Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
  • Tous les départements
  • Toutes les illustrations
  • Tous les types
Résultats 1 à 20 sur 748 - triés par pertinence
  • Les moulins, carrières, usine de fabrication de matériaux de construction et garage de réparation automobile sur la commune de Fréhel
    Les moulins, carrières, usine de fabrication de matériaux de construction et garage de réparation automobile sur la commune de Fréhel Fréhel
    titreCourant :
    Les moulins, carrières, usine de fabrication de matériaux de construction et garage de réparation automobile sur la commune de Fréhel
    denominations :
    usine de fabrication de matériaux de construction garage de réparation automobile
  • Architecture artisanale et commerciale sur la commune de Montfort-sur-Meu
    Architecture artisanale et commerciale sur la commune de Montfort-sur-Meu Montfort-sur-Meu
    titreCourant :
    Architecture artisanale et commerciale sur la commune de Montfort-sur-Meu
    illustration :
    Le moulin de la Harelle sur le cadastre de 1846 IVR53_20033516060NUC Le moulin de la Harelle lors des inondations de 1910 IVR53_20033501565NUC Le moulin de la Marche sur une carte postale ancienne IVR53_20033501655NUC Le moulin de la Harelle IVR53_20033501580NUC Le moulin à tan lors des inondations de 1910 IVR53_20033501599NUC Le déversoir du petit moulin de la Harelle sur une carte postale ancienne IVR53_20033501579NUC Moulin de Montfort IVR53_20033516992NUCA Maison à boutique de la rue de la Saulnerie IVR53_20033502239NUCA Devanture d'une maison à boutique de la rue de la Saulnerie IVR53_20033516664NUCA Maison à boutique de la rue de Coulon IVR53_20033516802NUCA
    denominations :
    magasin de commerce hôtel de voyageurs
    contenu :
    Les moulins : Le cadastre, terminé en 1846 pour cette commune, fait mention de deux moulins à Montfort-sur-Meu, le "moulin de Montfort" et le moulin à tan. Les moulins à tan servaient à la fabrication du tan. Le tan était obtenu en broyant des écorces de chêne, celles-ci, réduites en poudre étaient , le "moulin de Montfort" date, plus précisément, de la fin du 19e siècle, ainsi, il ne s'agit pas du moulin représenté sur le cadastre de 1846. Les magasins de commerce : Le centre ville de cette commune possède encore quelques maisons à boutiques, notamment dans la rue de la Saulnerie. En effet , cette rue principale de la ville close était l'une des rues commercantes majeures de Montfort-sur-Meu majoritairement de la seconde moitié du 19e siècle, voire du début du 20e siècle. Cependant, dans le secteur de
    referenceDocumentaire :
    Montfort. Section A5, de la Ville, en cinq feuilles, 5me feuille. Levée par Jouchet du Ranquin Carte postale ancienne. Montfort-sur-Meu. Le moulin de la Harelle, les inondations (novembre 1910 ). Cliché Ch. Legendre, photographe, Montfort sur Meu. (Ecomusée du Pays de Montfort). de Montfort). Carte postale ancienne. Montfort-sur-Meu. Le moulin de la Marche.E. Mary Rousselière, éditeur , Rennes. (Ecomusée du Pays de Montfort). Carte postale ancienne. Montfort-sur-Meu. Déversoir du petit Moulin de la Harelle. E. Mary Rousselière, éditeur, Rennes. (Ecomusée du Pays de Montfort). Carte postale ancienne. Montfort-sur-Meu. Le moulin de la Harelle. W. L. à Rennes. (Ecomusée du Pays de Montfort).
