Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
  • Moulin de Rohan, puis tannerie Douaud, puis usine Bretagne-métaux, actuellement entrepôt commercial et centre d'affaires Pompidou, avenue Georges Pompidou ; rue de Rohan (Vannes)
    Moulin de Rohan, puis tannerie Douaud, puis usine Bretagne-métaux, actuellement entrepôt commercial et centre d'affaires Pompidou, avenue Georges Pompidou ; rue de Rohan (Vannes) Vannes - avenue Georges Pompidou rue de Rohan - en ville - Cadastre : 1844 A 87, I 810 1980 AM 219, 212, 295
    annexe :
    Transformation et construction de nouveaux bâtiments, demande d´autorisation, 1922 A.D. Morbihan . Série 5 M 232 Conseil départemental d´hygiène. Ville de Vannes. Tanneries de la Société anonyme des anciens établissements Douaud, Le Calvé et Cie, au moulin de Rohan, en Vannes Transformation et construction de nouveaux bâtiments, demande d´autorisation. Vannes, le 2 Mai 1922 A la suite d´un rapport de M. le Directeur du Bureau Municipal d´hygiène de Vannes, au sujet de la condamnation des eaux du ruisseau de Rohan par la tannerie fonctionnant au lieu-dit « Rohan » j´ai invité la Société propriétaire de cette usine à solliciter une autorisation pour lui permettre de continuer à l´exploiter. Cette tannerie elle a reçu depuis et notamment pendant la guerre, des agrandissements considérables et les procédés de fabrication eux-mêmes y auraient été complètement modifiés. Or, il est de jurisprudence constante qu´aucun réglementaires. Cette jurisprudence a d´ailleurs été confirmée par l´article 26 de la loi du 19 décembre 1919. A
    cadresEtude :
    inventaire topographique ville de Vannes
    appellations :
    de Rohan
    illustration :
    Plan cadastral 1809, section. Moulin à eau et à vent de Rohan. AD Morbihan 3P Plan cadastral 1844, section I. Moulin à eau et à vent de Rohan. AD Morbihan 3P593 Extrait du plan lié à la pétition de sieurs Claret, Duportal et Le Vannier. Plan, 1843. AD Morbihan Projet de règlement d'eau du moulin de l'évêque. Partie ouest (moulin de Rohan). Plan, par Projet d'agrandissement : plan de masse dressé par Caubert, 29 août 1921. AD Morbihan 5M 535 Nouveau quartier de Rohan, projet de lotissement par Alexandre Douaud. AD Morbihan 5M535 Plan de la ville par Guillerminet, Ministère de la Reconstruction, 1947 : détail parties Rohan et Papier à en tête de la tannerie de Rohan. AD Morbihan 5M 235. IVR53_20055600565NUCA Papier à en tête de la tannerie de Rohan, détail. AD Morbihan 5M 235. IVR53_20055600566NUCA Plan de l'usine de Rohan Bretagne-métaux, par M. Panhéleux. IVR53_20045606341NUCA
    profession :
    [architecte] Caubert de Cléry Joseph
    copyrights :
    (c) Ville de Vannes
    localisation :
    Vannes - avenue Georges Pompidou rue de Rohan - en ville - Cadastre : 1844 A 87, I 810 1980 AM
    titreCourant :
    Moulin de Rohan, puis tannerie Douaud, puis usine Bretagne-métaux, actuellement entrepôt commercial et centre d'affaires Pompidou, avenue Georges Pompidou ; rue de Rohan (Vannes)
    description :
    La tannerie s'étend sur un large terrain au débouché de l'étang de Rohan, aujourd'hui asséché et qui n'est plus parcouru que par le ruisseau de Rohan. Les premiers bâtiments, dont le moulin, bordent la chaussée de l'ancien étang : ils ont disparu. Les bâtiments de 1922 consistent en un plan en H.
    hydrographie :
    ruisseau de Rohan
    murs :
    pan de fer
    contenu :
    Moulin puis tannerie de Rohan. Etabli sur le ruisseau de Rohan, le moulin de Rohan dépend du chapître de la cathédrale. Il est transformé par les chanoines en moulin à tan dès le 15e siècle, en raison du caractère rentable de cette activité. Il est mentionné par Dubuisson-Aubenay en 1636. Le chanoine Mahé fait remonter la fondation du moulin au duc de Rohan qui l'aurait donné au chapître au 15e siècle . Il était lié au moulin à vent de Rohan construit sur le chemin du Bondon vers 1787, en ruines lors de l'établissement du lotissement du champ du moulin de Rohan vers 1930. Vendu à la veuve Mahéo à la Révolution, le pour établir « un nouveau moulin à farine qui sera mu par deux machines à vapeur de huit chevaux ´agit alors du 1er moulin à vapeur établi sur le territoire de Vannes et la commune doit en retirer un grand avantage, tant sur le plan de la qualité de la panification que pour ses possibilités de suppléer aux autres moulions en cas de sécheresse. Il est acquis en 1880 par Alexandre Douaud Corniquel qui
    historique :
    Etabli sur le ruisseau de Rohan, le moulin de Rohan dépend du chapître de la cathédrale. Il est transformé par les chanoines en moulin à tan dès le 15e siècle, en raison du caractère rentable de cette activité. Le chanoine Mahé fait remonter la fondation du moulin au duc de Rohan qui l'aurait donné au chapître au 15e siècle. Il était lié au moulin à vent de Rohan construit vers 1787, en ruines lors de l'établissement du lotissement du champ du moulin de Rohan vers 1930. Vendu à la veuve Mahéo à la Révolution, le moulin devient un moulin à vapeur en 1835, date de sa construction. Il apparaît comme tel sur le plan cadastral de 1844 et sur le plan Bassac de 1869. Il est acquis en 1880 par Alexandre Auguste Douaud qui désirait déplacer afin de l'agrandir l'ancienne usine Corniquel que son père par son mariage avec Françoise de son outillage. Le moulin et les bâtiments qui le jouxtent sont détruits par un incendie en 1911 et reconstruits : un plan détaille l'ensemble des bâtiments avec leur date de construction : les nouveaux
