR53_20075605371NUCA Demande de la veuve Delory pour faire reconstruire l´hôtel du commerce, plan du 23 avril 1902. AD Demande de F. Huchet, entrepreneur à Vannes pour Mme Delory pour la reconstruction de sa remise de Projet d'agrandissement de l'hôtel. Dessin par Joseph Caubert de Cléry pour Mme Delory, janvier Projet d'agrandissement de l'hôtel, variante. Dessin par Joseph Caubert de Cléry pour Mme Delory Projet d'agrandissement de l'hôtel : élévation sud. Dessin par Joseph Caubert de Cléry pour Mme Projet d'agrandissement de l'hôtel, modification : plan de l'étage. Dessin par Joseph Caubert de
    profession :
    [architecte] Caubert de Cléry Joseph
    copyrights :
    (c) Ville de Vannes
    representations :
    . Arc des portes du rez-de-chaussée à clés à médaillon. Les fenêtres des travées médianes du premier étage sont surmontées de frontons alternativement triangulaire et cintré, linteau de la fenêtre médiane . Une balustrade souligne le niveau de la toiture. Des pilastres colossaux à chapiteaux corinthiens corniche à denticules forme séparation avec l'étage de comble. Les clefs d'arc au rez-dechaussée sont aussi
    titreCourant :
    Hôtel de voyageurs du Commerce et de l'Epée, 2, 4, 6 rue Le Brix Joseph (Vannes)
    etages :
    étage de comble
    description :
    est en partie édifié sur sous-sol, en raison de la déclivité de la rue ; il est de plan rectangulaire avec corps en retour couverts à croupe sur la façade postérieure. Sur un soubassement en pierre de par des impostes à larmier. Le rez-de-chaussée est construit en pierre de taille de calcaire avec ouvertures cintrées, (sauf pour les deux travées ouest, remaniées), à clef ornées de médaillons pour les . Le second bâtiment à deux étages et un étage de comble sous brisis montre trois travées sur rue, la cintre du rez-de-chaussée. En pierre de taille de granite au rez-de-chaussée, il est enduit pour les deux autres niveaux. Le couloir d'accès mène à la cage de l'escalier à retours en bois. Celui-ci dessert le troisème corps en prolongement à l'angle de la rue Le Brix et de la place de la Mairie, contemporain du précédent. Il se développe sur six travées, dont en pan arrondi. Il est construit en pierre de taille, de granite pour le rez-de-chaussée, de calcaire pour les deux étages. Des pilastres colossaux limite les
    observation :
    On ne connaît pas le nom de l'architecte de ce grand hôtel d'inspiration néoclassique construit en trois parties. La signature de Joseph Caubert de Cléry qui lui est attachée concerne uniquement des
    murs :
    pierre de taille
    denominations :
    hôtel de voyageurs
    historique :
    L'hôtel du Commerce et de l'Epée est un des plus importants hôtels de voyageurs érigés à Vannes à la fin du 19e siècle et au début du 20e siècle avec l'hôtel central et de Bretagne et l'hôtel Le Dauphin. Une partie de l'hôtel est reconstruite en 1902 suivant une demande d'alignement, sans doute sur les plans de René Ryo : un courrier de ce dernier, architecte au 86 rue d´Auray, demande le 29 juin d'alignement précise assez bien la chronologie des bâtiments actuels : un arrêté préfectoral de 1833 avait autorisé la construction du bâtiment d'angle, qui figure que le plan cadastral de 1844 et pour lequel le sieur Vincent, alors propriétaire de l'hôtel, promet de mettre à l'alignement sa cour en 1850. Dans la 2e moitié du 19e siècle est érigé sur un terrain vierge, appuyé au bastion, la partie est de l'hôtel , aujourd'hui parcelle 10. En 1902 est démoli puis reconstruit l'immeuble contigu de la parcelle 10, puis pour le compte de Mme veuve Delory pour la reconstruction de sa remise de l´hôtel du commerce rue du
    referenceDocumentaire :
    1850 de la traverse de Vannes. Demande du sieur Vincent, propriétaire de l´hôtel du commerce, qui prend l´engagement de mettre à l´alignement le mur de sa cour, sitôt que les maisons voisines seront elles Demande, 1902 A. D. Morbihan. S 247. Alignements Vannes. RN 165. 1901-1920. 6 mars 1902. Demande de la veuve Delory pour faire reconstruire l´hôtel du commerce (de l´Epée) compris entre les cafés de l Demande, 1906 A. D. Morbihan. S 1210. Aliénations. 1834-1900. 22 février 1906. Demande de F. Huchet , entrepreneur à Vannes pour le compte de Mme veuve Delory pour la reconstruction de sa remise de l´hôtel du Fonds Joseph Caubert de Cléry, 1924-1925 A. D. Morbihan. 149 J 276. Fonds Joseph Caubert de Cléry . 1924-1925. Rue du Mené. Hôtel du Commerce et de l'Epée, propriété Delory : agrandissement. Plans.
1