  • Moulin à marée de Plouër, puis de la Société du moulin de Plouër Dibonnet et Gourga fils, puis de la Société Gourga fils, puis usine de confection, actuellement immeuble à logements et bureau d'études (Plouër-sur-Rance)
    Moulin à marée de Plouër, puis de la Société du moulin de Plouër Dibonnet et Gourga fils, puis de la Société Gourga fils, puis usine de confection, actuellement immeuble à logements et bureau d'études (Plouër-sur-Rance) Plouër-sur-Rance - Moulin de Plouër - isolé - Cadastre : 1844 D1 1 1998 AM 95, 96
    annexe :
    20022216724NUCB : Mairie de Plouër-sur-Rance, Non coté. 20022216725NUCB : Mairie de Plouër-sur
    typologies :
    minoterie dite à l'américaine, de plan allongé, comptant au moins deux étages carrés et trois
    cadresEtude :
    patrimoine industriel patrimoine industriel de l'arrondissement de Dinan inventaire topographique Communauté de communes Rance Frémur
    appellations :
    moulin de Plouër, puis de la Société du moulin de Plouër Dibonnet et Gourga fils, puis de la
    illustration :
    Plan de la cale de Plouër, du moulin et du logement du meunier (16 mai 1878). IVR53_20022216727NUCB Plan des abords du moulin de Plouër et du logement du meunier (23 septembre 1880 Plan de situation du moulin de Plouër et de ses ouvrages régulateurs (28 janvier 1902 Vue générale nord-est : le moulin, sa digue curviligne, et l'ancien bassin de retenue aménagé en port de plaisance. IVR53_20022216719NUCA Vue générale de la digue. IVR53_20022216721NUCA Logement patronal, vue d'ensemble de la façade antérieure sud-est. IVR53_20032201541NUCA
    localisation :
    Plouër-sur-Rance - Moulin de Plouër - isolé - Cadastre : 1844 D1 1 1998 AM 95, 96
    titreCourant :
    Moulin à marée de Plouër, puis de la Société du moulin de Plouër Dibonnet et Gourga fils, puis de la Société Gourga fils, puis usine de confection, actuellement immeuble à logements et bureau
    etages :
    rez-de-chaussée
    description :
    Édifié en moellons de granite, le moulin de Plouër compte un rez-de-chaussée, deux étages carrés et de bâtiment accolé, construit lors de l'industrialisation du moulin, est entièrement recouvert d'essentage de tôle. Par ailleurs, sa façade nord-est a été percée de nouvelles baies. La digue, toujours in situ, est dans un parfait état de conservation. Le bassin de retenue a, quant à lui, été aménagé en port de plaisance. L'ancien logement patronal, édifié dans les mêmes matériaux, se situe en face, de l'autre côté de la route. Il compte un étage carré et un étage de comble couvert d'un toit à longs pans en
    murs :
    essentage de tôle
    denominations :
    usine de confection
    partiesConstituantesNonEtudiees :
    atelier de fabrication bassin de retenue
    historique :
    , et pour les deux tiers restants à Auguste de Bizien et Jeanne de Robien, comme succession de Rosalie Le moulin de Plouër est mentionné dès le 15e siècle (en 1480) ; il s'agit alors d'un bâtiment sommaire édifié en bois. Il appartient à l'époque moderne à la famille de La Haye, seigneurs de Plouër. Il appartient pour un tiers, à madame de Bizien qui en a hérité de son grand-père Jean Charles Pierre de La Haye de La Haye de Plouër. Détruite au cours de l'hiver de 1830, la digue du moulin de Plouër est reconstruite la même année avec autorisation de l'avancer de 50 m vers la rivière. La surface de l'étang est . Par un contrat de vente daté du 2 avril 1879 passé chez Maître Lemée-Trébry, notaire à Plouër, Ernest Burgot (son fils) acquiert l'ensemble de la propriété comprenant le logement patronal. Le 22 septembre 1880, celui-ci est autorisé à prolonger de 5, 50 m vers l'est sa maison, située sur le bord du chemin conduisant du moulin à la cale de Plouër. En 1902, la minoterie est agrandie côté mer et E. Burgot fait