    referenceDocumentaire :
    Fonds Joseph Caubert de Cléry, 1914-1927 A. D. Morbihan. 149 J 87. Fonds Joseph Caubert de Cléry . 1914-1927. Tannerie Alexandre Douaud et Le Calvé. Evaluation des bâtiments de la manufacture , construction de nouveaux ateliers : devis, pièces comptables, correspondance. Fonds Joseph Caubert de Cléry, 1903-1920 A. D. Morbihan. 149 J 298. Fonds Joseph Caubert de Cléry . 1903-1920. Tannerie Alexandre Douaud et Le Calvé. Construction d'ateliers de la tannerie : plans. Construction du moulin à vapeur de Rohan A. M. Vannes. 5 I 162. Tannerie de Rohan. d'établir une usine de Tannerie au moulin de Rohan. Enquête de commodo et incommodo. 16-30 Septembre 1921 . Tannerie Douaud Calvé et Cie : Enquête sur la demande d´autorisation de la transformation et agrandissement de la tannerie de Rohan. p. 139 La Bretagne, d'après l'itinéraire de Monsieur Dubuisson-Aubenay La Bretagne, d'après
  • Chapelle, puis église paroissiale Notre-Dame de Locquénin (Plouhinec)
    Chapelle, puis église paroissiale Notre-Dame de Locquénin (Plouhinec) Plouhinec - Locquénin - en écart - Cadastre : 1837 I 746
    titreCourant :
    Chapelle, puis église paroissiale Notre-Dame de Locquénin (Plouhinec)
    description :
    La chapelle occupe le centre du village de Locquénin. Elle adopte un plan en T irrégulier, en raison d'un agrandissement postérieur à la construction. Elle est construite en moellon de granite, les angles et rampants de pignon de la nef sud étant en béton. Les rampants de pignon et le clocheton du premier édifice sont en pierre de taille. La première nef est doté d'un bas-côté nord séparé de la nef par fenêtre bouchée. L'ensemble de ce premier vaisseau est aujourd'hui désenduit à l'intérieur. La nef moderne gouttereaux est percé de quatre fenêtres en arc brisé bordées de ciment. L'ensemble de l'édifice est couvert
    statut :
    propriété de la commune
    observation :
    intense période de construction religieuse dans le territoire de la Ria d'Etel et dont la plupart ont disparu au 19e siècle sous l'impulsion des recteurs et de l'augmentation massive de la population.
    illustration :
    Angle du collatéral nord et de l'ancien chœur IVR53_20105607545NUCA Mur nord, porte de l'actuelle sacristie IVR53_20105607544NUCA Vue des arcades nord de l'ancienne nef IVR53_20115601947NUCA Arcades romanes (ancienne nef), vue prise de la nef actuelle IVR53_20115601944NUCA
    profession :
    [architecte] Caubert de Cléry Joseph
    contenu :
    La chapelle a été établie sur l'ancienne voie romaine qui menait à la villa romane de Mane Vechen  : peut-être a-t-elle remplacé un lieu de culte antique. Elle occupe aujourd'hui le centre du village de Locquénin, le long de la voie de desserte qui mène au Magouer. Elle adopte un plan en T irrégulier, en raison d'un agrandissement ayant modifié le changement de construction. La première nef est un vestige de l'origine romane du bâtiment. Orientée est ouest, elle était dotée à l'origine de deux bas-côtés, dont seul celui du nord a subsisté séparé de la nef par des arcades à piles carrées et tailloirs, arcs fourrés en le collatéral sud lors de l'agrandissement. Dans le mur est aujourd'hui aveugle, se voit à prolongeait par un chœur sans bas-côtés peut-être créé au 18e siècle, devenu la sacristie lors de la transformation de 1924 : la porte d'accès a prolongé une fenêtre du 18e siècle. Les murs intérieurs de ce premier vaisseau sont aujourd'hui désenduits. Le plan d'origine de cette chapelle était donc proche de celle de
    historique :
    La chapelle Notre-Dame est bâtie au 12e siècle : il reste de cette époque les arcades séparant le collatéral nord de la nef, tandis que les pignons est et ouest en partie remaniés au 18e siècle (clocher ) peuvent remonter au 15e siècle. Devenue église paroissiale en 1936 en raison de l'augmentation de la population littorale, elle avait été agrandie auparavant pour cette raison : la décision de l'agrandissement avait été prise dès 1923. Joseph Caubert établit les plans d'une nouvelle nef pour un devis de 52000 fr . Les biens de la fabrique, transférés à la commune en 1906, seront vendus pour faire face à cette augmentation de 28% du devis, sont finalement traités avec Guillouet, entrepreneur à Auray.
    couvrements :
    lambris de couvrement
    referenceDocumentaire :
    A. D. Morbihan. 149J. Fonds Caubert de Cléry, Joseph. 149 J 35 . Plouhinec, Loquenin, chapelle A. D. Morbihan. 149J. Fonds Caubert de Cléry, Joseph. 149 J 237 : Plouhinec, Loquenin, chapelle . - Agrandissement : 1 rouleau de 8 plans calque, 1 affiche de l'adjudication. 1923-1925.  : travaux à la chapelle de Locquénin. p. 108-109 DANIGO, Joseph. Eglises et chapelles du doyenné de Port-Louis. S.l., 1984.
1