    referenceDocumentaire :
    ). Statistiques : enquête sur les moulins en vue de préparer leur contingentement, 1936. réglementations de prises d'eau, 1830. , permissions de voirie, 1854-1895. Tribunal de Grande Instance de Dinan à compétence commerciale. Registre du commerce : dépôts d'actes de sociétés (archives antérieures à 1954 non classées). p. 6-11 Les moulins à marée sur les bords de Rance RAULT, Didier. Les moulins à marée sur les bords de Rance. Le Babillard : Bulletin de l'association le moulin du Prat, août 1995, n°1.  : la Vicomté-sur-Rance. Le Babillard : Bulletin de l'association le moulin du Prat, 1995. p. 19 ; 36 Vieux Moulins du pays de Dinan Vieux Moulins du pays de Dinan. Cahiers de
    airesEtudes :
    Projet de Parc naturel régional Rance-Côte d'Emeraude
  • Architecture artisanale, industrielle ou commerciale sur la commune de Vieux-Vy-sur-Couesnon
    Architecture artisanale, industrielle ou commerciale sur la commune de Vieux-Vy-sur-Couesnon Vieux-Vy-sur-Couesnon
    titreCourant :
    Architecture artisanale, industrielle ou commerciale sur la commune de Vieux-Vy-sur-Couesnon
    annexe :
    La production de papier à Vieux-Vy-sur-Couesnon : Lien PDF
    cadresEtude :
    enquête thématique régionale Les moulins à papier et papeteries industrielles de Bretagne
    illustration :
    Moulin de Bray sur une carte postale ancienne IVR53_20053507371NUCA Le moulin de Brais IVR53_20053501804NUCA Vue prise du moulin de Brais IVR53_20053501803NUCA Vue générale sud-ouest du moulin de Guémain IVR53_20053501809NUCA Vue générale du moulin de Guémain IVR53_20053501787NUCA Le moulin de Guémorin IVR53_20013501409XA
    denominations :
    magasin de commerce immeuble de bureaux
    contenu :
    Les moulins : On compte neuf moulins sur le territoire de la commune. Huit d'entre eux fabriquaient à l'origine du papier ; seul le moulin aux Moines, situé au sud-est de la commune, a toujours été moines de l'abbaye de Marmoutiers qui, en 1030, reçurent des habitants de Vieux-Vy-sur-Couesnon un troisième construction, la maison située à côté du moulin date de la fin du 19e siècle. Les derniers meuniers furent les frères Coirre, ils étaient aussi agriculteurs et éleveurs de moutons. Le moulin a été en activité jusqu'en 1949, il sert actuellement de gîte alors que la maison des meuniers est devenue une habitation privée. Le moulin de Belliard est déjà cité dans un aveu de 1401, il appartenait aux fabrication des draps. A la fin du 18e siècle, le moulin redevient un moulin à papier. De 1836 à 1851, c'est de 1930, le moulin a aujourd'hui disparu, il n'en reste que quelques pierres. Le moulin d'Orange . En 1729, il produit 100 rames de papier par an. Le moulin est vendu comme bien national à la
    referenceDocumentaire :
    Le patrimoine industriel en Ille et Vilaine (19e-20e siècles). De l'inventaire à l'histoire . GASNIER, Marina. Le patrimoine industriel en Ille et Vilaine (19e-20e siècles). De l'inventaire à l'histoire. Thèse : Hist. de l'art : Rennes 2, Université de Haute Bretagne : 2001. RICHESSES ARTISTIQUES DE LA FRANCE, Comission régionale Bretagne. Patrimoine industriel d'Ille-et-Vilaine -Vilaine. Paris : Flohic éditions 2000, 2 tomes, (Le patrimoine des communes de France). p. 966 Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. OGÉE, Jean-Baptiste . Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. Nlle éd. [1778-1780] rev. et augm. Rennes PEROUSE DE MONTCLOS, Jean-Marie. Architecture, méthode et vocabulaire. Paris : Inventaire Général des monuments et des richesses artistiques de la France, Centre des monuments nationaux/Éditions du Vieux-Vy-sur-Couesnon d'hier à aujourd'hui. Association socio-culturelle de Vieux-Vy-sur-Couesnon
  • Architecture artisanale, industrielle ou commerciale sur la commune de Hédé
    Architecture artisanale, industrielle ou commerciale sur la commune de Hédé Hédé
    titreCourant :
    Architecture artisanale, industrielle ou commerciale sur la commune de Hédé
    illustration :
    Le moulin Fouleret, vestiges de la minoterie IVR53_20053519266NUCA Le moulin de la Bézardière IVR53_20053519137NUCA Site d'ancien moulin, rue de l'Etang à Hédé IVR53_20053501480NUCA
    denominations :
    magasin de commerce immeuble de bureaux
    contenu :
    Les moulins : Au 17e siècle, la vallée de Hédé compte jusqu'à sept moulins. Les premiers y sont appartenaient aux chevaliers du Temple qui possédaient un fief à l'entrée de la ville. Le Grand Moulin est peut -être le premier moulin de Hédé ; en 1265, il est le "grand moulin banal du duc" et le "moulin suzain du . Un moulin à papier, dont on ne connaît pas l'emplacement, aurait également fonctionné de 1450 à 1570 . Le cadastre de 1835 montre que chaque moulin possédait son étang, formé par une digue barrant le lit de la rivière. Au début du 19e siècle, la construction d'une rigole d'alimentation entre le grand l'État dans les années 1840 et voués à la démolition pour la construction de la route impériale N137 de Rennes à Saint-Malo. Au total, neuf moulins furent supprimés au début du 19e siècle à cause de la minoteries de la vallée sont abandonnées au profit d'une minoterie à vapeur située dans le centre ville de Hédé. Les commerces : La majorité des maisons à boutiques de la ville se trouvait sur la place de
    referenceDocumentaire :
    Association d'Etudes Historiques du Canton de Hédé (A. E. H. C. H.). A la découverte du canton de  : Flohic éditions 2000, 2 tomes, (Le patrimoine des communes de France). Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. OGÉE, Jean-Baptiste . Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. Nlle éd. [1778-1780] rev. et augm. Rennes PEROUSE DE MONTCLOS, Jean-Marie. Architecture, méthode et vocabulaire. Paris : Inventaire Général des monuments et des richesses artistiques de la France, Centre des monuments nationaux/Éditions du
  • Architecture artisanale, industrielle ou commerciale sur la commune de Saint-Germain-sur-Ille
    Architecture artisanale, industrielle ou commerciale sur la commune de Saint-Germain-sur-Ille Saint-Germain-sur-Ille
    titreCourant :
    Architecture artisanale, industrielle ou commerciale sur la commune de Saint-Germain-sur-Ille
    illustration :
    Plan des années 1840 de l'ancienne Halle IVR53_20053508478NUCA Coupe de l'ancienne halle IVR53_20053508479NUCA Situation de l'ancienne halle IVR53_20053508480NUCA Le moulin de Fresnay IVR53_20053502081NUCA
    denominations :
    magasin de commerce immeuble de bureaux
    contenu :
    Les moulins : Il en existe deux sur le territoire de la commune ; il s'agit de moulins explique encore la présence de nombreux fours et fournils. En 1857, le meunier du moulin neuf construit une de Fresnay était resté la propriété du Château du Verger au Coq après la Révolution ; il a été transformé en 1872 par l'adjonction d'un bâtiment neuf de deux étages. La minoterie resta un moulin à meules Allain, maire de la commune de 1878 à 1881. Les moulins de la commune cesseront leur activité en 1960 au nord de la mairie actuelle. Cette ancienne halle mesurait environ 17 mètres de long sur 7, 6 mètres de large. Des plans de cette ancienne halle sont conservés aux archives départementales d'Ille-et siècle. Elle a été remplacée en 1845 par le bâtiment de la mairie actuelle qui abritait originellement la mairie, l'école et la halle de la commune. Il existait une auberge dans le bourg, le Chapeau Rouge  ; elle se trouvait à l'entrée de la Rabine aux Fouteaux. Par ailleurs, avant les années 1930, date à
    referenceDocumentaire :
    Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. GUILLOTIN DE CORSON, Amédée. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray, Paris : René Haton, 1884.  : Flohic éditions 2000, 2 tomes, (Le patrimoine des communes de France). Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. OGÉE, Jean-Baptiste . Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. Nlle éd. [1778-1780] rev. et augm. Rennes PIQUET, Lucien. SAINT-GERMAIN SUR ILLE et L'HISTOIRE. Rennes : Imprimerie P. Juette, commune de Carrière de Grès. Ordovicien Supérieur. SAINT-GERMAIN-SUR-ILLE (I.-et-V.) . MILON, photographe
  • Les moulins et stations de télécommunications sur la commune de Pleumeur-Bodou
    Les moulins et stations de télécommunications sur la commune de Pleumeur-Bodou Pleumeur-Bodou
    titreCourant :
    Les moulins et stations de télécommunications sur la commune de Pleumeur-Bodou
    annexe :
    20052205874NUCB : Archives départementales des Côtes-d'Armor, 26 Fi, commune de Pleumeur-Bodou.
    illustration :
    Vue aérienne de la station de télécommunications spatiales, 3ème quart du 20ème siècle (AD 22
    denominations :
    station de télécommunications
  • Les moulins et magasins de commerces sur la commune de Breteil
    Les moulins et magasins de commerces sur la commune de Breteil Breteil
    titreCourant :
    Les moulins et magasins de commerces sur la commune de Breteil
    illustration :
    Le moulin de Rende fleur sur le cadastre de 1845 IVR53_20033513287NUC Le moulin de la Riolais IVR53_20033501328NUCA Maison à boutique de la rue de Montfort IVR53_20033513675NUCA Café de la rue de Montfort IVR53_20033513676NUCA Maison à boutique de la rue de Rennes IVR53_20033513695NUCA Le moulin de Riolais IVR53_20033501326NUCA
    denominations :
    magasin de commerce
    contenu :
    moulin, le moulin de Rende Fleur. Ce moulin existe toujours, seulement, le moulin actuel semble avoir été de la Motte" sur le cadastre napoléonien. Les maisons à boutiques : En 1950 environ, il existait encore une quarantaine de commerçants et artisans à Breteil. Le bourg de cette commune possède encore quelques maisons à boutiques et commerces, notamment dans la rue principale, c'est-à-dire la rue de Rennes et de Montfort. Bien que ces constructions soient situées dans le village, elles sont, tout comme les datent de la fin du 19e siècle, voire du début du 20e siècle.
    referenceDocumentaire :
    p. 123 OGEE, Jean-Baptiste. Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne Canton de Montfort. Commune de Breteil. Section B, dite de la Riolais, 1e feuille . Dessin, Ferré , géomètre de première classe, [1845], échelle : 1/2000e.
  • Les moulins et magasins de commerce sur la commune de Nouvoitou
    Les moulins et magasins de commerce sur la commune de Nouvoitou Nouvoitou
    titreCourant :
    Les moulins et magasins de commerce sur la commune de Nouvoitou
    illustration :
    Moulin à farine de Tertron IVR53_20043506709NUCA Commerces, place de l'Eglise IVR53_20043506693NUCA Maison, ancienne boucherie au n° 2 de la rue de l'Abbaye IVR53_20043506629NUCA
    denominations :
    magasin de commerce
  • Les moulins et magasins de commerce sur la commune de Saint-Péran
    Les moulins et magasins de commerce sur la commune de Saint-Péran Saint-Péran
    titreCourant :
    Les moulins et magasins de commerce sur la commune de Saint-Péran
    illustration :
    Les deux principales boutiques de Saint-Péran au début du 20e siècle IVR53_20023502839NUC
    denominations :
    magasin de commerce
    contenu :
    L'ensemble des représentants de l'architecture commerciale a été recensé dans le bourg même de Saint-Péran. Celui-ci, de petite dimension, a compté jusqu'à cinq commerces, maisons à boutique ou cafés
    referenceDocumentaire :
    ST-PÉRAN (I.-et-V.) - Un coin de la Place, carte postale, [s.d.] (collection particulière).
  • Architecture commerciale, artisanale ou industrielle sur la commune de Bourgbarré
    Architecture commerciale, artisanale ou industrielle sur la commune de Bourgbarré Bourgbarré
    titreCourant :
    Architecture commerciale, artisanale ou industrielle sur la commune de Bourgbarré
    illustration :
    Le moulin de Beauvais IVR53_20083500088NUCA Les bureaux de Panaget IVR53_20083500094NUCA Commerce rue de l'Ancienne Mairie IVR53_20083500104NUCA Le moulin de Mesneuf IVR53_20073508878NUCA
    denominations :
    magasin de commerce
    contenu :
    constituent un témoignage majeur pour l'identité de la commune. Une dizaine d'anciens commerces ont été inventoriés ; ils se trouvent principalement autour de l'église paroissiale et ils abritaient principalement des cafés-épiceries. La majorité de ces maisons à boutique date de la fin du 19e siècle ou bien du beaucoup plus ancienne. Il s'agit de la maison du numéro 19-21 rue de l'Ancienne Mairie, qui abritait construction soignée, est un indice de l'aisance des commerçants. Bourgbarré possédait de nombreux commerces et boulanger, un boucher... Les moulins : La commune de Bourgbarré possédait trois moulins à eau, deux subsistent aujourd'hui : celui de Mesneuf et celui de Beauvais. Le troisième moulin était celui du Petit Beauvais, situé en amont de ce dernier, au bord du petit étang triangulaire. Il a complètement disparu aujourd'hui. La scierie Panaget : Créée en 1929, la scierie Panaget fut convertie par la suite en usine de
    referenceDocumentaire :
    Bourgbarré, une histoire partagée. Ville de Bourgbarré, 2006.
  • Architecture artisanale, industrielle ou commerciale sur la commune de Saint-Erblon
    Architecture artisanale, industrielle ou commerciale sur la commune de Saint-Erblon Saint-Erblon
    titreCourant :
    Architecture artisanale, industrielle ou commerciale sur la commune de Saint-Erblon
    illustration :
    Ancien café de la rue de la Croix Faucheux IVR53_20073501350NUCA Ancienne maison à boutique de la place de l'église IVR53_20073510414NUCA
    denominations :
    magasin de commerce
    contenu :
    principalement autour de l'église paroissiale et ils abritaient, en majorité, des cafés-épiceries. Ces maisons à boutiques datent de la fin du 19e ou bien du début du 20e siècle. Toutefois, l'une d'entre elles constitue une exception car, sa construction est beaucoup plus ancienne. Il s'agit de la maison du numéro 19 rue de la Croix Faucheux, qui abritait autrefois un café et dont la construction remonte au 17e siècle . Les moulins : Le territoire de la commune, traversé par de nombreux cours d'eau, était propice à l'implantation de moulins à eau. Il en existait deux, le premier au Blochet (sud-est du village) et le second à
    referenceDocumentaire :
    Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. OGÉE, Jean-Baptiste . Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. Nlle éd. [1778-1780] rev. et augm. Rennes Architecture, méthode et vocabulaire. PEROUSE DE MONTCLOS, Jean-Marie. Architecture, méthode et vocabulaire. Paris : Inventaire Général des monuments et des richesses artistiques de la France, Centre des  : Flohic éditions 2000, 2 tomes, (Le patrimoine des communes de France).
  • Les moulins et magasins de commerce sur la commune de Tressé (fusionnée en Mesnil-Roc'h en 2019)
    Les moulins et magasins de commerce sur la commune de Tressé (fusionnée en Mesnil-Roc'h en 2019) Tressé -
    titreCourant :
    Les moulins et magasins de commerce sur la commune de Tressé (fusionnée en Mesnil-Roc'h en 2019)
    denominations :
    magasin de commerce
    contenu :
    le territoire de Tressé : les moulins à eau du Gué Briand et du Tertre Guy, le moulin à vent du Gué maison de l'autre côté du ruisseau du Tertre Guy. Le moulin à eau du Gué Briand a été transformé en maison d'habitation. Le moulin à vent du Gué Briand est à l'état de ruines ; seuls les murs sont
    referenceDocumentaire :
     : réglementation, prises d'eau, travaux, an VIII-1940. Saint-Pierre-de-Plesguen : 7 S 52 (1824-1886). Carte de la France dite Carte des Cassini, feuille 129, Rennes, plan, par César-François Cassini de
  • Architecture artisanale, commerciale ou industrielle sur la commune de Melesse
    Architecture artisanale, commerciale ou industrielle sur la commune de Melesse Melesse
    titreCourant :
    Architecture artisanale, commerciale ou industrielle sur la commune de Melesse
    illustration :
    Ancien café, rue de Saint-Germain IVR53_20053514709NUCA Maison à boutique, rue de Rennes IVR53_20053514651NUCA Maison à boutique en pan de bois IVR53_20053514671NUCA
    denominations :
    magasin de commerce
    contenu :
    La commune de Melesse comptait six moulins à eau et un moulin à vent. Les moulins à eau se , et constituent un témoignage majeur pour l'identité de la commune. Les cafés, étaient en général , d'une construction soignée, est un indice de l'aisance des commerçants de Melesse.
  • Architecture commerciale, artisanale ou industrielle sur la commune de La Gouesnière
    Architecture commerciale, artisanale ou industrielle sur la commune de La Gouesnière Gouesnière (La)
    titreCourant :
    Architecture commerciale, artisanale ou industrielle sur la commune de La Gouesnière
    illustration :
    Moulin de Bonaban IVR53_20073507783NUCA Moulin de La Gouesnière IVR53_20073507904NUCA Eolienne à eau de Bonaban IVR53_20073507787NUCA
    denominations :
    magasin de commerce
    contenu :
    La commune de La Gouesnière comptait deux moulins à vent à Bonaban et à La Gouesnière et un moulin relativement préservées, et constituent un témoignage majeur pour l'identité de la commune. Les cafés, étaient maisons du bourg, d'une construction soignée, est un indice de l'aisance des commerçants.
  • Architecture commerciale, artisanale ou industrielle sur la commune de Saint-Domineuc
    Architecture commerciale, artisanale ou industrielle sur la commune de Saint-Domineuc Saint-Domineuc
    titreCourant :
    Architecture commerciale, artisanale ou industrielle sur la commune de Saint-Domineuc
    illustration :
    Café-épicerie de la Roberie IVR53_20063507724NUCA Ancien café de la Suzenais IVR53_20063507594NUCA Maison à boutique de la rue Nationale IVR53_20063507263NUCA Maison à boutique de la rue Nationale IVR53_20063507290NUCA
    denominations :
    magasin de commerce
    contenu :
    La commune de Saint-Domineuc comptait deux moulins à eau, un à la Hautière et l'autre dit de la Ramée dans le village de Calaudry, aujourd'hui tous deux ont disparu. Une distillerie fonctionnait , et constituent un témoignage majeur pour l'identité de la commune. Les cafés, étaient en général , d'une construction soignée, est un indice de l'aisance des commerçants. Saint-Domineuc possédait de nombreux commerces et artisans, situés le long de la rue Nationale.
  • Architecture commerciale, artisanale ou industrielle sur la commune de Guipel
    Architecture commerciale, artisanale ou industrielle sur la commune de Guipel Guipel
    titreCourant :
    Architecture commerciale, artisanale ou industrielle sur la commune de Guipel
    illustration :
    Maison à boutique rue de la Liberté IVR53_20053522820NUCA Ancien café rue de la Liberté IVR53_20053522800NUCA
    denominations :
    magasin de commerce
    contenu :
    La commune de Guipel comptait deux moulins à eau, un à la Ménardière, aujourd'hui disparu, et l'autre au Chesnay-Piguelais. Ce dernier est composé de deux corps de bâtiment, l'un tout en pierre et l'autre en terre, le tout couvert en tuile, il s'agit d'un des éléments remarquables du patrimoine de la témoignage majeur pour l'identité de la commune. Les cafés, étaient en général tenus par les femmes alors que , est un indice de l'aisance des commerçants. Guipel possédait de nombreux commerces et artisans , notamment des marchands de bois, d'engrais, de tissus, de bestiaux, des cordonniers, des bourreliers, des
  • Architecture commerciale, artisanale ou industrielle sur la commune de Miniac-Morvan
    Architecture commerciale, artisanale ou industrielle sur la commune de Miniac-Morvan Miniac-Morvan
    titreCourant :
    Architecture commerciale, artisanale ou industrielle sur la commune de Miniac-Morvan
    illustration :
    Hôtel de la gare à la Costardais IVR53_20073505971NUCB Alignement de boutiques dans le village IVR53_20063512660NUCA Boutique place de l'église IVR53_20063512619NUCA Ancien café place de l'église IVR53_20063512597NUCA
    denominations :
    magasin de commerce
    contenu :
    La commune de Miniac-Morvan comptait deux moulins à vent à Beillac et à Gouillon et un moulin à eau , au Bas Miniac. Les moulins à vent ont tous deux disparu. Au 19e siècle, le moulin de Gouillon, plus communément appelé le "moulin des Landes", était situé à 800 mètres au nord-est de la Verrerie. Il figure sur le plan napoléonien de 1809, au beau milieu d'une lande. Au début du 20e siècle, on en voyait encore quelques ruines. La minoterie de Miniac-Morvan se trouvait dans le bas du bourg, une boulangerie s'y de la commune. Les cafés, étaient en général tenus par les femmes alors que les maris avaient une profession annexe. L'aspect des maisons du bourg, d'une construction soignée, est un indice de l'aisance des commerçants. Le territoire de la commune est très étendu, c'est pourquoi plusieurs commerces se trouvent en quartier de la gare à la Costardais regroupe également plusieurs commerces.
  • Architecture commerciale, artisanale ou industrielle sur la commune de Langouet
    Architecture commerciale, artisanale ou industrielle sur la commune de Langouet Langouet
    titreCourant :
    Architecture commerciale, artisanale ou industrielle sur la commune de Langouet
    denominations :
    magasin de commerce
    contenu :
    majeur pour l'identité de la commune. Les cafés, étaient en général tenus par les femmes alors que les indice de l'aisance des commerçants. Un moulin se situait au Coudray. Mis en service au 17e siècle, il fut très longtemps utilisé par la population de Langouet malgré des interruptions ; il cessa
  • Architecture commerciale, artisanale ou industrielle sur la commune de Saint-Thual
    Architecture commerciale, artisanale ou industrielle sur la commune de Saint-Thual Saint-Thual
    titreCourant :
    Architecture commerciale, artisanale ou industrielle sur la commune de Saint-Thual
    denominations :
    magasin de commerce
1 2 3 4 38 Suivant